Sep 012015
 

Et oui, aujourd’hui c’était la rentrée. Que j’ai gérer comme un chef en maman solo [1] et ca malgré une trop courte de nuit de quatre heures: endormissement sur le tard et quand enfin je fais dodo depuis quelques minutes, ce con de Rotisha© qui fait dégringoler des trucs et me réveille en sursaut. Impossible de se rendormir

Du coup a 6h30 j’étais au taquet [2]. A 7h j’étais dans la chambre des filles, tentant de les réveiller. Lagluante© a terminé sa nuit sur moi, Laglue© s’est rendormie perchée sur l’échelle de sa mezzanine

Bon après les faire s’habiller à été relativement facile, surtout avec la plus petite qui adore faire la course.

Elles ont été prêtes en avance, se payant même le luxe de faire un skype avec leur papa, là-bas à l’autre bout du monde dans le Nevada. Puis d’arriver plus tôt a l’école, voir leurs copines et jouer un coup avant le discours habituel.

Avec son lot de changements: nouveau directeur, nouveau PO, nouveau curé [3]. Des discours moins lénifiants, un peu de pluie, du café, des croissants, et il est l’heure pour les enfants d’entrer en classe.

Lagluante© me traine dans sa classe, me montre sa nouvelle place, comment elle joue avec les jeux de constructions et c’est le moment de la laisser.

Dans la cour, quelques parents esseulés se tapent la causette, tandis que l’asso de parents termine de ranger.

Quand j’ai été les chercher a 15h30, elles étaient ravies. Et déchainées. Surtout après l’annonce de départ vers l’académie pour y réinscrire Laglue© et faire la première inscription de Lagluante© en éveil musical et théatre.

D’ailleurs cette dernière n’en rate pas une dès qu’il s’agit de faire des conneries. Pendant que sa future prof m’expliquait leur programme, elle n’arrêtait pas de gesticuler, faire le singe, vouloir causer, …

J’ai même eu peur que la nana ne me l’accepte que sous condition de l’exorciser avant. J’ai bien promis de la semaine prochaine l’amener avec une massue pour la calmer, mais elle m’a dit qu’elle avait des camisoles et que je ne devais donc pas m’en soucier.

La gamine est heureuse, la grande joie a l’idée de peut-être commencer l’aikido, pour autant que je puisse joindre le dojo.

En ce qui me concerne je prends avec résignation mon rôle de taxi/uber entre l’école et l’académie.

D’ailleurs ce soir, elles ont plutôt pas fait d’histoire pour aller dormir. Même que ca a ronfler très vite. Je devrais peut-être aller faire pareil d’ailleurs? Mais dormir c’est pour les faibles…

[1] Faut bien que je me jette des fleurs de temps en temps, si personne ne le fait.
[2] Comprendre j’essayais péniblement de lever UNE paupière et de me désincruster de la bave qui me soudait à l’oreiller tandis que mon réveil me hurlait à l’oreille qu’il était temps de se lever.
[3] C’est fou ce que ca peut défiler par ici. Faut croire qu’on est trop mécréants pour qu’ils restent.