Jun 262005
 

Yeah, hier soir, je me suis vraiment éclatée. Avec même en prime et en luxe, une impression people.
C’est pas tous les jours qu’on peut marcher sur un tapis rouge avant d’aller a un concert privé d’Hooverphonic.
Donc on se fait conduire en bus jusqu’au lieu du concert, on y arrive, arpentons le tapis rouge, se faisons assaillir de flash et interview avant d’arriver dans la salle, plongée dans la pénombre et dans laquelle on peut voir des tables hautes et quelques chaises disséminées autours ainsi que des pinguins portant amuses-gueule et boissons à notre rencontre.(y’a pas, j’aime être servie comme ca) Nous sommes arrivés vers 21h, le concert était prévu a 22h30, pour nous faire patienter, ils avaient engagés Mr Bean, Marylin Monroe, Lara Croft, Charlot, arrivés en limousine et se prêtant aisément au photos.
22h30, la salle est plongée dans la pénombre (encore plus qu’au départ) et Hooverphonic est annoncé. Pour la premiere fois, je peux être au premier rang dans un concert sans être écrasée contre les nadars/arrivée 4heures a l’avance/désydratée/délestée de mon portefeuille.

Le concert a été génial, la playlist longue et je dois avoué que j’ai passé la un de mes meilleurs concert: Mad about you en accoustique ou presque, ca donne vraiment très très très bien.
De plus si au départ Geike n’était pas tres sûre d’elle (ca peut se comprendre, dans un concert privé l’ambiance est plus difficile à faire lever), elle a assurer par la suite et a offert, je trouve, une prestation assez remarquable.
Le concert s’est terminé vers minuit.

Pour patienter en attendant le bus du retour, nous sommes allés dans la salle d’à coté ou un jeu de culture générale était proposé “Quest for Check” malheureusement, c’était des petits joueurs et les billets étaient fictifs. Compte tenu qu’on a exploser la banque, c’est vraiment tres dommage.
Vers 1h30 le bus par enfin pour Diegem, nos petits yeux fatigués n’aspirent qu’à la quiétude d’un bon sommeil tandis que le dos lui, rêve d’un lit moelleux et confortable. Fin du trajet ou presque on est dans la derniere ligne droite, quand soudain PAF… le chien (heu non c’est pas ca, pardon je m’égare du midi) un accident, bus vs voiture. Juste un peu de tole froissée mais un conducteur de voiture vachement chiant voulant a tout prix faire intervenir les flics et s’en foutant comme d’une gigne de la vingtaine de personnes qui attendaient dans le dit bus. Un peu plus d’une demie trois quart d’heure plus tard, nous sommes enfin de retour a la voiture, pour un trajet de retour sans problèmes. Bilan au dodo a 4h du matin alors qu’on s’était levés à 8 ce matin pour un festival à Mons.
Parfois, on a des journées vraiment très occupées.