Apr 152012
 

Aujourd’hui, dans le cadre du cours “j’ai deux mains gauches en cuisine, mais je me soigne”, nous allons voir comment utiliser un Rice cooker.
Dans mon exemple, j’ai pris GaryCooker© un cuiseur à riz de marque panasonic, mais ils fonctionnent tous pareil.

Alors pour les ceusses qui savent, ne rigolez pas. Y en a des qui savent pas et qui bousille leur nouveau rice cooker à la première occasion parce que le mode d’emploi n’existe pas ou est en thaïlandais, et que du coup, ben ils pensaient pas que mettre l’eau dans la résistance, ça bousillerait tout.

Ainsi, voici pour toi, lecteur perdu, le mode d’emploi en image d’un cuiseur un riz.

*Roulement de tambour*
Donc, pour cuire ton riz, sans brûler l’eau, tu as besoin:

  • D’un cuiseur a riz (toujours utile hein, quand on veut l’utiliser)
  • Sa mesurette/cup (qui normalement fait 125 gr, pour le cas ou tu serais désordonné ou tu l’aurais perdu, que ton rice cooker ne te devienne pas totalement inutile et juste bon a décorer la cuisine
  • Une prise électrique (pour le brancher, c’est mieux)
  • Du riz (bah oui, c’est sa fonction première un peu)
  • De l’eau (pour pas brûler le riz)
  • Optionnellement des condiments
  • Etape 1: Rassembler tous les items nécessaires (ceux listés plus haut, si vous avez bien suivis)

    And ze winner is Gary and is cup. And de rice, oeuf corse

    Etape 2: Mettre l’eau. Dans la cuve hein, pas en dessous. En dessous c’est forbidden. Non seulement tu niques l’appareil, mais en plus tu risques de faire exploser ta maison. Dans la casserole donc, le truc que tu sortiras après pour le laver, c’est facile, il y a des graduations. Suivant que tu veux faire un peu, beaucoup, trop de riz, tu mets de l’eau jusqu’a 1 [1], 2 [2] voire 3 [3], ou carrément plus [4]

    Put zeu water under ze line. Not complicated

    Etape 3: mettre le riz. Le même nombre de cup, que le chiffre jusqu’où tu as mis de l’eau.

    Tu peux laisser tremper le riz pendant un temps aléatoire allant de quinze minutes a beaucoup plus. Parait que ca rend le riz meilleurs.

    Une cup bien remplie, ni trop, ni trop peu. Eternue juste pas dedans


    Normalement, après avoir mis l’eau plus le riz, tu devrais avoir un truc qui ressemble à ca:

    X mesure de riz + Y mesure d'eau :

    Etape 3bis, dites la facultative qui tue sa race: rajouter des choses pour améliorer le gout du riz [5], tu peux le faire à l’inspiration, suivant ce qui trainent dans tes placards.
    Une valeur sûre pour ce qui est indien: le cumin, curcuma et la coriandre. Voire du gingembre

    La vérité si je (condi)ments deux o/


    Faut saupoudrer dans la casserole epices c’est tout o/

    Vu comme ca, c'est pas uber appétissant en fait

    Etape 5: C’est le moment de faire cuire le riz: n’oublie donc pas de brancher le cuiseur (si c’est pas déjà fait pis d’appuyer sur le bouton.

    Push on zeu button


    Et puis voilà ca y est. C’est tout me demanderas-tu? Et bien non pas tout à fait. Il faut bien veiller a ce que le couvercle soit correctement mis, sinon ton riz ne sera pas terrible.

    Bien posé le couvercle. Et vérifier. Deux fois

    Etape 6: une fois que le bouton rouge s’éteint il faut attendre encore au moins quinze minutes que le riz ait absorbé toute l’eau [6], avant d’enfin pouvoir soulever le couvercle, et de pouvoir déguster

    Mooooh, qu'il est mignon, on dirait qu'il a la jaunisse... A Taaaableuuuuh

    Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Dans notre prochaine émission, la cuisine pour les nuls, je vous apprendrai à cuisiner indien vite et bien
    [

    Mhhhhh dis Tata Fabi, tu nous apprends à faire un poulet korma et un poulet tika? Mais bien sûr les enfants, au prochain épisode o/

    [1] Pour une personne
    [2] Pour… deux personnes et oui, ou trois avec un petit appétit
    [3] Pour deux et si tu veux des restes ou plus de personnes
    [4] Si vous êtes nombreux, avez très faim ou recevez des ventres à pattes.
    [5] Pour le cas ou tu ne fais pas une recette japonaise. Sinon tu risques d’avoir des petits soucis avec la quintessence du gout du riz japonais cuit, que jamais au grand jamais tu ne dois dénaturer. Sauf si tu fais des sushis.
    [6] Pas d’inquiétude quant à la température, l’auto-cuiseur à une fonction “garder au chaud très pratique”