Jul 242015
 

Et oui être parents, ce n’est pas que du bonheur. En plus des réunions de parents, des fancy-fair et autres spectacles a base de danses dans des milieux surchauffés avec bain de foule, il y a aussi les vacances.

C’est aussi supporter deux enfants qui ne se supportent pas, qui passent leur temps à se taper dessus, avec cris et geignements et dans les rares moments de calmes, se chercher des poux, parce que tu comprends “ma soeur est tranquille, je ne peux décemment pas la laisser seule”

Et comme, contrairement aux chats, on peut pas les balancer dehors quand elles sont trop chiantes [1], ni les laisser a demeure devant netflix [2], ben il faut faire des activités avec elles.

Alors niveau activités, faut dire que certaines sont subordonnées au climat. Comme les plaines de jeu et les promenades dans les bois. D’autres peuvent être fait un peu n’importe quand, comme les cinémas, les musées et autres trucs d’interieur.

Du coup, on a testé le cinéma, il y a quelques jours. Le sacrifice parental par excellence, vu qu’il s’agissait d’aller voir les minions. Oui,dans une salle de cinéma dark and full of terror sombre et pleine d’enfants. Avec tes deux propres enfants [3]. Et avec une bouteille et un paquet de pop-corn pour trois.

Non mais là, y avait quasi personne encore. APrès la salle s'est (bien) remplie...

Non mais là, y avait quasi personne encore. APrès la salle s’est (bien) remplie…

Et bien ce fut le premier cinéma que j’ai fais sans avoir Laguante© sur les genoux. Bon faut dire que j’étais entre les filles et que j’avais le paquet de pop-corn sur les genoux. Du coup elles ont passé leur temps a aller piocher dedans.

Et comme c’était la séance de 17h, on a aussi du se taper l’entracte. Avec les mouvements de foule.

Et puis comme elles avaient été sage, après le ciné, on a fait un petit tour. Comment on dit déjà? Soldes? Ah ben les soldes sur les bouquins, y en a pas des masses en fait. En plus ca fait lourd dans les sacs après.

Et puis elles avaient faim. Non t’imagine même pas, l’énorme paquet de pop-corn du cinéma, c’est trop petit pour elles. Il leur faut du lourd, du solide, attends, elles sont en pleine croissance.

Alors tu te retrouves a traverser la ville pour aller chercher des sushis. Mais attention hein, pas n’importe lesquels, Lagluante© elle veut un chirashi au saumon mais sans l’avocat, que même s’il peut être changé par de la mangue, ca serait trop cool.

Bol que soit-dit en passant, elle a quasi pas touché hein. Heureusement j’avais prévu le coup.

Quand je les ai ramenées a la voiture, elles étaient fatiguées. QUand il a fallu sortir la voiture du parking labyrinthique, elles étaient en train de se disputer. Quand mon ticket a été refusé a la sortie, elles pleuraient, imaginant qu’on était coincées la-bas pour toujours.

[1] Oui enfin, pas pour la nuit hein. Il m’arrive de jeter les filles dehors en journée, dans le jardin, quand il fait beau, ni trop chaud ni trop froid, ni trop sucré ni trop salé
[2] Tu pourrais hein, mais tu créerais des bombes a retardement, c’est que ça a aussi besoin de se dépenser ces petites choses. Penses-y quand à l’adolechiante tu devras les sortir du lit/canapé à coup de pieds au derche
[3] Enfin “propres” surtout parce qu’elles avaient stage piscine avant

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)