Mar 252010
 

Dans le cadre de la semaine “ma fille, cette blennorragie”[1] nous avons donc le sinistrage total de vêtements.
Mais avant d’arriver a celà, il y a eu un long cheminement. Qui a commencé avant hier, quand j’ai du me résoudre a dormir chez mes parents, vu mon état de mouritude avancé. Total glamour avec 39 de fièvre sinon c’pas drole, et une Gluante© qui a commencé sa nuit vers 22h, soit environ 2h plus tôt que d’habitude.

Il fallait s’y attendre, ça a légèrement perturbé ses heures de dodo, vu que de 4 à 5, elle était réveillée et bien. Pis redodo jusqu’a 8h. Puis squattage de bras et glougou jusqu’a 9-10h. Je la pose dans la nacelle, me disant que je vais pouvoir espérer récupérer un peu de cette nuit de merde, quand quinze minutes plus tard vomit en jet, sinistrant sa nacelle et le haut de ses vêtements de rechange que j’en ai plus de propre ici. Mais le jet genre, je l’ai vu passer par dessus la nacelle. Tout son repas et hop. Heureusement, c’était du lait frais, donc l’odeur pas trop terrible.
Trente millisecondes plus tard elle sinistrait le bas à coup de couche explosive. Du coup, le temps que mon papa aille chercher des vetements, au Carrouf’ du coin ben elle est restée emballée dans sa couverture et au sein. Bah oué, elle voulait récuperer son repas perdu.
Pendant le change à grand coup de lavette nettoyante et désodorisante, le caca de bébé allaité c’est terrible comme ca sent le lait caillé, j’ai droit à de grands sourires, des mimiques adorable, et même son premier éclat de rire.
Sur qu’elle trouvait ca amusant dis donc, moi nettement moins.

Là, on tient le bon bout, j’ai encore deux pyjamas de rechange ocazou et sa dernière couche a été maitrisée (encore heureux)
Mais vu que moi je suis malade, j’ai de la fièvre et je suis perclue de courbature, ben quand la demoizelle a commencer a trop pleurer en début d’après-midi, ben on a jouer nuit des sanglots en famille, avant de finalement s’endormir comme deux bouses dans le canapé.

[1] Oui, je suis sûre que quand elle s’y met vraiment, elle est encore pire qu’une MST, et qu’a coté une poussée d’exéma purrulant couplé à une infection de galle, c’est une sinécure.