Apr 122013
 

Aaaaah les vacances de Pâques, ces deux semaines que tu avais escompté passer en famille, profiter de tes enfants, cuisiner avec elle, bref, s’amuser.


Sauf que en vrai, ca c’est pas exactement passé comme ca.
Il a fallu qu’une chose moche style gastro sur intoxication alimentaire passe par là et me cloue a mon lit/canapé, me faisait passer pour une mourante, n’arrêtant pas de vomir, ne sachant plus manger et encore moins s’occuper de ses enfants.

Une grabataire a tendance geyser quoi. Heureusement le Merlinou a fait du mieux qu’il a pu pour colmater les brêches, s’est foutu de ma propension a manger tout et n’importe quoi a été me dégoter un bac à vomi,travailler de la maison et me préparer à manger quand il était là.

Repas qui se compose de soupe Igloo [1], que je me dois d’avaler rapidement-mais-pas-trop-vite-histoire-de-pas-la-revomir-aussi-sec-mais-assez-rapidemnet-kanmem-sous-peine-de-voir-Lagluante©-me-la-piquer-sous-le-nez. Bref, une soupe challenge quoi.

Déjà pour la préparer quand je suis toute seule et que personne ne peut le faire pour moi [2]. Bref, voici une séquence digne des top chef et autres kitchen emissions, la préparation d’un velouté de tomates par une handicapée de l’estomac, doublée d’apathie, de vomissement et pourvue de deux mains gauches:

  • Etape 1: faire le combo emmener la petite aux chiottes et récupérer le velouté de tomate dans le congélo
  • Etape 2: faire sortir cet ostie de calisse de surgelé dans le bol sans l’exploser a terre et sans marcher sur Lagluante© qui sert ma jambe et qui geint qu’elle a faim [3]
  • Etape 3: verser les deux contenus de flotte sur le surgelé qui baigne tranquillement dans son bol sans l’échapper parce que Lagluante© veut “ouar” ce qu’il y a dedans
  • Etape 4: le taper dans le cro-onde pour sept minutes en évitant de coincer les doigts de la petite dans la porte, et que les 7 minutes se transforme en un autre temps te proposant une soupe sur-cuite ou au contraire toujours aussi congelé
  • Etape 5: aller vomir un coup parce que la station debout en cas de gastro est tout sauf recommandée
  • Etape 6: entendre le “ting” du cro-onde et attendre encore quelques minutes pour aller chercher le bol, histoire qu’il ne paye pas des brûlures du trouze-millième degré à l’épiderme de l’innocente (au mains pleines) que d’office il touchera
  • Etape 7: s’asseoir dans le canapé et enfin commencer a manger la soupe

Bon ca c’est le coté préparation, après y a le coté dégustation, digne d’un remix ko-lantah/fear factor/un repas au pôle-nord.
Il faut profiter du fait que c’est encore trop chaud pour Lagluante© qui fait rien qu’a zieuter sur le bol depuis le début pour en prendre un maximum, mais en faisant attention au ratio entrée/sortie histoire d’éviter de vomir trop rapidement, que sinon c’est l’hôpital pour déshydration et que c’est pas drôle, et que en plus une soupe comme ca, ca se déguste, surtout s’il y a du glutamate de sodium dedans. En gros je suis une droguée des soupes surgelées igloo.

Enfin bref, je commence a laper ma soupe, prenant le soin d’apprécier la chaleur, le gout et l’odeur du breuvage [4], mangeant lentement, cuillère par cuillère, quand Lagluante© se précipite sur moi et m’arrache la cuillère de la bouche pour manger la soupe à son tour. Là ou j’en mange péniblement une, elle m’en arrache trois. Râle quand j’en prends une, et me fais les grozieux parce qu’elle a faim elle.

Que sa mère soit au bord de l’inanition, rienàfout’ c’est sa Majestée d’abord s’il vous plait bien. Que même que ce sera elle qui léchera le bol. Et que les dernières cuillères c’est pour elle aussi. Faut pas déconner.

J’ai quand même réussi grâce a des ruses de ninja et des réflexes de sushis de poulpe vivant à récupérer suffisamment de soupe que pour survivre encore quelques heures dans ce monde de miasme, de microbes et de bacilles. J’espère pouvoir bientôt te raconter d’autres aventures culinaires passionnantes comme “comment confectionner une tartine de brie” ou “la gastro comment la cuisiner quand elle vous pourrit la vie”

[1] Igloo igloo, elle est des notres, elle a bu son bol comme les autres
[2] Aka non, Laglue© est encore trop jeune pour mourir brûlée d’une soupe cro-onde, et que de toute façon je pourrai pas la conduire a l’hosto.
[3] Alors qu’elle s’est enfilé deux bols de corn-flakes juste avant, la charogne
[4] Non parce qu’après plusieurs jours sans pouvoir rien manger ni garder, même un velouté de tomates igloo, ca te semble le ritz

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.