Mar 302016
 

Je sais que l’actualité est rude en ce moment. Que la Belgique est encore sous le choc, à raison. On peut s’attendre a voir défiler les listes de noms des personnes qui on perdu [1] la vie lors de cette double attaque, que les stigmates des explosions seront encore là quelques temps.

Je ne vais pas parler de ça. D’autres l’ont très bien fait, dont le très talentueux Hamadi , ou des gens qui ont survécus, ou simplement qui ont vu ou qui était là.

Moi je n’y étais pas, je suivais les infos, bien contente de ne plus être à la capitale. Je ne vais donc pas faire un article dessus, c’est pas mon rayon, mon rayon c’est la vie de tous les jours, les débilités et les jeux de mots pas drôle, en plus de l’electrocution par électricité statique. C’est peut-être un signe que je devrais bouger plus.

Malgré tout, j’ai une pensée pour les victimes, les familles, tous ces gens qui continueront à vivre en ayant perdu qui un père, un époux, un frère,une soeur, une mère, un(e) ami(e) cher(e). Et mon coeur se sert pour eux. Et égoïstement,humainement surtout, je suis contente de n’avoir perdu personne dans cette catastrophe, et je sers un peu plus les filles contre moi [2]

Ma contribution aux attentats s’arrêtera là. Moi le seul truc ou je suis douée c’est raconter la vie quotidienne, les anecdotes a deux balles, celles qui font sourire ou rire, voire déclenche des facepalms chez ceux qui les entendent/voient. Je m’en vais donc te narrer l’une de mes dernières…
Imagine un grand magasin. Colruyt pour ne pas le citer, comme ca tu vois les longues allées nues, les linéaires remplis, les chariots de tous coté. Voilà, tu vois.

Maintenant imagine que j’ai posé mon chariot a moi à un bout d’une rangée, près d’un croisement. Et que je suis à l’autre bout, a la recherche de coton-tiges.

Que je me rapproche du chariot. Qu’arrivée a une quinzaine de mètre du chariot, ou un peu plus, je regarde mon sac de coton-tiges, là dans ma main et mon chariot. Et mes coton-tiges. Et mon chariot.

Tu peux imaginer a ce niveau que dans mon neurone diabolique s’élabore un plan à base de “Je suis Shaquille O’Neal. Comme ça oui. Avec l’ampoule qui s’allume au dessus de ma tête.

Je regarde à droite, à gauche, personne. Je me concentre, prend la pose du tireur au basket ball et pam, un superbe lancé en cloche. Pas de bol, juste à ce moment, une innocente passante à l’idée saugrenue de passer justement par là et manque s’évanouir face à cette masse blanche sur le point de se jeter sur elle.

Manque de chance [3],mon splendide lancé termine sa parabole pile poil au milieu de mon chariot sans en toucher les bords, marquant un formidable chariot à cinq points.

Grand moment de solitude, vu que je n’ai pas su retenir mon geste de victoire, alors que la femme tremblait comme une feuille et ne demandait qu’a vite se tirer loin de cette folle furieuse. J’ai quand même eu le bon gout de m’excuser, en retenant un rire nerveux en me mordant l’interieur de la joue.

Bref, j’ai fais un panier chariot a cinq point et j’en suis fière.
Oui, ma vie est tout a fin inintéressante, je sais

[1] Quelle drôle d’expression que perdre la vie. Un peu comme si hop, on se promenait et là tout cas paf, tu tombes raide mort, ta vie est sortie de ta poche, tu l’as perdue et t’avais rien remarqué. On peut perdre ses clefs, son téléphone ou son portefeuille; c’est peut-être définif pour l’objet, mais la vie continue. Tandis que quand on perd la vie, ben elle continue plus. Enfin pour soi, parce que pour les autres bien.
[2] Avant de m’arracher a nouveau les cheveux sur leurs relations conflictuelles.
[3] Ou coup de chance, ca se discute

Sep 232015
 

En ces temps automnaux, ou le mercure peine péniblement à grimper au delà des 14°[1], ou je travaille avec ma petite couverture sur les genoux, envisageant de me faire enfumée comme un jambon par le poële qui refoule, rapport que quand même, c’est pas début septembre qu’on va rallumer le chauffage, il faut tenir encore un peu que diable

Je triche donc pour essayer de garder/ donner un peu de chaleur à mon connard de corps qui fonctionne plutôt de façon radine dès lors qu’il s’agit d’avoir chaud. Et je fais du thé.

Dans ma graaande tasse starbucks, ouske l’eau bien chaude réchauffe la porcelaine, me permettant de l’enlacer des deux mains et de souffler doucement pour faire monter la chaleur au visage ET ne plus rien voir à cause de la buée sur les lunettes.

Oui sauf que. C’est TRES chaud. Même que ca brule les mains. Oui mais ca réchauffe. Oui mais ça brûle les mains. Oh mais bordayl ca fait du bien c’est chaud. Non Chouchou [2], c’est TROP chaud, ça te brûle là, ça fait mal. Oui je sais mais c’est trop bon. Rhhaaaaaaa lovely [3]

Voilà, tu connais donc maintenant un coté honteux de mes multiples personnalités. La prochaine fois, je te raconte comment je fais la morte quand j’entends une des filles pleurer la nuit. [4]

[1] Ce qui après la Californie fait un plus grand choc encore. Oui Vanyel, je vais faire encore un peu dans la mono-maniaquerie, tu m’excuseras.
[2] Oui, je me fais souvent des dialogues de ce genre dans ma tête, ou je ne suis jamais toute seule. Corolaire, je ne m’embête donc jamais, mais si parfois j’ai tendance a m’emmerder dans ces discussions ou on va mettre le temps pour tomber d’accord. Ca peut expliquer aussi ma difficulté a me lever de façon joviale.
[3] Et la on m’a perdue parce que je profite de la chaleur et du gout du thé
[4] Ah on me fait signe que c’est parce que je le suis réellement en fait et que la nuit la rigidité cadavérique s’empare de mon corps blafard et froid.

Dec 022014
 

Aaaaah décembre, outre ses célèbres calendriers de l’avent; je t’en parlerai dans un autre post, c’est aussi le retour du froid et quand on est chanceux, si on aime ca. De la neige.


A l’heure ou je t’écris [1] ca tombe dru sur la maison et petit miracle, ca commence a tenir.

Tombe la neigeuuuh, non tu ne viendras pas ce souaaaaar

Oui, j’avoue danser l’Invocation a la Neige tous les jours depuis que les températures sont aux alentours de zéro, je rêve d’un “Nawel” blanc, n’en déplaise au sieur Noumaïos et de neige tout partout de congère d’être bloquée a la maison pendant deux trois jours sous cette couche blanche et ouatée.

Mais au vu de cette première offensive, c’est pas demain la veille

Roooh c'est beauuuu... *Schblaf une Lolly qui s'étale*

Bien sûr, je n’ai pas pu m’empêcher de sortir, sans veste évidement pour prendre quelques photos et m’étaler joyeusement sur la couche de neige/verglas qui s’était crée. Mais j’ai rebondi malgré l’adversité, telle la sale gosse de katrans que je suis a l’interieur du dedans de moi même

Il ne manque que la fumée sortant de la cheminée

D’ailleurs je suis pas la seule, je suis équipée de deux filles raide dingue de la poudreuse dont une de dizans, Laglue© qui n’a pas hésité a se relever pour aller la voir tomber avant de retourner se coucher…

Un pull neigeux pour l'arbre a papillon qui doit encore être taillé


Bref, j’adore la neige, je l’attend avec impatience, je suis une enfant en dedans de moi même… Suis-je là seule?

[1] Magie temporelle des internets, nous sommes mardi soir et il est 22h30

Dec 012014
 

Et oui, une phrase halacon© pour annoncer que cette année encore je vais m’essayer a la tradition du calendrier de l’avent bloguesque. Un article par jour pendant tout le mois de décembre. Je garanti pas un long article, ca peut être une anecdote simplement, et je vais essayé de m’y coller.

D’ailleurs je vais commencer par un truc de tata Lolly:

“Truc de Tata Lolly Numero 47: Comment faire quand on a plus de liquide lave-glace sur l’autoroute et qu’on ne voit plus rien”
Et bien c’est simple en fait. Vous pourriez ouvrir la fenêtre et regarder, en évitant de vous faire décapiter par les voitures de la bande d’à coté…

Ou vous pouvez faire comme moi, vous caller derrière un camion et prendre la pluie ce qui par un effet magique, permet de nettoyer le pare-brise. A vous ensuite de calculer le temps qu’il vous faudra avant le prochain camion de nettoyage avant d’être aveugle et de ne plus voir la route

Voilà voilà. Moralité: n’oubliez pas de remettre du liquide lave-glace dans vos voitures. Moi, j’en ai taxé mon amie fidèle, LaMorue m’en a filé en rab. Sur ce, bonne route.

La prochaine fois, je t’explique comment mettre des chaines et des pneus neiges sur une trotinette.

Nov 202014
 

Un jour tu as un petit bébé vagissant dans les bras, le lendemain, tu te retrouves a faire des devoir d’algèbres halacon avec ton aînée, qui en plus à pas l’air d’aimer plus que ca ce genre de calculs…

Et puis ca te donne envie de faire subir des sévices terribles à son instit’,on parce que le calcul halacon© d’aire de feutrine a coller sur un cube ou d’aquarium fait maison de 30 cm de coté avec des plaques de verre vendues au mètre carré, et l’alu pour faire les joints au mètre, ben franchement ca me pète les ovaires un peu.
Et je te raconte pas le tapissage de pièces aux dimensions non-euclidiennes

Du coup, parce que j’ai des connaissances formidables, on a embrayer un peu sur les excuses fourres-tout/soupapes de sécurités:

  • “Madame, nous ne comprenons pas l’intérêt de mettre de la feutrine sur un aquarium. les poissons ont le droit de voir le monde. c’est de la discrimination anti Fishtick , pour raison idéologique de base, nous nous opposons à la réalisation de cette exercice”, une maman anonyme
  • “Madame, achetez un aquarium tout fait, ca coutera nettement moins cher et il sera probablement plus solide qu’un fait maison. Bien à vous, bisous”
  • “Chère madame, nous n’avons malheureusement pas le budget pour refaire la chambre de Basile, d’autant que nous ne connaissons aucunement ce garçon. Ca me parait franchement déplacer de nous demander une chose pareille. Veuillez voir avec les gens dont c’est le métier.”
  • “Madame, ma fille n’est pas en âge de fabriquer un aquarium, le verre ça coupe et elle n’a pas d’équipement de sécurité.
    En plus, où est ce que je vais m’amuser à trouver tous les matériaux? y’en a pas au match du coin, et puis c’est quoi l’intérêt? les poissons s’en foutent cordialement que leur aquarium soit carré où rectangulaire, de mon temps, ils étaient ronds en plus, et la poiscaille ne s’en portait pas plus mal, cordiablement”, un etudiant puer anonyme mui aussi

Puis on est partis sur des interrogations plus idéologiques: de quel mal-être mystérieux les profs de maths pouvaient-ils souffrir pour acheter leurs fruits par caisses de 100 kgs et d’ou venait cette compulsion maladive de baignoire bouchée (ou non) et de joints mal foutu.

D’ailleurs était-ce pour quitter leur faible condition qu’ils prenaient toujours leurs train par deux, partis de villes différentes a des heures et des vitesses aléatoires?

Bref, je déteste les mathématiques. D’ailleurs je préfère la logique, c’est tellement beau les tables de vérités et leurs équations. Et chaque fois que je fais du VLSM, j’ai un petit soupir de bien être avant de prendre mon crayon…

Et toi, jamais rêver d’écrire un mot d’excuse halacon© au(x) prof(s) de tes chers enfants?

May 232014
 

Lalalala, il y a des jours [1], ou le peu de gens qui m’entourent regrette d’être amis avec moi. Il n’y a personne d’autre capable de leur coller la honte comme ca.
Déjà ca part mal, parce que mon 1m82 et ma crinière rousse feraient qu’on ne m’oublie pas [2], limite si les gens ne chuchotent pas à mon passage; qu’en plus je suis totalement misanthrope et handicapée sociale, bref, m’essayer c’est m’adopter.

Bon hier était une soirée pas folichonne. Lagluante© égale a elle-même, en plein Fucking Four, reloose, rebelle, insolente et a claquer au murs, et sa soeur qui passait son examen/audition de harpe dans la salle de spectacle de l’académie.

Autant te dire que ma patience a été mise a rude épreuve avec cette petite punaise désobéissante qui non contente de s’agiter sur son siège *kwouiiik kwouiiiik* faisait un boucan de dieu le père a coup de “clic clic” de bic vachement bruyant et de claquement de langue. Tout ca après lui avoir retirer le cahier et les bics que je lui avait filé parce qu’elle avait visiblement l’envie de poinçonner la feuille, de la truander et de la déchiqueter en gribouillant, tout ca avec moulte bruits.

Bref, la nana devant moi nous fusillait avec des grozieux, je rêvais d’étouffer Lagluante© avec ma main sur sa bouche et le le nez et appuyer, appuyer jusqu’a ce qu’elle devienne toute molle, flasque, grise, morte [3], quitte a la plier en quatre a la fin de la prestation et la glisser dans la première poubelle venue.

Bref, ce genre de journée qui te donne envie de t’arracher les ovaires a vif histoire de ne plus jamais refaire ce genre de bêtises. Elle était tellement ingérable qu’après la prestation de sa soeur je l’ai sorti manu-militari de la salle pour ne plus embêter les autres et que cette punaise est partie en pleurs parce qu’elle voulait rester et ne comprenait pas pourquoi j’étais fachée.

Vu que ce soir là, j’avais trois enfants et une copine, mère de la 3ème gamine sus-mentionnée, il a été vite décidé de faire un quick.

Malheureusement, il semblerait que les 3/4 de l’académie ai eu la même idée, en même temps.
Donc il y a du monde. Beaucoup de monde. On attend pour la commande. On la passe. Manque de pot, il manque les hamburgers. On repart déja avec les frites et les boissons, on ira chercher la bidoche plus tard.

Sauf que. Si on trouvait quand on est arrivé qu’il y avait beaucoup de monde, ca à triplé depuis qu’on s’est assis. Et de hamburgers point. Lorsque j’essaye d’aller aux nouvelles, impossible d’arriver jusqu’aux caisses. Impossible aussi d’interpeller un caissier. Devant l’étendu de gens devant moi, et le temps qui passe je décide de passer au plan B…

Plan B aussi connu sous le nom de “fais moi pas chier ca fait quinze minutes que j’attends, il fait faim, il fait tard, les enfants devraient manger et moi je veux rentrer a ma maizon, sortons le buldozer”.
Son nom officiel est Chien Jaune. Je vais même t’apprendre pourquoi et te donner mon truc perso pour arriver a tes fins/faims.

Donc, tu pars en retraite devant les gens. Tu prends le papier sur le plateau et tu le retourne. Tu farfouilles dans ta trousse pour trouver un bic avec un couleur pas agressive et épais. Limite un surligneur bleu/vert si tu as c’est le top. Sinon un bic vert comme moi c’est bon aussi.

Tu tires la langue avec application, et tu écris sur ta feuille le nom des items manquants, la quantité, et tu rajoutes un smiley.


Ensuite tu te mets au bout de la file, tu tends ton papier au dessus de ta tête en l’agitant de droite a gauche, pas trop vite, pour qu’on puisse lire, et tu siffles une petite chanson guillerette.

La réaction des gens ne se fait pas attendre, les plus proches de toi se retournent. Te dévisagent. Commencent a ricaner. En quelques secondes le mouvement prend de l’ampleur et parvient jusqu’aux caisses. N’oublie pas de garder un grand sourire sur ta face.

Le caissier à vu. S’est foutu à rire, et m’a enjoint de tourner ma pancarte vers les cuisines, qui ont bien rigolé.

Résultat, même pas deux minutes plus tard, on avait les hamburgers et les dips. Et les filles ont pu terminer de manger.

Mais je ne suis pas folle vous savez? Les enfants ont juste faim

Sauf Lagluante© qui n’a pas voulu de son poulet reconstitué, a mangé trois frites et est retourné jouer. Cette enfant est une purge qui aura ma peau.

J’ai retrouvé l’amie qui m’accompagnait cachée sous la table et me niant fermement la tronche, je sais pas trop pourquoi d’ailleurs.J’espère qu’un jour elle voudra bien à nouveau me parler. [4]

Et sinon si tu te demandais, Laglue© elle a très bien joué, ne s’est pas trompée et donne très bien sur scène. Vala.

[1] Et c’est un peu tous les jours
[2] Ca ou d’autres choses hein, je laisse apparement un souvenir impérissable aux gens, souvent basés sur du “Ah mais toi, j’te connais” lancé d’un voix forte par la partie adverse. Conmptant en plus sur le fait que je suis totalement incapable de me souvenir des gens, que je n’ai aucune physionomie et que les quelques fois ou j’ai bosser comme serveuse je me servais de ma mémoire de l’espace pour localiser mes commandes et non pas sur les gens à ces mêmes tables, autant te dire qu’avec moi on rigole tous les jours
[3] Les fantasmes des parents à bout ont ceci de formidable qu’ils sont violents, totalement amoraux et vachement jouissif pour garder ton calme.
[4] Non en vrai, elle était morte de rire et a même pris des photos. Mais bon, elle est pas toute seule dans sa tête non plus, du coup on s’entend bien et elle est plus à ca près avec moi.

Dec 032012
 

Bon alors aujourd’hui j’ai pas grand chose à dire, les filles sont chez leur Mamie, étude pré-examen et congé pédagogique oblige, Merlin au travail et moi a bosser mon pratique Cisco pour mercredi.
Mais tout ca me rapelle une petite anecdote qui est arrivé ce week-end.

Samedi matin, tête dans le cul j’me prépare a me rendre à mon cours de contes, quand Laglue© je sais plus trop pour quoi me pose une question en rapport avec les réseaux, et plus exactement comment qu’un truc qui part de l’ordi, sait ou il doit aller. Du coup je lui ai expliqué rapidement en en légèrement simplifié, comment donc qu’on pouvait faire celà.

Mais expliqué simplement, ca aurait été trop facile, du coup, forte de mes techniques de conteur, je lui ai expliqué la chose.
On pourrait intituler cette petite histoire “Dans la peau d’un paquet, le routage pour les nuls”

Il y a un petit paquet qui sort de l’ordi, il a une enveloppe avec l’adresse du serveur WoW et une demande de clef. Il part sur ses petites papates, avance jusq’au routeur qui est en fait la boite qui te donne internet. Ouais, la Bbox là.
Le routeur, il regarde le dossart qu’il a puis lui dit: t’as une addresse privée, tu sors pas. Puis il lui donne un autre dossart avec une adresse publique, garde une copie de ce dossart avec le dossart de l’adresse privée, puis envoie le paquet vers le routeur suivant.

Le routeur suivant, il a une grande carte, avec plein de destination possible, et tout en bas de sa grande carte, un autre itinéraire pour les destinations qui ne sont pas dans sa carte. Alors que le petit paquet arrive, il regarde la destination sur l’enveloppe: le serveur WoW, regarde sa carte et comme il ne voit pas sa destination dans la carte, ben il l’envoie par une route par défaut. Et ainsi de suite jusqu’a ce qu’il arrive a l’entrée d’un routeur de chez blizzard.

Quand le petit paquet arrive, le routeur de chez Blizzard, il voit que l’adresse ca correspond a une machine de chez lui, alors il prend l’enveloppe, l’ouvre et la transmet au serveur WoW.

Le serveur WoW, lui il voit que dans la lettre, il y a une demande pour avoir une clef pour ouvrir une porte pour faire un chemin de chez lui à l’ordi. Comme les infos qui sont dans l’enveloppe lui convienne, il est daccord.

Mais maintenant, l’enveloppe, elle est toute déchirée. Mais comme l’ordinateur il a bien fait ca, il avait mis son addresse au verso, pour être sûr de recevoir une réponse. Alors le routeur, il écrit sa réponse, donne les infos qui vont bien et écrit sur une nouvelle enveloppe, l’adresse de l’ordinateur. Mais tu te souviens hein, l’adresse c’est le dossart que le premier routeur il avait donné au paquet. Oui c’est ca, pour qu’elle puisse sortir.

Alors comme le premier paquet il est tout fatigué, ben le serveur WoW, il envoit un nouveau paquet avec l’enveloppe vers son routeur de sortie à lui, celui qui a dit que c’était un paquet pour chez lui. Et ce routeur la, il regarde de nouveau sa carte, et choisi un chemin pour renvoyé le paquet avec l’enveloppe à son point de départ. Il passera pas forcément par le même chemin, mais une fois qu’il arrive au premier routeur de l’histoire, ben celui-là, il voit que le dossart du paquet, oui le dossart public, il le connait. Alors il le reprend, rend le dossart privé au paquet et l’envoit sur l’ordinateur.

L’ordinateur il est tout content, parce qu’il a une clef, un chemin et pouf ca fait des chocapic il va pouvoir jouer à WoW – enfin toi surtout.

Et voilà. Maintenant toi aussi, tu connais la superbe histoire simplifiée du routage internet.
Si tu es sage, la prochaine fois je t’apprendrai ce qu’est le dhcp et comment ca marche, la translation d’adresse et pourquoi il faut l’utiliser et la différence entre les protocoles a vecteur de distance et a état de lien.

Et même que si tu insistes, je te présenterai aussi les vlans, et la facon dont des switches discutes entre eux pour envoyer leur trafic à qui de droit.

Merci qui? Merci Tata Fabi

Nov 302012
 

Bon aller, pour rigoler, je vais tenter de me lancer dans un calendrier de l’Avant [1], non parce que c’est la mode dans la Blogosphère [2], mais parce que j’ai envie de me prêter à l’exercice.
Alors, forcément, ce ne sera pas pour des longs articles a chaque fois, mais je vais essayer de poster un petit quelque chose pendant les 25 premiers jours de décembre. Bon pour le reste aussi p’être bien, ca dépend de mon taux de survie aux fêtes.

Bon alors pour commencer ce serait cool d’avoir un petit recensement. Ami lecteur, aurais-tu l’extrême obligeance de faire un petit coucou dans les commentaires pour que je puisse te compter?
Non mais c’est rapport a un mail de journaliste que j’ai reçu y a quelques jours [3] et donc j’aurais bien voulu que tu te comptes.

Ensuite sache que si Lagluante© survit, ce n’est pas grâce à moi. Enfin j’ai bien essayé de l’abandonner elle a bien tenter de se perdre aujourd’hui en faisant les courses, mais manque de pot, sa toux lui a fait râter l’opportunité de se planquer pénarde dans les grand congélateurs du supermarché. Cette petite à du potentiel. Dans la comédie française aussi d’ailleurs; parce que quand tu vas chercher sa soeur à l’école et que la petite te répond, moi pas école, moi suis malade *kof kof kof* alors que genre dix minutes plus tôt elle te tannait pour aller faire un tour sur Pauline le trampoline, y a de l’abus moi j’dis.

Et pour finir, j’ai examen mercredi, presque rien foutu ces trois derniers jours pour cause d’enfant malade, Saint Nicolas c’est la semaine prochaine et tu sais quoi? Je ne suis même pas prête pour rien. D’autant que c’est bientôt l’anniversaire de chéri et que j’ai déjà un super cadal pour lui [4] et en plus je commence à tousser comme un vieux rat mort.

On parie combien que je meurs avant la fin du monde? [5]

[1] Mais je te raconte pas la gueule du calendrier pour accueillir mes courbes voluptueuses, c’est du lourd
[2] Bonjour, le mois prochain, je serai bloggueuse mode. Ou pas
[3] Et dont la journaliste n’a plus jamais donné de nouvelles après le premier appel. Pourtant j’ai pas fait comme avec les télémarketeurs. Ou alors elle a ou peur. Ou bien elle a vu qu’en fait personne ne lisait ce blog. Enfin bref.J’aurais pu aussi la rappeler remarque, mais avec ma phobie du téléphone toussa, j’peux pas c’est comme sega, c’est plus fort que moi. Voilà
[4] Coucou le piti chaaaaaaaaaaaaaaaaaaat o/
[5] Par auto-suicide par pendaison du combo cable d’alim de routeur et cable serial, sur un vieux hêtre (ou ne pas hêtre) de la forêt de Soignes à cause de cette maudite CCNA qui hante jusqu’à mes rêves.

Nov 282012
 

Comme j’aime trop pourrir les gens avec mes jeux de mots, j’en ai encore commis un que je m’empresse de partager avec vous. Mais avant plantons le décor [1]
Alors que je prenais la dernière tranche de pain, je dis à mon chéri d’amour à moi que j’ai [2] que pour une fois je vais donner un nom à ce pain, qu’il va s’appeler Aby comme ca on arrivera a bout d’Aby o/ [3]

Et c’est même pas le seul que j’ai sorti aujourd’hui, mon amour il souffre crécré fort. Et moi? Moi je suis extrêmement fière des conneries que je peux sortir.

Bonus aujourd’hui je suis intellectuellement limitée mais ce n’est pas ma faute, Lagluante© avait qu’a pas me filer ses microbes :

Je crois que je remporte la palme de la mere indigne tête dans le cul catégorie “merde alors, les gouttes que je lui ai mise dans le nez, je pense que c’était en fait celles de l’oreille, mais je suis pas sûre”

[1] Tiens prends donc ce pieu dans le bide, sale vampire
[2] Mais qui est rien qu’un connard a vouloir me refuser CIsco, CCNA, STp, ou Frame-Relay
[3] Abou Dabi donc, des Emirats Arabes Unis

Nov 042012
 

Dans la rubrique jeu de mot pourrit du jour je vous présente le début de la fin

  • Laglue: Mais maman, c’est quoi la dernière lettre de la fin d’étang?
  • Moi: c’est facile, c’est oméga o/
  • Laglue: Gni?
  • Merlinou: …

Voilà, voilà. Et si je ne suis pas la ces derniers temps c’est pas parce que je fais plein de jeux de mots pourris, mais bien parce que je bosse mon cisco, dernière ligne droite avant l’examen du module 4 [1] et d’eventuellement aller me casser les dents sur la certif, la vraie…

[1] Dont j’ai toujours pas fini la matière; l’examen est la semaine du 20 novembre, tout va bien