Mar 232015
 

Aaaaaah, le Rotisha, couillon de chat devant l’éternel, chat-ponay tigre qui a eu le malheur de developer une maladie de peau l’emmenant de façon récurrente chez le véto, avec la joie et le bonheur de se faire piquouzer fois deux (corticoïdes et antibios)

Donc, alors que ca faisait quasi quatre mois que le Rotisha avait la paix, voilà qu’elle nous refais une poussée carabinée avec des croutes assez impressionnantes sur la face.

Rendez-vous pris chez le véto donc. Sauf que je t’en avais déjà parler avant, mettre les chats dans la boi-boite à chats c’est un peu assez sportif en temps normal. Genre il faut être 47 et avoir un équipement full plate complet, avec une pince télescopique pour plus de sécurité. Sauf que là j’étais toute seule.

Et que le Rotisha, il avait élu domicile dans une boite trois fois plus petite que lui, répondant au doux nom de Creepy, et que je ne pouvais décemment pas découper pour récupérer la bestiole, vu que c’est un peu le déguisement de Laglue©.

Tu ne comprends pas? Attends, un petit dessin vaut mieux qu’un long discours

Mais c'est qu'il est caché le Rotisha. Comment c'est qu'on va le sortir de là? (j'ai oublié mon pied de biche)


Donc le Rotisha il est bien planqué dans la boite, dont l’ouverture ne permet pas de le sortir étant donnée qu’elle est plus petite que le chat lui même. Je le sais, j’ai essayé. Plusieurs fois. Outre que le chat est un animal hyper compressible, c’est aussi un animal doté de griffes, de dents et de tonnes de poils.

Bref, essayer de désincarcerer le chat manuellement, c’est un peu beaucoup un échec. Et ca le rend moyen voir pas du tout jouasse

Non. Je ne sortirai pas. Non négociable. Essaye toujours et j'te bouffe le bras

Heureusement, le Rotisha, il est aussi un peu con-con sur les bords et donc facilement bernable, un jouet, tu l’agites devant sa demeure, il sort la tête. Tu éloigne le jouet, le Rotisha, après un moment de reflexion, il suit. Après, “yapluka” attraper la bestiole et la pousser dans la cage.

Sauf que, quand la cage est horizontale, ca ne marche pas. Le Rotisha est de mauvaise composition et t’as beau pousser, ca rentre pas. Te reste la solution dite de la cage verticale.



Tu mets la boi-boite à chats debout, ouverte, tu prends Rotisha a bout de bras, te rend compte que du bout des pattes avant tendu jusqu’au bout de la queue elle fait a peu près ta taille (gloups), et tu passes les pattes arrière dans la boite, puis le reste de corps. Arrivé aux épaules tu tasses un peu puis tu clape la porte sous le regard meurtrier du chat, qui te promets une vengeance terrible

Je me vengeraiiiiiiiiii!!!!!!! En attendant, parle à mon cul

Pis tu vas chez le véto avec la cage et l’animal, le tout à pied, en portant l’ensemble qui pèse un âne mort. Sortir le Rotisha de la cage. Piqures, retour de l’animal dans sa cage. Et là, un espoir pour la suite, pour peut-être éventuellement éviter les rechutes: un shampoing. Oui, tu as bien lu, on va pouvoir essayer de laver Rotisha, 3m20 au garot, 42T1/2, 43m3 de poils.

Bon il va bien falloir attendre quelques jours, qu’elle soit destressée, que les médicaments fassent effet et qu’on soit deux, mais ca promet du sport. Note qu’elle a l’air de rien avoir contre l’eau a priori hein, c’est juste qu’on a pas encore essayer de la balancer dans la baignoire. Mais j’avoue ne pas être pressée. Et avoir peur. J’ai trop hâte tiens. Ou pas.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.