Dec 292011
 

Donc, oui parfois je sors de mon antre, accompagnée de mon chéri et de nos fabuleuses rejetonnes [1]; parce qu’il faut bien l’avouer, sans Merlin, je quitte rarement notre riante campagne pour faire les magasins [3], pour faire quelques emplettes.

Accessoirement, ça implique rencontrer des gens, ce qui à Bruxelles en fait beaucoup, et nettement moins souriants que par chez nous, grande ville oblige.

Notre point de chute du jour: le Lush du centre-ville, parce que oui, autant assumer mon rôle de sorcière jusqu’au bout [4] et basculer totalement du coté obscur à coup de henné rouge, en retournant dans le magasin où en desespoir de cause on avait été chercher quelques cadeaux de Noël la semaine passée.

Première chose, la vendeuse m’a reconnue tout de suite. Bon ok, j’avais Lagluante© en manduca et avec le manteau de portage sur le dos, ce qui ne passe pas inaperçu [5], mais je suis pas persuadée qu’elle nous aurait oublié même sans ça.

Faut dire que la nana qui tape la causette sur le henné en plein rush c’est moi, et que comme d’habitude, j’ai du sortir des tas de conneries.

Cette fois ci, j’ai fait très fort aussi, genre on peut difficilement oublier la grande folle là bas, cachez-vous elle est peut-être dangereuse; parce que oui, éventuellement, tenter d’étrangler Laglue© devant tout ce monde n’était peut-être pas une bonne idée, que rigoler avec sa fille de sept ans n’est peut-être pas habituel, je sais pas, mais sac a bébé+déconne+répondant aux déconnes des vendeuses, font que le passage dans ce magasin remplis de monde a été vraiment fort agréable, et que maintenant dès demain, Merlin pourra me maudire sur sept générations pour le râpage et mettage de bouillie informe auquel je le destine.

Pis je sais pas, le sac a bébé avec Lagluante© dans le dos à du succès, même si je n’ai pas encore eu l’occasion de lancer la phrase “ne vous inquietez pas, aucun manteau ni doudoune n’a été maltraité pendant le zippage de la poche de portage” d’un air grave, parce que oui, ce manteau super fort pratique à une poche qui se zippe a l’avant/arrière pour y ranger un mouflet. Bon par contre niveau son, y a pas de mute hein, faut faire avec le gamin hurlant quand il en a marre que ca ne bouge pas.

D’ailleurs, lui est béni sur beaucoup de générations, vu qu’il n’a pas/plus honte de moi, ne se cache pas/plus dans un trou de souris devant mon atipisme [6], il a du faire son deuil d’une nana normale, je sais pas. En tout cas il me supporte et rien que pour ca, il a bien du mérite

Ce dont je me rend compte, c’est que ma vraie personnalité fait peur, que le ridicule ne tue pas [7], que j’ai l’impression de croiser de plus en plus de gens dans mon genre, que c’est impossible de me prendre au sérieux, et que je ne verrai plus du tout de la même façon le mot entrecôte [8]

[1] Dis pas non, tout ceux qui les ont vues se sont accordés pour dire qu’elle sont adorables[2], cromeugnonnes et super sage.
Rassure toi, au bout de quelques minutes, eux aussi ont envie de les massacrer a coups de pelles ou de pioches. Car oui, on peut être cromignonne et méga relouse. Fois deux. Paye ton karma donc
[2] Comme quoi la beauté peut effectivement sauter quelques générations
[3] Sauf pour aller emmerder discuter avec la propriétaire du Pirouette du bled voisin
[4] Et faire encore plus peur aux petits nenfants du village
[5] Et non braves gens, certes, je fais quelques petits bruits bizarres pour calmer le monstre sur mon dos, mais la majorité des bruits de raptors-t-rex-gazouillis de dragon vient de derrière moi et non de ma bouche. Oui, ca casse un mythe, je sais
[6] Non ce n’est pas une maladie. Quoique, ça peut être contagieux
[7] Ou bien que je suis Immortelle, immortelle, j’ai le sentiment d’être celle… Voilà, tu as Lara Fabian en tête grâce à moi maintenant
[8] Promis, j’en parle dans le post suivant. Avec les explications et tout.