May 292016
 

On sait tous ce que sont les bonnes résolutions pleines d’espoir, du type nan mais ce soir je me couche tôt [1], je vais faire régime [2], je vais me remettre au sport [3] voire je ne dormirai plus avec les filles [4]

Et donc après le fail lamentable avec Laglue© la veille, c’est donc Lagluante© qui s’y colle… Lagluante© elle est plus facile, le pire qu’il puisse t’arriver c’est de finir étouffée pendant la nuit parce qu’elle t’a fait un (trop) gros calin.

Donc cette nuit là, je suis monté me coucher a 1h30. Prise dans un labo Cisco, j’ai pas vu le temps passé et paf, il était déjà très tard. Quand je me glisse dans le lit, Lagluante© dort paisiblement, pour une fois de son coté. Je cherche la télécommande pour éteindre la lampe fantome qu’elle avait laissé allumé en blanc pétant [5] pendant bien cinq minutes. Impossible de mettre la main dessus. De guerre lasse, je murmure à l’oreille de la môme la question, la voilà qui telle un automate se lève [6], sort du lit, prend son petit sac hello kitty et ressort la précieuse télécommande. Me la tend. Se recouche. Puis se met a me parler.

Pour finir par se blottir dans mes bras, babiller quinze minutes et réclamer des grattes-grattes du dos.

Bien. J’étais fatiguée, je le suis plus trop à ce le moment. On s’endort. Après un temps qui me semble fort court, la demoiselle se met à me causer. Moi de lui répondre. Je me trouve bien fatiguée quand même. Je jette un oeil à l’heure. Cinq heures du matin. Je tente bien de lui dire qu’il est TRES tôt et encore l’heure de dormir rien a faire. Elle me tient la jambe pendant 3/4 d’heures, alors qu’on était quand même censé quitter la maison a 8h.

Evidement quand il a fallu se lever pour de vrai, elle a été super reloue, fatiguée et chouineuse.
Quant à moi? Ah ben écoute, j’ai tenu toute la journée avec des allumettes dans les yeux pour éviter qu’ils ne se ferment tout seuls. Surtout en conduisant. C’est moyen pratique de conduire les yeux fermés.

Du coup quand la nuit d’après, hier donc, je les ai clouées chacune respectivement dans leur lit avec baillon et ration de calmant pour être sure de pouvoir dormir, c’est tout naturellement que Murphy s’est radiné.

2h du mat. Je me lève pour aller pisser. Plounc fait mon hangout. Je regarde. Ho un message de Merlinou depuis Sans Francisco [7]. Un plan façon “au secours je suis à l’étranger, mes comptes sont bloqués j’ai besoin d’argent que faire?” [8]
J’ai bien tenté pendant deux heures de lui faire un virement via Western Union mais ca n’a pas marché.

Non parce que c’était pas un plan halacon© pour me soutirer du pognon via un compte mail piraté mais bien toutes ses cartes qui se retrouvaient bloquées et lui avec pas un sous en poche. Je crois que y a l’un ou l’autre banquier qui va avoir mal au cul vu son haut niveau de malédiction.

Quand finalement son problème fut réglé, il était quatre heures du matin, j’étais seule et j’avais besoin [9] j’avais plus trop sommeil et j’étais passablement vénère rapport que le site western union, il est pas très user friendly et full of mistakes.

Et la maintenant, a l’heure ou je t’écris, y a ma couette qui me regarde et me hurle “viens mon petit sushi, on va s’enrouler pour toute la nuit, bien trop courte à ton gout, mais ca sera bien”

 

[1] Nan mais raté, tu as voulu te regarder un ou deux épisode d’une série quelconque ou terminer un truc
[2] Mais je vais d’abord me reprendre une part de cette délicieuse tartiflette, ca serai dommage de jeter. Puis vu le temps ca sera stocker pour l’hiver prochain qui commence au 2 juin vu comment c’est parti
[3] Mais d’abord maigrir parce que sinon ca me fait mal aux genoux et au dos. Il reste encore de la tartiflette?
[4] Mouahahahahaa, c’est mignon, genre tu as le choix en fait
[5] Très certainement pour bouquiner, alors que je lui avais dit de dormir
[6]
Un peu comme l’automate ici, même timbre de voix, même démarche
[7] San Franciscoooooooo s’embrumeuuuuuh San Franciscooooooo s’embrummeuuuuuhhhh, Sans Franciscoooooooo

[8] Il aurait peut-être eu plus de chance avec Maurice Noêl, le prêteur que tout les bruxellois connaissent
[9] Je t’épargne toute la video, mais sinon la référence est a 1m11

May 262016
 

Je t’ai vu ricaner dans ton coin sur le post précédent, ou je parlais de mes nuits de cododo imposées par les filles.

Et bien sois, ravis, j’en ai d’autres a te proposer: après l’étranglement avec clef de bras et de nuque par Lagluante© avant-hier agrémentée de “si tu ne dors pas avec moi, je vais crier en hurlant très fort jusqu’à ce que tu veuilles bien”[1]; la nuit dernière, c’est Laglue© qui essayait de me tuer dans son sommeil.

Bon je m’étais dis que ca allait bien là, que si je voulais avoir une nuit un peu correcte on allait dormir chacune dans son lit et les doudous seraient bien gardés, mais en montant, j’ai croisé Laglue© qui errait comme une âme en peine dans le couloir [2] et devant sa petite mine toute défaite, lui ai permis de migré dans mon lit. Au déboté comme ça, ça m’a donné l’impression d’accueillir un zombie dans mon lit.

Vers les trois heures du matin, alors que je tentais de dormir entre ses invocations aux Grands Anciens, v’la t’y pas que cette andouille, 1m50 pour un truc genre 45kg se dresse sur le lit, façon exorciste, se tourne vers moi et me balance un coup de poing vers l’oreiller et l’endroit ou était posé ma figure bavante une seconde au paravant, et un coup de boule que j’ai juste eu le temps d’esquiver.

Avant de se retourner tranquilous en grommelant quelque chose. Le temps de calmer mes battements cardiaques et d’enlever le creux dans mon oreiller, j’ai cru que j’allais mourir.

Le lendemain évidement, la bougresse ne se souvenait plus rien, si ce n’est que je lui avais gueuler dessus pendant la nuit. Un truc genre “Non mais ça va pas ho?!”

Je suis plus très sûre sûre de vouloir dormir avec elles du coup. Non parce que bon, même si on dirait pas comme ça, je tiens un minimum à la vie. Et n’ai plus aucun doute sur le fait que mes propres filles, la chair de ma chair ne me veulent pas que du bien.


J’ai peur. Je vais pas survire. J’ai engendré des monstres. Hashtag on va tous mourir, hashtag moi surtout, hashtag Vanyel veux-tu bien arrêter de te foutre de ma gueule.


[1] Ce qui a son niveau équivaut a “parler normalement”, cette petite est sourde, je ne vois que ça, en plus d’être chiante comme pas permis. Bref, tout le portrait de sa mère. Rajoute qu’elle hésite pas a me coller ses appendices froid sur le corps pour se réchauffer
[2] Note que ce comportement aurait du déjà me mettre la puce a l’oreille

May 242016
 

Le désavantage d’avoir un conjoint qui voyage peu mais part a chaque fois quelques jours, c’est qu’au final, par une règle tacite de la sororité, me voilà a devoir partager mon lit avec chacune d’elle, tour à tour, sans que je n’ai mon mot à dire

Parce que c’est bien connu dans les règles de la parentalité pour la lose, c’est que toute chose acceptée une fois [1] a été gravée dans le marbre et devrait pouvoir être reproductible a l’envie et a peu près n’importe quand par ta progéniture adorée. Dans mon cas concret, quand papa n’est pas la pour au moins deux jours, on peut dormir avec maman, si c’est plus d’une semaine on a en plus droit a un Quick et des tas d’activités comme des balades de nuit. [2]

A toi donc de composer avec l’école, les cours à l’académie et ta journée grillade de doigts sur du matériel Cisco à l’autre bout du pays. Les switches say fantastik. Heureusement tu peux compter sur tes beaux-parents pour récuperer les enfants, surtout quand tu termines a 17h au centre de la ville que tu vas en avoir pour plus d’une heure de trajet à cause des travaux et que l’école ferme a 18h.

Tout pareil parce que hasard des calendriers, tu as une partie de tes examens d’académie, justement celle ou tu te tâtes pour tomber malade, comme c’est dommage, qui se fait la semaine ou t’es toute seule avec les filles. Pas de bol, je suis sauvée et vais donc pouvoir massacrer tranquilous Camus et son étranger devant un public qui n’en demandait pas temps. Fuyez pauvres fous, il en est encore temps.

Bref, Merlin n’était pas encore parti (bouhouhouhou) que les filles complotaient déjà pour savoir qui allait dormir avec moi quand. Le fait que je n’ai aucune envie de dormir avec elles ne les concernent pas, elles décident je n’ai qu’a fermer ma bouche, après tout, toute seule dans ce grand lit et cette chambre toute noire, je devrais avoir peur. Heureusement elles sont là pour me rassurer [3]

Donc jour un, celui qu’on retient où on regrette d’avoir dit oui, c’est Laglue© onze ans qui s’y est collé. Malgré le fait que depuis la dernière fois, on a changé de lit pour passer d’un de 115cm à 160cm, ça n’a rien changé a la donne,vu qu’elle aussi a grandit et que son 1m50 devient de plus en plus difficile a nier; qu’elle essaye toujours de me virer du lit, de piquer toute la couette et d’en plus parler dans son sommeil. En plus de ronfler. Joie et bonheur, tu te réveilles avec des cernes plus grandes qu’au coucher alors que tu pensais pouvoir dormir longtemps, genre huit heures.

Jour deux. Lagluante© six ans se place dans mon lit avec sa ménagerie. Quand je monte me coucher, elle a pris ma place. Heureusement pour moi, c’est un poids plume, pas difficile à remettre a sa place. Endormissement plus deux minutes. La gamine endormie se jette sur moi pour me faire un câlin. Panique a bord et réveil en sursaut. Tu trouverais ca mignon jusqu’au moment ou tu sais que ses câlins sont plus du genre attaque de predator que douceur et délicatesse. J’ai donc passé ma nuit a éviter soignement ses prises de catch et a me défaire de son étreinte de boa constructor. Curieusement, a 7h, elle était fraîche, elle. Et ca devrait continuer comme ça en alternance de nuit de cauchemars jusque lundi.

Non parce que si jamais tu osais soumettre l’idée que non tu voudrais bien passer une nuit seule, tu aurais deux versions du chapoté en manque d’amour devant toi…
Ca le fait de piquer le lit de celle qui dort dans le mien et de ne revenir dans le mien qu’au petit matin? Non?

Et sinon je t’ai déjà dit que ce soir c’était quick (youpie) et que leur père ne revient que lundi, et probablement totalement sinistré par le jet-lag?

Ce qui me laisse encore trop longtemps a gérer les deux monstres sans que personne ne meurt. On y croit. Au secours. Personne ne veut de deux adorables petites filles? Hein dites?

Comment ça le fait que la phrase préférée de Lagluante© en ce moment “Si c’est comme ça je vais hurler en criant très fort” te fais hésiter? Allez, juste pour ma survie
me faire plaisir.. [4]
 

[1] Probablement dans un élan de de naïveté, de gueule de bois ou d’auto-destruction inconsciente
[2] Pratique en fin d’automne, hiver, début du printemps, moins quand le soleil se couche pas avant 21h et des brouettes
[3] Ouais,ces enfants ne perdent pas le nord
[4] Non mais en vrai je gère mais boudiou, ce que j’admire les familles monoparentales pour gérer ces monstres seul(e) au long court.

May 192016
 

Il y a des soirs comme ça, où l’Aventure démarre avec un simple son, par hasard. Un peu comme lorsque quelques minute avant le sacrifice d’enfants à Dlull, dieu du sommeil et de l’ennui [1], Merlin a entendu le bruit d’un bruleur de montgolfière et levant les yeux a vu celle ci sur le point de se poser pas très très loin.

Ni une ni deux [2], voilà les filles rhabillée et au pas de course vers la voiture pour la première chasse à la montgolfière de la saison, parce que oui, c’est un sport récurrent à la maison.

Sauf que, Lagluante© dans son empressement à mettre des chaussures a été récupérer sa paire la plus improbable: des ballerines dont la semelle à visiblement décidé de divorcé d’avec le reste. Pour marcher c’est pas top donc. Du coup j’ai du la prendre sur mon dos. Et bien crois le ou pas, 24kg sur le dos avec une omoplate qui tente de s’envoler, en fait ben c’set pas super pratique et ça fait mal.

Tout le monde entassé dans la voiture on suit des yeux le ballon, calculant l’endroit ou il devrait se poser. Se faisant, croisant à plusieurs reprise la jeep de récupération du dit ballon.

Tant que c’est sur des nationales ça va c’est facile, quand on voit la montgolfière sur le point de se poser là-bas dans les champs et que le Merlinou il se décide a prendre des chemins moins large et bitumés, ca commence a devenir un poil stressant [3]

Quand on est arrivé devant la petite sente de tracteur, on s’est garé et on a poursuivit à pied. Enfin trois sur quatre, vu que Lagluante, elle était sur mon dos.

C’est à peu près a ce moment là que je me suis rendue compte que j’avais oublié mon téléphone à la maison et que je ne pourrais donc pas prendre de photos de ce magnifique couché de soleil et de cette non moins belle montgolfière posée sur les champs.

Dans la montgolfière, le pilote et un couple tout mignon qui fêtait son premier anniversaire de mariage.
On parle un peu avec eux, les renseignons sur le bled ou ils sont arrivés, puis c’est le moment de démonter le ballon.

Les filles ont donc eu la chance de pouvoir aider à tenir la nacelle dans un premier temps puis a aider à tirer sur la corde du ballon pour l’aider a descendre doucement jusqu’au sol [4], enfin la grande surtout, la petite elle était toujours perchée sur mon dos, se tenant comme elle pouvait. Puis elle est descendue et a été tenir l’extrémité de la corde, toute fière.

Elles ont pu poser des tas de questions [5], observer le rangement/repliage de toile et de nacelle dans la remorque, faire du charme aux gens présents pour Lagluante© et accessoirement bénéficier d’un fabuleux couché de soleil sur la campagne et d’un beau panorama [6]

Bon ceut-été idyllique si Lagluante© ne s’était pas plainte tout du long que il fait froid/je veux être sur ton dos/par terre/dans la voiture/dans la montgolfière/puis j’ai faim/j’ai soif/j’ai… et que toi dans ta petite tête tu avais juste envie soit de disparaitre sous terre soit de lui asséner un bon gros “MAIS TA GUEULE BORDEL, et profite un peu quoi”

Il n’empêche qu’elles ont toutes les deux appréciés et qu’on est a peu près sûrs de repartir à la chasse dans les prochains temps, parce que les champs alentours sont un fabuleux terrain d’atterrissage et que des ballons, y a en plein la régions. De même que de petits aérodromes.

Tout ça donne déjà un petit gout de vacances, alors que le CEB approche à grand pas,que je passe la première partie de ma CCNP le 2 juin [7] et que les grandes vacances se profilent doucement à l’horizon

[1] Certains appelle ça mise au lit, ceux-là même ont de faux nains qui se laissent faire et pas une version nainesque de l’exorciste avec lévitation, écartèlement et obligation d’agrafer le gamin au pieu pour avoir une chance qu’il dorme
[2] En fait si, les deux filles maintenant que j’y pense
[3] Surtout si comme moi, tu as été traumatisée de la route mal asphaltée et que tu as explosé un berceau de ta voiture que tu aimes sur un chemin du genre.
[4] Ce qui revient grosso merdo a éviter se faire tirer sur 80m par la toile offrant une merveilleuse prise au vent et pas trop trop décidée à se coucher alors que dans un effort conjugé des gens présents, se déchirant les mains sur la corde pour qui n’avait pas de gants, on tentait d’imposer notre volonté à cette putanerie de toile trop libre
[5] Quand est-ce qu’on va en montgolfière, pourquoi on peut pas y aller nous, aller papa, tu veux bien dis, s’il te plait. Pour les vacances alors?
[6] Ouais, enfin des champs a perte de vue quoi, et quelques bosquets d’arbres égarés
[7] Si je suis pas morte de stress avant