Nov 252014
 

Aaaaaah les enfants, ces petits êtres si foooooormidabeul, que parfois tu te demandes si tu ne les as pas eu juste pour faire un blog [1], tellement ils sont remplis de morves vomis couches et vêtement sales
de bons mots qui t’arracherait presque une larme de joie et d’amour si seulement tu avais un coeur…

Un exemple: facile, Lagluante© preskecinkans:

Maman je t’aime très fort jusqu’aux étoiles et retour, dit elle avec de l’amour plein les yeux…
Quand tu seras morte j’irai mettre des tas de fleurs sur ta tombe parce que tu es très très gentille, dit bien sûr d’une petite voix toute guillerette, limite j’ai hate de le faire

Heuuuu OK ?
Ma fille, cette psychopathe heureuse

Note que sa soeur n’est pas en reste, au même âge elle attendait impatiemment que je meurs pour pouvoir récupérer mon doudou. Je suis pas rendue avec des mômes pareilles. Je t’avoue que j’ai même carrément peur du type d’hospice ou elles me mettront pour mes vieux jours… Ah moins qu’elles ne s’embarrassent même pas de ça et me fasse crever dans un coin, comme un vieux chien pour se partager mes possessions et fleurir ma tombe…

Je suis la seule à a avoir des enfants aussi moignons ou y a t’il dans la salle d’autres graines de psychopathes en puissance?

[1] Ben quoi,y en a bien qui en font pour être à la mode

Nov 212014
 

English’s version here

Et oui, nous voici de retour dans les interviews. J’avoue pour celle-ci je me suis fait un petit grand plaisir car la personne interrogée n’est autre que Linsdey Stirling, et ouais, rien que ça. Mettons que c’est un rêve qui se réalise.

Qui ça? Non mais si, la nana qui saute partout avec son violon, rivalisant de virtuosité aussi bien dans ses mouvements de danses que de doigts.

Et ca n’aurait pas été faisable sans Jennifer Fletcher, son adorable soeur et assistante, qui a rendu ceci possible; j’en profite donc pour la re-remercier ici.

Ah et un autre thank you a Setchaya qui a joué les relecteurs correcteurs vu que j’ai d’abord écrit les questions en français, traduit en anglais, reçus les réponses en anglais puis les aie repassées en français.

Pour les anglophones/philes ou gens pas confiants, vous trouverez la version anglaise ici

  • L’amour de la danse et de la musique, tu les as depuis quand?
  • Depuis que j’ai six ans. Donc… 22 ans?!

  • Qu’est-ce qui t’a attiré là-dedans?
  • Je me souviens avoir vu le violon sur Sesame Street [1] et mon père nous emmenait tout le temps à des concerts gratuits.
    J’ai remarqué très vite que les violonistes avaient tous les parties cools, et à l’âge de six ans j’ai littéralement supplié mes parents pour avoir des leçons.

  • Plutôt viande ou poisson?
  • J’adore les sushis, mais généralement je préfère un peu de viande (poulet ou boeuf) au poisson.
    Je ne suis pas du tout végétarienne, mais je ne mange pas beaucoup de viande pour autant.

  • Tu composes en mangeant/buvant?
  • J’adore grignoter des choses comme des fruits, des noix et quelques crackers, mais mon aliment favori à grignoter c’est les céréales. je suis définitivement une céréale addict!

  • Tu composes où, comment? pourquoi? Plutôt avec musique et bruits autours de toi ou un silence absolu?
  • Généralement, je créé en premier un back track [2] avec un producteur et passe les quelques jours suivants à faire du brainstorming et expérimenter avec différentes mélodies. C’est fou, parfois quand je suis perplexe ou bloquée dans mon écriture, je rêve peu après que je suis en train de travailler et je me réveille avec une idée claire sur la mélodie que je dois écrire.
    On peut donc dire que souvent je compose dans mon sommeil.

  • Tu aurais une musique/danse/compo de quand tu étais gamine à nous montrer?
  • J’ai créé quelques mélodies simples quand j’étais enfant bien sûr et j’ai enregistré un album avec le groupe “Stomp on Melvin” quand j’étais en secondaire/lycée.
    Mais en fait j’ai écrit ma première composition de violon solo pour the America’s Junior Miss pageant [3]

  • Tu es douée de tes mains et de ton corps pour danser et jouer, mais dans la vie de tous les jours? Plutôt Schtroumpf maladroit ou déesse de de l’habileté ?
  • Je dirais Schtroumpf Maladroit définitivement, demandez à n’importe qui qui me connaisse (Je suis un gros boulet!) [4]

  • Niveau processus de création : tu as des routines, tout est sur des rails ou c’est à chaque fois fait différemment ?
  • Je suis assez facile à vivre, aléatoire et tends à faire les choses à la dernière minute, et je travaille vraiment bien sous pression.

    J’ai pas besoin nécessairement d’avoir une routine, bien que je passe généralement par des processus similaires depuis le départ de la création jusqu’à la piste complète.

    Parfois, je pense à une histoire ou un concept et j’avance pour créer une chanson basée sur ce « sentiment » ou cette idée. D’autres fois je vais juste avec un producteur et commence à expérimenter avec différents sons jusqu’à ce qu’on arrive à quelque chose que j’apprécie réellement. Dans les jours qui suivent, je les essaye sur mon violon.

    Si je parviens à avoir une mélodie à mettre sur la piste et que j’aime totalement c’est gagné! Si rien ne marche vraiment pour moi/ rien ne vient vraiment à moi, je mets la piste de côté et recommence.

  • Et ton copain/ta famille/ton chat, ils en pensent quoi?
  • Ben, je n’ai aucun chat 😛 mais ma famille adore ce que je fais. En tout cas, c’est ce qu’ils disent (et ils ont intérêt!) mais en toute honnêteté j’aime quand elle me donne des critiques ou des feedbacks constructifs; les Stirlings sont des gens très honnêtes.
    Du coup quand ils me disent qu’ils aiment quelque chose que j’ai fais, ils le pensent réellement.disent qu’ils aiment quelque chose que j’ai fait, ils le pensent réellement. Je ne pourrais pas imaginer une famille qui me soutienne plus.
    Je sais qu’ils m’aiment et qu’ils feront n’importe quoi pour moi si j’en ai besoin.

  • Une petite photo de ton espace de travail?
  • Je n’ai pas vraiment un endroit spécifique ou je compose mais si vous voulez une idée de ce à quoi ca peut ressembler, imaginez que je fais moi-même toutes les choses que j’utilise dans mes clips vidéos (accessoires, costumes, musique, gestion, direction, production), imaginez une pièce avec le sol couvert de vêtement, tissus, papiers, valises à moitié (dé)faites, costumes à moitiés finis posés sur un lit défait, quelques étuis a violon et un bol à demi mangé de céréales posé par terre.
    En d’autres mots, “la créativité rencontre une tornade”.

  • D’ailleurs tu travailles plutôt dans un joyeux bordel ou un bureau rangé avec une rigueur militaire?
  • Dans un joyeux bordel !

  • Et quand tu seras célèbre et maitre du monde,enfin encore plus que maintenant, quelle sera la première chose que tu feras?
  • Réserver un tour du monde !

  • Ce serait à refaire, tu te relancerais tout pareil?
  • J’ai fais BEAUCOUP d’erreurs et bien sûr ma vie aurait été plus facile si j’avais fais certaines choses différemment, mais je ne voudrais pas retourner en arrière pour changer ces choses. J’ai appris de mes erreurs.
    Donc je suppose que la réponse est « oui »… Je referais les mêmes choses si je revenais en arrière. Mais si je devais aller de l’avant, est-ce que je referais intentionnellement les mêmes erreurs? Absolument pas. Parce que c’est justement à ca que servent les erreurs, à apprendre d’elles.

  • Le meilleur/pire truc qu’il te soit arrivé en rapport avec ton travail d’artiste?
  • J’ai la chance de vivre mes rêves, parcourir la planète, partager ma musique et rencontrer des milliers de personnes à travers cette planète formidable!

    Je me sens incroyablement chanceuse et humble d’avoir eu cette incroyable opportunité.

    La partie la pire de ce que je fais est probablement la transition entre le « mode tournée » et le « mode retour à la maison ».

    Faire des concerts live devant des milliers de gens chaque soir est ce que je préfère le plus. C’est incroyablement énergique, des tonnes d’adrénaline ahaha, et j’adore trop ça!

    Donc quand tout finit subitement, et que je reviens à ma vie normale d’à la maison, ça peut être assez déstabilisant et je fais le point pour me rappeler de toutes les choses dont je peux être reconnaissante; les gens, la famille et les amis qui rendent la vie «normale » merveilleuse en et pour elle-même.

  • Quand tu regardes le monde tu le vois « déformé » ? Par tes connaissances musicales/ta célébrité/whatever
  • Je pense que voyager à travers le monde m’a rendue plus consciente sur comment les gens sont affectés par la culture dans laquelle ils vivent, la plupart du temps d’une bonne façon et peut-être parfois pas d’une mauvaise façon. C’est juste une observation générale.

  • Un message particulier à faire passer à tes fans belges?
  • Merci beaucoup pour tout votre soutien ; vous êtes des fans merveilleux et j’ai vraiment hâte de revenir me produire en Belgique ! [5]

  • Laglue’s Question : Et dans le reste de la famille, vous êtes aussi dans la musique et/ou la danse ?
  • Oui, mes sœurs et moi avons toutes appris un instrument en grandissant.

    Brooke joue du violoncelle, et Jennifer de la trompette, elle se produit dans ce groupe actuellement:Millennial mais jusqu’à présent j’ai été incapable d’aller voir aucun de ses concerts parce qu’à chaque fois, ils se produisent en plein milieu de mes tournées, haha. J’ai cependant entendu dire que le groupe est formidable. Ma maman adorait danser, mais pour le moment, je suis la seule danseuse de la famille :p

    [1] Sesam Street émission de télé américaine pour enfants, avec des marionnettes et le fabuleux Cookie Monster. Vazy voir, pour une fois, y a pas de restriction territoriale
    [2] Fond sonore instrumental
    [3] Hmmmm, voilà, c’est cadal, une sorte de concours de mini-miss américain

    [4] En anglais/français dans le texte, aka cay pa moa kilédit => I’d definitely say clumsy Smurf; ask anyone who knows me (I’m a total nerd!)
    [5] Na, et pas en France nananère (oui enfin aussi je suppose, posez cette hache tout de suite, je suis sûre qu’elle vous trouve aussi merveilleux, fans français )

Nov 212014
 

Hi there, for the first time in this blog, and probably for the last, there’s a note in English here. I know that, there are some crazy people [1] who don’t speak French but who even come here, sometimes with google translate to have a look.

But this time, it is not for that, but just because I have had the crazy chance to interview Lindsey Stirling, I must put it here, in its original version too. Because at least, there was a big work of multi-translation French to English and English to French [2]

I would like to thank Jennifer Fletcher who made that possible ; and now, please sit down and read this interview.

  • How long have you been enjoying dancing and playing music ?
  • Since I was six, so…22 years!?

  • What did you find attracting in it ?
  • I remember seeing the violin on Sesame Street, and my dad used to take us to free orchestra concerts all the time.  I noticed early-on that the violinists had all the “cool” parts, and so by age six I was literally begging my parents for lessons.

  • Are you rather fish or meat ?     
  • I love Sushi, but generally I prefer a little bit of meat (chicken or beef) to fish.  I am not a vegetarian by any means but I don’t eat a ton of meat either.

  • Do you eat/drink anything while composing music ?
  •   I like to snack on things like fruit and nuts and maybe some crackers, but my favorite thing to snack on is cereal.  I’m definitely a cereal addict!

  • Where do you compose ? When ? Why ? In the strict silence or with noise around you ?
  • I usually create a backtrack with a producer first, and then spend the next several days brainstorming and experimenting with different melodies.  It’s crazy; sometimes when I’m stumped or get writer’s block, I’ll have a dream about what I’m working on and wake up with a clear idea of the melody I need to write.  So quite literally, I often compose in my sleep.

  • Do you still have a song/dance/composition from your childhood ?
  • I made up some simple melodies as a kid, of course, and I recorded an album with the band “Stomp on Melvin” when I was in high school.  But I actually wrote my first violin solo composition for the America’s Junior Miss pageant.

  • You are pretty gifted with your hands and body, for dancing and playing violon. But in the everyday life, are you a clumzy Smurf or a Goddess of Hability ?
  • I’d definitely say clumsy Smurf; ask anyone who knows me (I’m a total nerd!)

  • In the creation process, do you have any routines, things which always happen in the same order or is it each time different ?
  • I’m pretty easy going, random, and tend to do things at the last minute, and I work really well under pressure.  I don’t necessarily have a routine, though I usually go through a similar process to get from conceptual beginning to completed track.  Sometimes I think of a story or a concept, and I move forward to create a song based on that “feeling” or idea.  Other times I literally just get together with a producer and start experimenting with different sounds until we come up with something I really like.  Over the next several days I then experiment with my violin.  If I can come up with a melody to put over the track that I absolutely love, it’s a winner!  If nothing is really working for me/coming to me, I put the track aside and start over. 

  • What do your friends/family/cat think about your work ?
  • Well I don’t have any cats 😛 but my family especially loves my stuff…at least they say they do (they’d better!) But in all honesty, I love that I can go to my family and they give constructive criticism/feedback; Stirling’s are a pretty honest bunch.  So when they tell me they love something I’ve done, they really mean it.  I couldn’t ask for a more supportive family.  I know they love me and that they’d do just about anything for me if I needed them.

  • A little pic of your spacework ?
  • I don’t really have a specific place where I compose, but if you want an idea of what it might have looked like when I used to do pretty much EVERYTHING for my music videos (props, costumes, music, managing, directing, producing), picture a room with the floor covered in cloth, papers, half-packed suitcases, half-finished costumes draped over an un-made bed, several violin cases, and a bowl of half-eaten cereal on the floor.  In other words, “creativity meets tornado.” 

  • Talking about spacework, do you rather work in happy mess or in a clean and tidy room ?
  • Happy mess!

  • When you are famous and mistress of the world (more than today), what will be the first thing you will do ?
  • Book a world tour!

  • If you could redo from scratch, would you do the same things in the same way ?
  • I’ve made LOTS of mistakes, and of course it would have made my life easier had I done some things differently, but I wouldn’t want to give back any of the things I’ve learned from those mistakes either.  So I guess the answer is “yes”…I would do things the same if I could go back.  But would I move forward and intentionally make those same mistakes again?  Absolutely not.  Because that’s the whole point of making mistakes: to learn from them.

  • What’s the best/worst thing which happened to you with your artist job ?
  • I’ve been able to live my dream, tour the world, share my music, and meet thousands of amazing people all over this amazing planet!  I feel incredibly blessed and humbled that I have had this incredible opportunity.  The worst part about what I do is probably transitioning from “tour mode” to “home mode.”  Performing live in front of thousands of people every night is what I love doing most, and incredibly high-energy, tons of adrenaline haha; I just love it!  So when that all comes to a sudden halt and I’m living a fairly normal life at home, it can be quite a let-down and I have to make a point of reminding myself of all the things I’m grateful for; the people and family and friends that make “normal” life wonderful in and of itself.

  • When you look at the world, do you   see it « deformed » by your knowledge in music or your      celebrity or whatever ?
  • I think that traveling the world has made me more aware of how much people are affected by the culture they live in, in mostly good ways and in maybe some not-so-good ways too.  Just a general observation.

  • Would you like to share a message    with your Belgian and french-speaking fans ?
  • Thank you so much for all of your support; you’ve been amazing fans and I can’t wait to come back to perform in Belgium again!

  • Laglue’s question (Laglue is a girl of 10 years old) : in the    whole family, is there anybody who’s playing music or dancing ?
  • Yes, my sisters and I all learned instruments growing up. Brooke plays the cello, and my sister Jennifer plays trumpet.  She performs in this group currently: Millennial, but I’ve been unable to attend any of her concerts because they always land in the middle of my tours haha; I’ve heard the group is amazing though. My mom used to love to dance, but currently I’m the only dancer in the family 😛
     

    [1] Hello, FUHA team
    [2] So that those who don’t speak French may also have this interview

Nov 202014
 

Un jour tu as un petit bébé vagissant dans les bras, le lendemain, tu te retrouves a faire des devoir d’algèbres halacon avec ton aînée, qui en plus à pas l’air d’aimer plus que ca ce genre de calculs…

Et puis ca te donne envie de faire subir des sévices terribles à son instit’,on parce que le calcul halacon© d’aire de feutrine a coller sur un cube ou d’aquarium fait maison de 30 cm de coté avec des plaques de verre vendues au mètre carré, et l’alu pour faire les joints au mètre, ben franchement ca me pète les ovaires un peu.
Et je te raconte pas le tapissage de pièces aux dimensions non-euclidiennes

Du coup, parce que j’ai des connaissances formidables, on a embrayer un peu sur les excuses fourres-tout/soupapes de sécurités:

  • “Madame, nous ne comprenons pas l’intérêt de mettre de la feutrine sur un aquarium. les poissons ont le droit de voir le monde. c’est de la discrimination anti Fishtick , pour raison idéologique de base, nous nous opposons à la réalisation de cette exercice”, une maman anonyme
  • “Madame, achetez un aquarium tout fait, ca coutera nettement moins cher et il sera probablement plus solide qu’un fait maison. Bien à vous, bisous”
  • “Chère madame, nous n’avons malheureusement pas le budget pour refaire la chambre de Basile, d’autant que nous ne connaissons aucunement ce garçon. Ca me parait franchement déplacer de nous demander une chose pareille. Veuillez voir avec les gens dont c’est le métier.”
  • “Madame, ma fille n’est pas en âge de fabriquer un aquarium, le verre ça coupe et elle n’a pas d’équipement de sécurité.
    En plus, où est ce que je vais m’amuser à trouver tous les matériaux? y’en a pas au match du coin, et puis c’est quoi l’intérêt? les poissons s’en foutent cordialement que leur aquarium soit carré où rectangulaire, de mon temps, ils étaient ronds en plus, et la poiscaille ne s’en portait pas plus mal, cordiablement”, un etudiant puer anonyme mui aussi

Puis on est partis sur des interrogations plus idéologiques: de quel mal-être mystérieux les profs de maths pouvaient-ils souffrir pour acheter leurs fruits par caisses de 100 kgs et d’ou venait cette compulsion maladive de baignoire bouchée (ou non) et de joints mal foutu.

D’ailleurs était-ce pour quitter leur faible condition qu’ils prenaient toujours leurs train par deux, partis de villes différentes a des heures et des vitesses aléatoires?

Bref, je déteste les mathématiques. D’ailleurs je préfère la logique, c’est tellement beau les tables de vérités et leurs équations. Et chaque fois que je fais du VLSM, j’ai un petit soupir de bien être avant de prendre mon crayon…

Et toi, jamais rêver d’écrire un mot d’excuse halacon© au(x) prof(s) de tes chers enfants?

Nov 162014
 

Laglue© qui arrive doucement sur ses dix ans DIX ANS PUTAING DE BORDAYL DE MEYRDE [1], elle a tendance à être un peu tragi-comédienne, tendance relouse, te donnant un aperçu de ce que pourrait être son adolescence [2] et de l’envie de la tout de suite l’envoyer au Goulag Récréatif, rapport que non, être servie comme une princesse, ca va juste pas être possible.

T’as beau l’aimer de tout ton coeur, parfois trop c’est trop, puis tu te rappelles qu’a pas encore dix ans, on reste malgré tout une enfant. C’est marrant de voir ses différentes facettes grandir et mûrir a des vitesses différentes; on peut avoir des conversations très pointues ou philosophiques avec elle, et l’instant d’après rire a gorge déployée sur une connerie ou un jeu de gamins.

Elle est a fond dans certains jeux, comme Minecraft, elle fait des constructions de fous, ajoute des mods, parlent une langue que les autres non-joueurs ne comprennent pas. Elle a lâché un peu Ingress, ca l’embêtait que ses parents prennent tout sans rien lui laisser.

Et puis elle est plongée sans ses bouquins, partout, tout le temps, dans une frénésie boulimique de lecture. Ca passe de la bande dessiner à la brique anti-agression, du manga au roman fleuve, elle n’en a jamais assez. Tu veux lui faire plaisir, achète lui un bouquin.


Sa soeur, qui arrivera un peu plus tard sur ses cinq ans est terrible aussi dans son genre. Un Fucking Four et Forbidden Five réunis. Une petite peste qui n’écoute rien, n’en fait qu’à sa tête et pleure à la moindre contrariété [3], n’en a clairement rien à faire de son Oedipe.

Papa? Bah, c’est un pis-aller pour quand maman n’est pas là. D’ailleurs dans la configuration pyramidale des amours de sa fille, il ne vient qu’en troisième position, derrière Mamie.

Bah oué, Papa il est nettement moins coulant et plus sévère, en plus on peut pas discuter avec lui. Enfin moi qu’avec maman, encore que ces derniers temps, maman elle est méchante, je l’aime plus, elle me met plein de limites que j’avais pas avant. C’est vrai quoi, comment peut-elle me brider dans mon envie de liberté et de découverte du monde, seule, alors que je vais avoir cinq ans?

Bref, souvent parfois, Lagluante© on a aussi envie de la passer à la moulinette et d’en farcir des lasagnes [4], puis de temps en temps elle a des petits mots, des réactions qui font qu’on fond totalement

Genre elle a été survoltée toute la journée, a couru jusqu’a tard dans la soirée dehors, et quand on rentre s’endort dans la voiture. Je la récupère dans les bras, elle entre-ouvre un oeil et demande si là, elle est calme et sage, et qu’elle m’aime beaucoup beaucoup, jusqu’au soleil, aux étoiles et a la comète

Ou alors que je meurs tranquilous, allongée dans le canapé, elle vient se coller tout contre moi, faire le “doudou Lagluante©” me faire des papouilles des bisous, parce que maman, elle est malade et faut la soigner [5]

Elle est aussi devenue pro en magie. Elle fait disparaitre les objets de ses mains [6], puis elle les fait revenir, sauf que parfois, ca marche moins bien et il faut qu’elle se dandine un peu plus pour récupérer l’item caché dans sa robe.

Elles sont dures et difficile parfois, se disputent souvent, se frappent aussi, mais à coté de ca, elles peuvent s’adorer se faire des énormes câlins et passer une demie-journée sans s’entre-tuer, voire jouer avec les mêmes jeux sans que ca ne crise.

Et surtout elles grandissent. De jours en jours. Et de ca, je ne sais pas trop quoi en penser…

[1] Tiens, c’est gratuit le coup de vieux dans la face. D’autant plus quand tu te rends compte que dans une poignée de mois, tu fêteras AUSSI les dix ans du blog. D’ailleurs je cherche des généreux donateurs pour faire des cadals pour cet évenement
[2] M’en fiche d’ici la je serai partie vers d’autres cieux plus cléments, sans enfants vivre une vie magique a paillettes, alcools, poules de luxe et plein d’admirateurs, pendant qu’une ribambelles de précepteurs masculins et féminin entreprendront les filles sur les choses de la vie et de la haute société. Ou pas.
[3] Pas tout le temps non plus hein, on peut passer de très chouettes moments ensembles
[4] Recyclage, toussa
[5] Le tout sans me filer de coup de boule, de genoux ou de tirage de cheveux, juste tranquille, allongée contre moi. Y a pas cette gamine a du potentiel en survie
[6] En les cachants dans sa robe, en disant une formule magique.

Nov 092014
 

Il y a un an et demi, ma belle-mère, éminemment sympathique, au demeurant, avait tenté de m’assassiner en laissant traîner malencontreusement une paire de chaussures dans l’escalier.

Si je n’avais pas été autant aguerrie dans les chutes, elle y serait sûrement parvenue. Mais cette tentative là s’est juste soldée par une cheville foulée dont j’ai traîné les séquelles quasi neuf mois.

Je pensais en être quitte niveau tentative d’assassinat, c’était sans compter qu’elle avait passer le flambeau aux filles

16h00 aujourd’hui, je sors la litière propre du chat, le pack de 10kg neuf, sinon c’est pas drôle, avance et paf, tombe avec celle-ci dans les bras tandis que ma cheville émet un craquement sinistre.

Je viens de me tauler sur un jouet sphérique de Laglue© et ma cheville et mon épaule déjà mal en point pleure à propos d’un abrègement de souffrance qui tarde à venir.

Je passe la fin de la journée à boitillé vaillamment tandis que ma chaussure me tient au courant de l’état de gonflement de la cheville.

20h00. On est chez les beaux-parents. Lagluante© avisant un ballon qui traîne dans un coin me le balance a la tronche de toute ses forces [1], paye les étoiles dans les yeux, tes vertèbres cervicales venant faire un bisous à tes lombaires tandis que ton crane se met a te lancer vigoureusement

J’ose espérer que la journée est finie là, j’ai fais le tour des bobos en tout genre, je survis vaillamment même si je sens que ma gorge se resserre de plus en plus et que mes ganglions prennent de plus en plus leurs aises dans celle ci


Vous pouvez envoyez vos dons en tisane, wintercure et autres thés au blog qui transmettra

[1] Bon techniquement elle l’à juste lancé très fort, sa courbe se terminant malencontreusement sur mon crâne

Nov 082014
 

… I did it again, je te racontais que j’allais chercher MonMonsieur à l’aéroport. Ben en fait, as usual [1] ca a été épique un peu.

Son vol atterrissait à 23h15, j’avais pour 40 minute de trajet, je comptais partir pour 22h15, histoire d’être à l’aise.


Je t’avais dit aussi que j’avais mis Lagluante© a faire une petite sieste et que quelques minutes avant de partir, elle continuait de cavaler en haut. Bref, j’arrive a 22h pour la lever.

Pas moyen, elle dort du sommeil de la buche du juste, secouage, chatouillage, rien n’y fait. je me résigne à prendre ses trop lourds kilos dans les bras [2] et a tenter de descendre sans nous tuer.

Je te passe le petit corps qui me glisse dans les bras, cherchant à nous entraîner tête première dans l’escalier, et le Rotisha qui s’est glissé sous mon pied au milieu de l’escalier.

Partie rigolote: habiller le petite cadavre: manteau, bonnet et chaussures, pas folle, je l’ai faite dormir habiller.

Je sais déjà que je ferai jamais comme métier habilleuse de cadavre, je me suis déboiter trois épaules et j’ai failli la faire tomber quatre fois.

Embarquement des enfants vers la voiture, avec une engueulade sur Laglue© qui devait évidement ABSOLUMENT aller faire pipi maintenant. Pas du tout pendant que je préparais sa soeur. D’ailleurs elle a toujours pas mis ses chaussures.

Il est 22h35, tout va bien, on gère. Ou pas.

Traversée du jardin et de la route dans le noir, en tenant le petit corps qui chouine et qui glisse de mes bras, sinon ce n’est pas drôle.

Attache l’enfant qui se tortille dans le siège auto, dans le noir et lui donner ma propre veste comme couverture alors qu’il fait 7° dehors.

Bouger ma voiture, garée sur le cul de la voiture de MonMonsieur pour cause de manque de place, reculer la voiture de MonMonsieur, la placer pour partir, rentrer dans la mienne et tuer le connard de voisin qui voulait me piquer la place. Le fait que j’étais là avant ne compte pas à ses yeux. Je lui exprime ma façon de penser [3], gare ma voiture à sa place et embarque pour l’aéroport.

Il est 22h45, on est laaaaaarge. (Oui, toujours ou pas)

Lagluante© ronfle derrière après avoir pleurer sa fatigue, Laglue© chante a tue-tête la reine des neiges, mon téléphone m’envoie un message: MonMonsieur a atterri, il attend ses bagages, on est toujours sur l’autoroute, tout va bien, je vois déjà mon Starbucks filé tel un météore de Pégase loin de moi.

On arrive sans se perdre, prend le premier parking qui me tombe sous la main. Détachage de Lagluante© chouinage en règle, on se dirige vers le terminal des départs. Non parce que tant qu’a faire, vu que MonMonsieur il poireautait depuis perpet’ il a déjà commandé les chocolats et nous attends.

Le retour ressemble à l’aller. Cadavre poids mort, mais fois deux cette fois. Avec la superbe prestation de Laglue© qui est parvenue a s’endormir juste après avoir posé une question.

Au final elles sont arrivées toutes les deux chacune dans leur lit, en un sol morceau, aucun dos n’a trouvé la mort dans l’exercice [4] et c’est avec delectation que j’ai retrouvé mon lit pour un repos bien mérité.

… Dis, c’est quand qu’on retourne au Starbucks, c’est une tuerie leur chocolat viennois miel amande…

[1] Oui j’adore mettre plein de mots anglais dans mes posts ces derniers temps, c’est hype, t’vois.
[2] Une petite vingtaine en fait, mais elle est vraiment lourde quand elle dort
[3] Qui pourrait se solder par un vas faire caca dans les bois la mainantoussuite si tu veux pas te faire enterrer sous le pommier du parc
[4] Bien que certains ont été fortement injuriés

Nov 072014
 

Et voilà, dans moins de deux heures, je devrais retrouver MonMonsieur à l’aéroport [1]. J’ai donc survécu encore à une semaine en célibat avec deux enfants. Plus important encore, elles m’ont survécu [2]

J’ai géré comme un chef, elles sont pas arrivées en retard [3], elles ont eu a mangé tous les jours, des vêtements propres et aucune ne s’est noyée dans la baignoire [4], même les journées en flux tendus, du style 3 jours sur les six ou MonMonsieur à été absent.

Pour survivre, j’ai appliquer la stratégie de la terre couette brûlée, aka mettons donc cette eau plus que bouillante et sous pression dans une fluffy kawaii bouillotte et mettons la au pied du lit, le temps de prendre une douche de vapeur, tellement l’eau est chaude et de ramener la température de mon corps à un niveau suffisant pour dormir [5] et pouvoir enfin profiter d’un lit toute seule histoire de pouvoir me rouler en boule AU MILIEU sans embêter personne, ni être embêtée.

Oui sauf que.

  • Jour 1: Laglue© me rejoins dans le lit après avoir déposé son père a l’aéroport. Le soir je me couche dans mon lit seule. 3h du mat: la grande arrive, je suis malaaaaaaddeeeeeeee.
  • Jour 2: c’est le seul finalement que je passerai seule dans mon lit, les filles étant attachée dans le leur, pas moyen de s’en échapper, je suis tranquille. Sinon la journée est cool: commencée a 7h du mat’ terminée à 18h. Joie et bonheur. Les filles sont gérables.
  • Jour 3: C’est le mardi. Pas grand chose à dire, je gère les cours des filles, les miens, la mise au pieu.
    Vers 1h du mat’ Lagluante© arrive en pleurant, elle terminera la nuit dans mon lit, prenant le rôle de “doudou à maman” [6]
  • Jour 4: C’est le “petit jour” youpiya, je rentre avec deux gamines qui pleurent et s’entretuent. Je les entretue moi-même, pour la peine Laglue© squatte mon lit pour la nuit. Bilan, un nez casser les deux yeux noirs. Elle a le coup de boule dans son sommeil facile, cette petite là
  • Jour 5: Chic alors, le jour des cours à l’académie pour Laglue© et sa copine, et ô tiens, mon nouveau jour de tromblon hautbois. Ce qui a donner un truc genre chercher les filles a 16h00/les déposer à l’académie/être à l’heure pour la réunion de parents de 17h10[7]/récupérer le papa de la copine de Laglue/foncer sur Hannut/aller a mon cours/prêter la voiture/récupérer Laglue© et ma voiture et ramener tout le monde à bon port. C’est au tour de la Katranzédemie de me squatter la couette. Et bien crois moi, elle sait y faire pour prendre toute la place que tu puisses plus y poser le gras de fesse sans l’écraser
  • Jour 6: c’est vendredi, le jour ou elles terminent tôt et sur-excitées. Je blogue actuellement depuis ma cellule, condamnée a perpet’ pour double infanticide, alors que je n’ai fais qu’abréger leurs souffrances, tandis qu’elles s’entre-tuaient

Je pars dans moins d’une heure a l’aéroport. Bien entendu, Lagluante© qui était au lit pour “une petite sièste parce que fatiguée galope allègrement dans le couloir, tandis que sa soeur comate sur mon bras…

Oh oui, que je l’aurai mérité mon starbucks…

[1] Sous réserve qu’on ne se perde pas en cours de route, qu’il ai pas raté son vol – à priori non, il twittait depuis sa place. Pour le reste, c’est pas un vol MA, il devrait donc arriver sans trop d’embûches, et dans les temps.
[2] Ce qui n’était pas gagné, vu leur potentiel de nuisance
[3] Contrairement à moi, mais c’était pas ma faute, et j’étais dans le quart d’heure académique
[4] Note pour plus tard, prendre des parpaings plus lourd et la remplir plus
[5] Trois degrés environ.
[6] Aka, je fais le poulpe et je te colle, tant pis si tu deviens mauve de ne plus savoir réspirer
[7] Moi je l’étais, la prof pas, pour une fois que c’est pas le contraire

Nov 052014
 

Lagluante© katranzédemie a un amoureux. Même qu’elle l’aime très fort. D’ailleurs elle n’arrête pas de m’en parler. Ils ont prévus de se marier, il est d’accord aussi du reste.

Il ne se passe pas un jour sans qu’elle ne m’en parle, je sais exactement comment elle veut se marier, et le type de fleurs qu’elle voudra.

D’ailleurs, elle appelle le papa de l’heureux élu “Papa”. Et les deux tourtereaux filent le parfait amour.

Y a juste un truc qui chiffonne aux entournures. Le potentiel, il aimerait bien que sa dulcinée lui fasse le ménage et la cuisine. D’ailleurs il est prêt a quitter la maison de ses parents, parce qu’il est en désaccord avec eux. Et il n’a pas a s’inquiéter de ne pas savoir se débrouiller tout seul, avec Lagluante© ils s’en sortiront tout les deux.

Bien.
Où ai-je mis déjà mon fusil a ours et l’acide fluoroantimonique, je te rassure hein, c’est à titre préventif

Mais bon sang bien sûr, les enfants c’est si moignon, mangez-en faisez-en