Jan 042016
 

Et on commence donc l’année sur les chapeaux de roue. On a terminé 2015 avec une chute de cathédrale gateau au chocolat de la mort qui tue, qui logiquement donc était kamikaze.

Ma première vraie bonne gamelle aura donc attendu le 2 janvier pour se faire.
J’ai acheté mes chaussures chez décathlon. Un conseil, ne fait pas pareil et fuis. Achète toi des vraies chaussures. Je les ai prises en juillet, a plus de 60 boules et elles sont déjà mortes. C’est avec elles que j’ai failli me tuer dans le Yosemite, après avoir dévaler sur le cul les escalier taillés à flanc de montagne.
C’est avec elle aussi que j’ai failli me bouffer le mur en rattrapant une balle vicieuse au squash, le parquet faut croire que ça glisse. Je me suis vengée en coinçant la balle, qui soit dit en passant, était neuve, entre la vitre spectacteur et le plafond.

C’est toujours avec elles que j’me tape ma première commotion de l’année, faite en toute beauté et simplicité. Je te plante le décor.

Il faisait noir. On allait au resto fêter l’anniversaire de ma belle mère. J’avais un joli pantalon noir, une blouse desigual [1], mon manteau doudoune et un super sac Maliki beige que même pas en rêve tu le laves.

Il y avait juste une légère pente boueuse, aka a 45 degrés et d’a peine 1m que Lagluante&copy et son père on franchit sans encombre.

Mon tour venu, j’ai glissé chef , suis tombée sur le cul et ma tête a violemment heurté la bordure. J’ai pas eu besoin de soigner une blessure a l’amour propre tellement ce genre de connerie est habituelle avec moi et qu’en plus il y avait plein de zolies étoiles explosives dans ma tête.

QUand je me suis relevée cahin-caho, j’étais juste dégueux et avait envie de me cacher avec mon mal de tête dans le premier trou venu. C’est donc en crabe et en longeant les murs que j’ai gagné ma place.

Je pensais m’en être tirée a bon compte. Que nenni. Pendant le repas, j’ai commencé a avoir un peu mal en haut du cou. Un peu comme quand tes ganglions ils gonflent. Puis quelques heures après, j’ai eu carrément mal. La nuit a été monstrueuse. Tu sais tu t’endors, puis tu bouges et paf, tu te réveilles en hurlant de douleur [2]

Le lendemain étant un dimanche, j’ai pris mon mal en patience. Activé la démarche Robocop avec le moins de mouvement de tête possible et surtout, surtout évité de bouger.

Ce matin, vu que ca n’allait pas mieux, je suis finalement allée chez le médecin. Qui a diagnostiqué une entorse cervicale.En me faisant bien mal au passage, histoire de vérifier que y avait rien de plus grave. Youpie [3]

Je suis ressortie de la avec une ordonnance pour du valium. Je comprends pourquoi on parle d’éléphant rose associé avec maintenant. Parce que si je ne les vois pas, je les ressens très fortement dans mon corps là. Je me sens lourde a tendance pachydermique et sans énergie. Limite la gelée anglaise de Jurassick Park a plus de tonus que moi. Et en plus, j’ai toujours mal

J’étais optimiste quant à mon potentiel pour 2016, je crois que je vais réviser un brin mon jugement…

Et sinon concernant les chaussures, je crois bien que je vais les découper, les brûler et aller enterrer les cendres dans un autre état. Hmmm genre au Japon tiens, histoire d’exorciser la malédiction de ces chaussures de merde.

[1] La seule de toute le magasin qui n’était pas psychédélique, je crois que c’est une erreur du styliste. En plus elle est jolie dans ses tons de bleus.
[2] Ca doit être mon coté petite nature je pense
[3] Non parce qu’en ce qui concerne les traumas cranien ou l’entorse cérébrale, je suis plutôt à l’abris, n’étant pas équipée pour

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)