Nov 212014
 

English’s version here

Et oui, nous voici de retour dans les interviews. J’avoue pour celle-ci je me suis fait un petit grand plaisir car la personne interrogée n’est autre que Linsdey Stirling, et ouais, rien que ça. Mettons que c’est un rêve qui se réalise.

Qui ça? Non mais si, la nana qui saute partout avec son violon, rivalisant de virtuosité aussi bien dans ses mouvements de danses que de doigts.

Et ca n’aurait pas été faisable sans Jennifer Fletcher, son adorable soeur et assistante, qui a rendu ceci possible; j’en profite donc pour la re-remercier ici.

Ah et un autre thank you a Setchaya qui a joué les relecteurs correcteurs vu que j’ai d’abord écrit les questions en français, traduit en anglais, reçus les réponses en anglais puis les aie repassées en français.

Pour les anglophones/philes ou gens pas confiants, vous trouverez la version anglaise ici

  • L’amour de la danse et de la musique, tu les as depuis quand?
  • Depuis que j’ai six ans. Donc… 22 ans?!

  • Qu’est-ce qui t’a attiré là-dedans?
  • Je me souviens avoir vu le violon sur Sesame Street [1] et mon père nous emmenait tout le temps à des concerts gratuits.
    J’ai remarqué très vite que les violonistes avaient tous les parties cools, et à l’âge de six ans j’ai littéralement supplié mes parents pour avoir des leçons.

  • Plutôt viande ou poisson?
  • J’adore les sushis, mais généralement je préfère un peu de viande (poulet ou boeuf) au poisson.
    Je ne suis pas du tout végétarienne, mais je ne mange pas beaucoup de viande pour autant.

  • Tu composes en mangeant/buvant?
  • J’adore grignoter des choses comme des fruits, des noix et quelques crackers, mais mon aliment favori à grignoter c’est les céréales. je suis définitivement une céréale addict!

  • Tu composes où, comment? pourquoi? Plutôt avec musique et bruits autours de toi ou un silence absolu?
  • Généralement, je créé en premier un back track [2] avec un producteur et passe les quelques jours suivants à faire du brainstorming et expérimenter avec différentes mélodies. C’est fou, parfois quand je suis perplexe ou bloquée dans mon écriture, je rêve peu après que je suis en train de travailler et je me réveille avec une idée claire sur la mélodie que je dois écrire.
    On peut donc dire que souvent je compose dans mon sommeil.

  • Tu aurais une musique/danse/compo de quand tu étais gamine à nous montrer?
  • J’ai créé quelques mélodies simples quand j’étais enfant bien sûr et j’ai enregistré un album avec le groupe “Stomp on Melvin” quand j’étais en secondaire/lycée.
    Mais en fait j’ai écrit ma première composition de violon solo pour the America’s Junior Miss pageant [3]

  • Tu es douée de tes mains et de ton corps pour danser et jouer, mais dans la vie de tous les jours? Plutôt Schtroumpf maladroit ou déesse de de l’habileté ?
  • Je dirais Schtroumpf Maladroit définitivement, demandez à n’importe qui qui me connaisse (Je suis un gros boulet!) [4]

  • Niveau processus de création : tu as des routines, tout est sur des rails ou c’est à chaque fois fait différemment ?
  • Je suis assez facile à vivre, aléatoire et tends à faire les choses à la dernière minute, et je travaille vraiment bien sous pression.

    J’ai pas besoin nécessairement d’avoir une routine, bien que je passe généralement par des processus similaires depuis le départ de la création jusqu’à la piste complète.

    Parfois, je pense à une histoire ou un concept et j’avance pour créer une chanson basée sur ce « sentiment » ou cette idée. D’autres fois je vais juste avec un producteur et commence à expérimenter avec différents sons jusqu’à ce qu’on arrive à quelque chose que j’apprécie réellement. Dans les jours qui suivent, je les essaye sur mon violon.

    Si je parviens à avoir une mélodie à mettre sur la piste et que j’aime totalement c’est gagné! Si rien ne marche vraiment pour moi/ rien ne vient vraiment à moi, je mets la piste de côté et recommence.

  • Et ton copain/ta famille/ton chat, ils en pensent quoi?
  • Ben, je n’ai aucun chat 😛 mais ma famille adore ce que je fais. En tout cas, c’est ce qu’ils disent (et ils ont intérêt!) mais en toute honnêteté j’aime quand elle me donne des critiques ou des feedbacks constructifs; les Stirlings sont des gens très honnêtes.
    Du coup quand ils me disent qu’ils aiment quelque chose que j’ai fais, ils le pensent réellement.disent qu’ils aiment quelque chose que j’ai fait, ils le pensent réellement. Je ne pourrais pas imaginer une famille qui me soutienne plus.
    Je sais qu’ils m’aiment et qu’ils feront n’importe quoi pour moi si j’en ai besoin.

  • Une petite photo de ton espace de travail?
  • Je n’ai pas vraiment un endroit spécifique ou je compose mais si vous voulez une idée de ce à quoi ca peut ressembler, imaginez que je fais moi-même toutes les choses que j’utilise dans mes clips vidéos (accessoires, costumes, musique, gestion, direction, production), imaginez une pièce avec le sol couvert de vêtement, tissus, papiers, valises à moitié (dé)faites, costumes à moitiés finis posés sur un lit défait, quelques étuis a violon et un bol à demi mangé de céréales posé par terre.
    En d’autres mots, “la créativité rencontre une tornade”.

  • D’ailleurs tu travailles plutôt dans un joyeux bordel ou un bureau rangé avec une rigueur militaire?
  • Dans un joyeux bordel !

  • Et quand tu seras célèbre et maitre du monde,enfin encore plus que maintenant, quelle sera la première chose que tu feras?
  • Réserver un tour du monde !

  • Ce serait à refaire, tu te relancerais tout pareil?
  • J’ai fais BEAUCOUP d’erreurs et bien sûr ma vie aurait été plus facile si j’avais fais certaines choses différemment, mais je ne voudrais pas retourner en arrière pour changer ces choses. J’ai appris de mes erreurs.
    Donc je suppose que la réponse est « oui »… Je referais les mêmes choses si je revenais en arrière. Mais si je devais aller de l’avant, est-ce que je referais intentionnellement les mêmes erreurs? Absolument pas. Parce que c’est justement à ca que servent les erreurs, à apprendre d’elles.

  • Le meilleur/pire truc qu’il te soit arrivé en rapport avec ton travail d’artiste?
  • J’ai la chance de vivre mes rêves, parcourir la planète, partager ma musique et rencontrer des milliers de personnes à travers cette planète formidable!

    Je me sens incroyablement chanceuse et humble d’avoir eu cette incroyable opportunité.

    La partie la pire de ce que je fais est probablement la transition entre le « mode tournée » et le « mode retour à la maison ».

    Faire des concerts live devant des milliers de gens chaque soir est ce que je préfère le plus. C’est incroyablement énergique, des tonnes d’adrénaline ahaha, et j’adore trop ça!

    Donc quand tout finit subitement, et que je reviens à ma vie normale d’à la maison, ça peut être assez déstabilisant et je fais le point pour me rappeler de toutes les choses dont je peux être reconnaissante; les gens, la famille et les amis qui rendent la vie «normale » merveilleuse en et pour elle-même.

  • Quand tu regardes le monde tu le vois « déformé » ? Par tes connaissances musicales/ta célébrité/whatever
  • Je pense que voyager à travers le monde m’a rendue plus consciente sur comment les gens sont affectés par la culture dans laquelle ils vivent, la plupart du temps d’une bonne façon et peut-être parfois pas d’une mauvaise façon. C’est juste une observation générale.

  • Un message particulier à faire passer à tes fans belges?
  • Merci beaucoup pour tout votre soutien ; vous êtes des fans merveilleux et j’ai vraiment hâte de revenir me produire en Belgique ! [5]

  • Laglue’s Question : Et dans le reste de la famille, vous êtes aussi dans la musique et/ou la danse ?
  • Oui, mes sœurs et moi avons toutes appris un instrument en grandissant.

    Brooke joue du violoncelle, et Jennifer de la trompette, elle se produit dans ce groupe actuellement:Millennial mais jusqu’à présent j’ai été incapable d’aller voir aucun de ses concerts parce qu’à chaque fois, ils se produisent en plein milieu de mes tournées, haha. J’ai cependant entendu dire que le groupe est formidable. Ma maman adorait danser, mais pour le moment, je suis la seule danseuse de la famille :p

    [1] Sesam Street émission de télé américaine pour enfants, avec des marionnettes et le fabuleux Cookie Monster. Vazy voir, pour une fois, y a pas de restriction territoriale
    [2] Fond sonore instrumental
    [3] Hmmmm, voilà, c’est cadal, une sorte de concours de mini-miss américain

    [4] En anglais/français dans le texte, aka cay pa moa kilédit => I’d definitely say clumsy Smurf; ask anyone who knows me (I’m a total nerd!)
    [5] Na, et pas en France nananère (oui enfin aussi je suppose, posez cette hache tout de suite, je suis sûre qu’elle vous trouve aussi merveilleux, fans français )

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)