Mar 172008
 

Aujourd’hui, j’ai recu mon cadeau d’anniversaire de la part de Setchaya. Un canard. En peluche. Qui fait coin coin quand on lui appuye sur le ventre *sourire niais*.
Pis j’ai fais un truc que j’avais pas fait depuis des années: je l’ai mis sur mon épaule, bloqué dans la bretelle de mon sac, avant d’aller retrouver des gens du cours de japonais chez Tagawa.

Le seul problème, c’est que Tagawa, on savait pas trop ou c’était nous, du coup on a du chercher.
Si on a bien trouvé le resto, on savait pas du tout ou le magasin se situait. Du coup, on a été interroger des gens. En poussant la porte de la JAL, on a cru débarquer dans un autre monde.
Des gens ne parlant que japonais, une gentille madame baraguinant le francais et pas un seul motivé pour lui poser la question de savoir ou se trouvait le magasin.

Bien sur, c’est moi qui m’y suis collée, avec force courbette et gentilesse (oubliant que j’avais le canard sur l’épaule), au final on a tout compris, ses explications étant limpide une fois passées dans le traducteur de mon cerveau. Et je sais pourquoi elle me regardait bizarre (rapport au volatile que j’avais sur l’épaule)…
Après un ptit tour (et puis s’en vont) un sac plein de victuailles niponnes (ni mauvaises) nous voici au cours, déchainés (enfin pas plus que d’habitude)

Les résultats apres ces deux heures? Un mal au bide pas possible, d’avoir abusé du goutâge de pas mal de choses (dont certaines se sont averrées plus qu’imonde, genre la barre énergétique gout boisson oO ou le sachet de crackers sentant et goutant la vieille mer) bu plus que de raison (raaaah j’aime le dakara, j’en veux plein, ce sera ma soft préférée désormais). Niveau langue? Heuuu… c’est a dire que j’ai comme l’impression d’avoir oublié à peu près tout ce que j’avais appris mis a part demander “combien ca coute” et “est-ce que ca se mange/bois”?

Maintenant, je n’ai plus qu’a savoir comment on dit “coin coin” en japonais, et j’aurai le nom de mon nouveau canard 😎