Jul 022008
 

J’avais promis dans un post chéputro où (et que j’ai la flemme de chercher) de raconter pourquoi j’étais la pire mère indigne qu’il soit, rapport avec la dernière prise de sang que la demoiselle avait à subir.
C’était il y a quelques semaines. L’école avait appeler pour me dire que demoiselle était pas bien (traduction: vomis partout) et que serait gentil que je vienne la récupérer (avant qu’elle ne noie ses petits copains de préférence).
L’anecdote à ce sujet c’est qu’ils avaient appelé lors de mon cours de MAPI, dernier avant l’examen et que j’avais dû partir AVANT d’avoir l’explication sur l’algo de Dijkstrat.
Heureusement y a pas eu de question là dessus sur l’examen (merci beaucoup m’sieur, je vous traiterai plus [avant quelques temps] de fossile) ce qui m’a permis de le réussir.

Ce qui était rigolo, c’est que Merlin n’était pas là, mais en Irlande pour son taf et que c’est donc le parrain de la puce que j’ai du déranger pour me véhiculer (parents-ecole) et qu’il a dû prendre congé l’après-midi pour continuer à servir de takeshi à la bouillotte qui me servait de fille (et qui culminait a plus de 40°C)
Après une prise de rendez-vous en express chez le toubib de la puce, celui-ci décide de faire une prise de sang pas prévue (donc sans EMLA, la crème anesthésiante qui marche super bien mais qu’il faut mettre deux heures avant).

C’est là que tout a basculé. Je devais la tenir pour éviter qu’elle ne gigote. Elle se met à chouinner, puis carrément à hurler quand il lui désinfecte le bras, commencant une litanie de “lâchez-moi je vous en prie”, “s’il vous plait arrêtez” et autres “je suis malheureuse, je suis triste”,”au secours “et de se remettre à pleurer mais nettement moins fort quand finalement, il l’a piquée.
Moi, intérieurement, j’étais morte de rire en la regardant se tortiller comme ca, faisant plus du cinéma qu’autre chose, d’autant qu’elle a très vite arrêter de pleurer quand elle a vu que ce ne servait à rien.

Depuis, à chaque fois que j’y repense, je me dis que ma fille est décidément une grande tragédienne et laisse augurer que des bonnes choses pour la suite (et pas mal d’aspirines pour ses parents lors de son éducation)…