Dec 012016
 

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, ce ne sera pas un post déconne ou test quelconque. Mais plutôt un coup de gueule. J’ai longuement hésité avant de le mettre sur mon blog, parce qu’on est loin de sa ligne éditoriale, parce que quelque part c’est un texte très personnel. Je me rend juste compte de la chance que j’ai, que nous avons. Tous. Et qu’il serait peut-être bien temps qu’on s’en rende compte, avant de basculer dans les extrêmes…

Ce soir, je suis en colère. En colère et triste. Triste de ce que le monde est devenu. Triste de l’indécence de nos hommes politiques, qu’ils soient belges ou français, qui osent dire que chez nous, dans un pays où le plus gros risque est de se faire piquer son sac ou son téléphone, où le taux d’homicide s’élève à 1,7 pour cent mille habitants en France et 1,2 pour cent mille habitants en Belgique, soit respectivement 840 et 180 personnes mortes par homicide en 2013. En comparaison en Syrie, en 2013, ce sont plus de 73600 personnes qui sont mortes

Et ils osent dire que“Nous sommes en guerre”. Que nous avons peur?! Mais déjà, qui ça nous? Chaque français? Chaque belge? Ou les masses rêvées par nos politiques?
Peur des attentats? Peut-être. D’un autre côté si les médias ne se montraient pas si anxiogènes, on n’en serait peut-être pas là.

C’est totalement indécent, c’est une insulte pour les pays où réellement il y a la guerre.
Alors oui, il y a eu des attentats, et oui, il y a toujours un risque, mais je ne pense pas qu’on guette tous le ciel au dessus de nous, à l’affût des sirènes pour savoir quand LES prochaines bombes tomberont et si ce ne sera pas sur notre maison, ou ce qu’il en reste.

C’est indécent et honteux. Nous avons pour la plupart un toit sur la tête, de quoi manger et ne tremblons pas pour la vie de nos proches, ou la nôtre.

Mais bordel, la guerre, la vraie, elle se passe en Syrie. Ce sont des familles sous les bombes. Des familles parfois décimées par des tirs. Ce sont des enfants qui tentent tant bien que mal de survivre, la peur au ventre. Des parents qui tremblent pour leurs filles, leurs fils.
Des tas d’anonymes dont le monde se fiche. Des gens qui viennent “pour profiter de l’Europe”, parce que c’est sur, c’est plus fun d’aller risquer de se noyer dans la Méditerranée plutôt que de finir écrasé dans les décombres de sa propre maison.
Et puis parfois, magie d’internet, des visages apparaissent. Des histoires, des récits de vie. Des enfants, comme la petite Bana Alabed, elle a sept ans. L’âge de ma fille. Elle est Fan d’Harry Potter. Elle veut devenir prof et auteur. Elle a deux jeunes frères.

Sa maman tient un compte twitter pour elle: https://twitter.com/AlabedBana. Elle y parle de leur vie. De la dureté et de la mocheté de la guerre. Parce que c’est ça la réalité: des gens qui meurent, et pas comme dans les films, il y a du sang, de la douleur, des morceaux de corps. La mort fauche sans distinction d’âge, de sexe ou d’innocence. Pas que des inconnus non plus. Des amis, de la famille. Tu ne me crois pas? Tu veux faire du voyeurisme? Remonte son fil. Tu y verras des horreurs. Celles de la guerre. Des enfants morts. Des images qui montrent la réalité, crue.

Des hôpitaux et des écoles bombardés détruits, des vies fauchées. Des gens qui luttent pour essayer de maintenir un minimum de cohésion, de cohérence à leur vie.

Mais elle tweete aussi des tranches de vie, de la joie et du bonheur, la lecture d’un Harry Potter, le visionnage d’un film.. La joie de savoir que la petite souris va passer parce que Bana a perdu une dent. Des photos où la fratrie est souriante.Des photos d’avant-guerre.

Des images de la vie telle qu’on la vit ici. Les petits bonheurs des parents face à leurs enfants. Mais à la différence près que là-bas, tu ne sais jamais si c’est pas la dernière fois que tu vois ton enfant vivant et en bonne santé. Que ces souvenirs que tu fabriques seront peut-être les derniers. Que peut-être demain, ce seront ton fils, ta fille, qui seront enveloppés dans une couverture.

Et là d’un coup, tes propres malheurs tu les relativises. Et tu te rends compte que tu peux pas faire grand chose. A part t’indigner. Le crier sur les réseaux sociaux. Et écrire pour exorciser cette colère que tu sens au fond de toi, cette peine, ton impuissance devant la folie des hommes.
Et toi qui te dis pourtant athée convaincue, et fière de l’être, tu pries. Tu pries pour que Bana, sa maman, ses frères, les syriens coincés à Alep et ailleurs vivent. Que la guerre cesse.
Tu pries parce que c’est ce que Bana, sa maman et d’autres syriens te demandent. Prier avec eux pour que jour après jour ils restent en vie, que la guerre se termine. Prier parce que finalement il n’y a plus que ça à faire, parce que prier revient à penser à eux. A espérer que tout se finisse bien.

Le partager sur les réseaux sociaux pour espérer que si suffisamment de monde s’indigne, peut-être que ça fera bouger les choses. C’est sûrement naïf et bien peu, mais c’est mieux que rester inactif et indifférent.

Combien devront encore mourir avant que tout cela ne cesse? Dans l’indifférence générale, parce que après tout “nous avons aussi nos problèmes”. Mais nom d’un chien, travailler sur plusieurs fronts en même temps, améliorer nos vies et chercher des solutions pour la Syrie, ça ne doit pas être incompatible non?!

Elle s’appelle Bana, elle a sept ans. De longs cheveux noirs tressés ou en couettes. Une poupée. Et tous les jours, elle a peur de mourir. Pensez-y, la prochaine fois que vous direz “qu’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde” et que “leurs hommes n’ont qu’à s’armer pour tenir tête à l’ennemi”. Face à des avions? Face à des militaires entraînés? Des hommes qui n’ont probablement jamais tenu une arme dans leurs mains? Autant les faire fusiller directement, ça ira plus vite.

Elle s’appelle Bana, elle a sept ans. Elle adore Harry Potter et dessiner. Et ardemment je prie pour qu’elle n’ait pas sept ans à jamais…

Elle s’appelle Bana, elle a sept ans. Et égoïstement en elle, je vois le reflet de ma fille.

Elles s’appellent Bana, Aména, Yana ou Ola. Ils s’appellent Adnan, Mohammed, Elias ou Sami. Ils ne sont pas encore nés, ont quelques semaines, mois, années.
Et ils ont besoin de moi, de vous, de nous. De notre soutien. Ne les ignorons pas. Ne les laissons pas tomber.

Si nous ne faisons rien,bientôt il ne restera d’eux que des photos ,des petites traces à la surface de notre mémoire,à peine des ronds dans l’eau où ils seront morts,à peine une trace de sang sur les pierres qui les auront recouverts.
#StandWithAleppo

Oct 252016
 

Oula, c’est poussérieux par ici. Un peu plus de deux mois sans écrire. Et personne pour me demander si je n’étais pas morte électrocutée par mon ordinateur ou étouffée par les filles ou le Rotisha.

Ce n’est pas parce que je n’ai rien publié que je n’ai rien fait. Encore que, diront les mauvaises langues la bas dans le fond. J’ai des tas d’histoires à te raconter. Sur les bêtises des filles. Le fait que Lagluante© soit rentrée au CP [1] et sa grande soeur au collège [2].

Je pourrais te raconter comment j’ai manqué me fracasser le crâne au boulot et mis du sang partout, comment je doute de tout pour le moment et que l’envie d’écrire pour le blog n’est plus là.

En même temps, vu comment t’es nombreux, je ne m’attends pas à beaucoup de commentaires ou de tristesse. Si j’arrêtais d’écrire le blog mourrait comme il a vécu. En silence. Mais on n’en est pas encore là. Si je n’ai pas écris, c’est surtout que je me suis consacrée depuis début septembre a mon nouveau baybay. Non pas un être de chair et de sang, [3] mais une jolie chaîne de podcast sur Youtube, des chroniques décalées sur l’actualité, avec humour, reflexion et parfois un peu d’explication. J’y tiens beaucoup. Elle est encore toute jeune, inconnue, mais qui sait, peut-être qu’un jour, elle aura plus que trois abonnés et dix vues. Peut-être qu’un jour des gens l’écouteront et rigoleront ou seront atterrés par mes jeux de mots. Ou peut-être qu’un jour, je serai célèbre et Maitre des Multivers. Ou peut-être pas.

Mais en attendant elle est là. S’agrandissant semaine après semaine d’une nouvelle chronique. Cherchant son public. Alors je sais très bien que je ne suis pas super talentueuse, preuve en est de ce blog qui est au point mort depuis une dizaine d’années par rapport a son audience. Mais si quelqu’un passe par ici par hasard ou via un flux rss oublié, pensez à moi siouplé. Pour écouter. Partager si vous avez aimé, me donner des retours que je puisse l’améliorer.

Ca me tiens vraiment à coeur, c’est quelque chose que je fais pour moi, par moi. Je n’y parle pas des filles. Ni de moi en général, mais juste d’un point de vue sur l’actualité. En essayant de la rendre moins lourde.

Fort bien, me diras-tu, mais par ou ca se passe? Et bien écoute tu as le choix. Directement la chaine Youtube, ou alors la page Facebook, voire même la page Google plus

Comme tu peux le voir, c’est plutôt désert. Peut-être parce que c’est nul, peut-être parce que je n’ai pas le réseautage pour me faire connaitre. A toi de te faire une opinion. En cliquant et en écoutant. Puis en partageant. Ou pas.

Bon j’arrête la mes jérémiades et mon pavé dans la marre [4] et te laisse avec la dernière chronique en date. Et la première, que tu te fasses une idée du petit bout de chemin parcouru. Pour le reste, ben je compte sur toi…

[1] Sniff mon baybay
[2] Paye ton coup de vieux
[3] Encore que j’ai sué sang et eau pour le créer
[4] Oui il y a un jeu de mot halacon© dans cette phrase

Apr 232015
 

Ben oui, je fais partie de la catégorie « some people never learn » aussi connue comme étant ceux qui se font mettre régulièrement un ego quasi inexistant en mille morceaux, avec option « bouhouhouhou ce que je fais est trop nul » [1]

D’ailleurs suffit de voir l’âge du blog, le nombre de commentaires et les statistiques ou la page facebook pour se rendre compte que très peu de personnes passent par ici. [2]

Brefle, toussa pour dire que pour la 3e fois, je tente le concours de blog famili. Sans espoir, je sais bien que si j’ai 50 personnes qui cliquent une fois c’est énorme, alors de la à faire cliquer une fois par jour c’est juste du domaine de l’impossible, mais à votre bon coeur m’sieurs dames, un petit clic, quand vous y pensez, ca serait vraiment chouette.

D’ailleurs pour vous aider, y a un petit macaron la dans la barre à droite, et un autre en bas de chaque post, s’il vous prend l’envie de me faire grand plaisir à peu de frais, votez.

Pis après je vous le demanderai sans doute pas souvent, parce que ca me gêne d’essayer de faire du racolage la dessus. Alors sentez-vous libre d’en parler autours de vous, rien ne pourrait me faire plus plaisir en terme de blog que d’être un peu plus connue et ca serait un merveilleux cadeau pour les dix ans du blog. A votre bon coeur donc

Concours famili

[1] Particulièrement au niveau du blog ou au niveau conte. Même si les échos que j’en reçois pour le deuxième sont plutôt positif, je me remet continuellement en question et ne suis jamais satisfaite de ce que je fais. Heureusement, j’adore ça raconter, mais a de parfaits inconnus seulement.
[2] Non surtout pas les statistiques en fait, c’est un coup à se pendre ça ou a mettre la clef sous le paillasson. Mais heureusement les gens qui passent ici sont des siouper personnes

Dec 042014
 

Depuis quelques temps j’ai repris une formation. Formation située au centre-ville. Mais vraiment le centre du centre. En gros, t’as que du parking payant dans un rayon raisonnable, et vu mes horaires, je suis obligée d’y passer, plutôt que de me parquer en périphérie.

Bref, au delà du fait de me faire delester de 10€50 chaque fois que j’y vais, j’ai la joie et le bonheur de pouvoir manoeuvrer sur des parkings sous-terrains tout pourrites que t’as juste trois poils de cul entre tes rétros et les murs en béton armés des rampes d’accès. Les nombreuses griffes, coup et éclats de peintures sur les murs en témoignent

Sans parler des places, ou le challenge d’accès si quelqu’un est garé a coté de toi est de te faire fine, façon feuille de papier pour pouvoir t’insérer dans ta voiture en arrêtant de respirer, rentrant le ventre et compressant ta graisse histoire de te glisser dans la fente sans exploser ta portière ou celle d’à coté.

Du coup j’ai pris l’habitude d’aller directement au -3, me prendre une place peinarde et puis remonter par les escaliers jusqu’en surface, avant de jeter un oeil aux galleries et de me grouiller de peter les portails verts sur mon chemin d’aller en cours avant d’être en retard parce que j’ai justement peter trop de portails

Bien sûr, les escaliers sont étroits, sales et puent la pisse, un peu sombre parfois, mais jamais un sentiment d’insécurité ou de mal-être ne m’a effleuré quand je prenais ces couloirs et ces parkings sombres et vides.

Jusqu’au moment ou descendant vers 17h pour reprendre ma voiture, sur ce trajet ou je n’avais jamais croisé personnes, sur les dernières marches tout en bas, deux hommes.

Pas menaçants ni rien, juste deux mecs assis sur les marches, en train de fumer et de causer. Et de dire un truc wesh à propos de mon bonnet, un truc tout poilu avec des oreilles de loup

J’ai maugréé un truc, dis bonsoir et j’ai tracé.
Derrière moi, j’ai entendu la porte bouger.
Et j’ai eu peur. J’ai senti ce petit picotement dans les cheveux, à la racine de la nuque, j’ai cherché dans mes poches si j’avais quelque choses pour me défendre, seule contre deux hommes, dans un parking vide ou j’aurais bien pu crier tout ce que je voulais, personne n’aurait entendu.

J’ai aussi fait l’inventaire rapide de ce qu’il y avait a me voler: ma voiture, un téléphone capricieux qui redémarre quand bon lui semble, une CB qui ne m’a même pas permis de payer mon parking et cinq euros, un bien maigre butin

J’ai tracé, pris un autre escalier, des fois “qu’on” me suivait. Puis je me suis sentie ridicule. Je suis retournée sur mes pas, payé mon ticket, eu une crise cardiaque quand deux personnes ont rejoins leur bagnole.

Je suis sortie avec un sentiment mitigé. Est-ce que je retournerai me garer là la prochaine fois? Probablement.
Est-ce que je me sentirai angoissée en repassant par là? Probablement pas. Mais c’est quand même hallucinant que pour une circonstance banale comme ca; peut-être aussi parce que je suis une fille, j’ai eu peur. Très peur. Alors oui, #SafeDansLaRue oui.

Je sais pas si cet état de fait vient des faits divers ou de l’entourage qui instille une peur “fait attention,tu es une fille” ou du simple principe de base de survie, mais c’est le genre de choses qui me font penser que je serais peut-être plus sûre de moi avec des bonnes bases d’auto-défense.

Sep 192014
 

Une fois n’est pas coutume, on va sortir un peu, voire totalement de la ligne éditoriale de ce blog [1] pour parler un peu de la presse.

Non je ne vais pas te causer du référendum écossais, ou du temps par ici, mais d’un article passé assez inaperçu je pense, sur une solution proposée par un informaticien français et son associé belge [2], proposant un logiciel pour éviter les coupures de courant cet hivers.

Je te mets ici les titres glanés sur différents sites:

  • La Belgique a refusé un logiciel “anti-black-out” – 7SUR7.be
  • Melchior Wathelet met au frigo un logiciel “anti-black-out” – DHnet.be
  • Wathelet met un logiciel « anti-­black­-out » au frigo : « Aucune preuve d’efficacité… » – lavenir.be
  • Melchior Wathelet explique pourquoi il a mis au frigo un logiciel “anti-black-out” – lalibre.be [3]
  • Melchior Wathelet met un logiciel “anti black­-out” au frigo – rtbf.be
  • Un informaticien a trouvé LA solution pour contrer le black-out, Wathelet la refuse – rtl.be
  • Melchior Wathelet met un logiciel «anti-black-out» au frigo – lesoir.be

En gros le gars propose a l’état belge, pour la “somme modique et symbolique de un euro par personne” de lui fournir un logiciel qui permettrait de réduire la consommation électrique des foyers. Pour un an les onze millions hein. On est pas fou, on file pas le logiciel, mais des licences. Vas-y le confortable revenu par an si tu signes le contrat.

Sans entrer dans les détails techniques, le programme “libérerait” de la mémoire pour consommer moins. D’après mes sources IT, c’est du joli bullshit et les chiffres sortis sans aucun fondement scientifique.

Il table aussi sur 5 millions d’ordinateurs en Belgique, toutes catégories confondues (privés/public/entreprises/whatever) dommage, d’après les chiffres du crioc, page 6 en 2008, il y avait 4 575 950 de ménages, possédant chacun 1,3 ordinateurs ce qui nous fait en 2008 5 948 735 ordinateurs, rien que pour les particuliers. En six ans ça a du quand même bien bien augmenté. Plus tous les ordinateurs des sociétés et de l’administrations, ca doit faire un beau paquet. Sans compter les datacenters et serveurs disséminés un peu partout…

Bref, un peu raté sur le nombre pour le coup. Je t’épargne les chiffres sortis du chapeau qui sont invérifiable et fait sur base d’extrapolation vu que le logiciel n’a jamais été déployé sur autant de machines et que je ne sais pas avec quelle précision ils ont pris leurs mesures

Mais c’est pas tant sur ca que je voulais attirer l’attention, mais plus sur la façon dont les manchettes des différents journaux ont été faites.

En soit, c’est très bien d’avoir refusé un logiciel sorti dont ne sais ou, pas tester en environnement réel à 11 millions, pour ce prix là, j’espère qu’en plus il fait le café. Sans compter que d’après Melchior Whatelet il y a eu harcèlement pour acheter le produit et que le promoteur du projet est “une personne pas tout à fait nette qui a déjà eu des problèmes avec la justice”

Un joli sac de noeud et une belle possibilité d’arnaque. Mais la presse a préféré titrer sur le fait qu’il refusait une solution, oh combien simple [4] et permettant d’éviter les délestages par radinerie.

Or le gouvernement actuel est toujours en affaire courante il me semble et de fait, pas habilité a prendre des décisions telles que celle ci, en plus d’être en fin de législature.

Sinon ce qui est raconté dans le site du logiciel est juste un formidable bullshit [5] et l’optique utilisée pour le promouvoir comme logiciel anti “black-out” est malhonnête. Certes, il a obtenu des awards mais plus comme logiciel d’aide aux personnes que spécifiquement sur le point d’économie d’énergie; bref plus une façon d’essayer de se faire de l’argent facilement qu’une réelle solution.

Mais ils auront au moins eu le mérite d’essayer et de parvenir a faire taper sur un pauvre ministre qui pour une fois, a fait correctement son boulot. Non sérieux, parce que pour le reste, voilà quoi…

[1] Si si, en cherchant bien il doit y en avoir une. Ou deux. Voire même trois. On va dire qu’elle est quantique, comme ca elle change quand elle veut. D’ailleurs à ce niveau là, c’est carrément plus une ligne mais une courbe qui se gausse.
[2] Dont seul la DH cite les noms: Alexander Hoffmann et Bruno Bernard
[3] Qui ne devait pas être le titre original l’article ayant été mis à jour entre temps
[4] Ce qui est bien connu, les meilleures solutions sont les plus simples, et les yaka et ilsuffitde vont régler la paix dans le monde
[5] Libérer de la mémoire ne fait pas consommer moins. Voilà, comme ca c’est dit. Sinon en plus long ca donne ca:
” Nombre de logiciels de ce genre existent, et partent du postulat que Windows fait mal son travail et ne récupère jamais de la mémoire des programmes qui l’ont jetée. C’est ridicule. En réalité, Windows utilise la mémoire libre pour y stocker des tas de machins qui pourraient être réutilisés à terme. Si une application demande de la mémoire, Windows va simplement recycler la mémoire “au cas où” en mémoire libre et paf. Et pas que Windows. Sous Linux, tapez “free”: je parie que la mémoire libre est presque nulle tandis que buffers free est énorme. C’est parce que la mémoire libre sert à faire de la cache disque. Nettoyer systématiquement ces zones est purement et simplement contre-productif.”
Pour compléter, les auteurs de greenify, un logiciel du genre évoqué ci-dessus pour Android a expliqué qu’accéder systématiquement à la liste des tâches pour tout virer sauf l’application active avait un impact négatif sur la batterie parce que ces applications consommaient plus à rétablir leurs données en mémoire que de les y laisser. Ils recommandent donc de ne supprimer que les machins rarement utilisés…. Pour un bénéfice très minime.”

Aug 122014
 

Et hop, j’avais fait il y a bien longtemps déjà, un premier post sur les coupes menstruelles, ici. Plutôt que de l’étoffer avec vos questions, parce qu’il est déjà assez dense, je fais ici une FAQ relue par une sage-femmeReine Mère avec les questions qui reviennent le plus souvent et que vous avez poser.

Coupe menstruelles Meluna. Photo prise sur wikipedia

Si vous avez plus des conseils d’ordre pratique style comment la mettre/la retirer je vous conseille de vous référer au premier post ici


Alors un rapide tour d’horizon depuis mon premier post montre qu’il y a de plus en plus de marques/style différentes. Personnellement je ne peux parler que de fleurcup et Meluna.

La première est plutot rigide mais facile a mettre et tiens en place. La deuxième est beaucoup plus souple et un peu plus difficile a mettre mais est super confortable. Bref, pour le moment je tourne surtout avec la meluna a paillettes

Alors voici sous forme de questions/réponse, plus facile a lire et comprendre les quelques interrogations qui sont revenues jusqu’à moi. C’est parti.

  • Comment choisir ma cup et sa taille?
    Pour ce qui est de la taille les fabricants ont l’air de s’accorder. Si tu as moins de 30 ans et que tu n’as jamais accouché prend plutôt la taille 1. Si tu as plus de 30 ans et/ou que tu as déjà accouché une taille deux semble judicieux.
    Note que le site easycup propose un questionnaire pour t’aider a mieux choisir ta cup
  • Y a t’il un age minimal?
    Techniquement non, dès qu’une fille est réglée, elle pourrait mettre une cup. Dans les faits, celà va vraiment dépendre de la fille/femme. Si elle est à l’aise avec son corps que le concept l’intéresse, pourquoi ne pas tester? Dans le pire des cas la cup restera dans l’armoire.
    Le mieux à faire est peut-être simplement d’en parler avec elle, au détour d’une conversation, vous serez vite fixées. Il semblerait que certaines marques taillent plus petit et seraient donc idéales. de nouveau le site easycup les répertorie toutes, à vous de faire votre choix
  • Et pour son entretien, je fais comment?
    Ben c’est pas difficile a entretenir en fait. Avant après chaque cycle faites la bouillir quelques minutes [1]. Pendant l’usage, rincez là et savonnez la au savon doux et neutre après chaque extraction. Une fois de temps en temps un essuyage juste au papier toilette s’il n’y a que ca n’est pas grave. Mais il vaut mieux la laver au retour. Quand elle n’est pas utilisée, une pochette en tissu conviendra très bien si vous ne voulez pas la laisser trôner sur le meuble de la salle de bain.
  • Et en ce qui concerne le sport?
    Ben écoute de mon expérience personnelle piscine et plongée sous marine, ca ne pose aucun soucis, pareil pour le roller/velo/course à pied. Je dirais qu’en fait on peut faire tous les sports sans soucis avec.
  • J’ai un stérilet et il parait qu’il peut tomber a cause de la cup
    Je te rassure tout de suite, aucun risque. Il y a eu une étude sur le risque d’expulsion d’un DIU a cause de cup menstruelle qui conclu qu’il n’y a pas de lien entre les deux [2] et Martin Winckler, médecin généraliste fort présent sur internet le confirme aussi [2b].
    Il pourrait avoir un risque si les fils sont trop long et se retrouvent coincé entre la paroi du vagin et la cup, mais il est faible. Ensuite un sterilet peut tomber pour plein de raison différentes sans que la cup ne soit en cause; bref vérifier de temps en temps la présence du DIU permettra de se rassurer.
  • Oui mais si j’ai un anneau contraceptif?
    Tout pareil, aucun problème a faire cohabiter les deux
  • J’ai une mycose/ de l’herpes, je peux quand même la porter?
    Dans ce cas là, il est plutôt déconseillé de la porter et de mettre une serviette. Parce que le port de la cup peut être gênant et douloureux durant les poussées. Par contre, pour les abonnées aux mycoses via les tampons/serviettes, il semblerait que la cup soit une bonne façon de réduire leur apparition (moins de macération notamment)
  • Je suis vierge, je peux quand même la mettre?
    Pas de soucis pour porter une cup en étant vierge. Le risque de déchirer l’hymen est quasi nul si vous y aller doucement [3]. Le risque est le même qu’avec un tampon. Petit donc.
  • J’ai des règles très abondantes/peu abondantes, je devrai pas changer la cup trop souvent?
    Et bien écoute de mon expérience personnelle et de l’avis d’autres filles, tu peux multiplier par deux environ le temps de port de la coupe par rapport au tampon. Par exemple si tu dois changer de tampon toutes les deux heures, tu pourras garder ta cup 3-4 heures. Après au bout de quelques jours tu sauras quand la changer sans trop te planter.
  • Contre indication au port d’une cup
    Il y a quand même quelques contre-indication, telles que les infections vaginales, après un accouchement, une fausse-couche un curetage ou une ivg, dans les cas ou le col est bien ouvert et ou il y a un risque d’infection
  • [1] Ce qui a force risque de décolorer et de jaunir la cup si elle n’est pas parfaitement nettoyée. Mais ca n’a aucune incidence sur sa propreté
    [2]http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0010782411007347
    [2b] http://martinwinckler.com/spip.php?article946 et il en profite pour dire aussi que la légende DIU+anti-inflammatoires c’est du pipeau.
    [3] Et croyez moi, dans ce coin là, on a tendance a y aller plutôt doucement

May 272014
 

Bon, alors vu que plein de monde a l’air de se poser quelques questions à propos de la coupe du monde de foot qui va tout bientôt commencer, je vous propose déjà quelques réponses toutes faites et avec les réponses qui vont bien, que vous la regarderiez ou pas.
Ne me remerciez pas c’est tout naturellement que je vous viens en aide…

  • 1. Quel est votre pronostique?
    Et bien en ma qualité de Grande Devine, je peux d’ors et déjà vous dire, que ce seront les première, deuxième et troisième équipe qui gagneront.

  • 2. Et mon équipe, elle va aller jusqu’ou?
    Et bien, déjà, techniquement c’est pas votre équipe, mais celle d’un groupe quelconque qui a mis des sommes indécentes sur le tapis pour la former (d’ailleurs j’espère qu’il était bien aspiré, parce que les soucis d’allergies, ca risque d’altérer la perf’ des joueurs), mais sinon l’équipe de ton pays, composée de nationalités diverses et variées (tu sais les mêmes que parfois tu conspue de venir bouffer ton pain-oui-mais-la-c’est pas-pareil) arrivera jusqu’au tour ou elle se fera arrêter, voilà ne me remercie pas de rien.

  • 3A. Oui mais le foot saynull, qu’est-ce qu’on va bien pouvoir faire pendant ce mois, y aura que ca a la télé, les gens ne parleront que de ça, puis ca va faire du bruit et être bien chiant. Que puis-je faire pour éviter celà?
    Et bien je te propose si ton budget le permet, d’aller au cinéma et/ou resto, profites-en il n’y aura personne, ou de faire un petit tour dans la ville/en forêt, après tout c’est l’été. Sinon louer un dvd/un film, voir des séries sur netflix ou amazon, te refaire les coffrets intégrales qui sont toujours emballés dans leur cellophane, voire carrément faire des trucs avec tes enfants si tu en as. Dingue non, tu vas voir, on peut carrément vivre sans télé. Pour le reste, je suis sûre qu’autours de toi, il y a des gens qui n’en ont rien a faire du foot, cherche tu en trouveras, peut-être même que ca te permettra de trouver de nouvelles personnes a qui parler. Et pour la nuit, des boules quies, je peux pas te proposer plus pour les nuisances sonores (après faut juste espérer que ton équipe perde rapidement)
    A noté que si tu es riche c’est le moment parfait de faire l’un de ces stages natures coupées de toutes les ondes du monde et de retrouver ton moi profond sous une cascade

  • 3B. Oui mais le foot, saytrogénial et y a encore des pètes-sec déprimant qui vont m’emm*** pendant que je regarde le match en buvant ma bière me grattant les couilles et rotant (ah on me signale dans l’oreillette que cette remarque est un rien sexiste et déplacée, bon j’enleve le grattage de couilles alors, parce qu’un match de foot,ca peut très bien se regarder avec une bière et une pizza. Best excuse ever pour se faire peter la panse a coup de pizza) et dire que je les saoule en refaisant le match avec les potes autours de la machine a café
    Mais je digresse, digresse, n’écoutez pas ces empêcheurs de buter en touche, après tout, la coupe du monde ce n’est que tout les quatre ans, alors qu’eux viennent vous embêter avec les tournois de tennis plusieurs fois par ans. Non pas que vous ayez quelque chose contre hein, mis en fond sonore, ca fait très BO de film porno et c’est propice a l’étude, pour ceux qui en sont encore là. Bref, profitez en pour faire des soirées entre amis devant la télé pendant que le conjoint non footeux fera les siennes avec d’autres dehors, ou vis et versa, paix des ménages assurées.
    En ce qui concerne la machine a café, ca sera l’occasion d’en prendre une autre histoire de rester entre gens de bon gout et amateurs de grandes choses.

  • 4. Oui mais le décalage horaire?
    Et bien écoute, c’est génial vu qu’apparemment les matches seront joués du début d’après-midi heure locale (13h), jusqu’a 22h pour le dernier, les voir tous tu pourras probablement pas, mais en voir certains, sans trop de soucis. Sachant que le décalage horaire avec le Brésil est de cinq heures, j’espère que ton équipe fétiche ne jouera pas a 22h; ou la nuit sera courte.
    Double effet kisskool, si c’est le cas tu ne devrais pas trop emmerder ta tendre moitié. N’oublie pas l’achat du casque audio et de la mettre en sourdine, si tu veux pas terminer avec un bloc de béton au fond du premier point d’eau venu.

  • 5. Oui mais de toute façon c’est juste la mayrde leur truc, en plus pour faire leur mondial là, ils ont fait des trucs super horribles a la population sur place et tout et tout.
    Et c’est vrai. Mais de juste rester dans son coin a marmonner et boycotter c’est bien. Faire circuler l’information c’est mieux. Donner une chance aux autres de savoir, même si c’est pour passer pour le vieux rabats-joie de service parce que “de toute façon on peut rien changer, alors autant en profiter” (mais je t’autorise a distribuer l’une ou l’autre mandale)

Bref, pour certains, la coupe du monde sera un bon moment, une bonne excuse pour boire et manger entre amis et vibrer au son du sport.
Pour d’autres ce sera un mois éminemment chiant, ou il faudra se tenir loin de la télé et des médias en général, et qui seront plus grincheux que d’habitude, parce que “quand même, une bande d’abrutis qui courent derrière un ballon rond comme un chat derrière une souris, c’est vraiment trop bêtifiant quand même”, mais qui je suis sûre ne résisteront pas a l’envie de jeter un petit oeil aux résultats, et puis ceux qui s’en foot (ahahaha) qui profiteront de l’opportunité des jours de match pour faire les choses comme d’habitude ou profiteront des salles obscures désertées pour l’occasion.

Nov 222013
 

Bon je t’avais promis un post/jour pour ma semaine monoparentale, mais j’ai pas dit que ca serait spécialement sur celle-ci [1] et donc la je vais sortir de mes racontages ou recettes de l’ordinaire pour te parler d’un projet bien sympa et sur lequel tu peux participer sans bouger de ton fauteuil. Il suffit juste de voter pour mon blog de cliquer ici, et de choisir lq ville qui bénificiera de l’opération.
Voila pour le résumé. Sinon qu’est-ce donc?

Parce que les enfants malades et/ou hospitalisés ont aussi le droit de pouvoir jouer, malgré leur présence à l’hôpital,les jeux Dujardin [3] proposent donc une opération consistant a simplement cliquer sur une page, donner votre ville de prédilection, il y en a huit:

  • Brest
  • Poitiers
  • Paris (Robert Debré)
  • Orléans
  • Grenoble
  • Nîmes
  • Lille
  • Montpellier

Et a offrir a l’unité pédiatrique du CHU en tête une après-midi de jeu. A chaque palier de 1000 clics, paf, c’est comme les chocapics, les enfants malades/hospitalisé de la ville en tête du classement auront de quoi s’amuser une après-midi.

Leur but? Arriver a 4000 likes avant le 31 décembre. Le votre? Les obliger a arriver a ce nombre histoire que toutes ces animations soient faites et que des enfants puissent en profiter. Surtout quand leur règlement stipule que ca marche jusqu’a 10000 fans, ce serait dommage de ne pas essayer de faire tomber ce chiffre

Ca ne prend pas longtemps, ca ne demande aucune information personnelle et ils garantissent que les informations fournies resteront secrètes. En tout cas ils le disent dans leurs conditions [4], puis si chaque ville pouvait avoir son animation ca serait bien.

Du coup je compte sur vous?



Il faut donc bien cliquer ici pour avoir l’accès a la page, ou sur l’image

Et puis tant qu’on en est au clic, hein, n’oublie pas, un petit vote pour le blog


Concours famili

[1] Ni qu’effectivement y aurait un truc tout les jours. Mais je te parle de tous les jours [2]. Donc tu auras quand même finalement du racontage de tout les jours, tous les jours, mais pas tout les jours réellement, mais que bon au final, tu auras un résumé de tous les jours
[2] Et comme je ne sais pas l’orthographe correcte de tous/tout les jours j’te mets les deux hop, ni vu ni connu, vu que j’ai un peu la flemme de chercher et que voilà, je suis chez moi et j’fais ce que je veux. En attendant tavu comment j’ai bien noyé le poisson si jamais tu lis les notes de bas de page
[3] Ouais ceux-la même qui font le mille-borne et d’autres jeux de sociétés dont un certain dérivé du Fort Brayard, qui m’a laissée traumatisée, tellement mes frères le voulait
[4]

Cette application n’est pas gérée ou parrainée par Facebook. Les informations que vous communiquez sont fournies à Jeux Dujardin et non à Facebook. Aucunes des informations susceptibles d’être fournies ne seront divulguées ni utilisées.
A chaque fois que la page Facebook Mille Bornes Page Officielle acquiert 1000 fans supplémentaires, et ce jusqu’à 10 000 fans, l’un des services pédiatriques d’une ville de France bénéficiera d’une après- midi complète d’animation autour du jeu de société Mille Bornes.
Cette opération débute le 2 septembre 2013 et se termine le 31 décembre 2013.
Aucune information personnelle ne vous sera demandée.

Nov 102013
 

Comme tout le monde, j’ai des excuses fétiches. Bon après y a les fausses du type j’ai pas envie de faire ton activité, mais je suis trop polie pour te le dire donc du coup je sors les excuses basiques pour que tu le comprennes quand même:

  • Je peux pas, j’ai ponay
  • Je peux pas, j’ai comptage de poils dans ma main, et ca va prendre du temps avec la variante, je peux pas, j’ai inventaire de baobab
  • et le très classique je peux pas, j’ai sacrifice humain. Utiliser le plus souvent quand l’école/des parents d’élèves me demandent quelque chose. Ca devient de plus en plus rare, je comprends pas. Ca doit sûrement être parce que maintenant ils vont directement chez Merlin. Parce que c’est lui qui fait partie de l’asso de parents.

Et puis y a les autres excuses, les vraies. Mais qui sortent un peu de l’ordinaire, mais que pourtant j’ai toujours des preuves pour étayer, sinon ca serait pas drôle.

  • Je peux pas, j’ai musique celtique/hautbois: classique mais néanmoins assez rare dans le pool d’excuses globales des gens
  • Je peux pas, j’ai piscine: oui par 20m de fond, en plongée et avec des images de go pro en preuves [1]
  • Je peux pas, j’ai conte: excuse préférée du samedi en musique celtique, qui est vrai pour trois ans. Celle là, y en a pas beaucoup qui peuvent s’en servir et je l’adore. Toujours vraie, mais bon parfois j’en reviens avec l’ego en miette, parce que apprenti conteur, c’est pas de tout repos
  • Je peux pas, j’vais taper sur des gens avec des épées [en latex] même si en l’occurrence c’est plutot en pause pour le moment et qu’en vérité je prends plus de coup que je n’en donne
  • Je peux pas, j’ai tournage. Bon t’ecxite pas hein, plus comme petite electro que comme acteur. A la limite comme figurant. Et encore, tu y verrais pas ma tête
  • Et on m’a confié aujourd’hui l’excuse du top, celle que j’aurai jamais cru pouvoir utiliser un jour:

  • Je peux pas, j’ai filature. La classe internationale. Même si c’est pour l’exercice d’un apprenti Inspecteur Gadget [2], ca fait bien comme excuse, toujours mieux que je peux pas, j’ai AG [3], que j’ai deja aussi utilisé, notament pour excuser une absence en conte

Bref, c’est peut être futile, sûrement totalement débile, mais moi ca me fait rire, et je kiffe ces vraies excuses.
Bon pour après, ca pourrait faire penser que j’ai une vie sociale extrêmement bien remplie, mais en fait c’est plus vraissemblablement que les gens ils préfèrent me proposer des tas de chose en même temps plutot que de me répartir ca convenablement sur un temps plus long. D’ailleurs l’excuse “j’peux pas j’ai tournage” me fait manquer l’opération spéciale pour les un an d’Ingress, mais que bon, que voulez-vous y a des priorités dans la vie.

Ah et n’oublie, pas j’aimerais pouvoir rajouter a mon ratelier l’excuse “j’peux pas, j’ai gagné le concours blog famili”, alors si tu pouvais cliquer sur le macaron [4], ca serait fort urbain


Concours famili

[1] Option échoué entre deux eaux, bataillant avec une crampe ou montant/descendant a fond de balle parce qu’a encore une fois confondu la fonction gonflage/dégonflage de l’inflateur du gilet.
[2] Gogo gadget a la ha[n]che
[3] Assemblée Générale, bien que par certains coté c’est vrai, ca puisse faire Anesthésie Générale, voir même Asthénie Générale
[4] Rond, rond, le diné a la maison, toussa toussa

Jan 282013
 

Il y a des jours comme ça [1], ou franchement, Murphy il peut être super fier de moi.
Non je ne suis pas encore passée au travers du plafond. D’ailleurs y a plus de risques, les planches d’osb ont été posées sur les madriers, nous avons désormais un sol safe, merci beau-papa, merci belle-maman.

Tout comme je ne suis pas contaminée par le tétanos, je ne suis pas encore en phase septicémique aigue de purulence gangrénique du pied noir passé par le fil du clou.

Je ne suis pas non plus [encore] internée ou en prison pour double infanticide, rapport que les filles ont encore décidé de faire du catch dans la litière du chat juste devant le Vaio qui n’est déjà plus très vaillant et qui donc demande a survivre encore un jour de plus dans cette maison de fou.

Bon à coté niveau révision, je vois que mon module 3 s’en est allé bien loin, vu que j’étais infoutue de me rappeler ce qu’était RSTP et PVST+, ni même comment on élit le port root d’un spanning tree. Et je passe ma certif dans genre moins de deux semaines… Hmmm je pense sincèrement a la remettre pour plus tard, genre en mars?

A coté de ca, les travaux continuent bon train, on a à nouveau un plancher.

Il est pas beau mon plancher?


C’est l’extase, plus de risque de passer au travers du plafond donc. Bon ce sont de bêtes plaques de contre-plaqué sur lesquelles viendront se fixer d’autres planche en chêne massif y parait. Même qu’on été les chercher aujourd’hui.

On dirait pas comme ca, mais y en a pour 30m² de planches

D’ailleurs j’en parlerais pas ici s’il n’y avait une anecdote liée à ces planches, qui ont bien failli ne jamais arriver jusqu’ici.

On s’était dit rendez-vous dans dix ans à 9h30 au magasin, un truc pour les professionnels, que si tu sais pas ou c’est, tu ose pas y entrer, tellement le risque de te faire écraser par un bobcat est réel. J’avais prévu de payer le total sur place, avec ma jolie carte de banque, histoire de pas avoir une facture qui court comme la maladie d’amour et que de toute façon s’était mieux comme ca. Justement, ma carte était pour une fois alimentée convenablement et devait donc me permettre de payer la somme indécente de ce nouveau plancher.

Je sors donc mon porte-feuille. Cherche ma carte de banque. Ne la trouve pas. Recherche mieux. Rires nerveux, parce que la réceptioniste/info/caissière et les beaux-parents me regardent. Ahem. Commencer a sortir toutes les cartes du portefeuille. Ne rien trouver. La nana propose d’envoyer la facture à la maison, ce n’est pas grave si je ne paye pas tout de suite. Oui mais moi ca m’embête je VEUX retrouver ma carte et je VEUX payer tout de suite.

Je tente une diversion avec mon autre carte, bien entendu y a pas assez de sous dessus. Retour a la recherche de ma principale.

Je sors mon premier bouquin de mon sac, la brique de Feist, Faërie. Je fais pas attention et sors mon deuxième bouquin, le posant bien en vue

Comment flinguer sa crédibilité au près de Belle-maman en 10 seconde même pas…
avant de m’en rendre compte et de le ranger fissa. Pendant ce temps Beau-Papa propose de payer à ma place. Limite si je montre pas les dents en grognant. J’avais ma carte ce matin et *TILT* je me rappelle que j’ai fais le plein et n’ai pas eu le temps de la ranger, rapport que y avait plein de gens derrière moi qui attendait pour prendre de l’essence. Triomphante, je sors la carte de ma poche et peux enfin payer; non sans me gourationner dans le tapage de mon code secret. Mais l’honneur est sauf, j’ai pu payer.

Je crois que je viens de passer les cinq plus longues minutes de solitude extrême de l’année 2013 qui commence définitivement sur les chapeaux de roues.

[1] Et le premier qui me dit, des jours tous les jours se prend une mandale, vu?