Jul 212015
 

Et ouais, c’est les vacances. Et non j’ai rien posté ici depuis (bien) trop longtemps. Mais j’ai des circonstances atténuantes; c’est vrai. Alors que les filles profitaient de leur stage parpaings-piscine et de la deuxième semaine en garde alternée chez leurs quatre grands parents, pendant que je travaillais ma CCNP routing.

Faire d’énormes topologies, apprendre la théorie pour pouvoir la ressortir pour les examens-de-fin-de-module-mais-qui-en-vrai-ne-compte-pas; mais qui pour autant, te stresse pareil que des vrais, le tout sous fond de grandes vacances.

Bref, pendant deux semaines je n’ai quasi pas vu les filles, travaillé de 9 a 23h et tenter de récupérer le retard que j’avais accumulé parce que “ouais mais en fait, y a bien le temps, je suis laaaaarge, ah merde on est déjà le 30 juin?”

Après la phase de découragement “trop compliqué, vie prochaine”, la phase syndrome de la tourrette “Mais bordayl tu vas fonctionner oui, pute de route?” assorti du grumble mode et de la version “ne parlez pas a l’étudiante CCNP sous peine de vous faire bouffer tout cru”, le jour fatidique est finalement arrivé.

Les pieds de plombs,j’me suis présentée, avec dans l’optique de ne présenter que le théorique. Que je réussi somme toute assez bien. Jouette, je présente aussi le pratique. Que je réussi aussi mais nettement moins. Le feedback est lapidaire. Des erreurs grossières se sont glissées dans ma copie, que je ne comprends pas comment je n’ai pas pu les voir (le stress, la fatigue?), le pire c’est que pour la plupart je les ai vue et dites, mais pas supprimées.

Du coup, CCNP route, c’est réussi, “yapluka” étudier à fond et présenter la certif officielle, pour genre, mi septembre, avant de reprendre le chemin des cours début septembre pour la 2e partie, CCNP Switching. D’après le plan de route, on devrait en avoir fini pour début le premier trimestre 2016.

En attendant, il me reste a profiter des vacances avec les filles et en famille.

Oct 202014
 

Bxl - Darsana - Photo Niantic


Avant-propos: oui ça (re)parle d’Ingress, de résistance, de FUHA et d’anomalie. Ah et de ma vie aussi, un peu.
Peut-être qu’un jour je traduirai ce post en anglais (ou que quelqu’un le fera pour moi, ou en dira la substance). En attendant, il sera ici en français, parce que bon voilà, j’avais envie/besoin de l’écrire épicétou.

Maybe, one day, i’ll translate this post in English,because, Ingress is at least more in English than any other languages. And the 1/2 of my team don’t speak French. But for now, it is just in French, because my blog is in French and I have already say something similar in G+

Je n’ai jamais été une meneuse. D’ailleurs les gens, j’aime pas ça. C’est compliqué, susceptible, faut les ménager et j’ai autant de diplomatie qu’un porte char leclerc. En plus je suis handicapée sociale et je les comprends pas, du coup dès qu’il s’agit de fédérer ou de leader, je laisse la place aux autres avec grande joie.

Je préfère être dans l’ombre, la petite main prête a donner un coup de main ou plus, mais qui sera jamais sous le feu des projecteurs, parce que de un, le feu ça brûle, de deux, j’ai déjà des gens qui viennent me dire bonjour que je sais même pas/plus qui ils sont [1], alors si je devais être connue par encore plus de monde, j’te raconte pas le beau bordel que ca serait. [2]

Bref, j’avais lancé y a quelques semaines l’idée de faire une équipe exclusivement féminine lors de l’anomalie Ingress sur Bruxelles. Qu’on savait même pas encore comment elle allait s’appeler. [3]

Je pensais même pas que ça allait prendre, tu parles, rassembler quinze meufs de nationalités différentes, pour essayer de monter un portail P8 international c’était un peu gros.

Mais c’était sans compter sur quelques facteurs exterieurs…

  • Azouik, dans les hautes sphères de la résistance belge
  • les FUHA girls, qui ont été très rapidement emballées par l’idée
  • Les copines des copines qui pourraient être intéressées

Bref, on a eu notre équipe. 15 nanas toutes plus géniales que les autres, internationales, folles et FUHA [4], commence alors de grandes discussions sur hangout, puis le lancement d’une communauté, plus facile pour centraliser les différentes infos.

On “attrape” une team leader, Mimtwin => “Ouais ouais, tu seras TL, j’veux bien être ta co-TL”, Azouik nous refile the best nav ever, et le grand retour super attendu d’une amie et joueuse hors-pair, NatachaBabette et tout ce beau monde parle, joue et rigole.

Une équipe de filles peut-être, mais pas n’importe les quelles. Les discussions sont tours a tours trash, graveleuses ou rigolotes, ca parle de tout et de rien. Un coté mode aussi, pour se créer nos propres t-shirts et hoodies, histoire qu’on soit bien repérables. C’est un véritable travail d’équipe, entre brainstorming et le travail de graphiste de MinnieMax qui nous fait un logo de toute beauté, nous permettant de porter fièrement les couleurs de la FV-FUHA Team 1 de Bruxelles.

Je prends en charge les commandes, passe par Epic Guy pour la création. D’ailleurs je te recommande, prix très correct, qualité au top, grand choix de t-shirt/hoodies/whatever et avec les délais cours qu’on avait, il a assurer comme un chef. Voilà.

Les jours, passent, on fait nos inventaires comme on peut [5]. Je me rends compte que je viens de passer une commande de plus de 300€ pour des gens que je ne connais pas IRL, sauf l’une ou l’autre et ca ne me stresse pas. C’est normal, c’est FUHA. Je sais que chacune me payera son dû [6]

Arrive le vendredi soir. J’embarque avec Lagluante© ma caisse et mes affaires chez mes parents. Prépare un premier sac de t-shirt pour les filles que je verrai a l’event pré-anomalie. Ca ne fait pas tellement baisser le niveau, ce qui me désespère pour demain, vu que je vais me taper le trajet jusqu’au cinquantenaire a pattes et en métro.

La soirée passe super vite. Je revois des gens que j’avais plus vu depuis quelques semaines à plusieurs mois, des retrouvailles, des boissons, des rires. Je me fais ramener chez mes parents par un joueur au gout très sûr

Regarde moi, je suis un écureuil renard cromeugnon


Quelqu’un qui a une telle peluche dans sa voiture ne peut-être que de bon gout

Samedi matin. Le rendez-vous est a dix heures. Chance, dans le métro, je croise un autre joueur qui me conduira ma caisse de hoodies jusqu’au point de rendez-vous. Il m’a sauver la vie, rien que de passer les portillons avec la caisse était épique et j’ai bien failli finir décapitée.

Distribution de t-shirt/hoodies, il ne reste plus rien, nous sommes bien équipées, téléphone et anker chargés au maximum, les cookies et les pralines circulent dans l’équipe. Le nalu et la bière aussi.

Les mesures commencent. Notre nav gère comme une cheffe, et malgré l’adversité des pannes de réseaux et autres soucis, nous gardons sous nos couleurs 9 des 14 portails qui nous ont été assignés. Le reste est neutre. Un est vert; de quoi être fières donc.

L’après-midi est très vite passée sous le soleil, les licornes et les cris FUHA, j’ai l’impression de le dire à chaque fois, mais chaque anomalie est mieux que la précédente, bien que je ne vois pas trop comment faire pour surpasser celle-ci. A part en reprenant la même équipe, ailleurs.

Bref, merci à :

  • mimtwin
  • NatachaBabette
  • Alouche
  • Cyliane
  • FUHAMarie
  • hitram
  • jw1512
  • kitty151
  • KureruChan
  • legslesslegolas
  • Sellenne
  • MinnieMax
  • Pyroclastic
  • et notre prestigieuse invitée: Boranova

Voilà, il n’y a pas de mots pour décrire ce qu’on a vécu, l’entente du groupe, les moments de rires et de connivence et l’impression que le temps passe trop vite. J’espère juste qu’on pourra remettre ca a l’occasion, parce que vraiment c’est trop la classe.

Puis du coup je me suis retrouvée a devoir utiliser mon anglais intensivement,ce qui m’a fait du bien. Parce que malgré le fait que je sois niveau B1-2, j’ai toujours l’impression d’être méga nulle et incompréhensible.

Bon sur ce je te laisse, je dois changer mon nom ingame en Useless

[1] Vis ma vie de personne absolument pas physionomiste. Je suis contente de jamais avoir eu les filles en pouponnière, j’aurais carrément pu me tromper d’enfant. Voilà à quoi j’en suis rendue. Bientôt je vais faire un who’s who pour être sûre de reconnaitre les amis que je vois trop peu souvent.
[2] Oh wait, c’est déjà le cas en fait, on va éviter d’en faire plus
[3] C’était donc pas trop trop tard donc
[4] FUHA, c’est un état d’esprit, du fun, de la solidarité, de l’amitié et un (gros) grain de folie.
[5] Aka quelques fermes et récupérations d’items chez l’un ou l’autre qui ne participe pas
[6] Puis de toute façon j’ai une cave insonorisée

Sep 192014
 

Une fois n’est pas coutume, on va sortir un peu, voire totalement de la ligne éditoriale de ce blog [1] pour parler un peu de la presse.

Non je ne vais pas te causer du référendum écossais, ou du temps par ici, mais d’un article passé assez inaperçu je pense, sur une solution proposée par un informaticien français et son associé belge [2], proposant un logiciel pour éviter les coupures de courant cet hivers.

Je te mets ici les titres glanés sur différents sites:

  • La Belgique a refusé un logiciel “anti-black-out” – 7SUR7.be
  • Melchior Wathelet met au frigo un logiciel “anti-black-out” – DHnet.be
  • Wathelet met un logiciel « anti-­black­-out » au frigo : « Aucune preuve d’efficacité… » – lavenir.be
  • Melchior Wathelet explique pourquoi il a mis au frigo un logiciel “anti-black-out” – lalibre.be [3]
  • Melchior Wathelet met un logiciel “anti black­-out” au frigo – rtbf.be
  • Un informaticien a trouvé LA solution pour contrer le black-out, Wathelet la refuse – rtl.be
  • Melchior Wathelet met un logiciel «anti-black-out» au frigo – lesoir.be

En gros le gars propose a l’état belge, pour la “somme modique et symbolique de un euro par personne” de lui fournir un logiciel qui permettrait de réduire la consommation électrique des foyers. Pour un an les onze millions hein. On est pas fou, on file pas le logiciel, mais des licences. Vas-y le confortable revenu par an si tu signes le contrat.

Sans entrer dans les détails techniques, le programme “libérerait” de la mémoire pour consommer moins. D’après mes sources IT, c’est du joli bullshit et les chiffres sortis sans aucun fondement scientifique.

Il table aussi sur 5 millions d’ordinateurs en Belgique, toutes catégories confondues (privés/public/entreprises/whatever) dommage, d’après les chiffres du crioc, page 6 en 2008, il y avait 4 575 950 de ménages, possédant chacun 1,3 ordinateurs ce qui nous fait en 2008 5 948 735 ordinateurs, rien que pour les particuliers. En six ans ça a du quand même bien bien augmenté. Plus tous les ordinateurs des sociétés et de l’administrations, ca doit faire un beau paquet. Sans compter les datacenters et serveurs disséminés un peu partout…

Bref, un peu raté sur le nombre pour le coup. Je t’épargne les chiffres sortis du chapeau qui sont invérifiable et fait sur base d’extrapolation vu que le logiciel n’a jamais été déployé sur autant de machines et que je ne sais pas avec quelle précision ils ont pris leurs mesures

Mais c’est pas tant sur ca que je voulais attirer l’attention, mais plus sur la façon dont les manchettes des différents journaux ont été faites.

En soit, c’est très bien d’avoir refusé un logiciel sorti dont ne sais ou, pas tester en environnement réel à 11 millions, pour ce prix là, j’espère qu’en plus il fait le café. Sans compter que d’après Melchior Whatelet il y a eu harcèlement pour acheter le produit et que le promoteur du projet est “une personne pas tout à fait nette qui a déjà eu des problèmes avec la justice”

Un joli sac de noeud et une belle possibilité d’arnaque. Mais la presse a préféré titrer sur le fait qu’il refusait une solution, oh combien simple [4] et permettant d’éviter les délestages par radinerie.

Or le gouvernement actuel est toujours en affaire courante il me semble et de fait, pas habilité a prendre des décisions telles que celle ci, en plus d’être en fin de législature.

Sinon ce qui est raconté dans le site du logiciel est juste un formidable bullshit [5] et l’optique utilisée pour le promouvoir comme logiciel anti “black-out” est malhonnête. Certes, il a obtenu des awards mais plus comme logiciel d’aide aux personnes que spécifiquement sur le point d’économie d’énergie; bref plus une façon d’essayer de se faire de l’argent facilement qu’une réelle solution.

Mais ils auront au moins eu le mérite d’essayer et de parvenir a faire taper sur un pauvre ministre qui pour une fois, a fait correctement son boulot. Non sérieux, parce que pour le reste, voilà quoi…

[1] Si si, en cherchant bien il doit y en avoir une. Ou deux. Voire même trois. On va dire qu’elle est quantique, comme ca elle change quand elle veut. D’ailleurs à ce niveau là, c’est carrément plus une ligne mais une courbe qui se gausse.
[2] Dont seul la DH cite les noms: Alexander Hoffmann et Bruno Bernard
[3] Qui ne devait pas être le titre original l’article ayant été mis à jour entre temps
[4] Ce qui est bien connu, les meilleures solutions sont les plus simples, et les yaka et ilsuffitde vont régler la paix dans le monde
[5] Libérer de la mémoire ne fait pas consommer moins. Voilà, comme ca c’est dit. Sinon en plus long ca donne ca:
” Nombre de logiciels de ce genre existent, et partent du postulat que Windows fait mal son travail et ne récupère jamais de la mémoire des programmes qui l’ont jetée. C’est ridicule. En réalité, Windows utilise la mémoire libre pour y stocker des tas de machins qui pourraient être réutilisés à terme. Si une application demande de la mémoire, Windows va simplement recycler la mémoire “au cas où” en mémoire libre et paf. Et pas que Windows. Sous Linux, tapez “free”: je parie que la mémoire libre est presque nulle tandis que buffers free est énorme. C’est parce que la mémoire libre sert à faire de la cache disque. Nettoyer systématiquement ces zones est purement et simplement contre-productif.”
Pour compléter, les auteurs de greenify, un logiciel du genre évoqué ci-dessus pour Android a expliqué qu’accéder systématiquement à la liste des tâches pour tout virer sauf l’application active avait un impact négatif sur la batterie parce que ces applications consommaient plus à rétablir leurs données en mémoire que de les y laisser. Ils recommandent donc de ne supprimer que les machins rarement utilisés…. Pour un bénéfice très minime.”

Apr 282014
 

Avant, je jouais a WoW, j’emmerdais mon chéri avec des raids qui duraient toute la soirée, je m’équipais pour pouvoir faire les raids dans des donjons, et je restais sur mon ordinateur, a parler avec des gens sur TeamSpeak.
Mais ca, ca c’était avant…

Maintenant, je joue a Ingress. Je fais toujours des raids, mais maintenant mes donjons c’est a pied ou en voiture,pour farmer le matos et les raids sont moins nombreux, durent plus longtemps, et vont plus loin. D’ailleurs, le dernier était a Londres. Puis je parle toujours à des gens, mais sur Zello,dans des hangout, voire en vrai, et surtout je marche. Une petite trentaine de kilomètres sur le week-end qui vient de passer.

Mes raids sur WoW s’appelaient le caveau de Mogushan, le coeur de peur, la terrasse printanière et pouvaient se jouer n’importe quand, et comportant maximum 40 joueurs; mes raids Ingress se nomment Recursion, Interitus, ne sont jouable que sur une ville donnée a une date fixe et peuvent rassembler plus de cinq cents joueurs.

Bref, ce week-end, c’était anomaly Ingress à Londre, anomalie nommée Interitus. Comme on est des gens bien, on avait une équipe belge. La team 9, des pros, tous bien entrainés, tous super bien stuffés [2]. D’ailleurs si la Résistance a gagné, c’est bien grâce à nous et à notre férocité a garder les portails volatiles.[3]

Bon d’abord un petit rappel pour les ceusses qui sont perdus: Ingress c’est le jeu google, un mélange de réalité augmentée et de geocaching ou deux équipes se battent pour prendre le contrôle de portails et apporter un maximum de mind units a leur camp.

Il y a les bleus, les résistants qui pense que l’xm, la matière extraterrestre (exotic) qu’on trouve autour des portails saypabien et que les vilains extraterrestres ils veulent rien que nous assujettir; et il y a les verts, les illuminés, qui au contraire pensent que saytrèbien, et que c’est là la nouvelle aire de l’humanité.

Bref, les deux factions se tatannent joyeusement pour prendre le controle et en sortir vainqueurs. Ca c’est tous les jours. De temps en temps, il y a des trucs de plus grande envergure, qui rassemblent des joueurs du monde entier le temps d’une après-midi.


Ce sont les anomalies. Pour le moment, j’en ai fait deux: Recursion à BXL, qui était un site secondaire, donc personne de google sur place, et Interitus à Londres, qui était un site primaire, avec donc du beau monde sur place, dont Susanna Moyer, la super star d’Ingress.

Je vous explique rapidos, mais vous allez en chier...

Interitus donc. Mais d’abord une petite photo pour te montrer l’ampleur de la chose et le nombre de joueurs:

Et on sourit pour la photo, les deux factions réunies avant la première mesure (photo de Anne Beuttenmüller)

Autant te dire que tout ce beau monde téléphone a la main, embusqué autours de statues/oeuvres d’art/bâtiments/whatever ca devait être très marrant vu de l’exterieur. Surtout avec les commentaires, les fuck et autres injures qui fusaient quand le portail changeait de couleur, bref, c’était très drôle.

Courir a travers toute la ville de Londres moins. J’ai d’ailleurs encore quelques courbatures qui me font bobo. Courir a travers Londres avec une team de fous furieux, ca punaise, c’était bien. Je crois que je m’en souviendrai longtemps.

Bref, si tu connais pas Ingress, si tu pense que c’est rien qu’un jeu de geek, ben dis toi qu’en grande sociopathe que je suis, je n’ai pas eu une vie sociale aussi intense que depuis que je joue a Ingress, et c’est par ce jeu que j’ai rencontré des gens formidables que je n’aurai jamais connu sans ca.

Bref, vive la Resistance, vive les schtroumpfs et longue vie a FUHA [4].
Bon maintenant va falloir que je farme un maximum parce que mon inventaire est plus vide que celui d’une grenouille. Pour te donner une idée je suis partie avec 2000 items, je suis revenue il m’en restait 800…

[1] Si avec ca, je ramène pas plein de trafic via google, je comprends pas. D’ailleurs y a pas de S car je n’en fais qu’une de confession, celle d’être joueuse Ingress. Agent Lendewell, L8, Res.
[2] Avec plein de jolis matos: des tas d’xmp pour tuer les portails ennemis, et des tas de resonateurs pour les faire devenir notre.
[3] Mais non je me la pète pas, c’est pas moi qui l’ai dit, c’est la team, pis même que les autres ils sont d’accord… #FUHA FTW
[4] Heu non, tu n’as pas besoin en fait de savoir ce que veut dire ce tag en fait. C’est private joke

Nov 082013
 

Hé ouais, en vrai, je suis pas super chanceuse avec le matériel quel qu’il soit…
Tu me files un switch Lvl 3 Juniper entre les mains, je te le flingue en oubliant de démonter ma clef usb avant de faire un system request zeroize, et t’es bon pour une réinstallation from scratch de ton Junos [1],ahahaha.

Tu me causes pendant que je nettoye du materiel cisco, et en plus tu exiges des réponses, v’la t’y pas que au lieu de faire un erase startup-memory/ erase nvram: pour avoir une machine propre, je t efais un gros erase flash:, avant de te coller un reload et paf, ton joujou cisco est comme qui dirait tout mourru et tu en as pour des heures en réinstallation, ne serait-ce que le temps de retrouver la bonne version de l’ios. [2]

Allumer tout ce qui contient quelque chose susceptible de claquer: ampoule, condos [3], petite pièce électronique très sensible, porte de poêle [4], tuyau de douche voire ressort de suspension de Citroën C3, de préférence en roulant [5],…

Dernier truc en date, l’alimentation de mon nouveau portable. Celui qui m’a été confié mi-mai. Un choli mac book pro, que j’ai pu avoir grace a la participation financière de mes parents. Oui non, je ne suis pas riche, pas la peine de venir essayer de me cambrioler et de me prendre mon précieux, je dors avec. Comme ca c’est dit.

Bref, mon précieux à moi donc, hier soir, il m’a fait un drame. Je suis bien tranquillement installée avec Merlin a regarder la saison 3 d’Hero Corp, quand tout a coup, Un super Méchant un *pouf* une sale odeur de plastique/composant électronique brûlé.

On a pas découvert du premier coup d’où ca venait. C’est quand j’ai rebranché l’alimentation a mon ordi que j’ai trouvé: plus de loupiote verte me disant qu’il est chargé, plus de petite icone “je suis sur secteur tout va bien”. Rien, nothing, nicks, néant total.

Mon petit coeur il a eu peur, puis il s’est énervé un peu. Alors il a pris ses petites mains et initié une session chat avec le SAV Apple.
Chat qui s’est très bien passé. Ou j’ai du faire peur un peu au monsieur aussi, mais bon, j’me suis dit que mettre un peu de différence dans sa journée ca pourrait au moins le faire sourire.



S’en est suivit une escalade vers sa supérieure, par téléphone cette fois, pour convenir d’un échange sous garantie, le tout dans la bonne humeur, paraitrait-même que je l’ai fait rire [6], qu’on a le même genre de nom mais pas tout a fait parce que la dernière syllabe est la même mais pas avec la même lettre et qu’en plus on a des origines de pays voisins.

Après avoir essayé de me convaincre de plutot passer par un revendeur, ce que j’ai refusé, notament suite a des aventures semblables de mon monsieur avec les dits revendeurs, qui sont géniaux pour te vendre des trucs dont tu n’as pas besoin, mais dès qu’il s’agit de reprendre du matériel sous garanti y a plus personne, pour des motifs type au choix:

  • Ah oui mais non, il y a une griffe là – sur une alim’ oui c’est normal un peu
  • Ah oui mais non, la il y a une différence d’un poils de cul de mouche sur la couleur
  • Ah oui mais non, votre alim’ la, elle a un micron de différence d’avec nos gabarits
  • Ah oui mais non, vous avez éternué dessus
  • Ah oui mais non, vous êtes une femme, vous n’y connaissez rien
  • Ah oui mais non, c’est plus sous garantie, ou même si c’est on s’en tamponne
  • Ah oui mais non, [Inserer ici une autre excuse fallacieuse halacon©

Bref, après l’avoir bien fait rire, et la pauvre elle a essayer de trouver une solution pour que je ne me retrouve pas orpheline de portable dès que ma batterie passe a zéro, après avoir parlé un peu de la pluie et du beau temps, et du long we qui s’annonçaient pour nous, j’ai l’honneur et la joie d’avoir un livreur UPS qui va m’amener une nouvelle alim mardi ou mercredi, et trolalala youplaboum, tout devrait fonctionner pour mieux.

En attendant, je stresse un peu, parce que la dernière fois que j’ai eu affaire au SAV d’un constructeur de matériel informatique, ca avait mis des semaines avant que je ne retrouve un autre portable, tout ca pour une charnière cassée…

Ah oui, n’oubliez pas de voter pour le blog siouplé, on est en troisième page, je suis sûre que y a moyen de remonter et de terminer dans les cinq premiers. On avait réussi l’année dernière, avant de se faire lamentablement pas selectionner par le jury, mais bon, on sait jamais avec un peu d’abnégation et sur un malentendu ;)…
Je compte sur vous


Concours famili

[1] Hihihi, c’est pas ma faute, je suis blonde intérieure *sourire plein de de dents et yeux de mangas* … Hmmmm; en vrai, une fois, pas deux. On dit toujours qu’on apprend de ses erreurs. J’avoue que c’est toujours mieux de tout péter en labo qu’en production hein
[2] Non en vrai ca ne m’est jamais arrivé. Juste failli. J’ai regardé ce que j’ai fait avant que ca ne devienne critique
[3] Oui pour condensateurs, mais ca me fait rire parce que ca peut faire aussi condom ou condylome. Ouais je sais, je ne m’excuse pas mon humour de merde.
[4] Rappelle moi de te raconter comment j’ai fais mon compte, c’était tres rigolo
[5] Ca aussi c’était très rigolo, d’ailleurs je dois en refaire un post, apres avoir envoyé un joli recommandé a Citroën. Ou pendant en fait, ca pourrait faire bouger les choses. Ou alors je vais commencer par un mail tiens. Ca me fera plus de raisons de me plaindre.
[6] Non en fait paraitrait pas, elle était morte de rire au bout du fil

Sep 262013
 

Mardi, j’étais conviée a la finale EMEA des Cisco Netriders, une espèce de concours ouske tu peux tester tes connaissances réseaux sur le matériel Cisco et ou les grands gagnants repartent avec un séjour tout frais payés aux USA. Inutile de dire que j’avais aucune chance de terminer dans le top, mais que ca valait le coup d’aller tester ca

Déjà, ca a été folklorique un peu. Parce que genre tu apprends le vendredi a 16h, que finalement l’évenement n’aura pas lieu dans les bureaux Cisco, en périphérie, mais bien à Bruxelles centre; ô joie et bonheur, la seule solution viable pour y parvenir c’est le train.

Soit. Je prends donc mes dispositions. Check la gare ou je dois prendre mon train, j’y suis jamais allée, regarde le trajet depuis la gare centrale jusqu’au HUB et calcule le temps. Rajoute une grosse heure “parce qu’on ne sait jamais” et lundi soir, je vais me coucher tot.

Manaque de pot, insomnies power, c’est sur une très courte nuit que je me lève et part a 7h30 pour choper un train qui est a 8h10.
J’arrive a la gare sans soucis, trouve une place ou me garer dans le parking plein comme un oeuf, il est 8h00, je gère y a le temps.

Un assassinat de demeuré ne sachant pas utiliser la machine a ticket plus tard, il est 8h07, j’ai mon ticket, je suis sur le bon quai et la *Piloum, le train en direction de BXL de 8h10 a un retard probable de 8 minutes*
Soit, pas grave. Je commence a casser un portail vert sur Ingress pour passer le temps.

Deux minutes plus tard *piloum, retard probable de 24 minutes*. Moué, ca devrait me laisser le temps de casser l’un ou l’autre résonneurs sans trop de soucis.

Trois minutes trente plus tard *piloum, suite a un soucis de locomotive, le train de 8h10 est annulé, prend toi ca dans le cul, le suivant est a 8h50 et vous êtes tous priez de garder le sourire et de penser a tout l’argent dépenser pour acheter des billets et n’avoir jamais votre train a l’heure. Pour le reste on s’en fout, z’avez qu’a prendre votre voiture*

Donc quarante minutes de retard dans ma gueule. C’est marrant, je repense a tous les mails qui sont passés avec en police super grosse, lettrage clignotant façon warning “qu’il ne fallait surtout pas arriver en retard vu que les heures d’examens elles sont fixes que y faut être loggué bien a temps et tout.

Chic, ma mauvaise humeur en prend pour quelques degrés et me voilà en train de démolir consciencieusement le portail des illuminés pour y mettre mes propres résonneurs.

Arrivée a Bruxelles, c’est la course pour retrouver la personne qui m’accompagnait pour le concours [2], traverser au pas de course la moitié de la ville, trouver le bon endroit sur le putain de campus ou aller et se taper cinq étages a pieds et en courant sinon c’est pas drole.

Au final j’étais dans les temps. Bon je passe la partie “bouhouhouhou je parviens pas a me connecter au réseau” et le plantage en beauté de ma machine entre l’examen pratique et l’examen théorique, ca fait partie de la routine.

Une fois ca fini, j’ai eu droit un repas offert en attendant d’avoir les résultats, et un super allume-feu “Certificat of Recognization” de chez Cisco, avec un super blabla disant combien on est bon.

Au final, sur 172 participants, je suis 64e, première belge mais bon quand tu regardes les écoles d’ou sortent les grands gagnants, clairement j’aurais plus pu me retrouver dans la fin du classement [3]; enfin bref, c’était amusant, je vois qu’au final je suis pas si nulle que ca en réseau et puis voilà.

Bon j’avoue avoir trainé après, avant de rentrer, histoire de faire un peu de tourisme, voir un ami. Résultat: je suis passée pour une psychopathe auprès d’ouvriers sur la grand place pour leur avoir demandé si je pouvais pas escalader la structure qu’ils étaient en train de monter, j’ai fais la fille et j’me suis acheté des fringues [4], j’ai trouvé un truc pour l’anniversaire de Laglue© dans deux mois [5] et LE Lionosaure il m’a OFFERT [6] un café et des biscuits Dandoy, que même après j’ai pu lui squatter sa connection data pour faire de l’Ingress [7]

La journée était bien remplie, la soirée encore plus vu que y avait réunion de parents et qu’on a terminé a 21h30 passées. Inutile de te dire les cadavres qu’on a eu au réveil le mercredi…

PS: N’oubliez pas de voter pour le blog, siouplé bien, sinon Rotisha sera triste de se faire emmerder par sa maitresse triste ^_^


Concours famili

[1] EMEA: Europe,Middle-East, Africa (et une partie de la Russie)
[2] C’est qu’elle est grande la gare centrale
[3] National High School of Mathematics and Science, Helsinki Metropolia University of Applied Sciences, Ecole Supérieure de Génie Informatique,…
[4] Oui mais des fringues vietnamiennes, l’honneur est sauf
[5] Que bien entendu je planquerai dans un coin et oublierai d’ici là, as usuall…
[6] Rah oué carrément a l’heure ou je l’écris j’y crois toujours pas, j’en suis toute chocationnée tellement j’m’y attendais pas
[7] Oui je sais, je suis insortable. Même que plus personne ne veut faire des activités avec moi a cause de mes petits “travers” sociaux, style “non faire le chien jaune avec les cartes est définitivement rédhibitoire pour aller au resto avec toi”

Aug 052013
 

Etre en couple avec un geek, c’est forcément, si on est un peu geek soi-même a la base, le devenir de plus en plus…

Au départ c’est insidieux, ca commence juste par s’intéresser a des logiciels qui rendent la vie plus facile, plus mieux, plus sécuritaire, on apprend l’existence de notepad++, de firefox/chrome et de tous les addons sympas.
Après on se lance dans un blog, puis les skins de bases n’étant pas interressantes, on se plonge dans les tutoriels pour les améliorer et on se retrouve a faire des css et du php qu’on a rien vu venir.

Puis on découvre twitter, les communautés et on rentre encore plus en avant dans le sujet, en disant que quand même l’informatique c’est cool.

Une fois que tu mets les doigts dans Vim, et que tu veux voir l’autre coté du miroir, c’est foutu, le temps passe et tu te retrouve certifié CCNA et 70-410 que t’as rien vu venir. Le pire c’est que tu y prend gout et que tu es définitivement foutu.

Ohm Sweet Ohm


Mais rien ne m’avait préparé a ce que j’allais vivre pendant quatre putains de jour. C’était pas ma première fois [1], mais c’était la première fois ou j’avais minutieusement étudier le programme, fais ma liste de conférence a aller voir et emmerdé mon monde en disant que je VOULAIS ET C’EST PAS NEGOCIABLE BORDAYL DE MEYRDE fabriquer une bague en argent dans tout ce foutoir organisé. Non parce qu’il était grand le site. Rien que le premier jour on a marché plus de 6km.

Les jours suivants, beaucoup plus. Mais chaque chose en son temps, une petite chronologie des évènements d’abord.
On est arrivés le mercredi, avec les nuées d’orages et le vent. Autant dire que pour monter les tentes, ca a été une course contre la montre et pas mal d’emmerdes. Parce que qui dit vent, rappelle a la tente que dans une autre vie elle aurait pu être un cerf-volant. Et une tente pour quatre personnes a quand même une sacrée prise au vent.

Non mais sinon le montage contre la montre contre l'orage, avec vent violent, bizarrement ca te motive a aller plus vite

Alors on a gagné, parce que la pluie s’est pointée juste après. Par contre misère ce premier jour a été juste horrible, avec le combo humidité 100%, vent et à peine 18°C.

La suite a été plus fun. D’abord parce que c’était canicule [2], et dormir sous tente quand y a canicule, c’est l’assurance de perdre 3kgs de sueurs quand tu te lèves le matin. Bon après normalement tu te lèves moins pour aller pisser, vu que toute cette bière eau bue, tu la transpires, mais bon, cramer du matin au soir c’est pas non plus super top.

Mais avant d’aller plus loin, quelques mots d’explication sur ce que c’est que le Ohm:

Ohm 2013, Observe. Hack. Make.

Observe - Hack - Make, mais aussi écoute - parle - mange et surtout bois (de l'eau de préférence)


En gros c’est un énnnooooorme camping, rempli de plus de trois milles personnes, mais avec l’électricité et un accès internet que même chez toi, jamais tu rêves d’en avoir un pareil [3], des miémières partout, partout partout [4], que limite tu as une Fabi qui cours partout, heureuse comme un poisson dans l’eau.

Et pour se brancher a internet, comment qu’on fait? Facile, on passe par là:

Le précieux sésame internet; Switches reliés au backbone derriere la porte, ap wifi sous le seau


Le Doctor Who a les cabines téléphoniques? Nous les wc de chantier, et c’est tout aussi classe; si même pas plus.

Pour le reste c’est juste une énorme concentration de geeks/hackeurs/bidouilleurs, des tas de conférences sur des domaines aussi variés que la nourriture, l’informatique, le lockpicking,… des activités comme la confection de bagues en argent, en fibre de carbones, ateliers cuisine, soudure, programmation de collier lumineux, et rencontre avec des tas de gens de tas d’horizons…

Et puis c’est rigolo, parce que les gens qui sont la bas, on pas mal d’imagination et pas peur de bidouiller les choses. Ni de surfer sur les phobies des gens. J’avais pas grand chose contre les nains de jardin, mais ca c’était avant. Avant de voir celui-ci

Emmène moi dans ta maison, et on jouera. Ensemble. Mouahahahaha


Mais si, voyez ses petits yeux rouges et vicieux. Vous ne vous méfiez pas? Vous avez tort. Et moi j’en ai la preuve de ce tort,

Tu n'avais pas trop peur d'un seul. Erreur. Vois ce qu'ils peuvent faire a plusieurs

Ambiance quand tu passe donc.
Après y avait aussi un village oldschool, orienté jeux vidéos, le rainbow island [5], avec un petit coté crocodile dundee, je te laisse voir.

Le terrifiant prédateur git, apparement mort et inoffensif ...


Non mais on aurait presque de la peine pour le pauvre reptile, limite on voudrait l’aider…

Mais méfie-toi, la famille n'est jamais très loin derrière


Je sais pas pour toi, mais moi, a ta place, je n’en ferais rien…

On parait jeux vidéos donc, mettons que le pont te mettais déja dans la partie

Attention si je t'attrape je te mange

Des fois ou tu aurais un doute, lève juste un peu les yeux pour n’en avoir plus aucun

J'espere pour toi que tu ne ressemble pas a un fantome

Et au milieu des sonorités 8 bits des vieilles consoles qui ont bercé ton enfance, trônait ceci

Super Mario un, le jeu qui était avec la NES, tant de souvenirs remonte a la vue de cette manette...

Si tu pensais te réfugier sous les tentes des conférences pour prendre un peu le frais, c’est bien essayé, mais sans air-co, il fait étouffant et tu dégoulines a grosse gouttes. Bon au moins tu as le cul sur une chaise et tu apprends des choses; pendant que des gens font cuire des oeufs dehors sur des plaques de métal…

Chaud? Non a peine, juste une illusion de tes sens (mais sur les plaques en métal au sol, minimum 65°c quand meme)

Une fois le soleil couché, à nous fiesta et autres activités. Tien en bonus, une photo buccolique de couché de soleil

Couché de soleil sur camp tranquille. La nuit ne fait que commencer

Note qu’en ce qui concerne les conférences, les dernières avaient lieu a 23h. J’en ai faite une. Une qui portait le doux nom de Cisco in the sky with diamonds, et qui causait très technique du Nexus 1000v de la marque, en partenariat avec VMware et qui te dit que jamais tu travailleras avec ca

Sisi, je t'assure j'ai quand même été a l'un ou l'autre conférence

Non parce que des conférences, j’en ai fais quelques unes quand même, même si j’ai pas pris de photos. Par contre pour certaines j’ai pris des notes. Des talks assez éclectiques, passant de la nutrition, ou comment les recommandations gouvernemental nous flingue la santé, a des trucs plus cuisine comme fabriquer ces propres cocktails vivants, a des trucs nettement plus geeks, comme des trucs sur l’ipv6, l’uncensoredDNS danois, sur la détection des anomalies dns. J’ai appris plein de choses, pas compris plein d’autres.

Le soir il y avait aussi plein de choses a faire. Outre les conférences, il y avait des activités au long cours, comme le crochetage (lockpiking pour les anglophiles), du jeu avec les miémières, et même une bobine tesla

Avec un peu d'imagination, tu peux voir une madame faire mumuse avec une bobine Tesla


On était en terre Hollandaise, l’anglais était la langue la plus communément parlée, mais il y avait aussi la french embassy.
Des gens très sympa, viendu en direk du fablab de Nanterre avec un bras robots et des dominoux.
Et le plus mieux de tout, des oscilloscopes HP.

Pourquoi des HP me demanderas-tu? Tout simplement parce qu’un ingénieur complètement fou mette un bel easter-egg dedans.
Avec une certaines combinaison de touches, ton oscillo se transforme en tétris…

Ne me déconcentre pas, j'analyse des courbes sur mon oscilloscope

Laglue© elle s’est trouvé deux copines françaises pour lui faire paraitre le temps moins long et pouvoir jouer avec des francophones. En cours de route, elle a pu retrouver le copain invisible de la licorne, avec une appli gps qui lui permettait de faire un super jeu a travers tout le camp.

C’est finalement le dernier jour que j’ai pu faire ma bague. Ca a été dur, parce que l’activité avec un succès monstre, mais je ne suis pas peu fière du résultat. C’est ma bague a moi, que j’ai faite de mes propres main, a l’aide d’argent, de marteaux, de tréboulets et de beaucoup de patience…

My precious


Et pour te donner une idée, on est parti de ça, un petit morceau scier d’une baguette plus longue.
Même qu’en découpant, je suis parvenue a casser la lame de la scie; mais ca c’est une autre histoire…

48mm d'argent, scier par moi même et avec amour, on ne déconne pas siouplé bien

Bon le dernier jour a été assez folko, il y avait du vent beaucoup. Quand tu manges dehors et dans une assiettes en plastique, avec des couverts de la même matière, ca te permet de voir un truc que tu avais jamais vu au paravant mais que tu utilises souvent comme excuse: “Oh regarde, une crêpe qui vole” …

Au final, je garde un chouette souvenir de ce Ohm, avec la déception que le prochain ne soit que dans quatre ans.
En attendant, il me reste des tas d’idées a appliquer, comme refaire d’autres bagues et jouer a programmer des lumières.

Et en bonus Monsieur BoxHackZ. Cousin éloigner de Monsieur Boite, c’est un pro d’informatique et de crochetage de serrure. Il a tendance aussi a consommer pas mal d’herbe qui fait rigoler, mais on ne lui en veut pas trop pour ca…

All your laptop are belongs to us

[1] Comprendre j’ai été déniaisée par le HAR en 2009, même si c’était pas pareil vu que Laglue© était plus petite et bien relouse, que mon niveau d’anglais était encore plus bas que maintenant et que j’avais pratiquement aucune vraie connaissance en informatique, j’ai fais quelques FOSDEM, mais c’était pas pareil non plus, c’était que deux jours, juste de la programmation et on campait pas sur place
[2] Et comme chacun sait, la canicule, c’est la chaleur dans ton cul
[3] Coucou, c’est nous qu’on est connecté en fibre optique directement sur le backbone du provider national. Du genre 15 MégaBYTES/seconde pour un téléchargement aux USA
[4] Comprendre des lumières, mais depuis Lagluante© ce mot s’est définitivement transformer en miémières, ce qui ne change rien a mon obsession a savoir, au plus c’est coloré lumineux, au plus j’aime. Mention spécial si en prime, la séquence lumineuse est programmable et hackable. Ca fait partie de mes projets et des restrictions émisent par mon chéri: plus de miémières ok, mais uniquement si je les programme via raspberry pi ou arduino, ne soyons pas sectaire
[5] Qui était réellement sur une île. Et dont les ponts était balisés aux leds changeant de couleurs

Jul 252013
 

je viens donc de finir mes trois mois de formation, un truc qui s’appelait Basic des systèmes et des réseaux. En gros c’est bouffer pendant trois mois du windows, du cisco et du juniper avant d’esperer rempiler pour six mois sur une formation qualifiante ou on va vraiment entrer dans le vif du sujet.

Il y a trois mois, je connaissais cisco, forcément, j’avais fini leur netacademie et “n’avait plus qu’a” passer la certif. Juniper je connaissais un ptit peu j’avais eu l’occasion de tester; là j’ai eu l’occasion d’approfondir et de voir que j’avais acquis certains réflexes qui me seront utiles si je travaille un jour sur ce matos.

Il y a trois mois, j’avais jamais toucher un server 2012, mais j’avais pu déjà tester d’autres serveurs; il a trois mois, ca faisait un paquet de temps que j’avais plus fait de formation longue, vu mon boulot de maman a temps plein

Bon après y a trois mois j’étais aussi au fond du gouffre, stressée a mort et ne sachant pas quelles compétences je pouvais mettre sur un cv.

Et puis j’ai commencé. Partir tôt le matin, rentrer tard le soir. Jongler avec les horaires, la musique, le conte. Essayer de voir les filles plus que deux heures par jour aussi. Me taper leur mauvaise humeur parce qu’elles passaient d’une maman 100% dispo rien que pour elles à une maman qu’elles ne voyaient qu’entre deux portes et qui en plus le soir devait étudier encore.

Trois mois après, je ne suis toujours pas sûre de trouver un boulot avec mes qualifications, mais au moins je sais que c’est un début. J’ai décrocher ma CCNA, une première certification microsoft. Je suis la première nana Benelux à un concours organisé par cisco, d’ailleurs il parait même que j’ai gagné un ipoud touch 4e génération et l’honneur et le privilège de participer a la finale EMEA qui aura lieu dans les locaux Cisco

Trois mois après, je me sens toute perdue de ne plus avoir d’objectif de formation a atteindre, de ne plus pouvoir apprendre autant, aussi bien que ces semaines qui sont passées. Et avec ca le stress. le stress de ne pas savoir si je vais être reprise ou pas pour l’ultime formation qualifiante de six mois, celle dont on sort avec un taf ou presque. Tout comme je ne sais pas laquelle des deux prendre. Si mon coeur et mes affinités me pousse vers la CCNP, du réseau pur et dur, ma tête et mes aspirations me pousse plus a prendre la cloud, avec le package sysadmin. Mais bon a voir, comme je le disais, faut déjà que j’ai une place.

En attendant je vais profiter des cours et du matériel juniper que j’ai eu en main pour tenter de passer la JNCIA et de le faire pour début septembre. Je vise aussi de me remettre un peu a Unix, peut-être aussi passer les deux premiers LPI.

Mais surtout, avant ca, vacances. Je veux retrouver mes filles, profiter avec elles du beau temps, de ne pas avoir de contrainte horaires. Pouvoir me remplir de leur rire et de leur joie de vivre. Réapprendre a les connaitres; elles ont passé tout ce temps chez leur mamie ou en stage, elles m’ont manqués aussi, fort.

Je veux en profiter a max, faire tous les trucs qu’on s’était dit qu’on ferait cet été, sauter sur le trampoline, faire du ravel, écouter leur petits secrets et nous retrouver. Puis bon faudra aussi un peu revenir à elles sur ce blog, vu que la ca fait plus blog perso-moi-je que anecdotes des enfants.

Mais bon c’est l’été, il fait beau, laissons de cotés tous les soucis et profitons…

Jul 042013
 

Bon aller, encore un petit post sur me, moi et myself, parce que voyez-vous, les relouses sont chez leurs grands parents pour cause de bossage intensif de leur parents.

Je regretterais bien leur absence si je n’étais pas aussi occupée a jouer a WoW aller a mes cours, bosser ma certif Cisco [1] windows 70-410 [2] voire faire mumuse sur du matos juniper pour passer la JNCIA, plus rattraper mes heures de sommeil perdues; autant dire que j’ai pas vraiment l’occasion de déplorer la non-présence de mes adorables filles.

Bon si, je sais qu’a toi ca te manque, mais que veux-tu, j’en récupère une la semaine prochaine, ca devrait faire des anecdotes a raconter.

Brefle. Moi donc. J’ai repis une formation en avril, qui se termine fin juillet. Formation temps plein, que j’ai eu la joie de voir ce que serait ces prochaines années quand j’aurais repris un boulot que même je cauchemarde d’avance sur les horaires façon ficelle de string et autre flux tendus vu que bizarrement les horaires d’école correspondent curieusement pas à un horaire temps plein a à peu près une heure de chez toi.

Dans cette formation j’avoue je m’éclate. Même si la partie administration système me plait un peu moins j’y trouve mon compte. D’ailleurs cette semaine c”est l’extase totale, on bosse sur Juniper.

Bon apres on est une bande de grands malades et on extrapole un peu sur des topos de fous, de ce genre là

Qu'est-ce qu'on ferait bien? Bah une topo Juniper-Cisco me parait bien


Bon apres évidement la dedans y a deux switches juniper EX4400 et un routeur et un switch cisco, le routeur relié lui même au switch du centre donnant acces a internet.

Et ben crois le ou non, mais ca a parfaitement bien fonctionner [3] et même que je suis très fière de moi.
Bon bien sûr ca n’a pas été sans mal, je me suis heurtée a plusieurs écueils.

Bon d’abord, les adapteurs USB pour les ports console, c’est bien. Mais quand l’adpateur est plus lourd que la force de l’usb, ben ca se casse la gueule et tu perds un peu la main sur ton device, comme ca par exemple

Le port console ne répondant plus pour cause de glissage de l'adapteur usb, je vais tester le port voyelle #SousVosApplaudissements



que bon c’est un peu chiant, rapport qu’a chaque fois faut se lever pour aller replugger le truc. Au bout de la troisième ou quatrième fois, j’en ai eu marre un peu et ai décider de résoudre le soucis au marteau et a la faucille avec un peu d’astuce et d’espièglerie

Ah ben maintenant au moins, tu te tires plus hein. Kikicé le chef? o/

Alors bien sûr une topo comme c’est super joli sur un tableau. En vrai c’est juste un cauchemar, avec des cables partout, dans tous les sens, parfois un peu court. Ce qui fait qu’invariablement, je me pète la yeule et me fait mal un peu.
Un peu comme ca

Ha ben boum, je m'a peter la yeule et la cheville encore une fois

Demain, on termine juniper, parait qu’on va faire des meta-switches.
Bon après si tu as lu jusqu’ici même sans tout comprendre, j’ai un bonus pour toi, voire même deux.

Tu n’est pas sans savoir [4] que la Wallonie a dépensé plus de 700 000€ pour se refaire une beauté internet et un nouveau logo. Ben moi je trouve qu’ils se sont fait enfler sévère parce que j’ai la preuve qu’ils n’ont rien inventé. J’te le montre d’ailleurs
Logo officiel de la Wallonie

700k boules pour faire un logo Wallonie? Mon écran il fait pareil pour pas un rond

Tu as suivi jusqu’ici? Marvellous. Pour toi et rien que pour toi, le cadal bonus, la photo du Rotisha qui va bientot arriver dans ma maison a moi

Bonjour, je suis Rotisha d'ici moins de deux mois, je vais viendre pourrir la vie de Chapupute pour votre plus grand bonheur


Et sinon siouplé, n’oubliez pas le pauvre monsieur Boite, ca ferait tellement plaisir a Laglue© et Lagluante©

[1] Ha ben nan merde, ca c’est déjà fait

Bwahahaha, CCNA Achievement, la preuve, j'en suis toute émoustillée


[2] Aka installation et configuration de windows serveur 2012
[3] Oui enfin quand j’ai changé les cables foireux et mis mon PAT sur la bonne interface
[4] Ou alors je suis ravie de te l’apprendre

Jun 122013
 

Comme promis, le récit, plein de rebondissements et d’autres trucs bien cool.
J’avais examen a 14h30 donc. Avant de partir je rentre l’adresse dans mon gps. Une fois dans ma voiture, pouf, ce con a oublié ce que je lui ai noté. Manque de bol, moi aussi [1]; s’en suit une course effrénée pour retrouver dans mes mails cette putain d’adresse. Un quart d’heure dans la vie donc. Chic

Je pars sur la route avec Bobonne [2], quand tout a coup, paf, le gps il fonctionne plus parce que mon téléphone se plains qu’il a trop chaud et que donc il va se mettre en protection et que donc prend la bien profond, j’vais plus te guider mouahahaha.

Un refroidissement sur l’air co plus tard, il m’indique finalement ma route et je parviens au centre de test.

Ahem, sauf que c’est sur un enorme campus, et que quand je me présente en voiture, devant la barrière accès visiteur et tout, ben elle reste fermée. Paye ta marche arrière en milieu étroit dans un autre parking, avec manoeuvre douteuse, parce que évidement c’est tout bonnement pas possible de faire un demi tour au milieu de toutes ces voitures.

Je me gare enfin. Cherche du regard le bâtiment ou je dois aller. Ne le trouve pas. J’apostrophe deux jeunes hommes qui passent par là, leur demandant de me guider jusqu’au site. C’est escortée de ces beaux monsieurs que j’arrive au centre d’examen.


Une fois a l’accueil, je me retape toutes les explications de la madame, sur le déroulement, ce que je peux faire ou ne pas faire [3], relis le reglèment pearsonvue et doit le signer. Ce que je fais non sans détruire le bic que m’a tendu la madame. Raoups, excusez moi, j’ai deux mains gauches, toussa.

Moment de malaise, un ange passe. Je suis méga stressée. Après un vidage de poches en règle, je dis adieu a mes affaires qui vont être rangée dans un coin le temps de passer mon examen. Puis la madame m’emmène dans de longs couloirs tous étroits [4], prend une photo. J’ai pas pu m’empêcher de lui demander si elle en voulais pas une aussi de profil et si a un moment elle allait prendre mes empreintes.


Finalement je me retrouve dans la salle d’examen, le coeur battant. Elle lance le programme et me voilà a répondre aux questions. Marmonnant dans ma barbre, pestant quand je ne les comprends pas et que je ne me souviens pas des réponses.

Arrive finalement la dernière, je clique. Un bel écran bleu apparait, un sablier au milieu. Le truc charrette comme pas possible, il s’est écoulé plusieurs minutes avant qu’une page apparaissent. Moi pendant ce temps, j’étais plus de ce monde, morte en stress, ne sachant absolument pas si c’est réussi ou pas.

Arrive enfin une page plein de blabla. Tout en anglais forcément, parce que j’ai passé l’examen dans la langue de Shakespear. Il m’a fallut quelques temps, avant de lire perdu au milieu de tous ces mots un “congratulations” me faisant dire que je l’avais réussi.

Le Whouuuuuhouuuuu que j’ai poussé n’était pas feint et venait du coeur. Par contre clairement, j’ai été plus fière d’avoir réussi a débloquer mon voucher que d’être certifiée CCNA.


Mais bon ca y est, j’peux le dire je suis une une Cisco Certified Network Associate, ca ne change certe pas ma vie pour le moment, étant encore en formation, mais clairement, ca va m’aider a trouver un travail et rien que pour ca, ca valait le coup de déguster quelques vins du Portugal, dont cinq portos, et d’aller bouffer une crêpe avec des zamis [5] avant de faire une virée shopping, toujours avec les mêmes, histoire de trouver des vêtements a mettre sur le ptit cul mouillé de Lagluante© qui avait profiter e l’aubaine pour se vautrer dans une flaque

[1] Attends, une adresse en Flamandie, faut pas s’attendre a ce que je la retienne. D’autant que je tente désespérément de pas oublier ma matière cisco.
[2] Oui je donne un nom a mon logiciel GPS, qui n’est pas le même nom que je donne a mon smartphone. Ne dis rien, chacun ses tocs
[3] Montrer ses fesses a la caméra, faire des gestes obscènes, des grimaces ou autres trucs de psychopathes
[4] Hiii haaaaa, paye ta clostrophobie des batiments ou tout se ressemble et que tu sais même pas a quel étage tu es
[5] Et de renverser ma bolée de cidre sur la table, mon pantalon et la poche dans laquelle se trouvait mon téléphone