Nov 182011
 

Il y a quelques jours, j’ai vu la soirée théma d’arte sur la nourriture et en particulier un documentaire sur la face cachée du chocolat.

En bref, le truc qui m’a le plus interpellée c’est que sur la plupart des plantation de cacao, en sous main, il y a le travail des enfants.
D’enfants esclaves, achetés environ 250€ si je me souviens bien, tout un trafic bien rôdé, dont quelques ONG essaye de défaire les maillons et de sauver un maximum d’enfants.
Rien que ça est déjà difficile à avaler. Je sais que le monde n’est pas bisounours, et que les grandes multinationales n’ont pas d’ame, mais dans ce domaine là, on dépasse les bornes de l’horreur.

Un journaliste qui fait un travail de terrain, qui parfois doit se sentir inutile dévoile les mensonges des propriétaires de plantations, qui reconnaissent parfois du bout des lèvres le “problème”, mais pour qui ce n’en n’est vraissemblablement pas un.

On pourrait se dire c’est la réalité de l’Afrique, on ne peut pas lutter contre le système, mais qui sont les gens qui commandent le produit de ses plantations? Nestlé et compagnie, qui sont au courant mais ne font rien, parce que bien évidement, ces enfants pas payés font baisser les couts.

C’est une réalité, et je pense que beaucoup de monde le sait, mais ne fait rien, haussant les épaules avec fatalité, disant que de toute façon “On ne peut rien faire”.

Je ne suis pas d’accord. Personnellement j’essaye de boycotter au maximum ces firmes, parce que je suis consommateur, mais que j’ai quand même une certaine éthique.
Je ne peux rien faire à part ne pas acheter leur produit, me diriger vers un commerce plus équitable, qui a certes aussi ses failles et ses défauts, mais qui malgré tout est mieux que rien.

Ce n’est pas comme les travailleurs chinois, certes payés une misère, mais payé un minimum. Est-ce moins horrible? Pas forcément, mais ca ne vous empêche pas d’acheter au prix fort des fringues de marques pour devenir des panneaux publicitaires ambulants, pour toutes ces grosses boites qui s’en frottent les mains.

Je vais pas jouer les vièrges effarouchées, j’ai un iphone, payé trop cher et fabriqué pour une bouchée de pain, sur la santé des ouvriers, mais c’est là mon seul petit plaisir, d’autant que si je me suis tournée vers apple, c’est pour ne plus devoir changer de téléphone tous les six mois, rapport à la dure vie que je leur mène. Il vient de fêter ses un an et bon gré, mal gré, il résiste toujours (putain de bouton home).

J’ai pas de solutions, je suis pas utopique, mais bon parfois je me prends a rêver à ce que les gens réfléchissent avant d’acheter.
Et quand je mange (rarement, je suis pas super chocolat) mon petit carré, je pense à la chance qu’on a ici quand même, nous et nos enfants et j’arrête quelques minutes de râler sur tel ou tel truc qui nous est tombé dessus…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.