Nov 212014
 

English’s version here

Et oui, nous voici de retour dans les interviews. J’avoue pour celle-ci je me suis fait un petit grand plaisir car la personne interrogée n’est autre que Linsdey Stirling, et ouais, rien que ça. Mettons que c’est un rêve qui se réalise.

Qui ça? Non mais si, la nana qui saute partout avec son violon, rivalisant de virtuosité aussi bien dans ses mouvements de danses que de doigts.

Et ca n’aurait pas été faisable sans Jennifer Fletcher, son adorable soeur et assistante, qui a rendu ceci possible; j’en profite donc pour la re-remercier ici.

Ah et un autre thank you a Setchaya qui a joué les relecteurs correcteurs vu que j’ai d’abord écrit les questions en français, traduit en anglais, reçus les réponses en anglais puis les aie repassées en français.

Pour les anglophones/philes ou gens pas confiants, vous trouverez la version anglaise ici

  • L’amour de la danse et de la musique, tu les as depuis quand?
  • Depuis que j’ai six ans. Donc… 22 ans?!

  • Qu’est-ce qui t’a attiré là-dedans?
  • Je me souviens avoir vu le violon sur Sesame Street [1] et mon père nous emmenait tout le temps à des concerts gratuits.
    J’ai remarqué très vite que les violonistes avaient tous les parties cools, et à l’âge de six ans j’ai littéralement supplié mes parents pour avoir des leçons.

  • Plutôt viande ou poisson?
  • J’adore les sushis, mais généralement je préfère un peu de viande (poulet ou boeuf) au poisson.
    Je ne suis pas du tout végétarienne, mais je ne mange pas beaucoup de viande pour autant.

  • Tu composes en mangeant/buvant?
  • J’adore grignoter des choses comme des fruits, des noix et quelques crackers, mais mon aliment favori à grignoter c’est les céréales. je suis définitivement une céréale addict!

  • Tu composes où, comment? pourquoi? Plutôt avec musique et bruits autours de toi ou un silence absolu?
  • Généralement, je créé en premier un back track [2] avec un producteur et passe les quelques jours suivants à faire du brainstorming et expérimenter avec différentes mélodies. C’est fou, parfois quand je suis perplexe ou bloquée dans mon écriture, je rêve peu après que je suis en train de travailler et je me réveille avec une idée claire sur la mélodie que je dois écrire.
    On peut donc dire que souvent je compose dans mon sommeil.

  • Tu aurais une musique/danse/compo de quand tu étais gamine à nous montrer?
  • J’ai créé quelques mélodies simples quand j’étais enfant bien sûr et j’ai enregistré un album avec le groupe “Stomp on Melvin” quand j’étais en secondaire/lycée.
    Mais en fait j’ai écrit ma première composition de violon solo pour the America’s Junior Miss pageant [3]

  • Tu es douée de tes mains et de ton corps pour danser et jouer, mais dans la vie de tous les jours? Plutôt Schtroumpf maladroit ou déesse de de l’habileté ?
  • Je dirais Schtroumpf Maladroit définitivement, demandez à n’importe qui qui me connaisse (Je suis un gros boulet!) [4]

  • Niveau processus de création : tu as des routines, tout est sur des rails ou c’est à chaque fois fait différemment ?
  • Je suis assez facile à vivre, aléatoire et tends à faire les choses à la dernière minute, et je travaille vraiment bien sous pression.

    J’ai pas besoin nécessairement d’avoir une routine, bien que je passe généralement par des processus similaires depuis le départ de la création jusqu’à la piste complète.

    Parfois, je pense à une histoire ou un concept et j’avance pour créer une chanson basée sur ce « sentiment » ou cette idée. D’autres fois je vais juste avec un producteur et commence à expérimenter avec différents sons jusqu’à ce qu’on arrive à quelque chose que j’apprécie réellement. Dans les jours qui suivent, je les essaye sur mon violon.

    Si je parviens à avoir une mélodie à mettre sur la piste et que j’aime totalement c’est gagné! Si rien ne marche vraiment pour moi/ rien ne vient vraiment à moi, je mets la piste de côté et recommence.

  • Et ton copain/ta famille/ton chat, ils en pensent quoi?
  • Ben, je n’ai aucun chat 😛 mais ma famille adore ce que je fais. En tout cas, c’est ce qu’ils disent (et ils ont intérêt!) mais en toute honnêteté j’aime quand elle me donne des critiques ou des feedbacks constructifs; les Stirlings sont des gens très honnêtes.
    Du coup quand ils me disent qu’ils aiment quelque chose que j’ai fais, ils le pensent réellement.disent qu’ils aiment quelque chose que j’ai fait, ils le pensent réellement. Je ne pourrais pas imaginer une famille qui me soutienne plus.
    Je sais qu’ils m’aiment et qu’ils feront n’importe quoi pour moi si j’en ai besoin.

  • Une petite photo de ton espace de travail?
  • Je n’ai pas vraiment un endroit spécifique ou je compose mais si vous voulez une idée de ce à quoi ca peut ressembler, imaginez que je fais moi-même toutes les choses que j’utilise dans mes clips vidéos (accessoires, costumes, musique, gestion, direction, production), imaginez une pièce avec le sol couvert de vêtement, tissus, papiers, valises à moitié (dé)faites, costumes à moitiés finis posés sur un lit défait, quelques étuis a violon et un bol à demi mangé de céréales posé par terre.
    En d’autres mots, “la créativité rencontre une tornade”.

  • D’ailleurs tu travailles plutôt dans un joyeux bordel ou un bureau rangé avec une rigueur militaire?
  • Dans un joyeux bordel !

  • Et quand tu seras célèbre et maitre du monde,enfin encore plus que maintenant, quelle sera la première chose que tu feras?
  • Réserver un tour du monde !

  • Ce serait à refaire, tu te relancerais tout pareil?
  • J’ai fais BEAUCOUP d’erreurs et bien sûr ma vie aurait été plus facile si j’avais fais certaines choses différemment, mais je ne voudrais pas retourner en arrière pour changer ces choses. J’ai appris de mes erreurs.
    Donc je suppose que la réponse est « oui »… Je referais les mêmes choses si je revenais en arrière. Mais si je devais aller de l’avant, est-ce que je referais intentionnellement les mêmes erreurs? Absolument pas. Parce que c’est justement à ca que servent les erreurs, à apprendre d’elles.

  • Le meilleur/pire truc qu’il te soit arrivé en rapport avec ton travail d’artiste?
  • J’ai la chance de vivre mes rêves, parcourir la planète, partager ma musique et rencontrer des milliers de personnes à travers cette planète formidable!

    Je me sens incroyablement chanceuse et humble d’avoir eu cette incroyable opportunité.

    La partie la pire de ce que je fais est probablement la transition entre le « mode tournée » et le « mode retour à la maison ».

    Faire des concerts live devant des milliers de gens chaque soir est ce que je préfère le plus. C’est incroyablement énergique, des tonnes d’adrénaline ahaha, et j’adore trop ça!

    Donc quand tout finit subitement, et que je reviens à ma vie normale d’à la maison, ça peut être assez déstabilisant et je fais le point pour me rappeler de toutes les choses dont je peux être reconnaissante; les gens, la famille et les amis qui rendent la vie «normale » merveilleuse en et pour elle-même.

  • Quand tu regardes le monde tu le vois « déformé » ? Par tes connaissances musicales/ta célébrité/whatever
  • Je pense que voyager à travers le monde m’a rendue plus consciente sur comment les gens sont affectés par la culture dans laquelle ils vivent, la plupart du temps d’une bonne façon et peut-être parfois pas d’une mauvaise façon. C’est juste une observation générale.

  • Un message particulier à faire passer à tes fans belges?
  • Merci beaucoup pour tout votre soutien ; vous êtes des fans merveilleux et j’ai vraiment hâte de revenir me produire en Belgique ! [5]

  • Laglue’s Question : Et dans le reste de la famille, vous êtes aussi dans la musique et/ou la danse ?
  • Oui, mes sœurs et moi avons toutes appris un instrument en grandissant.

    Brooke joue du violoncelle, et Jennifer de la trompette, elle se produit dans ce groupe actuellement:Millennial mais jusqu’à présent j’ai été incapable d’aller voir aucun de ses concerts parce qu’à chaque fois, ils se produisent en plein milieu de mes tournées, haha. J’ai cependant entendu dire que le groupe est formidable. Ma maman adorait danser, mais pour le moment, je suis la seule danseuse de la famille :p

    [1] Sesam Street émission de télé américaine pour enfants, avec des marionnettes et le fabuleux Cookie Monster. Vazy voir, pour une fois, y a pas de restriction territoriale
    [2] Fond sonore instrumental
    [3] Hmmmm, voilà, c’est cadal, une sorte de concours de mini-miss américain

    [4] En anglais/français dans le texte, aka cay pa moa kilédit => I’d definitely say clumsy Smurf; ask anyone who knows me (I’m a total nerd!)
    [5] Na, et pas en France nananère (oui enfin aussi je suppose, posez cette hache tout de suite, je suis sûre qu’elle vous trouve aussi merveilleux, fans français )

Nov 212014
 

Hi there, for the first time in this blog, and probably for the last, there’s a note in English here. I know that, there are some crazy people [1] who don’t speak French but who even come here, sometimes with google translate to have a look.

But this time, it is not for that, but just because I have had the crazy chance to interview Lindsey Stirling, I must put it here, in its original version too. Because at least, there was a big work of multi-translation French to English and English to French [2]

I would like to thank Jennifer Fletcher who made that possible ; and now, please sit down and read this interview.

  • How long have you been enjoying dancing and playing music ?
  • Since I was six, so…22 years!?

  • What did you find attracting in it ?
  • I remember seeing the violin on Sesame Street, and my dad used to take us to free orchestra concerts all the time.  I noticed early-on that the violinists had all the “cool” parts, and so by age six I was literally begging my parents for lessons.

  • Are you rather fish or meat ?     
  • I love Sushi, but generally I prefer a little bit of meat (chicken or beef) to fish.  I am not a vegetarian by any means but I don’t eat a ton of meat either.

  • Do you eat/drink anything while composing music ?
  •   I like to snack on things like fruit and nuts and maybe some crackers, but my favorite thing to snack on is cereal.  I’m definitely a cereal addict!

  • Where do you compose ? When ? Why ? In the strict silence or with noise around you ?
  • I usually create a backtrack with a producer first, and then spend the next several days brainstorming and experimenting with different melodies.  It’s crazy; sometimes when I’m stumped or get writer’s block, I’ll have a dream about what I’m working on and wake up with a clear idea of the melody I need to write.  So quite literally, I often compose in my sleep.

  • Do you still have a song/dance/composition from your childhood ?
  • I made up some simple melodies as a kid, of course, and I recorded an album with the band “Stomp on Melvin” when I was in high school.  But I actually wrote my first violin solo composition for the America’s Junior Miss pageant.

  • You are pretty gifted with your hands and body, for dancing and playing violon. But in the everyday life, are you a clumzy Smurf or a Goddess of Hability ?
  • I’d definitely say clumsy Smurf; ask anyone who knows me (I’m a total nerd!)

  • In the creation process, do you have any routines, things which always happen in the same order or is it each time different ?
  • I’m pretty easy going, random, and tend to do things at the last minute, and I work really well under pressure.  I don’t necessarily have a routine, though I usually go through a similar process to get from conceptual beginning to completed track.  Sometimes I think of a story or a concept, and I move forward to create a song based on that “feeling” or idea.  Other times I literally just get together with a producer and start experimenting with different sounds until we come up with something I really like.  Over the next several days I then experiment with my violin.  If I can come up with a melody to put over the track that I absolutely love, it’s a winner!  If nothing is really working for me/coming to me, I put the track aside and start over. 

  • What do your friends/family/cat think about your work ?
  • Well I don’t have any cats 😛 but my family especially loves my stuff…at least they say they do (they’d better!) But in all honesty, I love that I can go to my family and they give constructive criticism/feedback; Stirling’s are a pretty honest bunch.  So when they tell me they love something I’ve done, they really mean it.  I couldn’t ask for a more supportive family.  I know they love me and that they’d do just about anything for me if I needed them.

  • A little pic of your spacework ?
  • I don’t really have a specific place where I compose, but if you want an idea of what it might have looked like when I used to do pretty much EVERYTHING for my music videos (props, costumes, music, managing, directing, producing), picture a room with the floor covered in cloth, papers, half-packed suitcases, half-finished costumes draped over an un-made bed, several violin cases, and a bowl of half-eaten cereal on the floor.  In other words, “creativity meets tornado.” 

  • Talking about spacework, do you rather work in happy mess or in a clean and tidy room ?
  • Happy mess!

  • When you are famous and mistress of the world (more than today), what will be the first thing you will do ?
  • Book a world tour!

  • If you could redo from scratch, would you do the same things in the same way ?
  • I’ve made LOTS of mistakes, and of course it would have made my life easier had I done some things differently, but I wouldn’t want to give back any of the things I’ve learned from those mistakes either.  So I guess the answer is “yes”…I would do things the same if I could go back.  But would I move forward and intentionally make those same mistakes again?  Absolutely not.  Because that’s the whole point of making mistakes: to learn from them.

  • What’s the best/worst thing which happened to you with your artist job ?
  • I’ve been able to live my dream, tour the world, share my music, and meet thousands of amazing people all over this amazing planet!  I feel incredibly blessed and humbled that I have had this incredible opportunity.  The worst part about what I do is probably transitioning from “tour mode” to “home mode.”  Performing live in front of thousands of people every night is what I love doing most, and incredibly high-energy, tons of adrenaline haha; I just love it!  So when that all comes to a sudden halt and I’m living a fairly normal life at home, it can be quite a let-down and I have to make a point of reminding myself of all the things I’m grateful for; the people and family and friends that make “normal” life wonderful in and of itself.

  • When you look at the world, do you   see it « deformed » by your knowledge in music or your      celebrity or whatever ?
  • I think that traveling the world has made me more aware of how much people are affected by the culture they live in, in mostly good ways and in maybe some not-so-good ways too.  Just a general observation.

  • Would you like to share a message    with your Belgian and french-speaking fans ?
  • Thank you so much for all of your support; you’ve been amazing fans and I can’t wait to come back to perform in Belgium again!

  • Laglue’s question (Laglue is a girl of 10 years old) : in the    whole family, is there anybody who’s playing music or dancing ?
  • Yes, my sisters and I all learned instruments growing up. Brooke plays the cello, and my sister Jennifer plays trumpet.  She performs in this group currently: Millennial, but I’ve been unable to attend any of her concerts because they always land in the middle of my tours haha; I’ve heard the group is amazing though. My mom used to love to dance, but currently I’m the only dancer in the family 😛
     

    [1] Hello, FUHA team
    [2] So that those who don’t speak French may also have this interview

Aug 212014
 

Et nous voici de retour dans les interviews. Cette fois ci, c’est vers une auteur de romans que je me suis tournée.
J’ai eu la chance de la rencontrée en chair et en os lors de la MIA2014, d’ailleurs j’avais un peu peur vu son avatar de me faire manger toute crue [1]

Avatar créé par <a href="https://www.facebook.com/a.yuna.val">Yuna</a>


Mais qu’en vrai, elle est super sympa, adorable et jolie en plus, le genre d’amie que tout le monde il voudrait avoir [2]

A son actif, déjà quatre livres de sortis. Une trilogie, le monde de Slytha

Des, livres, des livres, et encore des livres, ou la trilogie du monde de Slytha


Mettant en scènes des chasseurs d’âmes, personnes pouvant entrer dans le mystérieux monde de Slytha pour venir en aide aux gens qui suite a différents drames personnels se sont retrouvés coincé dans cet univers de rêves…

Une excellente série fantastique, pleine de clins d’oeil et références plus ou moins geekesques qui ne peut qu’être lue d’une traite [3].
Sa deuxième série, je peux pas t’en dire grand chose je l’ai pas encore lue, mais ça devrait se faire bientôt.

Bref, elle est jeune, elle est jolie, talentueuse, a même une page fb

D’ailleurs un petit mot encore avant de te laisser la découvrir. Il y a en ce moment un projet Ulule pour permettre de sortir son petit dernier Mon rival est un chien, avec plein de goodies a la clef. Pis si tu cherches bien sur son site il y a des résumés et des dessins à propos de ce roman pas encore sorti et qui a besoin de notre aide pour voir le jour.

Alors paix, amour, cheveux lisses et soyeux et peau saine pour toi si tu y contribues. En attendant, voici l’interview de la fabuleuse Saw …

  • L’amour de l’écriture, tu l’as depuis quand?
  • Hum, bonne question, j’ai toujours aimé écrire je pense, au collège j’étais déjà fan des expressions écrites. Mais cette passion est vraiment arrivé à 18 ans quand j’ai commencé à écrire Les chasseurs d’âmes !

  • Qu’est-ce qui t’a attiré la dedans?
  • Le fait de pouvoir choisir la fin de mon histoire et de ne pas devoir attendre pour la connaitre. C’est le livre de Paulo Coelho « L’alchimiste » qui m’a motivé dans cette voie. Que laisser au monde après notre mort ? Ma réponse c’est l’écriture de roman =)

  • Et pour plus tard?
  • Plus tard j’aimerais en parallèle de mon métier continuer à écrire, encore et toujours ! J’ai des scénarios jusqu’à mes 80 ans xD

  • Plutot viande ou poisson? Tu écris en mangeant/buvant?
  • J’aime le poisson, mais ma grande histoire d’amour tourne autour d’un bon steak saignant ! morfale power :3
    Quand j’écris je mange de temps en temps des cochonneries, nougats, kinder bueno et compagnie, mais ca me donne soif, donc je bois autant d’eau que je ne mange 😉

  • Tu écris ou, comment? pourquoi? Plutot avec musique et bruits autours de toi, un silence absolu?
  • J’écris sur mon bureau dans ma chambre la majorité du temps, mais je peux me mettre à écrire un peu n’importe où =)
    Selon la scène que j’écris je mets de la musique ou pas. Pour une scène d’action, je peux mettre de la musique qui bouge, pour des passages romantiques je suis sur mfm 100% lover, mais la majorité du temps je ne mets pas de musique. Le bruit ne me dérange pas trop, une fois que je suis dans l’histoire le monde autour de moi n’existe plus 😀

  • Tu aurais une histoire quand tu étais gamine/ado à nous faire lire? (un canevas/pitch/resumé d’une de tes toutes premières histoires serait grand top )
  • Non, mais j’aimerais beaucoup ! Je pense que je ferais un tour dans mes vieux cartons de cours du collège xD
    Je me souviens vaguement d’une histoire avec un chat campagnard et un chat bourgeois, je pense que ca peut être marrant à relire !

  • Tu as de l’imagination, des personnages adroits, ou moins, mais dans la vie de tous les jours? Plutôt schtroumpf maladroit ou déesse de de l’habileté ?
  • Schtroumpfette maladroite sans aucun doute ! Je me prends souvent un coin de mur, de porte, une poignet ou n’importe quel objet qui se trouve sur ma route… Par chance ma période cicatrice tout les 4 matins est finie depuis mes 9 ans !

  • Quand tu réalises un projet un peu plus gros, genre une série en plusieurs volumes, tu l’étales comment dans le temps ? Tu utilise toujours la même façon de travailler, tu t’astreins à des routines  d’écriture ?
  • J’écris quand je veux, du moins quand je ne suis pas en période d’examen. Je n’ai pas de routine, une semaine je peux écrire matin, midi et soir, et l’autre pas toucher à mon roman. Ca dépend de l’endroit où j’en suis. Que ce soit une histoire courte, ou une trilogie, je n’agis pas différemment. En gros je mets un an pour écrire un roman de 300 pages =)

  • Et ton copain/ta famille/ton chat, ils en pensent quoi?
  • Mes parents me soutiennent tant que mes études n’en pâtissent pas xD, ma soeur est surement l’une des personnes qui me soutient le plus, elle lit toutes mes histoires à peine écrite ! Mon frère aussi suit l’avancé de mes romans. Ca fait plaisir !
    Mon chéri est également là pour moi, il est de très bon conseil et corrige mes fautes xD
    Quant a ma famille, ils sont assez fière d’avoir une cousine/nièce etc.. écrivain ! Du coup, ils me soutiennent avec leurs encouragements.
    J’ai beaucoup de chance, car beaucoup de personnes croient en moi =)


  • Une petite photo de ton espace de travail?
  • Oulah, un peu de bazar :
    Mon avocat m'a demandé de ne pas parler de l'ordre sur cette photo

  • D’ailleurs tu travailles plutôt dans un joyeux bordel ou un bureau rangé avec une rigueur militaire?
  • Je crois que la photo d’avant répond assez bien à cette question…

  • Et quand tu seras célèbre et maitre du monde, avec ton taf de publier dans une maison d’édition ultra connue et que les gens t’aduleront totalement, quelle sera la première chose que tu feras?
  • Hummm, j’aimerais bien louer un château, ou une très grande maison avec des dizaines de chambres pour inviter les gens qui m’ont soutenue et qui m’ont permis d’en arriver là ! 3 jours de fiesta, piscine et compagnie ! Et si je suis vraiment riche, faire en sorte que mes histoires soient adaptés au cinéma :3

  • Ce serait a refaire, tu te relancerais tout pareil?
  • Oui et non. Je me relancerais c’est sur, mais je ferais dés choix différent pour les couvertures par exemple. Car avant que la trilogie du monde de Slytha soit aussi belle que maintenant, il y a eu pas mal de raté xD.
    Et si c’était à refaire, j’aimerais commencer les conventions bien plus tôt =)

  • Le meilleur/pire truc qu’il te soit arrivé en rapport avec tes compétences d’écriture?
  • Le meilleur ? Hummm, il y en a beaucoup. La première fois que j’ai reçu des cadeaux de la part de fan <3, ma première Japan expo et le moment où des personnes te disent que pour eux tu es une star xD Le pire ? Bah quand on me dit que ce que je fais c'est nul, que mes personnages sont en cartons, que je ferais mieux de ne pas écrire...

  • Quand tu regardes le monde, tu le vois “déformé” par tes connaissances/ ton imagination ?
  • Assez souvent ! Quand je descends en France dans le sud, je fois Tilt qui vole dans les vallées xD

  • La question que tu aimerais qu’on te pose est en bonus 😉 ?
  • hummmm, si j’aime le nougat, les cookies et la barbapapa ? Oui je les aime! :3

[1] Enfin bien que vu mon gabarit, elle en aurait eu pour plusieurs semaines
[2] Non mais c’est vrai quoi. En toute objectivité. Ouais tiens d’ailleurs, la preuve:

Mokellémeugnonne ^_^ (et accessoirement son dernier bouquin)

[3] Non mais vazy sans crainte, c’est d’la bonne, vazy même que si t’es gentil et que tu fais attention aux bouquins, et que je te connais surtout, j’veux bien te prêter le premier tome.

 Posted by at 5:13 pm
Jul 262013
 

Ho ben tiens, une interview du vendredi. Han mais c’est que ca faisait presque un an que j’avais rien fait c’est tout poussiérieux par ici. Mais c’pas ma faute a moi [1], enfin pas que. Les aléas de la vie, le fait que j’ai une charte graphique chiante comme la mort à déployer et un énorme poil dans la main n’ont pas aidé. Plus tout les à cotés qui en prime m’ont tenus d’une façon ou d’une éloignée du concept des interview. Mais les revoilà donc. Et pas avec n’importe qui du coup, parce que là c’est un auteur hyper talentueux qu’on accueille…

Mais qui se cache derrière cette mystérieuse main?

Wyllow donc qui a un blog ici et une page facebook

  • L’amour du dessin, tu l’as depuis quand?
  • J’ai eue la vocation très jeune, dès l’âge de 5 ou 6 ans je voulais faire le métier de dessinateur de BD.

  • Qu’est-ce qui t’a attiré la dedans?
  • La possibilité de créer avec de petits moyens, un crayon et une gomme suffisent à construire de multiples univers. Faire de la bande dessinée, c’est avant tout raconter des histoires.

  • Plutot viande ou poisson? Tu dessines en mangeant/buvant?
  • Plutôt viande, c’est mon côté zombie. Ceci dit je ne suis pas contre un p’tit poisson de temps en temps.
    Je ne dessine pas en mangeant , encore moins en buvant, je ne suis qu’un homme et comme toutes les femmes le savent, les hommes ont du mal à faire plusieurs choses en même temps.

  • Tu dessines ou, comment? pourquoi? Plutot avec musique et bruits autours de toi ou un silence absolu?
  • Je dessine sur mon bureau fétiche, un grand espace de travail envahi par un pseudo bazar organisé ,assis confortablement sur mon fauteuil de ministre.
    J’aime avoir un fond sonore pour dessiner, la plupart du temps j’écoute la radio.

  • Tu aurais un dessin de quand tu étais gamin à nous montrer?
  • Ma première page de BD, réalisée à 9 ou 10 ans.

    Toute toute première fois la toute toute première ♪♫♪

  • Tu es doué de tes mains pour dessiner, mais dans la vie de tous les jours? Plutôt schtroumpf maladroit ou dieu de de l’habileté ?
  • Hmmm…Difficile de pencher pour l’un ou l’autre, je me situerais entre les deux, un schtroumpf habiladroit.

  • Quand tu réalises un projet un peu plus gros, tu l’étales dans le temps ou c’est tout fait en une fois, même si ca prend 8h?
  • Tout dépend de la teneur du projet, une bande dessinée est réalisée en moyenne en un an. Je suis un as de la procrastination, la preuve ? Mon temps de réponse à cette interview. [2]

  • Et ta copine/ta famille/ton chat, ils en pensent quoi?
  • Mon chat me rappelle constamment que la BD ça ne paye pas assez, qu’il faudrait que je prenne un travail en parallèle.
    Ma femme (que j’attends toujours) réclame ses croquettes trois fois par jour tout en se frottant contre ma jambe.
    Ma famille m’encourage, me soutient dans les moments de blues.

  • Une petite photo de ton espace de travail?
  • Allez hop, au boulot

  • D’ailleurs tu travailles plutôt dans un joyeux bordel ou un bureau rangé avec une rigueur militaire?
  • Comme on peut le voir sur la photo, c’est du bazar organisé.Bon là, j’avoue, j’ai un peu rangé pour la photo.

  • Et quand tu seras célèbre et maitre du monde, avec ton taf de publier, bardé de récompenses en tout genre, quelle sera la première chose que tu feras?
  • La première chose que je ferais ? Je danserais le menuet déguisé en Casimir.
    Plus sérieusement, j’aimerais parcourir le monde, mais ceci est une autre histoire.

  • Ce serait à refaire, tu te relancerais tout pareil?
  • Il y a certaines choses que je changerais, mon manque de confiance en moi, m’a amené à déléguer certaines choses que j’aurais pu aisément faire moi même.

  • Le meilleur/pire truc qu’il te soit arrivé en rapport avec ton boulot ?
  • Le pire arrive souvent en dédicace, genre une p’tite dame qui arrive avec son chien et qui me demande de dessiner le susdit cabot, ou la personne qui vous demande de dessiner « La naissance de Vénus » de Boticelli.(véridique)
    La meilleure chose qui me soit arrivée, c’est le prix que j’ai reçu pour mon premier album , prix de lecteurs lambda ,qui a plus de valeur à mes yeux que le prix d’un jury de professionnels.

  • Quand tu regardes le monde, tu le vois “déformé” par tes connaissances du dessin ?
  • J’essaye de me détacher de mon boulot sinon, tout est sujet à inspiration . Il me devient très difficile de lire une BD sans l’analyser, ce qui est fort dommage. J’aimerais retrouver mon regard d’enfant sur le 9ème art.

  • La question que tu aimerais qu’on te pose est en bonus
  • Pourquoi les autruches ne mangent pas d’écureuil ?
    Elle est bizarre votre question, peut être parce que les écureuils courent trop vite ?

[1] Oui mon Xème prénom c’est Lolita, tu le savais pas
[2] Y a pire, bien pire. Le temps que j’ai mis a la traiter par exemple. Ahem…

Aug 242012
 

Re-bienvenue dans les interview du vendredi.
Aujourd’hui nous accueillons une femme dans un monde que les gens s’imaginent résolument masculin.
D’ailleurs d’après la presse et les medias, n’est-ce pas monsieur qui choisi toujours le vin?
Et bien cette sympatique demoiselle va vous convaincre du contraire, et très facilement en plus.

Voici Sand, qui en plus d’être caviste, tiens aussi un blog et un twitter

Mais kikicé? Une caviste

  • Ton amour du vin tu l’as depuis quand?( D’ailleurs c’est de l’amour de l’amitié virile style franche camaraderie ou quelque chose de plus “féminin”)?
  • Assez tôt, et tard à la fois en fait. J’ai très peu goûté de vins de qualité avant 18 ans, chez moi on ne connaissait rien au pinard, donc c’était un épisodique liebfraumilch ou un mateus (oui je sais) qui a du être ma première confrontation au monde du vin. Ça s’est arrangé vers 18 ans, une indépendance relative et surtout des rencontres qui ont fait que.


  • Qu’est-ce qui t’a attiré la dedans?
  • Le plaisir, les gens, la communication, le plaisir, la variété infinie des vins, la dimension historique, littéraire. J’aime les histoires, et surtout quand elles sont mêlées comme ici de façon très charnelle à la terre et aux gens. Et puis évidemment l’alliance avec la, les cuisines.

  • Plutot viande ou poisson? Tu bois en mangeant/écrivant/regarder un film/ en dehors du travail?

  • Je mange de tout, c’est bien là le drame, quoique je soie essentiellement carnivore. Rien ne me plait plus qu’une belle côte à l’os saignante. Pour le vin, disons qu’il faut différencier l’aspect “je goûte des échantillons de façons pro” et je “goûte pour mon plaisir”. Ceci dit, toutes les occasions sont bonnes, ça dépend des vins. Certains se savourent dans le silence et la nuit, d’autres avec des repas. J’aime tous ces moments différents du vin.

  • La dégustation, un travail ou un plaisir?
  • Les deux. Une rigueur nécessaire : prendre du plaisir sérieusement, quelque chose dans ce goût là, le travail déborde forcément sur le plaisir, et vice versa. Je raisonne assez peu en terme de travail, mais plutôt de passion: ce qui explique que je peux partir faire les soldes pour acheter des fringues et revenir avec des bouteilles de vins grecs parce que par hasard j’ai découvert une nouvelle cave.

  • Tu deguste ou, comment (niveau pro et privé)? pourquoi? Plutot avec musique et bruits autours de toi ou un silence absolu?
  • Je ne sais pas travailler dans le silence, j’aime avoir un bruit de fond. Musique chez moi, donc. au boulot aussi quand c’est possible. en réalité tout ce dont j’ai besoin, c’est une bonne lumière, et une température de pièce pas trop élevée. Ceci dit, il m’est arrivé aussi de faire des dégustations dans de drôles de conditions (lieux, heure, etc) qui se sont révélées plutôt marrantes.

  • Ton premier coup de foudre vis à vis d’un vin?
  • Un riesling de chez Deiss. Je me suis dit un truc comme “Wouah putain c’est donc ça?”. De l’ordre de la révélation.

  • Tu es douée de tes mains pour faire la déco du magasin, mais dans la vie de tous les jours? Plutôt schtroumpf maladroit ou déesse de de l’habileté ?
  • Je suis un genre de pierre richard, c’est plutôt horrible même si mon entourage est habitué maintenant.

  • D’ailleurs tu fais plutôt dans l’accord mets/vins ou tu pars d’une base “tel vin il est cool, que pourrait-on faire avec?
  • Les deux. L’exercice est amusant dans les deux sens. au magasin, c’est le plus souvent “je cuisine ça, vous conseillez quoi?” mais j’aime aussi en goûtant un plat rever du vin parfait à lui accorder.

  • Et ton copain/ta famille/ton chat, ils en pensent quoi?
  • Mon chat -Jambon- est abstème, mais ça va, il le vit plutôt bien.

  • Une petite photo de ton espace de travail?
  • In vino veritas et gueule de bois

  • D’ailleurs tu travailles plutôt dans un joyeux bordel ou un bureau rangé avec une rigueur militaire?
  • Normalement ça doit être rangé, mais en fait, il y a toujours un brol fou sur le comptoir, tasses de café, livres, jouets du fiston, bouteilles, … La vie quoi.

  • Et quand tu seras célèbre et maitre du monde, reconnue comme somité dans la sommellerie[1] , quelle sera la première chose que tu feras?
  • Je boirai un coup?

  • Ce serait a refaire, tu te relancerais tout pareil?
  • Tout pareil.

  • Le meilleur/pire truc qu’il te soit arrivé en rapport avec ton boulot (niveau pro et personnel) ?
  • Les rencontres : parfois elles durent le temps d’un verre de vin, certaines durent depuis plusieurs années, j’ai plus de souvenirs que si j’allais à Milan. 🙂

  • Quand tu regardes le monde, tu le vois “déformé” par tes connaissances en alcool ? (décomposer les odeurs, te dire que tel plat irait bien avec tel vin et vice et versa)
  • Forcément, un peu. Je suis une ayatollah, un peu, je milite pour le goût au quotidien, la défense du plaisir, de la bonne bouffe et du partage. J’aime bien l’idée d’être un peu activiste.

  • La question que tu aimerais qu’on te pose est en bonus
  • T’as pas envie de faire ton vin à toi, des fois?

    Et la réponse est : GRAVE.

Jul 282012
 

Dans le cadre des interviews du vendredi[1], on continue sur notre lancée avec une autre artiste, plus éclectique[2].
Peintre, sculptrice et récupérateuse j’ai l’honneur d’accueillir Sylvie.

Sylvie, artiste tout terrain


Pour son site, c’est par ici

  • L’amour du dessin/de la sculpture/de la récup artistique tu l’as depuis quand?
  • * Je ne dirais pas que c’est de l’amour….je ressens plutôt ça comme un besoin.
    Je gribouille depuis que je sais tenir un crayon.
    Je m’essaie depuis peu à l’argile …et j’adoooore !

    *La récup qui est à la mode aujourd’hui est une pratique naturelle pour moi puisque je suis née dedans.
    J’aime transformer, réutiliser, personnaliser et je surtout je déteste jeter et gaspiller …..d’où la récup .

  • Qu’est-ce qui t’a attiré là-dedans ?
  • *Feu mon père avait fait les beaux arts en plus d’être un grand photographe. Ses aquarelles et ses encres de chine sont simplement superbes.
    Certains de mes frères et soeurs ont un talent artistique inné pour le dessin et la peinture. Ils sont eux aussi autodidactes.
    Ça devait donc être une évidence pour moi de dessiner ….. En fait, je ne me suis jamais posée la question.

  • Et pour plus tard?
  • * J’en sais rien, Tout se fait naturellement.

  • Plutot viande ou poisson? Tu dessines en mangeant/buvant?
  • * Poisson.

    * Souvent en buvant mon thé et parfois en grignotant ^^

  • Tu dessines où, comment? pourquoi? Plutot avec musique et bruits autours de toi ou un silence absolu?
  • * Je croque n’importe où et pour n’importe quoi. Pour une situation, un évènement, un sentiment, une émotion, quelqu’un ….
    * Pour peindre….Atmosphère avec musique, encens jasmin, thé vanille/miel, carnet de croquis et surtout solitude .

  • Et en ce qui concerne les trucs plus manuels ?
  • * Les activités manuelles sont plutôt ludiques et j’aime les faire avec d’autres.
    * Je trouve rigolo de transformer un objet en autre chose que son utilité première.
    C’est un challenge aussi de créer à partir de bouts de trucs ou de morceaux de machins … comme le grimoire par exemple ^^

  • Tu aurais un dessin/ une oeuvre de quand tu étais gamine à nous montrer?
  • * Quelques croquis datant du collège: Etude sur les robes fin 19è.

  • Tu es douée de tes mains pour dessiner,et transformer des objets, mais dans la vie de tous les jours? Plutôt schtroumpf maladroit ou déesse de de l’habileté ?
  • * schtroumpfette maladroite avec deux mains droites. Je suis gauchère ^^

  • Quand tu réalises un projet un peu plus gros, tu l’étales dans le temps ou c’est tout fais en une fois, même ca prend 8h?<
  • /em>

    * En une seule fois, quitte à sauter des repas et dormir peu.

  • Et ton copain/ta famille/ton chat, ils en pensent quoi?
  • Ils me félicitent et m’encouragent à continuer….Par contre mes chats s’en foutent royalement ! ^^

  • Une petite photo de ton espace de travail?
  • *pour plus d’infos, cliquez ici

  • D’ailleurs tu travailles plutôt dans un joyeux bordel ou un bureau rangé avec une rigueur militaire?
  • * Plutôt un joyeux bordel ! Je range de temps en temps, mais le bordel revient très vite ! ^^

  • Et quand tu seras célèbre et maitre du monde, avec ton taf dans des galeries, vendu des milliers d’euros, quelle sera la première chose que tu feras?
  • * Rien…. Je ne me considère pas comme une artiste et ne cours pas après la notoriété. Je laisse ça aux autres.

    *Je donne presque toujours car je vends rarement.
    Je donne parce que la personne qui a posé son regard sur la toile a kiffé….parce qu’elle a eu un “coup de foudre”.

  • Ce serait a refaire, tu te relancerais tout pareil?
  • *Je ne changerais rien.

  • Le meilleur/pire truc qu’il te soit arrivé en rapport avec le dessin / une transformation
  • * Le meilleur : Des larmes de joie d’une inconnue à qui je donne une toile parce qu’elle en “tombe amoureuse” (ce sont ses mots).

    *Le pire : Quand mon prof d’art plastique au collège n’a jamais voulu me rendre mon dessin de Dragons après l’expo de fin d’année.
    M’en suis toujours pas remise après toutes ces décennies…traumatisée à vie je suis ! ^^

  • Quand tu regardes le monde, tu le vois “déformé” par tes connaissances du dessin ou tes envies? (décomposer les choses en plus petite partie, te dire que telle chose tu la dessinerais bien comme ceci ou celà, ou bien tel objet j’en ferais bien ca?)
  • * Donner à un objet une quelconque utilité ou non….une forme illusoire mais esthétique, l’intégrer dans un monde imparfait et toujours en mouvement.
    Lui donner une apparence avérée, pour le doter d’une réalité plus haute encore créée par l’imaginaire.

  • La question que tu aimerais qu’on te pose est en bonus [;)]
  • * Si tu étais une fleur ?

    Je te répondrais par un Haîku

    “Eté flamboyant
    Oh toi ! Douceur éphémère
    Beauté insoumise ! ”

    ….le coquelicot .

    Et pour terminer, une note un peu plus perso, sur l’une ou l’autre oeuvre qu’elle a faite et qui m’ont tapé dans l’oeil.


    Des zoulies fleurs


    Une zoulie jument


    De la récup a partir de rouleau de sopalin et de Péku

    [1] Bien que la date puisse varié, vu que pour chaque interview, faut avoir une personne a interviewer, ses réponses et faire la mise en page derrière. N’étant pas fort connue, toussa, je vais essayer de m’en tenir à une par mois. Ou par trimestre. On verra en fait
    Et oui, je sais, on est samedi, mais normalement, c’est le vendredi que les interviews sont mises en ligne. Quand j’oublie pas de le faire

    [2] Et tac

Jun 292012
 

Je vous avais promis une tite inteview de l’illustratrice qui a refait les images pour mon blog.
La voici, la voilà. Je vous rappelle l’adresse de son blog
Alors pour le comment ca marche, je lui ai envoyé mes questions, elle y a répondu et m’a bien gentiment laissé piocher [0] dans son blog des images pour illustrer ses propos, et même parfois, je l’avoue, les détourner un chouya, ses petits dessins, mais si peu.

Voici donc venu le moment émouvant de cette toute, toute première interview et laisson la place à Tseumpfeuh en liberté o/

La grande talentueuse et dessineuse Miss Holly Tseumpfeuh o/, qu'on appaudit bien fort *o/*

  • L’amour du dessin, tu l’as depuis quand?
  • Depuis très jeune, j’adorais dessiner quand j’étais gamine. Je me souviens que je recopiais les dessins de Link qu’il y avait dans le manuel du jeu Zelda sur Game Boy

    Tala talalala talalala talalalatala ♫ (1)

  • Qu’est-ce qui t’a attiré la dedans?
  • Ca c’est une bonne question… Ca me détend, c’est vraiment bien pour s’évader un peu, et puis ça me fait plaisir de tenir un crayon, tout bêtement.

  • Et pour plus tard?
  • J’aimerais bien devenir une illustratrice épanouie, faire un peu de BD, pourquoi pas 🙂

  • Plutot viande ou poisson? Tu dessines en mangeant/buvant?
  • J’aime beaucoup le poisson, surtout quand il est vraiment bien cuit. Je ne dessine jamais en mangeant, rapport aux miettes, tout ça. J’évite de boire pour ne rien renverser sur ma feuille, ou alors je pose ma boisson suffisamment loin de mes coudes.

    Raoups, loin des coudes, loin de la feuille donc

  • Tu dessines ou, comment? pourquoi? Plutot avec musique et bruits autours de toi ou un silence absolu?
  • Généralement sur mes genoux. Je suis un peu comme tous ces gamins qui ont un bureau qui déchire dans leur chambre et qui s’obstinent à faire leurs devoirs dans la cuisine ou sur leur lit. J’aime bien mettre de la bonne musique en même temps, pas trop fort, mais le plus souvent, et par manque d’imagination pour la playlist, c’est en silence.

  • Tu aurais un dessin de quand tu étais gamine à nous montrer?
  • J’ai bien peur qu’ils aient tous péri sur le bûcher de la honte, malheureusement. Il en reste chez mes parents mais j’avoue que je ne suis pas pressée de les montrer (et encore, ça, ce serait si j’arrivais à remettre la main dessus)

  • Tu es douée de tes mains pour dessiner, mais dans la vie de tous les jours? Plutôt schtroumpf maladroit ou déesse de de l’habileté ?
  • Ni l’un ni l’autre, on va dire que je suis standard. Sans être une perle d’habileté, je ne suis pas miss catastrophe non plus ! Il y a des choses pour lesquelles ça va mieux que d’autre. Plutôt quiche en conduite, plutôt pas trop mauvaise cuisinière, par exemple.

    C'est pas ce à quoi ca ressemble qui compte le plus, c'est comme pour quick, c'est le gout

  • Quand tu réalises un projet un peu plus gros, tu l’étales dans le temps ou c’est tout fais en une fois, même ca prend 8h?
  • Ca dépend de l’heure de la journée à laquelle j’attaque. Si je n’ai que ça à faire et qu’il est suffisamment tôt ça peut m’arriver d’enchaîner, mais c’est rare. Par exemple quand je fais une grosse note pour mon blog, je l’étale sur plusieurs jours. Ca me permet de l’améliorer aussi, le premier jet est toujours à chier avec moi.

  • Et ton copain/ta famille/ton chat, ils en pensent quoi?
  • Je n’ai pas d’animaux, mais si j’avais un chien, il adorerait, c’est évident. Pioupiou m’encourage mais ça n’est pas sa tasse de thé. Maman, en revanche, est ma first fan !

  • Une petite photo de ton espace de travail?
  • En ce moment ça consisterait à prendre une photo du canapé, qui a le culot d’être sale en plus, donc je passe !

  • D’ailleurs tu travailles plutôt dans un joyeux bordel ou un bureau rangé avec une rigueur militaire?
  • Joyeux bordel, sans hésiter. Régulièrement je suis prise de bonne volonté et je nettoie tout, je range tout, mais dès que je me remets au travail le naturel reprend le dessus. Quand je sors un ustensile, je ne le range jamais, ou alors la première fois mais j’oublie de le faire dès la fois suivante.

  • Et quand tu seras célèbre et du monde, avec ton taf de publier, quelle sera la première chose que tu feras?
  • Un rire machiavélique de maîtresse du monde, je pense. Mais à part ça, rien. Pour moi publier mon travail, c’est le but en soi, une fois que ce sera fait je considèrerai être une grosse chanceuse de la vie ^^

    Plutôt comme ceci?


    Vs

    ou comme celà?

  • Ce serait a refaire, tu te relancerais tout pareil?
  • Tout pareil, oui ! C’était ma meilleure décision 🙂

    Non vraiment, aucun regret ^^. Le plus dur est passé

  • Le meilleur/pire truc qu’il te soit arrivé en rapport avec ton boulot d’illu?
  • Les éditeurs qui te demandent de pondre un projet et qui font les morts une fois reçu… Les clients qui changent 20 fois d’avis “parce que ma soeur trouve que machin”, ou le gros classique de celui qui te fait changer 100 fois la même chose pour finalement revenir à ce que tu avais proposé toi la première fois. Un délice.

  • Quand tu regardes le monde, tu le vois “déformé” par tes connaissances du dessin ? (décomposer les choses en plus petite partie, te dire que telle chose tu la dessinerais bien comme ceci ou celà?)
  • Ca m’arrive quand je vois quelque chose qui me plaît de m’imaginer en train de le dessiner, mais pas plus que ça finalement.

  • Une question que tu aimerais qu’on te pose et que personne ne demande jamais?
  • Bon et puis pas d’idée pour la question que j’aimerais qu’on me pose 🙂
    J’espère que je n’ai pas fait de fautes ^^

    [0] Qui a dit piller? C’pas vrai d’abord.
    [1] Vous aurez bien sûr reconnu le générique de Zelda

Jun 222012
 

Une nouvelle rubrique.
Et oui, ca c’est du teasing
Mais une rubrique de quoi?
Et bien une rubrique interview ou je mettrai des interviews réalisées par mes soins, à des personnes diverses et avariées, venant d’horizons différents, et étant chacun à sa façon spécial, doué et à fond dans ce qu’il/elle fait.

Prochainement sous vos écrans donc.
Je peux d’ors et déjà vous dire que les premières interview tournent autours d’artistes et que la première personne qui inaugurera cette nouvelle catégorie, n’est autre que la formidable et talentueuse Tseumpfeuh en liberté, aka Miss Holly, ou le contraire, la nana que quand tu vois ses dessins, tu en tombes amoureux.

Bon maintenant y a plus qu’a terminer de déterminer le format et le visuel des interviews pour avoir un truc un peu plus personnel, joli et agréable à voir.
Restez connectés, parce que ca va arriver incessamment sous peu.

Accessoirement, si y a des personnes que vous souhaiteriez voir interviewer, n’hésitez pas en m’en faire part dans les commentaires, je verrai ce que je peux faire [1].
Brefle, stay tunned, et à bientôt

[1] Celà dit attendez avant d’aller tirer directement dans les Jaddo ou les Boulet, je ne pense pas que ces Grands Maîtres hautement connus et reconnus daignent baisser les yeux sur le petit scarabée que je suis. Mais qui sait, peut-être un jour dans leur grande mansuétude ils répondront à leur tours à quelques questions.