Jun 072013
 

Suite fin et dénouement de cette affaire…
Bien entendu, point de mail que ce soit cette nuit ou ce matin. La mort dans l’âme je me suis résignée a rappeler pearsonvue. J’ai eu un opérateur très facilement, mais manque de pot, ne causant pas français.
Traumatisée par mon expérience d’hier [1], je dégluti péniblement, me racle la gorge et expose mon problème. Même que le gars, il a terminé ma phrase et compris mon problème. [2]

Après la récupération des informations de base, pour être sûr de ne pas se planter de compte, il me donne mes logs de connection, ceux qui ne sont pas parti dans le mail. Alors si pour le nom c’est facile, en ce qui concerne le mot de passe généré aléatoirement avec des majuscules, minuscules, chiffres et contenant huit caractères, j’peux te dire que ca a été nettement plus compliqué. D’autant que le monsieur, il parlait a la vitesse d’un eurostar emballé. [3]

Le coeur battant, je reviens devant mon ordinateur, rentre les codes et la bingo, ca marche. Alleluya, j’ai le bon cisco id, a moi le booking de la certif ou je vais pouvoir me vautrer lamentablement

Je prends mon rendez-vous, introduit mon code réduc et hop ca ma… ha ben non en fait, ca ne marche toujours pas, mais au moins le message d’erreur a changé. Je le lis, il me dit que je n’ai pas répondu a une question obligatoire de mon profil, question demandant mon id et mon nom d’étudiante netacad.

Je remplis consciencieusement ces deux champs, clique et hurle de joie dans la salle [4], ca marche, il ne me restera plus qu’a prendre ma carte de crédit pour payer et c’est bon, je pourrai tenter de passer ma certif mardi.

Je ferai ca ce soir, une fois que les filles seront au lit, que j’aurai la paix et qu’une bonne bière forte me tiendra compagnie dans l’une de mes ultimes soirées de révisions [5].
Enfin voilà, contente je suis, limite je crois que ma joie est plus grande que celle que j’aurai quand j’aurai réussi ma CCNA.

Bonus mes collègues ces boulays:
L’un de mes potes arrivé en retard pour cause de ratage de train, arrivé donc bien a la bourre s’installe à sa place. Le temps de bien se mettre il a mis la pied sur la multiprise qui alimente TOUS les ordis de la pièce, à notre grande joie. Vu comment il a été charié, je crois que ce petit fail va le poursuivre toute la durée de formation [6]

[1] Même qu’il va me falloir au moins 10 ans de psychanalyse pour surmonter ce stress post-traumatique et a nouveau tenter de baragouiner la langue de Shakespear. Non je n’éxagère pas
[2] Alors je ne sais pas si je dois être bluffée par mon anglais, son habilité à me comprendre ou la récurrence du problème. Probablement all of the above
[3] Merci chéri de m’avoir appris l’alphabet radio, lui aussi le connaissait
[4] Salle peu remplie qui est un ancien hangar, je te laisse imaginer la réverbération du cri donc
[5] Enfin si je me taule pas lamentablement à ce premier essai. Croise les doigts pour moi, sacrifie tous les animaux que tu veux, mais je DOIS réussir ma certif du premier coup. L’échec n’est pas une option. Sauf si tu veux me retrouvée pendue a un rack de matériel informatique quelconque…
[6] Et je tiens a saluer l’exploit qui fait de lui un disciple de Murphy encore pire que moi

Jun 062013
 

Décidement les jours suivent et se ressemblent.
Je n’ai toujours pas résolu mon soucis, et en prime, il n’y a plus de place pour mercredi matin, joie en mon coeur

Après réfexion, j’ai trouvé un moyen très simple de résoudre mon soucis. En effet, si pearsonvue a un nouvel id cisco pour moi, il suffit juste de lié mon voucher CCNA a mon nouvel id cisco [1], pour mettre toutes les chances de mon coté, je joue sur deux tableaux [2].

D’un part via un case ouvert sur netacademie, ou j’ai suggeré cette solution, d’autre part en faisant téléphoner a Cisco pour moi [3], mon gentil formateur, qui n’en demandait pas temps mais qui est très intelligent, vu qu’il a compris le bouzin en a peine deux minutes chrono et juste une explication.

Donc après qu’il se soit dépatouiller avec la personne a l’autre bout du fil, j’ai été informée qu’un mail en francais allait partir. [4], peut-être qu’il mettrait quelques heures [5]. Maintenant est-ce qu’il va résoudre mon problème, ca c’est une autre question. Stay tuned, ami lecteur, moi je suis partie me pendre continuer a réviser ma certif-que-peut-être-je-la-passerai-un-jour-et-avec-la-reduc…

La bonne nouvelle, c’est qu’effectivement, il y a quelques minutes, un mail est arrivé. En anglais, et de pearsonvue, avec un numéro de téléphone a appeler, le même, a un chiffre près. Numero qui a fonctionné. Même que j’ai eu une madame en ligne, qui a causé français, très vite compris mon problème et la réglé en deux coups de cuillère à pot. Généré un mail a m’envoyer avec les infos pour valider le compte et pouvoir booker ma certif, avec la réduc.

Mail qui aurait dû arriver en une ou deux minutes…
Heuuuuu… j’attends encore combien de temps avant de rappeler pour dire que je ne l’ai poins eu?
Je vais pleurer là, sisisi, je t’assure. Je suis même a peu près sûre que c’est une mauvaise idée de tenter de passer ma certif, que mon karma il est mauvais et que je dois m’arrêter la maintenant tout de suite, avant une catastrophe [6]

[1] Enfin dit comme ca c’est simple, en pratique, il faut se heurter a la bureaucratie presque étatique de Cisco et Pearsonvue.
[2] Et tu vas voir que c’est ce qui va m’achever, les deux vont faire le transfert ce qui donnera un genre voucher lié a l’ancien id, passe au nouveau, repasse a l’ancien
[3] Non mais j’ai été traumatisée par la nana qui entendant mon anglais a fait appel a une interprète, mon amour propre est parti se pendre, et il va falloir des millénaires avant que je ne tente de recauser en anglais; na vilaine madame responsable d’un nouveau traumatisme a trente ans
[4] Je n’en demandais pas temps, l’anglais je le comprend
[5] Il va être interressant de voir si les heures Cisco sont les mêmes que celles du commun des mortels
[6] Comment ca, les excuses sont faites pour s’en servir et que j’en ai juste marre d’étudier?

Jun 052013
 

Part Two, pour causer bon english >/p>

Non, parce que oui, je reviens a la charge avec mes pitis soucis avec pearsonvue.
Rappel des faits:

Previously in Fabi in wonderfull land of ccna taking :
La reduc CCNA ne fonctionnant pas [1], notre héroïne décide de voir avec pearsonvue pourquoi.
Après moulte péripéties, le code ne marche toujours pas, le numero belge de pearsonvue est innatribué, cisco lui a raccrocher au nez, le mail envoyé a pearsonvue reste sans réponse et le case ouvert sur cisco netacademy itou.
C’est donc la mort dans l’âme comme notre héroïne [2] résoud d’aller se coucher…

Le jour s’est levé sur une étrange idée une réponse de netacad, ravie je suis, une réponse en quelques heures c’est classe. La ou je m’esbaudis moins, c’est que ca ne m’apprend pas beaucoup de chose. Je dois verifier mon id cisco, qui n’est pas la bonne et contacter pearsonvue, et/ou revenir vers eux si ce n’est pas résolu

A l’heure actuelle, je peux te de dire que c’est toujours pas clairement résolu.
J’ai tout tenté ou presque: appel au centre d’examen, pensant naïvement qu’eux peut-être auraient un numéro valide pour joindre pearsonvue. Chou blanc.

Réappel a cisco, mon anglais incompréhensible a du faire appel a une interprète, [3], même avec l’interprète il a fallu bien dix minutes sur les quinze qui m’ont été consacrées pour qu’elle comprenne le problème, et cinq autre pour me dire qu’elle ne pouvait rien faire, qu’il fallait voir avec pearsonvue et de me redonner le numero qui ne fonctionne pas. [4]

Passablement énervée, je tente le coup de poker, l’appel à un ami pearsonvue france. Victoire, le numero est attribué. Après cinq minutes d’attente sur une musique de merde, j’ai raccroché.

J’ai renvoyé un mail a cisco netacad, maintenant je songe a sacrifier des bébés chat kromeugnon ou des petits enfants pour débloquer la situation.

[1] 58% de 260€ quand même, c’est pas rien
[2] Oui, je me considère comme telle et parle de moi à la troisième personne si je veux d’abord
[3] C’est la nana au bout du fil qui a voulu, quand je lui ai dit que je parlais pas un super bon anglais
[4] Bon aussi le numero général anglais, celui la même que j’ai trouvé sur leur site.

Jun 042013
 

On m’avait dit “tu vas voir, passer ta CCNA, ca se fait les doigts dans le nez, t’inscrire pour et faire valoir ta réduction par contre, c’est une autre paire de manches…”
Je n’aurai jamais cru que c’était aussi vrai…

Le cauchemar a commencé hier, alors que je me faisais un compte pearsonvue ¨(1), au moment d’entrer mon CSCO ID, paf, le site me répond qu’il n’est pas bon. Soit. Je coche la case “ne connait pas son ID” (2) et entre mon id d’étudiante a la netacad, de toute façon Cisco et Pearsonvue devrait parvenir a s’arranger pour retrouver ca assez facilement (3)

Je continue mon inscription, prend un rendez-vous. Arrive le moment d’entrer le voucher qui me permettra d’avoir une réduction substantielle sur le prix de la certif (4).
Et là, c’est le drame. PAF, voucher refusé. Comme ca. D’après lui, je ne serais pas autorisée a l’avoir.

Je laisse les choses en l’état, non sans râler, c’est que je suis un peu prise par le temps, et me dit qu’une fois qu’ils auront validé mon Cisco_ID, ca devrait passer.

Oui mais, hier soir, je reçois un mail cisco avec devine quoi, et bien oui, un NOUVEL ID CISCO, parce que juste avec un,c’est sur, c’est pas marrant.
Oui mais en fait, c’est un nouvel id, mais pour acceder au Cisco Certification Tracking SyStem. Je sais pas à quoi ca sert, ni même si c’est pertinent, mais soit. Je clique sur le lien pour l’activer.

Et c’est la qu’on entre dans un univers totalement kafkaïen, que même la maison des fous dans astérix, c’est le niveau zéro de ma situation actuelle.

Je clique donc. J’arrive sur une page qui me demande de me logguer ou de créer un compte cisco. Je me logue sur mon compte existant. Je ne vois nulle part ou est-ce que je pourrais rentrer mon code d’authorisation de compte. Et mon id est desepérement la même qu’avant. Même en essayant plusieurs fois.

De guerre lasse, j’abandonne, je verrai bien tout ca ce matin.
Ce matin, guillerette, je me connecte depuis ma formation a mon compte. Chouette alors, j’ai un id cisco sur mon compte pearsonvue. Moins chouette, c’est la nouvelle. Celle-la même que je ne parviens pas a activer. Ouuuaiiiiiiiiis. Joie et alegresse dans ma vie, j’envisage d’acheter un shot gun sur le blackweb, le oueb des méchants.

Je recherche leur numero de téléphone sur leur site super mal foutu. Appelle. Ah ben merde, le numéro est carrément pas attribué. Y a juste un mail. Bon soit, Ce que je ne t’ai pas dit, c’est qu’entre temps, j’ai essayé de recréer un compte pearsonvue avec mon nouvel id cisco. Ca à marché. Le hic c’est que ces cons là, ils valident les comptes A LA MAIN. Mon compte devrait donc être validé dans “un jour ouvrable”.

Je me remet donc sur cisco, essayant de trouver un moyen de régler cet écueil. A part tourner en rond sur leur site, qui me renvoie sur une espèce d’interface à question totalement vide et qui ne m’aide pas du tout, je ne sais rien faire. Ca fait depuis ce matin que je suis occupée a ca. En train de m’énervé de plus en plus (5)

A l’heure actuelle, je ne peux rien faire, si ce n’est râler et continuer a étudier ma certif, en ne sachant pas si au final, je vais pouvoir la passer ou non.

Alors pour me passer les nerfs, j’en ai profiter pour appeler le marbrier que ca nous fait des plombes qu’il nous promet un devis, mais qu’on attend toujours. Evidement, je suis tombé sur son répondeur. Je crois que le monsieur doit se demander c’est quoi cette histoire de vélin à fabriquer a partir de peaux de chatons et de pigeons voyageurs a élever selon la norme 802-42BC pour livrer ce fameux devis.

Et cerise sur le gatal, vers 15h, j’ai trouvé un numero de téléphone de Cisco (6), après être passée par toute la gamme des répondeurs téléphonique, j’ai enfin un humain au bout du fil. Une nana vachement sympa, qui fait tout pour m’aider, comprendre le problème et me met en attente pour l’expliquer a un gars responsable des certifs. Le seul truc pas prévu, c’est le compteur timeout qui est arrivé au bout avant qu’elle ne me reprenne, coupant donc la communication.

Il est donc 21h30, je devrais passer ma certif dans une semaine, et je ne me suis toujours pas bookée pour se faire. Alors je te le demande ami lecteur. Lapidation par routeur 2600 ou pendaison par cable sérial?

(1) Ou refaisait, parce que d’après lui, j’en avais déjà un, soit. Au moins il est fonctionnel, même si j’ai eu la joie de pouvoir relire une belle preuve de sodomie mit gravier, verre et petit filet de citron, vu les droits qu’ils s’octroyent sur tes données personnelles
(2) Bouuuuh vilaine, vite va te cacher avant qu’on ne te lance des pierres
(3) Oui, la tu la sens ma grosse naiveté, et encore, tu n’as pas idée d’a quel point hier encore, je n’étais que candeur et innocence. Depuis, j’ai évolué.
(4) qui est quand même de 260 euros, faut pas déconner
(5) En envisageant de passer de l’arme de point au plastiquage, voire a la roquette. C’est bon un carpaccio avec une petite roquette bien fraiche
(6) D’ailleurs ils sont rigolos ces gens là, y a deux 42 dedans. Coïncidence? Je ne crois pas

Jan 072013
 

Bon ben puisque j’avais pas la CCNP, j’ai du me rabattre sur d’autres formations. De courtes durées mais toute aussi intéressantes. En tout cas pour la première, qui est du 100% technique, à savoir la configuration de base des firewalls juniper [1]

Au menu, quatre jours de firewalling intensif, avec en ce premier jour beaucoup d’explications, d’exercice sur papier et pour finir une demie-heure a faire mumuse avec les machines.

Sauf que. La nana pas de bol, c’est moi. Déjà mon adapteur serial-usb, y avait pas le pilote sur ma machine. Alors pour faire fonctionner le truc, directement ca marche bien moins.

Premier écueil passé, je tente de me connecter au firewall. Pas possible. Si mon connard de pc à bien la bonne passerelle par defaut, cet andouille a une adresse ip apipa [2]. En plus juste avant je m’étais fait débrancher l’écran [3] par mon voisin d’a coté, me forcant à un reboot violant parce qu’il l’avait débranché

  1. Sans me le dire
  2. pile poil au moment ou je savais plus si j’avais cliquer sur éjecter ma clef ou le disque

Un meurtre plus tard [4], un renew d’ip plus loin, je suis enfin connectée a ce firewall, après avoir bien emmerdé tout le monde à m’attendre.

Demain sera une dure journée, toujours seule fille parmis ces mâles. Je vais devoir réfléchir à des règles tordues, essayer de les écrire convenablement, me rapeler quel protocole est UDP et/ou TCP et quel numéro il a.

C’est pourquoi j’ai décidé d’être girly et très poussif pour l’après-midi grâce a un somptueux bento, rempli de porc sauté à la japonaise

pour kikicé le porc/t n°53 à la japonaise? Cépourmouaaaaaaaaaaaa o/

Et pour le coté girly, on ressort notre bonne vieille kitty, la boite à bento que je suis sûre que jamais on me piquera la-bas [5] et qui si un gros lourd y trouvait a redire ou ricaner bêtement, il se prendrait ma paire de baguette jusqu’au cervelet…

Hello qui? Hello Kitty o/

[1] Un truc complètement geek qui donne les règles de ce qui peut passer ou pas à travers les réseaux et d’ou vers ou. Bref, uber jouissif, totalement hermétique et ca m’éclate
[2] Apipa, l’apipa, je te veux si dhcp ne veut pas de moaaaaaaaa ♫♪♫
[3] Rien de salace dedans, ni de code secret
[4] Le malheureux n’a pas souffert
[5] Encore que, pour les filles de l’équipe administrative, j’en suis pas sûre, mais comme je mange pas avec elle, pas de risques.

Dec 052012
 

Tatzouinnnnn après la “beuverie mais pas trop” d’hier soir [1], l’orgasme organoleptique [2]; aujourd’hui était le jour de repéchage de mon exam Cisco.
Oué, genre je suis trop une warrior, je bois quelques heures avant de passer un examen [3], je ne suis même pas malade la nuit, et même s’il a fallu un treuil pour me lever, je suis arrivée en temps et en heure [4]

Testage du matos, histoire de ne plus ravoir un cable défectueux pendant l’exam, je reçois la feuille et les consignes. Sauf qu’en fait l’examen il ne dure pas 4h mais bien 2h30 [5]

Soit, y a pas du tout de pression [6]; c’est le coup d’envoi, paf tête dans le guidon, on se lance. Et évidement, pas de “on disait que c’était un câble croisé, mais en vrai c’est un droit”. Trouve tes bons câbles donc.

Je m’atèle a la tâche, avec un putty chiant au possible qui plante souvent [7], et premier essai de pinguage. Aoups. Ca ne passe pas. Vérification rapide, forcément si mon adresse est en 172.X.X.X mais que je l’ai notée comme 182.X.X.X, c’est sûr, ca ne marchera pas.

Je continue la liste, fait les différents exercices et tout marche. J’ai mis un peu plus d’une heure a faire l’exam [8] et même si je suis fière, ben j’en mène pas large, parce qu’il faut encore corriger.

Oui sauf que la correction a mis à peu près autant de temps que de faire l’examen. Que le formateur/examinateur est un sadique de la pire espèce [9], bref, voilà mon petit coeur qui commence a se sentir mal.

Mais pourquoi qu’il fait non de la tête? Et pourquoi cette moue. Haaaan il a une tête trop bizarre en regardant mes configs. Ca y est, chui sûre que j’ai raté. Et en plus il dit rien… *ping time-out sur la Fabi, elle est toute mourrute.

Surtout quand tu le vois sortir taper la discut’ avec l’autre formateur à propos de ma copie, ca me renvoie a une redit douloureuse de l’essai précédent.
Je suis donc en train de mourir en attente de mes résultats, au bord de la syncope et en restant en vie par adjonction de pims [10]

Et enfin, le verdict, j’ai réussi. A un poil de cul près peut-être: 87%, mais c’est réussi.
T’imagine même pas la jouissance que j’ai eu à fermer tous les onglets CCNA, parce que plus jamais je de vrai étudier pour un examen de fin de module, ni faire de tp foireux de longues haleine sur ce truc mal foutu qu’est packet tracer.

T’imagine pas non plus la déprime intense qui en a suivit:rouvrir les onglets parce que maintenant il va falloir tout revoir pour la vraie certif, et tant qu’a faire se booker pour la passer.
Bon ma plus grande question pour le moment c’est surtout thé ou café français ou anglais?

[1] Tu vas voir, la magie d’internet et de wordpress va te faire voyager dans le temps et créer une note d’hier qui n’existe pas encore
[2] Shhhut tu vas bientôt avoir les explications
[3] Coucou monsieur l’agent. Si j’ai bu de l’alcool dans les dernières 24h? Mais j’me rends a un examen là, franchement.
[4] Et même carrément en avance

[5] Aoups, autant dire que c’est tendu du string, la première fois, je l’ai fais genre en 3h30
[6] Coucou, tu les sens bien les 85% minimum pour réussir?
[7] Tu te connectes sur un autre routeur? Paf, je fiche, vazy, redémarre moi et perds bien du temps
[8] Comme quoi, le training intensif ca a du bon
[9] Limite pire que moi, il adore torturer les pitis enfants les grands apprenants. Et chui sûre qu’il doit manger des bébés chats aussi.

[10] Quand je stresse, je sais pas manger. Quand je stresse plus j’ai faim. Très faim.

Dec 032012
 

Bon alors aujourd’hui j’ai pas grand chose à dire, les filles sont chez leur Mamie, étude pré-examen et congé pédagogique oblige, Merlin au travail et moi a bosser mon pratique Cisco pour mercredi.
Mais tout ca me rapelle une petite anecdote qui est arrivé ce week-end.

Samedi matin, tête dans le cul j’me prépare a me rendre à mon cours de contes, quand Laglue© je sais plus trop pour quoi me pose une question en rapport avec les réseaux, et plus exactement comment qu’un truc qui part de l’ordi, sait ou il doit aller. Du coup je lui ai expliqué rapidement en en légèrement simplifié, comment donc qu’on pouvait faire celà.

Mais expliqué simplement, ca aurait été trop facile, du coup, forte de mes techniques de conteur, je lui ai expliqué la chose.
On pourrait intituler cette petite histoire “Dans la peau d’un paquet, le routage pour les nuls”

Il y a un petit paquet qui sort de l’ordi, il a une enveloppe avec l’adresse du serveur WoW et une demande de clef. Il part sur ses petites papates, avance jusq’au routeur qui est en fait la boite qui te donne internet. Ouais, la Bbox là.
Le routeur, il regarde le dossart qu’il a puis lui dit: t’as une addresse privée, tu sors pas. Puis il lui donne un autre dossart avec une adresse publique, garde une copie de ce dossart avec le dossart de l’adresse privée, puis envoie le paquet vers le routeur suivant.

Le routeur suivant, il a une grande carte, avec plein de destination possible, et tout en bas de sa grande carte, un autre itinéraire pour les destinations qui ne sont pas dans sa carte. Alors que le petit paquet arrive, il regarde la destination sur l’enveloppe: le serveur WoW, regarde sa carte et comme il ne voit pas sa destination dans la carte, ben il l’envoie par une route par défaut. Et ainsi de suite jusqu’a ce qu’il arrive a l’entrée d’un routeur de chez blizzard.

Quand le petit paquet arrive, le routeur de chez Blizzard, il voit que l’adresse ca correspond a une machine de chez lui, alors il prend l’enveloppe, l’ouvre et la transmet au serveur WoW.

Le serveur WoW, lui il voit que dans la lettre, il y a une demande pour avoir une clef pour ouvrir une porte pour faire un chemin de chez lui à l’ordi. Comme les infos qui sont dans l’enveloppe lui convienne, il est daccord.

Mais maintenant, l’enveloppe, elle est toute déchirée. Mais comme l’ordinateur il a bien fait ca, il avait mis son addresse au verso, pour être sûr de recevoir une réponse. Alors le routeur, il écrit sa réponse, donne les infos qui vont bien et écrit sur une nouvelle enveloppe, l’adresse de l’ordinateur. Mais tu te souviens hein, l’adresse c’est le dossart que le premier routeur il avait donné au paquet. Oui c’est ca, pour qu’elle puisse sortir.

Alors comme le premier paquet il est tout fatigué, ben le serveur WoW, il envoit un nouveau paquet avec l’enveloppe vers son routeur de sortie à lui, celui qui a dit que c’était un paquet pour chez lui. Et ce routeur la, il regarde de nouveau sa carte, et choisi un chemin pour renvoyé le paquet avec l’enveloppe à son point de départ. Il passera pas forcément par le même chemin, mais une fois qu’il arrive au premier routeur de l’histoire, ben celui-là, il voit que le dossart du paquet, oui le dossart public, il le connait. Alors il le reprend, rend le dossart privé au paquet et l’envoit sur l’ordinateur.

L’ordinateur il est tout content, parce qu’il a une clef, un chemin et pouf ca fait des chocapic il va pouvoir jouer à WoW – enfin toi surtout.

Et voilà. Maintenant toi aussi, tu connais la superbe histoire simplifiée du routage internet.
Si tu es sage, la prochaine fois je t’apprendrai ce qu’est le dhcp et comment ca marche, la translation d’adresse et pourquoi il faut l’utiliser et la différence entre les protocoles a vecteur de distance et a état de lien.

Et même que si tu insistes, je te présenterai aussi les vlans, et la facon dont des switches discutes entre eux pour envoyer leur trafic à qui de droit.

Merci qui? Merci Tata Fabi

Nov 232012
 

Tu connais le gag de la fille totalement à coté de ses pompes qui rate un examen en connaissant toute sa matière parce qu’elle a eu un épisode de malcompréhension fulgurant des questions d’examen?
Ben tu l’as en face de toi.

Même pas besoin de points, après délibérations entre les deux formateurs, il a été décidé que même si ce que j’avais écris était techniquement correct c’était raté.
Je crois que j’ai perdu définitivement toute crédibilité en fondant en larmes à l’annonce des résultats [1]

Mais avant ça, ca a été un peu beaucoup la fête a Murphy. D’abord parce que j’avais exam dans un autre local, ou je connaissais rien des branchements et ou le cable console était deja branché dans l’ordi. Alors forcément quand en allumant mon putty, je n’ai vu aucun routeur, c’était déjà mal barré. Jusqu’au moment ou je me suis rendu compte que le câble était pas branché sur la bonne tour. Ahem. Crédibilité déjà pas haute à la base [2], passe dans le négatif, du style, mais comment tu as fait pour arriver jusqu’ici [3], ensuite soucis avec les cables sérials, de ne plus savoir qui était qui, ma feuille d’examen s’est retrouvée annotée de plein de jolis couleurs.

Pire encore, après avoir vérifier mes cables, j’éteins les routeurs pour effacer la config que j’avais utilisée, faire clic sur un bouton, c’est plus simple que de faire trois fois “erase startup, yes, reload, no” et d’attendre des plombes que la machine reboot.
Oui sauf que après, j’ai un petit peu oublié de les rallumer, du coup, pour les configurer, ca marchait moins bien. J’ai bien cherché pendant une minute a savoir pourquoi, avant de me rendre compte de ma bourde. On mettra ca sur le compte du stress et de mon statut SASien.

Bon après, tout ne pouvait pas se passer si mal;même qu’au début j’ai géré grave, en une demie-heure c’était plié les 6 premières choses à faire. Fingers in the nose, tout pinguait, tout était bien configuré.
C’est après que ca c’est mis à déconner.

Non parce que ce que le “code” que j’ai produit, il était beau. Fonctionnel, faisait ce qu’on lui demandait. Sauf que c’était pas ce que l’examen demandait. J’ai fait une petite chose digne de mon cerveau de psychopate, j’ai mal compris ce qu’on me voulait.

J’ai écris quelque chose de compliqué, l’examen il voulait du simple. Bon j’ai aussi foiré une question réellement, ca n’aide pas. Pis pour finir a la dernière question, quand il fallait faire quelque chose coté droit, ben moi je l’ai fait plutot totalement a gauche [4].

Bref, au final, je connais ma matière et je la maîtrise, mais ce n’est pas suffisant pour réussir. Pour réussir faut aussi être doté d’un cerveau fonctionnel et s’en servir, ce qui n’est manifestement pas mon cas

Non parce qu’en fait en regardant le pack des deux dernières questions, j’ai tout fais en miroir. Fallait faire un truc coté internet? Je l’ai fais à la source. Fallait faire un truc coté droit, je l’ai plutôt fait à gauche. Sur un lot de trois sous-questions, il n’y en a qu’une que j’ai fais comme l’examen le voulait.

Bon c’est pas catastrophique non plus yaka le repasser dans quinze jours, mais le stress de comprendre a coté sera toujours la, sans compter que du coup étudier pour la vraie certif ca va mettre encore plus de temps, que j’ai pas le voucher pour payer moins cher l’examen [5], que foirer pour une connerie pareille y a vraiment de quoi râler, mais que grâce a ca, j’ai eu droit a trois cosmopolitain maison, sur un estomac totalement vide [5]

Non parce que la journée a été folklo. Partie de la maison a 7h30, en examen de 10h à 14h, avec le stress clairement t’a pas envie de manger. Correction de 14h à 14h45 et des brouettes, rafale de questions pour savoir si j’étais vraiment nulle ou juste débile, puis partir chercher les filles à l’école, amener la grande a l’académie, faire les courses pendant ce temps là [6], repartir sur un trajet d’une demie-heure pour le cours de graphisme de la grande, poirteauter une heure, rentrer à 19h15 pour enfin commencer a préparer le repas et poser son cul sur une chaise.

Mon alcool je l’ai mérité j’dois dire d’abord.
Bon alors maintenant si vous me cherché, je suis au fond de ma grotte, je lèche mes blessures, je me pends avec un cable série, plus long, résistant et beau qu’un cable réseau [7] et puis je reviens. Peut-être, ou pas. Enfin bref voilà quoi.

[1] En vrai, j’ai pas fondu en larme tout de suite, c’est quand j’ai demandé si mes acls étaient techniquement juste, que c’est sorti tout seul. Genre youhou, j’ai trente ans, mais je pleure encore pour un examen raté. J’invoque la circonstance atténuante que depuis que je suis maman, je peux pleurer devant une pub pour un pot de yaourt.
[2] Coucou, je suis blonde intérieure à forte poitrine à tendance mononeuronique
[3] C’est facile j’ai couché eu beaucoup de chance eu des méthodes de triche très bonne connaissais ma matière
[4] Mais c’est parce que je suis gauchère. Coïncidence, je ne crois pas
[5] Saoule toi à peu de frais, coucou Liono tavu, je soigne mon alcoolisme par le mal
[6] T’as toujours pas envie de manger, tu penses surtout a retenir ces saloperies de larmes qui veulent couler toutes seule parce que Lagluante© elle comprendrait pas pourquoi sa maman elle pleure
[7] En plus il est bleu

Nov 212012
 

“Nous sommes des survivants, nous avons traverser l’enfer, vu des choses horribles, cru mourir bien des fois, mais nous avons réussi, du moins la première partie”

Formation CCNA module 4, après la théorie, ou l’on a eu peur, tremblé et cru que jamais on y arriverait.

Bien sûr il y a eu des blessés “naaaaaaaaaaaaaaaon j’ose pas cliquer, c’est raté bouhouhouhouhou”, regardant le compteur égrener silencieusement les minutes qui rapprochaient de l’échéance; ceux-là, il a fallu les porter, ne pas les abandonner sur la route. [1]

Il y a eu les dommages co-latéraux “ouiiiii j’ai réussi youhhhouuuuu *Shbaff dans la fenêtre ouverte/ la tronche du voisin qui a pas fini son examen/glissade non contrôlée sur le sol*

Evidemment, je pouvais pas juste faire mon examen comme tout le monde. Je demande de pouvoir repasser le blanc en anglais, histoire de voir à quoi il ressemble avant de faire le vrai. Je le lance, pouf, une erreur. Je fais un refresh, a ben merde alors, c’est pas du tout l’examen blanc qui a été lancé, mais le vrai de vrai. En freestyle, en anglais, et dont les cinq premières questions n’évoquent absolument rien de la matière que j’ai du étudier.

Heureusement, bon gré mal gré, j’ai fini par cliquer, mourir 42 fois d’une crise cardiaque en attendant les résultats, et voir un petit 82,2% s’afficher sur la fenêtre. Bon c’est pas top, et avec un score aussi bas je vais devoir payer la certif plein pot, mais au moins c’est réussi.

Mais la guerre n’est pas finie, demain il reste le Grand, l’Affreux, l’Horrible examen pratique. Que genre les tests fait cet aprèm, ca ne marchait pas, que sur trois câbles séries, j’en avais deux foireux, très pratique pour faire des interfaces “arbre de Nowel avant l’heure “=> up and down, up and down, mais carrément pas pour essayer de bosser correct

Des interfaces qui disparaissent, ne se pingue plus alors que genre dix secondes avant tout allait bien [2], bref que du bonheur des larmes et du sang.
Autant te dire que je me sens pas prête mais alors pas du tout pour demain, d’autant plus que je n’ai pas pu faire tout ce que je voulais sur le matériel, manque de temps oblige.
Bon sûr ce faut que je te laisse, j’ai du nat et des acl sur le feu…

[1] Comment ca, j’en étais un exemple frappant? même pas vrai d’abord.
[2] Quand tu bosse dans une armoire a switch/routeur et que vous êtes plusieurs a travailler dessus, un conseil, verouille bien les broches de tes câbles séries si tu veux pas avoir de surprise du genre pouf aplus route.

Nov 192012
 

Ahahahaha, non je ne suis pas morte, si je reste si silencieuse c’est que les délais pour le module 4 cisco CCNA sont très courts [1].
Donc j’étudie, je Tépéise [3] et je tente de faire de jongler avec vie sociale, enfants et tentative de réussite de formation.

Autant te dire tout de suite, ca ne marche pas très fort. Entre l’émulateur Cisco IOS qui a:

  • mis des plombes à s’installer
  • tourne a la vitesse d’un escargot arthritique que quand je lui demande de faire un ping il met 15 secondes facile; je te raconte pas le temps qu’il met pour te montrer sa config actuelle
  • le windows sur lequel il tourne qui force un redémarrage machine me faisant perdre deux jours de boulot parce que les configs n’ont jamais été enregistrées malgrés ce qu’il m’a dit
  • packet tracert qui se met lui aussi à déconner à plein tube

J’ai de quoi passer de longues heures de jouissance totale à base de “je vais me planter, j’ai déjà pas assez de temps pour tout faire, si en plus tout déconne comme ca, c’est même pas la peine de tenter, je suis plus la je suis partie me pendre bouhouhou”

La déjà comme ca, je suis un chouya a prendre avec des pincettes ou à pas prendre du tout, rapport que j’ai tendance a bouffer tout ce qui me contrarierait même légèrement. Alors quand en plus le chat s’en mêle, choppe le cable d’alimentation du portable, le fait tomber a terre et m’explose proprement la clef usb qui était branchée dessus et qui contient tous mes résumés, pdf et autres pense bête en rapport avec ce module, j’ai moyen apprécié.

Ah ben forcément, elle marchera moins bien maintenant. RIP Larney

Donc toute kapout ma petite key Larney, le joyau de ma formation, ma mémoire ciscocienne, mon Graal personnel et l’aide à tout faire vers ma réussite, là voilà toute mourrute prématurément alors qu’elle n’avait pas six mois.

Je suis désormais sans chat fixe, sacrifié sur l’autel de la connerie ultime, j’ai toujours examen mercredi, sauf que j’ai plus mon stuff de cours et que donc ma réussite tiens encore plus du miracle. D’ailleurs à la place d’étudier mes flash cards fort heureusement sauvegardée sur mon téléphone, je suis actuellement en train de blogguer. Mais on s’en fout, parce que de toute façon je vais rater, c’est un signe du Destin, tout s’acharne contre moi. [4] Je t’ai dit en plus que je suis sur la réserve d’essence de ma voiture et que je ne suis même pas sûre de pouvoir rallier la pompe a essence la plus proche?

[1] 1 mois pour voir les 8 chapitres, faire les tp, comprendre et apprendre la théorie et tout restituer – *vomis aux pieds du formateur* buurrrps scusez mercredi et jeudi. Ce qui vu mon ascendance blonde interieure mono-neuronique équipée de deux monstres poilus hurlant tend à être du domaine de l’impossible de la chance sur un million [2]
[2] Si ca pouvait être celle de Pratchett, ca serait cool
[3] Comprendre “faire des tp qui ne marchent pas et que je comprends pas pourquoi au choix, ca ne route pas de bout en bout, mon routeur ospf ne voit pas ses voisins, mes lignes frame-relay font la, gueule, mon dhcp n’est pas redistribué ou mon nat ne veut rien savoir.
[4] En vrai tout mon travail perso est dans le cloud, y a juste les résumés, les commandes et des tas d’exercices qui sont sur cette satanée clef usb. En prime j’ai quand même réussi a sauver tout ce qu’il a dessus, parce que contrairement aux apparences, elle fonctionne toujours. Pour combien de temps, ca c’est une autre question. Et qu’un tel acharnement Murphyesque me donne juste envie de lui maraver lagle’ sévère et lui montrer de quel bois je me chauffe, mais si c’est voué à l’échec.