Jul 312018
 

Aaaaaah, les vacances, ce moment ou tu te dis que tu vas pouvoir te ressourcer avec ta progéniture, nier les horaires, faire ce qu’on veut quand on veut, que tout est possible [1], mais qu’en fait passé l’idylle des premiers jours, t’as qu’une envie, faire un double infanticide ou te balancer au bout d’une corde tellement le fruit de tes entrailles putrescentes est relou tendance tête à claque et que la chaleur n’aide pas.

Parce que oui, même si a l’abris des murs de ton bunker il fait bon, dehors c’est le cagnard et la moindre sortie se solde de “ouiiiiin j’ai chaud/soif/suis fatiguée/on rentre quand/on peut acheter une glace” [2] que le consensus actuel est plage urbaine cinéma [3]

Bien que les jeux de sociétés soient pas mal non plus. Le problème, c’est qu’avec des gamines de 13 et 8 ans 1/2, le choix n’est pas bien grand. Pas d’Asylum ou de jeux durants des heures, pas de blanc mangés coco ni de limites. Tu peux éventuellement la version de base d’exploding kittens, mais t’as interêt a trier tes cartes avant et mettre les NSFW hors de portées des petites mains, exit aussi Secret Hitler, lache pas la savonnette ou autre unstable licorns, mais la game de jeux ‘familiaux’ s’ouvre toi. Vive le saboteur, rock and troll et autres jeux.

En l’occurence, on a pu tester Roi et compagnie entre filles.
Je te plante le décor, tout le monde a moitié a poil assises a la table de la cuisine.
Je lis les règles aux gamines.
Demande a Laglue© 13 ans presque 14 de lâcher son téléphone le temps que je termine la lecture des règles.
Continue 3 phrases. Redemande a la gamine de lâcher son téléphone.
Arrive au bas de la page.
Gueule sur la gamine de lâcher son putain de téléphone. Devant le peu de réponse en face, confisque le dit téléphone sous l’oeil goguenard de Lagluante© 8 ans 1/2.
Se servir une deuxième bière parce que merde, quand je suis devenue mère, j’avais pas signer pour ça.

Je termine les explications, met les cartes en place, lance le premier tour [4], ca râle un peu chez la petite quand elle a pas les cartes qu’elle veut, mais la partie se passe cahin-caho, avec un premier clash quand Lagluante© se prend une première carte de pénalité. D’autant que sa soeur en est ravie.Puis ça pinaille sur un dé et ça commence à se frapper. Pour calmer le jeu, je leur balance le cadavre de la bouteille N°1 a la tronche [5] pendant que Lagluante© pleure que c’est trop injuste, elle est en train de perdre. Je promet une deuxième partie si le niveau sonore baisse directement. Le silence se fait instantanément.

Je frappe violemment Laglue© avec son téléphone qu’elle ne veut décidément pas lâcher [5], qui chouine que quand même on pourrait se dépêcher de jouer. Retourne me chercher une autre bière. Vire le chat qui a foutu le boxon dans les cartes le temps que j’aille au frigo. Essuyer les larmes de la petite parce que sa soeur lui a dit “de trop vilaines choses”

Et c’est enfin la fin de la première partie. Pas de bol, c’est la grande qui a gagné, la petite demande sa revanche en reniflant. Est a la limite de pleurer a chaque carte perdue ou pénalité acquise. D’autant que sa soeur en profite pour se moquer à chaque fois. Ce que je fais moi? Je recherche des plaquettes d’anti-dépresseurs et de paracétamol a consommer en une fois dès qu’elles seront au lit. [6]

Et là la partie traine. Et les filles se disputent. Again. And again and again and again. Pendant ce temps, je suis occupée a me tresser une corde a attacher à une poutre solide. Un lancé de dés, de longues tractations. Des réjouissances quand ca perd en face, de la jubilation quand la chance est là.

Pour finir, Lagluante© a gagné la deuxième partie. Sa soeur, 13 ans presque 14 je te rappelle, est partie de la table vexée comme un pou. Moi? J’envisage le divorce et la garde exclusive à leur père.

Nan mais c’est bien les vacances, mangez-en [7] …

[1] Particulièrement avec la carte kiwi
[2] Après les 47 que tu leurs a déjà acheter
[3] Sans surprise les indestructibles 2 et Hotel Transylvanie3 sont tombés au chant d’honneur, et vive la Macarena. Sans blague,le facepalm des adultes présents dans la salle était de bien synchro et de toute beauté
[4] A savoir c’est un jeu mêlant cartes et six dés de six faces, avec 3 couleurs: rouge/vert/bleu sur chaque. Oui, voilà, tu imagines le carnage lors des lancés
[5] Rhooo ça va, si on a plus le droit de fantasmer…
[6] Comment ça, je suis ENCORE dans l’exagération? J’te les prête et on en reparle hein… enfin oui, ok, je suis UN PEU dans l’exagération
[7] En vrai c’est pas si pire hein, on passe quand même de très chouettes moments, mais la chaleur a tendance à énerver tout le monde…