Dec 092009
 

Si y a bien une chose que je déteste dans la vie, c’est de perdre le contrôle de mes émotions (comprendre par là, chouiner pour un oui, pour un non, sans raison valable ou être un concentré de mauvaisitude environ une fois par mois, pendant quelques jours.)
Chialer quand la maman de bamby se fait tuer, c’est naze (et je l’ai pas encore fait, même en étant enceinte), pleurer parce que chéri arrive en retard, ça j’ai déjà fait, au tout début de l’existence bien au chaud de Laglue©

Cette fois ci, j’ai dépassé le peer to peer (quoique dans le fond, c’est pareil, y eu du partage à un moment) le pire du pire.
Mon Namour a moi que j’aime tant, dont les patrons parfois ont des tendances suicidaires (comment ça, tu veux mettre mon Chéri d’astreinte moins d’une semaine avant mon accouchement? Tu aimes vivre dangereusement toi), voire me l’envoyer a l’autre bout de l’Europe, deux fois dans la même semaine alors que ces derniers temps à chaque fois qu’il partait j’avais un problème de santé (qui a dit, psychosomatique?)

Bref, ce coup-ci, il part/est parti une semaine. 3 jours au Danemark pendant le sommet européen (comme ça il est sûr de voir plein de monde) pis dans la foulée, deux jours en Angleterre (comme ça à peine le temps de lui faire un câlin, qu’il repart).
Ca se sont les faits objectifs. Concrètement, ça ne s’est pas passé exactement comme ça pour moi.
Ce qui est parfaitement débile, vu qu’en temps normal, j’aurais sauté de joie genre, chic j’vais pouvoir faire des raids WoW de 20h a minuit, manger des crasses et regarder des dvd (quoique pour wow, faudrait déjà continuer a y jouer et là bof quoi, pas envie)

Dimanche soir, je pleure comme c’est pas permis le départ de mon homme (non mais t’imagine? 3 jours et avec communication skype en plus, comment c’est trop inhumain, j’vais faire comment pour survivre dans ce grand lit froid sans toi avec Laglue© a porter à l’école et tout.
Alors qu’il se levait tôt le lundi et me faisait un gros bisous avant de partir, plus moyen de me rendormir parce que je pleurais toutes les larmes de mon corps sans pouvoir m’arrêter. Ce qui je le conçoit est totalement débile et m’énerve au plus haut point.
Bon depuis j’ai réglé le problème, je sniffe un t shirt qui a son odeur avant de m’endormir, j’ai fait provision dans le panier a linge sale (oui, la femme enceinte est un animal comme un autre)

Nan pis je gère hein, en ce troisième jour. Je peux penser à lui sans pleurer et oui (et la j’ai envie d’une corde, c’est vraiment pathétique). Bon après il revient ce soir pour repartir demain matin, du coup je vais pouvoir faire provision de t-shirt a son odeur câlins jusqu’à vendredi soir très tard.
Mais j’ai peur de me remettre a pleurer comme une andouille une fois qu’il sera parti. Et c’est ça que je déteste le plus (oui je sais j’insiste fort la dessus).
Bref, j’attends impatiemment de savoir la tuile qui va me tomber sur la tête avant son retour, tout en ne sachant pas si pour mon karma cette semaine compte pour un ou deux voyages. Sisi, c’est important, vais-je mourir une ou deux fois? Quoi? J’exagère? Bon alors un peu seulement.

Bon après ça, mon Amour il sera ficeler au lit pour toujours être présent a mes cotés et qu’il puisse profiter pleinement de mon coté psychopathe en manque… Comment ca, tu pars pour deux semaines a l’autre bout du monde mon chéri? mais heuuuu…