Jul 082016
 

Tavu, on est vendredi soir et [ATTATION INSERER ICI UN GROS SPOIL, SI TU VEUX GARDER LA SURPRISE, PAS LA PEINE DE SCROLLER JUSQU’AU POINT 1. SINON SCROLL] les vacances suivent leur long fleuve pas si tranquille que ça. J’ai eu la (mal)chance pour cette première semaine d’avoir les deux filles tout du long. C’est sympa mais sportif. Du reste, la semaine prochaine, Lagluante© est en stage vélo avec son cousin et je serai donc en tête à tête avec Laglue© à nous Warcraft, en espérant qu’il soit encore au cinéma.

Bref, ce fut une semaine éminemment soutenue. A savoir qu’un week-end avait suffit a recharger leurs batteries, elles étaient totalement au taquet. Contrairement à leur mère qui trainait la patte et dont la paupière sautillante laisser supposé que comme les bêtes, on pouvait bien l’achever. Chose faites dès le lundi après-midi avec un saut au Chateau d’Ice. Mais si, je t’en ai déja parlé ici le paradis des enfants, avec ses trampolines, piscines à balles, toboggan et son toboggan de la mort, que Lagluante© adore d’amour profond, mais uniquement dans les bras de maman [2].

D’habitude c’est bourré de monde, ici il devait y avoir une dizaine d’enfants à tout casser. C’est bien, ça fait moins de bruits, c’est moins bien, le pool de copains potentiels pour les filles est plus réduit. C’est horrible quand il ne reste plus que nous et que nous avons donc un accès illimité au toboggan de la mort et ses 25 marches [3].

Lagluante© évidement totalement enthousiaste et faisant peu de cas de mes genoux m’a tanner pour le faire en boucle pendant une demie-heure. Résultats, les superbes chaussettes que tu as vu dans la vidéo étaient trouées de chez trouées et mes nouvelles chaussettes a moi en dessous, aussi. Pour ce qui te restait de dignité, tu l’as perdue en faisant des étirements histoire de pouvoir marcher le lendemain.

Le pire c’est que même en canalisant leur énergie comme ça, je n’ai pas échappé a la balade post-digestive avec les filles.

Mardi, j’avais promis un nouveau tour à la piscine [4], mes courbatures, les filles et moi même nous rendons donc au bassin. Sur l’heure de midi histoire qu’elles profitent un peu de leur père et moi pour faire quelques longueurs. Je peux d’ors et déjà te dire, que les sinus ca se nettoie très bien à l’eau non chlorée, tout en faisant aussi mal qu’avec son homologue et que l’air ce n’est absolument pas surfait pour survivre, même quand tu es non vivant.

J’admire aussi la flottabilité négative de Lagluante© qui malgré ses brassards parvient a te coller au fond du bassin sans aucun soucis. Par contre j’ai commis l’erreur, comme une vulgaire primi de laisser les deux filles dans la même cabine. Si au déshabillage ça ne posait pas trop de problème, le rhabillage s’est fait dans une multitude de cris, de pleurs et de questions des gens alentours de savoir s’il fallait appeler la police pour un meurtre ou si c’était normal…

Rajoute a ca une promenade encore, qui nous a permis de découvrir un Arbre Sauvage

Je te vois, crains mon courroux, mortel

Je te vois, crains mon courroux, mortel


que donc maintenant on salue a chaque fois, pendant que les filles se tapent la causette avec lui et que les gens autours de toi font un va et vient circulaire de leur index sur leur tempe a mon encontre. [5]

Mais attention parce qu’avant on a été dans le tunnel qui s’écroule une fois qu’on retire son diamant, courrons vite vite vite avant de se faire écraser par les éboulements et les filles ont rajouté une étape tristesse pour pleurer un coup devant le Gary abandonné au pied d’un arbre, me suppliant de l’adopter…

S'il vous plait, adoptez moi ou jetez moi au parc a conteneurs

S’il vous plait, adoptez moi ou jetez moi au parc a conteneurs

Du coup un trajet qui te prend normalement cinq minutes a pied en te trainant en prends quinze avec risque d’internement…

La suite? On a profité du Decathlon qui n’était pas loin pour essayer tous les sports en démo, ping-pong, mini-golf, flecbettes, billard,…
Billard qui a d’ailleurs failli mal se terminer parce que l’une comme l’autre sont incapables de faire que la queue n’aille pas magiquement dans la tronche de sa voisine.

Je te passe la partie “essayons de marcher sur le fil tendu sans se peter la *aiiiieuh ma cheville, bouhouhouh ouinouinouin, maman porte moi”, pour terminer dans leur espace de test exterieur avec jeux de raquettes, foot et basket.


Rajoute la partie “faire des courses alimentaires vite-vite-vite avant que le magasin ne ferme” et c’est deux gamines ultra crevées que j’ai eu sur les bras au retour.

Mercredi, je les ai lâchement abandonnées a mes beaux parents, le temps d’aller faire un petit tour sur Bruxelles récuperer des papiers et voir Setchaya. C’était un peu comme des vraies vacances.

Jeudi et vendredi? Rebelotte: piscine avec des palmes cette fois ci, j’ai décidé de muscler un peu le gras qui me sert de cuisse sans m’exploser les genoux, et de fait ca a l’air plutot bien, je m’explose les mollets a la place. Elles sont restées des heures dans l’eau, a jouer, nager, se couler. Rajoute a ca qu’avant on avait fait une cholie promenade avec une pause a la crêperie bretonne avec Setchaya à nouveau.

C’est bizarre comme le temps passe vite en fait, parce que de nouveau, on était vachement à la bourre pour les courses alimentaires et la réunion que j’avais à 20H le jeudi soir.


Et aujourd’hui? Et bien écoute, les lambeaux qui me servent de muscles se sont trainer avec les filles chez Oh Green après la piscine, puis à la bibliothèque. Ensuite on s’est dit qu’on testerait bien pokémon go et voilà que je ne sais plus marcher…

Heureusement que demain c’est le week-end hein, qu’on est deux et qu’on va pouvoir se repo..
… Ah merde, je t’ai dit que je contais dimanche au festival de l’Ourthe Bleue et qu’on fait aussi la parade?
Hashtag mourir, hashtag mais qu’elle idée j’ai eu, hashtag je veux MES vacances

[1] J’ai survécu \O/ Et les filles aussi. Et je t’avoue que vu le contexte, et la conjecture conjecturale c’était pas gagné gagné hein
[2] Note bien que je ne m’en plein pas hein, j’adore ce toboggan aussi, ça tombe bien
[3] Je le sais, après le dixième tour, je les ai comptées
[4] Vive les cartes 10 entrées. Tu payes en une fois, t’as plus à t’en soucier après
[5] Allo oui, say moi la folle qui fait parler les objets

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.