Oct 202014
 

Bxl - Darsana - Photo Niantic


Avant-propos: oui ça (re)parle d’Ingress, de résistance, de FUHA et d’anomalie. Ah et de ma vie aussi, un peu.
Peut-être qu’un jour je traduirai ce post en anglais (ou que quelqu’un le fera pour moi, ou en dira la substance). En attendant, il sera ici en français, parce que bon voilà, j’avais envie/besoin de l’écrire épicétou.

Maybe, one day, i’ll translate this post in English,because, Ingress is at least more in English than any other languages. And the 1/2 of my team don’t speak French. But for now, it is just in French, because my blog is in French and I have already say something similar in G+

Je n’ai jamais été une meneuse. D’ailleurs les gens, j’aime pas ça. C’est compliqué, susceptible, faut les ménager et j’ai autant de diplomatie qu’un porte char leclerc. En plus je suis handicapée sociale et je les comprends pas, du coup dès qu’il s’agit de fédérer ou de leader, je laisse la place aux autres avec grande joie.

Je préfère être dans l’ombre, la petite main prête a donner un coup de main ou plus, mais qui sera jamais sous le feu des projecteurs, parce que de un, le feu ça brûle, de deux, j’ai déjà des gens qui viennent me dire bonjour que je sais même pas/plus qui ils sont [1], alors si je devais être connue par encore plus de monde, j’te raconte pas le beau bordel que ca serait. [2]

Bref, j’avais lancé y a quelques semaines l’idée de faire une équipe exclusivement féminine lors de l’anomalie Ingress sur Bruxelles. Qu’on savait même pas encore comment elle allait s’appeler. [3]

Je pensais même pas que ça allait prendre, tu parles, rassembler quinze meufs de nationalités différentes, pour essayer de monter un portail P8 international c’était un peu gros.

Mais c’était sans compter sur quelques facteurs exterieurs…

  • Azouik, dans les hautes sphères de la résistance belge
  • les FUHA girls, qui ont été très rapidement emballées par l’idée
  • Les copines des copines qui pourraient être intéressées

Bref, on a eu notre équipe. 15 nanas toutes plus géniales que les autres, internationales, folles et FUHA [4], commence alors de grandes discussions sur hangout, puis le lancement d’une communauté, plus facile pour centraliser les différentes infos.

On “attrape” une team leader, Mimtwin => “Ouais ouais, tu seras TL, j’veux bien être ta co-TL”, Azouik nous refile the best nav ever, et le grand retour super attendu d’une amie et joueuse hors-pair, NatachaBabette et tout ce beau monde parle, joue et rigole.

Une équipe de filles peut-être, mais pas n’importe les quelles. Les discussions sont tours a tours trash, graveleuses ou rigolotes, ca parle de tout et de rien. Un coté mode aussi, pour se créer nos propres t-shirts et hoodies, histoire qu’on soit bien repérables. C’est un véritable travail d’équipe, entre brainstorming et le travail de graphiste de MinnieMax qui nous fait un logo de toute beauté, nous permettant de porter fièrement les couleurs de la FV-FUHA Team 1 de Bruxelles.

Je prends en charge les commandes, passe par Epic Guy pour la création. D’ailleurs je te recommande, prix très correct, qualité au top, grand choix de t-shirt/hoodies/whatever et avec les délais cours qu’on avait, il a assurer comme un chef. Voilà.

Les jours, passent, on fait nos inventaires comme on peut [5]. Je me rends compte que je viens de passer une commande de plus de 300€ pour des gens que je ne connais pas IRL, sauf l’une ou l’autre et ca ne me stresse pas. C’est normal, c’est FUHA. Je sais que chacune me payera son dû [6]

Arrive le vendredi soir. J’embarque avec Lagluante© ma caisse et mes affaires chez mes parents. Prépare un premier sac de t-shirt pour les filles que je verrai a l’event pré-anomalie. Ca ne fait pas tellement baisser le niveau, ce qui me désespère pour demain, vu que je vais me taper le trajet jusqu’au cinquantenaire a pattes et en métro.

La soirée passe super vite. Je revois des gens que j’avais plus vu depuis quelques semaines à plusieurs mois, des retrouvailles, des boissons, des rires. Je me fais ramener chez mes parents par un joueur au gout très sûr

Regarde moi, je suis un écureuil renard cromeugnon


Quelqu’un qui a une telle peluche dans sa voiture ne peut-être que de bon gout

Samedi matin. Le rendez-vous est a dix heures. Chance, dans le métro, je croise un autre joueur qui me conduira ma caisse de hoodies jusqu’au point de rendez-vous. Il m’a sauver la vie, rien que de passer les portillons avec la caisse était épique et j’ai bien failli finir décapitée.

Distribution de t-shirt/hoodies, il ne reste plus rien, nous sommes bien équipées, téléphone et anker chargés au maximum, les cookies et les pralines circulent dans l’équipe. Le nalu et la bière aussi.

Les mesures commencent. Notre nav gère comme une cheffe, et malgré l’adversité des pannes de réseaux et autres soucis, nous gardons sous nos couleurs 9 des 14 portails qui nous ont été assignés. Le reste est neutre. Un est vert; de quoi être fières donc.

L’après-midi est très vite passée sous le soleil, les licornes et les cris FUHA, j’ai l’impression de le dire à chaque fois, mais chaque anomalie est mieux que la précédente, bien que je ne vois pas trop comment faire pour surpasser celle-ci. A part en reprenant la même équipe, ailleurs.

Bref, merci à :

  • mimtwin
  • NatachaBabette
  • Alouche
  • Cyliane
  • FUHAMarie
  • hitram
  • jw1512
  • kitty151
  • KureruChan
  • legslesslegolas
  • Sellenne
  • MinnieMax
  • Pyroclastic
  • et notre prestigieuse invitée: Boranova

Voilà, il n’y a pas de mots pour décrire ce qu’on a vécu, l’entente du groupe, les moments de rires et de connivence et l’impression que le temps passe trop vite. J’espère juste qu’on pourra remettre ca a l’occasion, parce que vraiment c’est trop la classe.

Puis du coup je me suis retrouvée a devoir utiliser mon anglais intensivement,ce qui m’a fait du bien. Parce que malgré le fait que je sois niveau B1-2, j’ai toujours l’impression d’être méga nulle et incompréhensible.

Bon sur ce je te laisse, je dois changer mon nom ingame en Useless

[1] Vis ma vie de personne absolument pas physionomiste. Je suis contente de jamais avoir eu les filles en pouponnière, j’aurais carrément pu me tromper d’enfant. Voilà à quoi j’en suis rendue. Bientôt je vais faire un who’s who pour être sûre de reconnaitre les amis que je vois trop peu souvent.
[2] Oh wait, c’est déjà le cas en fait, on va éviter d’en faire plus
[3] C’était donc pas trop trop tard donc
[4] FUHA, c’est un état d’esprit, du fun, de la solidarité, de l’amitié et un (gros) grain de folie.
[5] Aka quelques fermes et récupérations d’items chez l’un ou l’autre qui ne participe pas
[6] Puis de toute façon j’ai une cave insonorisée

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)