Aug 262013
 

On vous avait laissé hier avec un Rotisha planqué sous le meuble et ne daignant pas montrer le bout de ses moustache. Ou a la limite juste la queue et l’arrière train, formant une fabuleuse chat-rmoire, aussi connue sous le nom d’armoire a queue [1], chat-rmoire donc qui faisait des bruits bizarres à bases de grognement, reniflements et gros éternuement [2]

Depuis, ca c’est amélioré: première nuit: elle est sortie manger, boire, faire un tour dans la litière, avant de se replanquer sous le lit, après avoir entendu le pas délicat *BLONK BLONK BLONK* et les cris des filles qui descendaient…

Elle est restée planquée tant qu’elles étaient là. Quand enfin elles sont partie avec leur papa [3], Rotisha a enfin daigner sortir son auguste personne de sous le chauffage. D’abord hyper méfiante, elle s’est enhardie quand j’ai sorti l’arme ultime, l’appeau à Rotisha, aka le plumeau démoniaque de l’enfer [4]

Le terrifiant chasseur bondit sur sa proie... Et en arrache trois plumes. A toi d'aller les chercher dans sa gueule


Pour finalement se balader dans tout la pièce, sentir, renifler, et trouver ses endroits de prédilection, pour le moment le dessus du coffre a alcool et MA chaise a bascule.

Bien évidement, elle s’est terrée sous un meuble dès que les filles sont reviendues. Pas folle le Rotisha, juste extrêmement méfiante…


Depuis elle est bien acclimatée, sort même quand une des filles est là. Pour tout dire, Lagluante© a passer plus d’une demie-heure a jouer avec elle aujourd’hui, et ses éclats de rires et les grands gestes du plumeau ne l’ont pas fait fuir. Tout au plus donné bien soif

Une gamelle? Pour boire? Mais enfin, ce verre me convient amplement. Et fait gaffe, si j'me fache tu vas souffrir *noeils lasers en préchauffage*

Même qu’elle se laisse aussi photographier. Bon elle ne prend pas encore la pose, reste méfiante comme un pou, mais ca commence a passer.

Va pas croire que je te fais confiance hein. Je suis sortie mais je te surveille... Du bout du canapé


Même qu’elle daigne se rapprocher peu à peu

Admire moi. Prosterne toi. JE suis ton maitre

Pour tout de dire, même si elle ne se laisse pas encore carresser beaucoup, ca ne l’empêche pas de me dormir limite sur les pieds [5] et de me piquer une grolle pour dormir avec [6]

Et pour te prouver que c'est bien chez moi, vois, c'est MA chaussure désormais

Bref, elle n’a pas l’air trop malheureuse, a déjà commencé son lot de bêtises ou de planques tendancieuses et dangereuses, telle le chat-dre, petit chaton écrasé planqué derrière un cadre emballé et posé à terre

Mais non je ne suis pas coincée. Mais si tu pouvais quand même venir m'aider ce serait cool

En tout cas, nul doute que d’ici quelques temps, fleuriront sur ce blog des anecdotes félines. Non pare qu’en plus, Rotisha n’a pas encore été présentée officiellement a Chapupute, trop occupée a broyer du noir dans la pièce d’a coté [7]

[1] Parce qu’il n’y a pas de raison qu’il n’y ai que le piano a queue. Bon c’est pas tout a fait vrai, il y a plein de milieu aqueux aussi, mais ce n’est pas tout a fait pareil
[2] Forcément, sous les armoires il y a plein de poussières, de moutons et d’objets oubliés la par les filles, Chthulhu sait quand
[3] Dans de la joie de ma personne, parce qu’apres plus de deux semaines en huis-clos, avec les filles h24 c’était vraiment une fête d’être tranquilous toute une après-midi/soirée, t’as même pas idée
[4] Oui tutafé, la saloperie qui perd ses plumes en court de route, celle là même
[5] Qu’elle a renifflé gratouillé, lechouillé, cherche pas, cette chatonne est fétichiste
[6] Et l’Oscar du doudou tout pourrite revient a Rotisha et la chaussure puante
[7] Je te rassure elle ne fait que tirer la gueule, parce que niveau gratouilles et papouilles, elle a son content sur mes genoux.