Apr 282015
 

L’avantage d’avoir plus d’un enfant, enfin je veux dire, à part orchestrer des match de catch avec paris en argent ou les filmer dans des matches de survival puis les diffuser sur internet, rapport qu’ils passent leur temps a se taper dessus, c’est aussi par moment de les voir faire des choses ensembles, sans se taper, avec connivence et parfois, même ce sont pas des conneries.

Après on te parlera de la fraternité, du grand qui veille sur le petit, que si jamais on faisait du mal au petit dernier, malgré tout les différents, les grands viendraient aider le petit, toussa toussa.

Ben parfois, ca marche pas vraiment comme ca. Laisse moi te raconter.

C’était un vendredi soir, Merlinou après avoir fait un peu d’escalade avec nous n’était pas disponible, un repas entre collègues était prévu, mon frère nous avait rejoints et alors que MonMonsieur était parti, on s’était dit qu’on ferait bien un peu de squash pour achever la journée avant d’aller manger.

Sitôt dit, sitôt fait. Les salles de squash sont en sous-sol et on avait pris une demie heure. Au bout de quelques minutes, les filles doivent aller faire pipi. Elles sont autorisées a y aller seules, avec comme conseil à Laglue© dix ans de bien rester avec sa soeur. Oui, oui nous dit-elle.

Et elles partent, ensemble, elles courent, elles marchent, , vers les toilettes, a moins de 100 mètres de là. Pendant ce temps, on joue. Puis le temps passe. Quelques minutes. Aucune ne revient. Je trouve que le temps commence à faire long. Puis Laglue© revient, un peu catastrophée, mais pas trop. Elle a perdu Lagluante©

Pas le temps de l’engueuler, je pars a la recherche de la petite dernière.
Je prends le chemin vers l’accueil, en l’appelant. Pas de réponse. Alors que je me dirige vers l’escalier, un message *Pilou* La petite Lagluante© attend sa maman à l’accueil, la petite Lagluante© attend sa maman à l’accueil.

Ni une ni deux, je parcours les quelques mètres qui me séparent l’accueil, manque tomber dans l’escalier et retrouve ma fille en pleurs, assise sur un banc.

Je peux pas m’empêcher de lui dire que comme ca,après un gros calin, que au moins, elle aura appris qu’elle ne peut pas fausser compagnie à sa soeur, chose qu’elle a l’habitude de faire, et là, derrière un gros sanglot, elle me répond que c’est sa soeur justement qui l’a abandonnée aux toilettes.

Paye ton moment de solitude parental donc. Avec une gamine koala dans les bras, qui a eu la peur de sa vie. En redescendant à la salle, je lui montre les flèches qu’elle doit suivre pour si jamais elle se reperdait, en lui disant que si ca allait pas, elle pourrait toujours aller a l’accueil et me faire appeler. Tout ca noyée sous ses calins, sous les explications de comment elle avait eu peur, et qu’un monsieur l’avait trouvée pleurant dans un couloir et l’avait amenée a l’entrée

De retour, j’ai eu l’explication candide de Laglue© : ben oui, je lui ai demandé si je pouvais retourner à la salle et la laisser se débrouiller, comme elle a pas répondu, j’ai cru qu’elle avait dit oui.

Dix ans la gamine hein. Je savais pas si je devais la clouer au mur ou si c’est moi qui était en faute, de les avoir laissé aller seules. Encore maintenant, je me pose la question.

Bref, ca fait toujours plaisir de se sentir vivant, de sentir la boule d’angoisse au creux du ventre, parce qu’on ne sait pas ou est son enfant, même si on sait qu’il n’est pas en danger, et d’imaginer ce qu’il se passe dans sa petite tête le temps d’être retrouvée. De l’imaginer en pleurs terrorisée.

Je te rassure, ca lui a pas servie de leçon ni traumatisée plus que ça. Elle est toujours prompte a jouer a cache-cache et a s’éloigner de moi lors des promenades. Et elle n’en tient plus rigueur à sa soeur, même si elle lui a fait la gueule toute la soirée, refusant de lui répondre, parce que quand même elle à eu très peur.

La grande? Ah ben elle a pas vraiment culpabilisé. Elle était plutôt triste que je lui en veuille, et dévastée par la réaction de sa soeur. Ce qui est encore pire que la culpabilité je pense. Parce qu’elle a vu l’effet que ca faisait sur cette petite soeur si detestée et pourtant chérie.

Je ne sais pas si je peux lui faire confiance pour une prochaine fois, ni même si elle le veut. Lagluante© elle, a déjà oublié. Laglue© si le cas se représente, je lui demanderai son avis, et on fera en fonction.

Et sinon tu peux toujours voter pour le blog, c’est toujours d’actualité

Apr 272015
 

J’avoue avoir vraiment bien profité des vacances. Et ce à de multiples niveaux. Que ca soit avec les filles, avec ma famille, et plus particulièrement avec ma maman et l’un de mes frères.

Habiter à la campagne a du bon, dans un petit pays encore plus, on est pas vraiment loin de centres d’intérêts pour famille avec (ou sans) enfants, tels que piscine, cinéma, crêperies, truc de bouffes et centre sportif; en sus des traditionnels bois et plaines de jeux.

Et oui, j’en ai donc profité pour emmener tout ce petit monde au Blocry. Déjà de base parce que Laglue© avait stage de natation toute la semaine, et ensuite, parce que là bas, il y a aussi une superbe salle d’escalade.

Entre les murs, se murent mûrs...

Entre les murs, se murent mûrs…


Des murs, plein de murs, deux salles même, l’un plus axée débutants, l’autre beaucoup plus avancée avec gros dévers, grimpe en tête, toussa toussa. Nous on s’est cantonnés à la première salle, vu le nombre d’années sans et le niveau [1], pour le plus grand bonheur des filles.

Heureusement, on était deux pour assurer, du coup les deux gamines ont pu monter en même temps, même si elle pouvait aussi s’entraîner sur un petit mur sous l’oeil attentif de ma maman.

Grmoupf, on fait comment pour monter ici?

Grmoupf, on fait comment pour monter ici?


C’était une première pour Lagluante© elle me disait la veille en allant voir la salle que son cerveau avait peur de grimper mais que son coeur en avait envie (ou vice-versa) et elle était impatiente.

La déjà on avait tenté de l’épuiser avec une heure de ping-pong, en tant que ramasseuse de balle pro, mais que dalle, elle était en super forme.

Le temps de la sangler dans son oustiti, de se rappeler comment qu’on fait les noeuds [2], de vérifier plutôt dix fois qu’une qu’il est fait correctement, aka ton double huit c’est ta vie [3], de pester contre les mousquetons auto-bloquant que je pige jamais dans quel sens faut tirer/pousser/tourner et qui en plus me pince cruellement les doigts, tout en disant a Lagluante© que non elle peut toujours pas grimper vu que sa corde n’est pas attachée, parvenir a mettre le grigri dans le mousqueton puis sur le baudrier se rendre compte que la boucle torche et donc redéfaire le grigri en pestant et en disant « que descend de la tout de suite, t’es toujours pas assurée »

Pendant ce temps, Laglue© a déjà monté le tiers du mur, et pinaille que c’est dur, qu’elle aimerait redescendre, toussa [4]

Non mais, après la piscine, je suis morte moi

Non mais, après la piscine, je suis morte moi


Finalement Lagluante© est prête, moi aussi, et c’est parti. Telle une araignée, elle monte a une vitesse prodigieuse, dépasse bientot sa soeur et continue son ascension

La petite bête qui monte, qui monte

La petite bête qui monte, qui monte


Laglue© voyant sa petite soeur la dépasser allègrement se vexe comme un poux, en prend ombrage et du poils de la bête et la voilà recommençant à grimper parce que quand même, elle peut pas se faire mettre la honte par une demie-portion qui a la moitié de son âge.

N’empêche pour le coup, c’est Lagluante© la plus agile

Ayé, je suis en haut, tu me laisse descendre maintenant?

Ayé, je suis en haut, tu me laisse descendre maintenant?


Et puis elles montent et redescendent, et remontent. Elles font une pause sous l’oeil attentif de ma Môman, pendant que j’en profite pour assurer mon frère.

Puis j’entends une petite voix guillerette derrière moi: « Maman, coucou j’ai monté, regarde moaaaaaa ».
Ah oui, en effet, elle est monté a 3-4m de hauteur, toute seule jusqu’au sommet d’un petit mur, sans assurance et avec seule possibilité de retour, le même chemin. Moi j’peux pas bouger, elle trouve ça amusant et ma maman n’a pas compris comment elle a fait pour grimper si vite [5]; bref, la situation uber-jouissive. On en rigole après, mais sur le moment c’était pas marrant du tout [6]

Trop facile, c'est quoi la difficulté suivante?

Trop facile, c’est quoi la difficulté suivante?


Donc en résumé, elles aiment toutes les deux l’escalade, Laglue© a fait sa première vraie voie (une 3A) sans tricher, je suis titulaire d’un magnifique badge attestant que je sais me débrouiller toute seule en noeud => je parviens à faire un double huit sans y perdre un doigt, me pendre, ou terminer en étant ficelée comme un gigot sans savoir comment, assurage/maintient en vie de l’équipier => Je sais que si quand tu as un grigri, tu peux lâcher la corde, tu fais pas quand c’est un huit et que je sais qu’un baudrier ne se met pas sur la tête

Techniquement ça veut surtout dire qu’on va pouvoir grimper entre adultes en dehors des heures de permanence, et ça, c’est vraiment classe

Ah pis sinon, oublie pas de cliquer là hein, j’ai une propension a aimer me faire du mal parfois

Concours famili

[1] Ahem, totalement ridicule pour ma part, d’autant plus avec un bras handicapé et une perte de muscles, c’est un miracle si je sais encore monter
[2] Ben ouais, a la salle où on grimpait d’habitude, les doubles huit était déjà fait, il fallait juste les attacher avec un mousqueton: gain de temps et plus besoin de pester pour casser le noeud parce que tu as fait une chute de deux mètres et que la corde est méga serrée
[3] Enfin la vie du grimpeur surtout
[4] Bref, elle a les foies surtout
[5] Cherche pas, cette gamine est une araignée
[6] Bon le mur était légèrement incliné vers l’arrière, du coup elle risquait pas grand chose, mais quand même, c’est pas rassurant

Apr 252015
 

Ouais, les vacances cay fini. N’empêche qu’elles étaient chouette. Globalement. Oui, comme dans « globalement innoffensive »

Aaaaaaah les vacances, ces moments ou tu ne rêves que d’une chose [1] passer du bon temps avec tes enfants, sans horaires, sans avoir besoin de courir partout, bref, de l’amusement en perspective.

En vrai tu cours quand même parce que y a le stage de l’une, l’horaire du cinéma, de la piscine, du parc, de tout endroit que tu aurais la folie de vouloir aller visiter seule avec deux enfants [2]

Pis tu as ton chéri qui se tire a Pââârîîîs, pour quelques jours, et tu te retrouve a gerer deux monstresses toute seule. Bon ca c’est pas encore trop difficile, j’ai déjà fait. Ce que j’avais pas vraiment prévu, c’est qu’elles allaient profiter de l’absence de leur père pour envahir encore plus mon espace vital.

Non parce que sur les trois nuits ou il était pas là, elles se sont partagé mon lit. Enfin quand je dis partagé, c’est une nuit l’une, une nuit l’autre, étroitesse du lit oblige; vazy, tu mets jamais trois personnes dans une largeur de 1m15, surtout quand à ta droite tu as Laglue© quasi 1m50, catégorie boxeur rotatif, et ta gauche, Lagluante© 1m20, catégorie limace de mer tendance strangulatoire.

J’ai bien été tentée de les laisser dormir toutes les deux dans mon lit et de me réfugier dans leur chambre, mais j’avoue avoir eu peur des représailles. Pis surtout j’avais la flemme de monter dans la mezzanine et j’avais froid.

Bref. Bien entendu, elles ont décidé de quand même dormir toutes les deux dans ma chambre. L’une dans le lit donc, et l’autre sur un matelas a coté du lit. Donc que je remontais pour me coucher moi, je devais éviter d’écraser celle qui dort par terre et d’étouffer celle qui squatte mon lit.

Puis lutter contre le piquage de couette. Et puis me réveiller douloureusement vers les 7h00 du mat rapport que malgré les vacances, y avait quand même stage pour la plus grande.

Si tu veux de l’anecdote rigolote, Laglue© fait suffisamment de bruit en se levant pour réveiller sa soeur, qui pourtant pouvait continuer a dormir, rapport qu’on avait un volontaire pour la conduire à son stage.

Sauf un jour, qui était évidement le seul jour ou la petite n’a pas vraiment su se lever. Ambiance jour d’école donc, avec deux gamines la tête dans le cul; va savoir ce qu’elles ont fait de leur soirée [3]

Et sinon sache que le poulet curry est un plat éternel, vu que de un, tu fais une quantité faramineuse au départ, et de deux, tu ajustes les niveaux de poulet/tomates/légumes/crème de coco pour tenir une semaine entière en faisant un truc encore meilleur, parce que le poulet curry, il se sublime à être réchauffé.

Concours famili

[1] Balancer tes enfants a l’internat et profiter des vacances toi aussi
[2] Comme une grotte sombre et labyrinthique, c’est trop cool pour perdre ses enfants, les grottes sombres et labyrinthiques. Sauf que là, elles ne sont ouvertes que le ouekend, fait iech donc.
[3] Pourtant c’est moi qui regardait des films d’horreurs toute seule dans cette grande maison pleine de bruit, de courant d’air et de puis sans fond dans la réserve.

Apr 232015
 

Ben oui, je fais partie de la catégorie « some people never learn » aussi connue comme étant ceux qui se font mettre régulièrement un ego quasi inexistant en mille morceaux, avec option « bouhouhouhou ce que je fais est trop nul » [1]

D’ailleurs suffit de voir l’âge du blog, le nombre de commentaires et les statistiques ou la page facebook pour se rendre compte que très peu de personnes passent par ici. [2]

Brefle, toussa pour dire que pour la 3e fois, je tente le concours de blog famili. Sans espoir, je sais bien que si j’ai 50 personnes qui cliquent une fois c’est énorme, alors de la à faire cliquer une fois par jour c’est juste du domaine de l’impossible, mais à votre bon coeur m’sieurs dames, un petit clic, quand vous y pensez, ca serait vraiment chouette.

D’ailleurs pour vous aider, y a un petit macaron la dans la barre à droite, et un autre en bas de chaque post, s’il vous prend l’envie de me faire grand plaisir à peu de frais, votez.

Pis après je vous le demanderai sans doute pas souvent, parce que ca me gêne d’essayer de faire du racolage la dessus. Alors sentez-vous libre d’en parler autours de vous, rien ne pourrait me faire plus plaisir en terme de blog que d’être un peu plus connue et ca serait un merveilleux cadeau pour les dix ans du blog. A votre bon coeur donc

Concours famili

[1] Particulièrement au niveau du blog ou au niveau conte. Même si les échos que j’en reçois pour le deuxième sont plutôt positif, je me remet continuellement en question et ne suis jamais satisfaite de ce que je fais. Heureusement, j’adore ça raconter, mais a de parfaits inconnus seulement.
[2] Non surtout pas les statistiques en fait, c’est un coup à se pendre ça ou a mettre la clef sous le paillasson. Mais heureusement les gens qui passent ici sont des siouper personnes

Apr 212015
 

Lagluante© cinkans, a parfois des mots très chiadés, voir carrément châtiés. Outre l’emploi du mot torticolis, passé dans son vocabulaire courant et s’appliquant a n’importe quelle articulation, elle les utilise parfois à bon escient.

Dernier exemple en date, hier, alors qu’observant l’aquarium des homards dans un grand magasin, elle m’a demandé avec un grand sérieux:

  • Dis maman, elles sont ou les créatures qui habitent dans l’aquarium ?

Roh ben oui hein, techniquement, ce sont des créatures marines. Moi j’ai trouvé ça trop mignon, mais bon en même temps, c’est ma fifille d’amour, j’aurais du mal a être objective

Apr 202015
 

Amis Louvainiste, si tu aimes le riz, le poisson cru, mais pas que, Cellule Sush’ est fait pour toi

Outre que c’est tenu par de sympathiques personnes, tu ne risques pas de trop grever ton budget pour manger[1], c’est plus ou moins ca va kids friendly, en tout cas on s’est pas fait sortir avec les deux filles et le gars qui tient la caisse à une patience d’ange, rapport au temps qu’on a mis pour choisir ce qu’on allait manger

Une fois le repas commandé [2], on s’installe avec nos boissons. Très vite, des guyzas arrivent [3], offert par le monsieur en plus. Et ils étaient tellement bon que Laglue© dizans, pourtant allergique aux légumes en a pris deux (!!!)

Puis les plats arrivent. Tous aussi bons les uns que les autres.
L’infoigraphiste (foie gras, confiture de figues, speculoos) une tuerie, le julio (carpacio, tomate sechée, parmesan, roquette, balsamique), l’un de mes préférés.

On en mangerait... oh wait... (Julio en haut, Infoi a gauche)

Lagluante© tente de manger avec des baguettes, façon freddy krugger, on optera donc pour une fourchette. En tout cas, elle a bien apprécié le mélange saumon/mangue, deux de ses aliments préférés et n’a pas moufter sur les graines de sésame.
Pire, encore, la recette du tartare a été changée spécialement pour elle, vu que la demoiselle aime pas l’avocat. Si ca c’est pas du service hein.

Le tartare saumon/ mangue/ sésame de Lagluante

Laglue© ne moufte pas et mange tout ce qu’il dans son assiette. D’ailleurs on ne l’entendra pas pendant tout le repas [4]

Itadai kimasu o/

Quant à mon frère, qui subissait cette sortie en “famille entre filles”, je pense que le repas ne l’a pas déçu non plus
Laglue  a toujours eu un gout sur dans ses choix alimentaires (ou pas), d'ailleurs c'est l'assiette de son tonton

Par pure gourmandise, on a repris une petite recharge, qu’au final on on a eu bien du mal a terminer

C'est moignon et bien présenté en plus dis donc

Rajoute a ca, qu’on pensait avoir commander un dessert pour Lagluante©, une salade de mangue fraiche qui est une tuerie, mais qu’en fait non, et que par pure gentillesse [5], ils nous ont donné le fond de mangue qu’il leur restait, histoire de tarir les larmes de la morpionne.

Bref, on a été servis comme des rois, on a très bien mangé, pour environ 12€/personne, boisson comprise, les gens là-bas sont adorable, je recommande +++.
Bonus, il y a même des sushis pour végétarien/lien

Alors je te laisse les infos ici:

  • C’est ou? à Louvain-La-Neuve, dans les galeries Saint-Hubert, rue des Wallons 8
  • C’est ouvert tous les jours sauf le dimanche, je pense (sinon regarde sur leur…
  • page FB
  • Budget: des menus à une dizaine d’euros le midi, un peu plus le soir, mais pour 15€ max t’es rassasisié

[1] Oui enfin sauf si tu es un étudiant fauché qui a 2€ pour chaque repas, sinon pour une dizaine d’euros, tu t’en sors très bien, sans avoir faim
[2] Au bout de quinze minutes quand même. Que le monsieur à la caisse soit bénit sur des générations pour sa patience, et pour avoir supporter les conneries qui sont sorties de ma bouche
[3] Que j’ai même pas pensé à prendre en photo dis donc, mais c’était trop bon, don’t act
[4] Bon par contre, sa maitrise des baguettes c’est pas vraiment ca hein
[5] Ou pour nous voir partir plus vite peut-être, mais le résultat est le même, fort sympathique

Apr 182015
 

Lagluante© cinkans, est une source truculente d’approximations linguistiques et autres reflexions philosophique que si on l’avait pas il faudrait l’inventer.

Dernière en date, alors qu’elle est en train de sautiller dans le couloir avant d’aller se coucher:

  • – Mammmmmaaaaaannnnnnnn, j’ai un torticolis sur le truc du pied là, ca fait maaaaaaaaaaaaal
  • Et de se rapprocher de moi en sautillant, un air de souffrance aiguë sur le visage.

    Elle est repartie dans l’autre sens en courant de son pas leger BLAM BLAM BLAM, en faisant ouille-ouille-ouille pendant tout le trajet et en agitant sa petite main style “je souffre le martyr”.

    Comment lui dire sans la vexée que, oui bien sur ma chérie, mais désolée, on n’y croit pas DU TOUT?

Apr 132015
 

C’est désormais bien rodé, Trolls et Légendes, c’est ZE ouekend ou je sais que je vais être toute mourrute pour plusieurs jours à la fin. Rajoute a ca que j’avais cours le lundi et le mardi, oui, j’étais très jolie à l’arrivée, je me faisais peur à moi même dimanche soir.

Trolls et Légendes maikeskécé? Ben écoute une grande convention medieval-fantastique-littéraire et concert. J’y vais assidûment mais vu que je suis généralement animatrice conteuse sur site, je n’en vois pas grand chose, du week-end. Tout au plus, avant l’ouverture, et puis peut-être un peu après si je suis pas encore toute mourute et que j’ai encore un peu de voix et/ou de muscles

Donc cette année, comme lors de l’édition précédente, je suis conteuse sur l’animation du mfc, forte de mon expérience [1] j’étais avec Setchaya le “chapitre un” de l’aventure du réveil d troll

Notre boulot, mettre les enfants dans l’ambiance, en essayant si possible de ne pas les traumatiser [2]. J’en aurai réellement fait pleurer un. Les autres pleuraient déjà AVANT.
D’ailleurs j’étais tellement mal pour le gamin que je lui ai filé un chocalat de ma réserve personnelle.



Si les aventuriers les plus brave avait droit a la version “maracasses sur têtes arrachées et violon sur tripaille vivante”, les plus jeunes avait droit au troll végétarien, friant de carottes. Tu ressemble a une carotte? Non alors tu crains rien. Sauf que avant, vaut mieux vérifier 1. Que le gamin en question n’ai pas un pantalon vert et un pull orange 2. Que la maman du dis gnome ne soit pas rousse flamboyante

Je travaille sur ce genre de truc avec un canevas préparé a l’avance, un joli squelette mais pas de texte fait, vu que je m’adapte a mon public. Ce qui fait qu’on a pu varier de cinq minutes a plus de vingt minutes avec certains groupes.

Et dans les trucs halacons que j’aime bien faire sur ce genre de prestation c’est de rajouter une chanson existante, volée par le vilain chanteur/euse qui passait par là. S’il y a deux ans, c’était Céline Dion et son “Ne partez pas sans moi” rapport au thème du hobbit [3] cette année c’était donc Johnny et son “Allumez-le feu” voler honteusement au troll chaman cuisiner alors qu’il incantait le grand dieu Flamme histoire de boustifailler le hobbit cru et tendre a l’interieur, croustillant et caraméliser a l’exterieur.

BRef, une histoire a raconter a chaque groupe qui passe entre nos mains. Et le temps passe. La fatigue s’installe, mais a chaque fois on remet ca. Et quand les derniers groupes arrivent, malgré tout, on a toujours de l’énergie [4], surtout pour le dernier groupe là, composé aux 3/4 par des enfants.

Trolls et Légendes, le festival ou je payerai jamais pour aller, rapport que faire la file pour les préventes, les jetons, la bouffe et les boissons, ca va juste me faire tuer des gens, je préfère les voir défiler par petits groupes devant moi que de les voir tous ensemble dehors.

Non parce qu’en tant qu’exposant, on a l’entrée sans file, une file spéciale pour la bouffe et la possibilité de voir le site AVANT l’arrivée massive des gens.

Sur un we, on aura eu beaucoup de déficit de sommeil, beaucoup de fou-rire, plein d’amusement et pour moi, une superbe coiffe steampunk qui sera superbe sur le costume de shaman que j’envisage de faire. Bon y a juste le malus des mèches blondes, qui tournent tel un running gag me faisant hurler “HAAAAA CAYYYY BLOOOOOND” dès qu’elles passaient dans mon champs de vision, que ca soit accidentel ou intentionnel.

Bref, j’ai adoré, je m’en remettrai, mais heureusement que c’est que tout les deux ans, parce qu’il faut au moins ca pour m’en remettre.

Et en passant, je sais que je ne pourrai jamais être célèbre, c’est vraiment trop bizarre, les gens qui te demandent pour te prendre en photo parce que tu es vaguement costumée.

[1] Bwahahahaha, qu’est-ce qu’il ne faut pas dire/lire, genre j’ai “une expérience de conteuse”, enfin bref, faut croire que suivre des cours te donne une légitimité
[2] Déjà, avec un tel thème, c’est mal barré. Si en plus on me laisse carte blanche, on se retrouve avec des descriptions horrifique de trolls.
[3] Pas besoin de te faire un dessin, je pense que tu vois pourquoi ca pourrait être l’hymne de hobbits aux petites jambes face aux Grands-Pas.
[4] Celle là même qui nous lache dès lors qu’on est a moins de deux mètres d’un truc ressemblant vaguement a un couchage