Nov 132011
 

J’ai deux enfants un tantinet [1] remuantes, et brutales.
Adorables hein, mais faisant les bêtises au pire moment possible [2], et de préférence arriver sur un plan apocalyptique à partir de rien[3].

Et bien hier soir, ça n’a pas manqué. Juste au moment ou je me disais que je mettrais bien mes monstresses au pieu [4], Colles qui jouaient bien gentiment et calmement pour une fois, une petite bousculade [5] et hop, la tronche à Lagluante en plein sur l’arête du meuble télé [6], qui n’en demandait pas tant; et là, c’est le top départ pour la soirée cauchemard.

Lagluante© hurle donc. Fort, du genre “OUINNNNN MAMAN JE VAIS MOURIR LA TOUSSUITE DE DOULEURS TELLEMENT J’AI MAL” sans même reprendre son souffle; je pense ne jamais l’avoir entendu hurler aussi fort.

Premiers calins-bisous-réconfort en partant vers la cuisine, me disant en mon fort intérieur, tiens elle pleure vachement beaucoup, c’est fort humide dans mon cou. Attrapage de granules homéopathiques [7] et la surprise; mais elle est ou la bouche?

Ah ben tiens, la bouche, en train de hurler présentement est sous des flots de sang continus, qui sortent des deux narines en même temps.
Gloups, tu m’étonnes qu’elle hurle comme ca, mais que fait la police.

J’ai Laglue© en train de pépier à coté de moi, s’inquiétant de savoir si elle va se faire défoncer la tête punir, parce que bon c’est quand même elle qui a jeté sa soeur sur le meuble; tandis que d’une main, j’essaie de mouiller un essuie-tout plié en quatre et de le mettre sur le pif toujours en train de se vider de son sang.

Ah, en y regardant mieux, c’est une mauvaise idée, il a l’air tout bleu le nez, et il gonfle en plus. C’est limite rigolo, l’expression “son nez lui mange le visage” prend un sens auquel je n’avais jamais pensé avant, et ho non seulement le nez est tout bleu, mais en plus le front héberge un joli oeuf de caille lui aussi, et ma fille continue de hurler, mais moins fort [8]

Une poignée de granules plus tard, elle hurle toujours. Ce qui m’inquiète un tantinet, toutes les autres fois, l’effet du sucre est magique, elle se taisait et suçotait consciencieusement les bouboules.
Là, elle continue de pleurer, réclamant encore des granules, d’autant qu’elle a recraché la première fournée.

A ce stade, j’envois la grande chercher son papa, parce que gérer la jacasseuse et la mourante en même temps, c’est au dessus de mes petits nerfs déjà bien entamés.

Lagluante© se pelotonne dans les bras, gémissante continuant a repeindre mon pull en rouge; je tente la diversion sein, et la c’est le drame, impossible pour elle de boire en position normale, le sang la gêne, la position lui fait mal, ou peut-être autre chose, mais elle s’énerve d’autant plus de ne pas pouvoir téter.

A ce niveau, je me dis que ce serait peut-être judicieux de faire un tour par l’hopital le médecin de garde, histoire de s’assurer que c’est pas cassé.
Médecin de garde qui peut nous accueillir une demie-heure plus tard et nos avouera avoir hésité a nous dire de lui donner du paracétamol plutôt que de venir [9], mais qui par acquis de conscience nous recevra.

Toubib qui a un cabinet dans le trou du cul du monde, difficilement trouvable. Pendant- et avant le trajet, Lagluante© profitant de la situation s’est enfilé trois compotes et un certain nombre de boudoirs, mangeant, mais pleurant en même temps, quand un mouvement lui fait mal.

Arrivée là-bas, elle ne veut pas se laisser voir par le praticien, pleure, se blottit dans les bras, bref est méga reloose et ne semble plus du tout à l’article de la mort, limite elle rigolerait dis donc, prend ca pour ta crédibilité de parent inquiet.

Après une vérification en règle (dents-nez-yeux), on repart avec juste un anti-douleur à lui filer et des nouvelles rassurantes, au pire y a une fêlure, mais apparemment y a rien de cassé ni de grave, merci ca fera 35€.

Bon j’avoue, je suis un peu honteuse d’avoir dérangé un médecin juste pour ca, mais c’est la faute à Merlin qui s’était fait casser le nez y a quelques années et ou il avait fallut réduire la fracture genre 24 ou 48h après l’accident, et vu la tronche de Lagluante© quelques minutes après le Grand Boum© ainsi que son comportement, ca me paraissait justifié.
Mais si prochaine fois de ce gout là, il y a, je pense que j’attendrais une demie heure avant de penser aller chez le toubib, histoire de ne pas passer pour la mère hystérique sans l’hystérie, mais qui fait chier son monde quand même.

[1] Oui, j’ai l’euphémisme facile ces derniers temps
[2] Pas pour décourager les nons parents hein, mais tous les enfants font ça hein. Pourquoi tu crois que le samedi soir les urgences sont pleines de parents en goguettes, parce que c’est LA destination où il faut être?
[3] Ou alors juste un matériel de base disponible partout: carrelage, vitre, porte, coin de table/de meuble/de cheminée
[4] En réalité ca faisait bien dix quinze minutes que je cherchais le courage de le faire
[5] Pareille aux dix milles bousculades régulières que les grands gabarits d’une fraterie renvoit sur les plus petits, aka la “Pichenette de la Mort, mais non je te jure maman/papa je l’ai à peine touchée”
[6] Et une fameuse d’arête hein, au moins celle d’un requin blanc d’après les dégats
[7] On va pas partir dans un débat, le fait est que ca marche vachement bien pour calmer ses pleurs, que ca se transporte plus facilement et que c’est plus petit qu’un pack de bonbecs, et que ca reste l’idée médicament dans la tête des filles. Toujours est-il que pour les bosses et les bleus un peu conséquent, c’est le remède souverain (en plus du sein) pour faire taire une Gluante© instantanément
[8] Forcément, avec le mouchoir mouillé sous le nez qui l’étouffe a moitié, laissant le sang faire l’autre partie du boulot, elle a plus de mal a coordonner respiration et hurlements
[9] Rah, ces gens chiants qui veulent aller chez le toubib de gardes pour des broutilles, surtout les jeunes parents là, qui s’inquiètent toujours au moindre bleu et pour un rien