Jun 302014
 

Ammener Chapupute© chez le véto,c’est toujours une aventure. D’abord parce qu’il faut mettre le ti-chachat dans la boiboite. [1]. Ensuite présenter la chamaude à la véto. Pourquoi chameau?

Parce que si elle se laisse plus ou moins faire durant les soins, c’est quand la véto tente de fermer la porte de la cage que la rosse tentera de la lui bouffer… Je ne tolererai aucun commentaire contre une quelconque ressemblance avec sa maitresse.

Ben pour Rotisha c’est absolument pas pareil. Déja tu la mets sans trop de difficultés dans la boite. Limite tu la pousse du bout du doigt [2] et elle rentre dans la cage, tête première et fait son demie-tour façon matrix en passant par le plafond, rapport au fait que la dite cage est un format normal et que Rotisha est un chat-ponay.

Ensuite tu te tues les bras en portant le tout chez la véto. Avec le chat qui au choix tentera de t’éviscerer parce que tu la porte contre toi, ou te chatouillera la main de ses moustaches pendant que tu éviteras de tout lâcher.

Arrivé chez le veto, tu peux observer un chat uber-mefiant, recroqueviller dans le fond de la cage. Et qui se tasse encore un peu plus [3]quand la véto ouvre la porte. Et qui affute ses griffes des fois qu’on tenterait de l’extraire par là.

Plan B donc. La véto ouvre la boiboite en deux en enlevant le couvercle. Manque de pot, un des petchon résiste. Le Rotisha lui s’est réfugier a l’autre extrémité, des fois qu’on aurait trop facile a la récupérer. Pendant que je tiens le plafond, la véto attrape le chat qui ne veut vraiment pas sortir et traine au bout de ses griffes le tapis de la cage, dans sa tentative déchirante pour rester dedans

Passons sur le chat blasé qui sort finalement de là et qui se tasse sur la table d’examen, façon “ah, tu veux m’observer sous toutes les coutures? Mes sept kilos et moi-même te souhaitons bien du plaisir”en lui balançant un regard tueur, parce que deux gamines sur son dos ca lui suffit amplement. Et que si en plus elle a un parterre admiratif sur son poil, sa taille/tronche de blasée, elle veut bien un peu mais pas trop.

C’est raide comme la justice que le félin a regagner sa cage, le panache de sa queue coincé dans la porte qui se refermait… [4]

La dernière fois qu’elle l’avait vue, c’était pour son opération. Ici pour une piqûre. Vu le dernier regard que Rotisha lui a lancé, a la place de la véto, moi je ne dormirais pas tranquille…

Quoi, tu voulais que je rentre dans la boiboite non? De quoi tu te plains?

Et si tu es sage, je te raconterai le bonus “Lagluante© soignée chez la véto” d’ici quelques jours…

[1] Un petit rappel des faits ici… a chaque fois je me félicite de rester en vie a chaque essai. Même que maintenant c’est Laglue© qui s’y colle et que le chat, voulant préserver les trois vies qui lui reste file directement dans la cage.
[2] Bon dans les côtes quand même, faut pas deconner
[3] Elle doit avoir les os poreux, je vois que ca
[4] Ce qui du coup rendait sa sortie nettement moins classe

Le charme. La distinction. Incarnés dans un félin divin. Moi quoi...

Aug 272013
 

L’avantage quand tu accueilles un nouvel animal a la maison et que tu as un blog, c’est que ca te fait des tas de post en plus pour raconter de l’anecdote [1], et pour dans un paquet d’années, le jour ou tu voudrais te prendre un autre chat-ponay, des fois que tu ai gagné au lotto, te rappeler que finalement, ce n’est peut-être pas une si bonne idée, rapport au fait que faire l’arbitre dans un match de chatch [2], une fois ou deux ca va, après ca devient juste lourd.

Donc on est au troisième jour et Dieu créa la terre sèche, les mers et toutes les plantes porteuses de semences. et il est temps de délivrer les deux bestioles qui sont confinées chacune dans une pièce.
Chapupute râle qu’on ai amputé son territoire de moitié, et Rotisha a l’air d’avoir pris confiance. Bref les conditions sont idéales pour ouvrir la porte et voir ce qui va bien pouvoir se passer.

On en est donc a un Grrrrrrrrrrrr – fsssshhhhhhhhhhhhhh …. Grrrrrrrrrrrrr ….. Fssshhhhhhhhh Grrrrrrrr – fsshhhhhhhhhhh, rythmé pas trop rapide d’une Chapupute a environ trois mètres d’un Rotisha allongée à mes pieds qui s’en fiche mais cordialement. La elle est limite en train de se lécher ostensiblement le trou de balle devant la noiraude qui vexée de ce peu d’interêt est viendue s’installer sur mes genoux pour faire de même.

Je pense pas les laisser dans la même pièce pour la nuit [3], mais je pense que les présentions sont en bonne voie.
En tout cas elles peuvent rester dans la même pièce sans s’entre-tuer, c’est déjà ca.

Donc a l’heure actuelle j’ai Rotisha qui me pionce sur les pieds et Chapupute qui dort a coté de moi, une patte et la tête sur mon bras.
On va y arriver. On y croit… Au secours, je vais mourur…

[1] Ou pour ne rien dire, mais tous les sites de copywriting ou presque s’accorde a dire qu’il faut poster le plus possible si on veut être lu et toucher plein de gens. Vu que je n’ai que deux peler trois tondus qui me lisent – ou quelques chevelus, je ne perds rien à tenter de rameuter du monde donc.
[2] Catch félin. Je te déconseille d’intervenir, surtout quand le “chaton” fait presque la taille du tenant du titre
[3] Disons que je tiens a garder un salon en un seul morceau et ne pas avoir du sang partout