Sep 102014
 

Je vous l’avais pas dit [1], mais ma vie est totalement et définitivement une grande aventure. Avec plein de surprises. Bon pas toujours bonne, parce que te retrouve en rade en rase campagne parce que les ressorts de suspension de ta voiture on décidé de te lâcher cinq minutes avant d’arriver sur l’autoroute [2] ou coincé dans les couloirs du métro parce que le dernier est passé avant que tu n’arrives et que les grilles se sont rabaissées le temps que tu rentre, au moment ou le téléphone portable n’existait pas encore, c’est sûr, après tu en rigoles mais sur le moment, un peu moins.

Bref. J’ai l’avantage, ou le désavantage, c’est selon, de vivre dans un petit village, pas si pourrit qu’au moins il a un nom. Mais du coup si les gens se connaissent à peu près, moi je ne les connais pas, étant un petit peu beaucoup handicapée des relations sociales et misanthrope. En plus les gens ils sont méchants et j’ai rien à leur dire. Voilà.

Sauf que fatalement, il y a des “petits commerces” dans le coin: épicerie, boulangerie, pharmacie, librairie,.. et que c’est toujours à peu de chose près la même personne au comptoir et que donc, forcément, à un moment ou un autre il y a interaction humaine et échange de phrases.

Je crois qu’ils se sont fait au fait que je suis complètement folle et pas tout seule dans ma tête. Ce qui n’empêche qu’ils se méfient. Enfin je crois. Et qu’a chaque fois que je pense ne pas pouvoir faire pire, ben si, j’y arrive. La preuve?

Je vais chercher quelques boissons et de quoi mettre sur les tartines à l’épicerie du coin. Au comptoir, un vieux monsieur gratte un billet de loterie à 10€, avec plein de petites cases à gratter, toutes plus chiantes les unes que les autres. D’ailleurs il plaisante sur un éventuel gros gain avec le caissier.

Moi je suis a coté et avec mes petits bras, dont un handicapé suite a un accident à essayer de chopper deux bouteilles. A coté des bouteilles des oeufs géants en chocolat, estampillé spiterman [2].

Une bouteille choit à droite. Tombe sur les autres qui en effet dominos s’abbattent vers le joueurs. Une autre à gauche fait pareil avec les kinder géant.

Me v’là a rattraper tout ca in-extremis, tandis que le caissier se marre, parlant de tentative d’assassinat et que, un emballage d’oeuf entre les dents, je demande “gagné gros, ok, mais gros comment?”.

S’en suit une discussion très trouze millionième degré sur mes capacités de meurtrière et les raisons qu’en fait je suis pas si maladroite mais bien que c’était prémédité et que j’allais faire passer ca pour un accident, avant de terminer par finalement que franchement, c’était honteux que les items soient aussi mal rangés rodidons.

Voilà. La Lolly a l’état naturel dans toute sa splendeur…
Dis, tu veux être mon ami? en cliquant ici?

Sinon on est presque a 200 likes sur la page du blog. Vous avez pas envie de me faire plaisir, hein, dites dites?

[1] Ou pas. Si tu es tout nouveau/nouvelle sur ce blog, tu ne le sais peut-être pas. Si tu me connais je peux pas le cacher, si tu as lu le blog, tu le sais déjà
[2] Que tu as eu de la chance, t’as dit le garagiste, dans le cas contraire tu aurais finit comme crêpe sur la berme centrale
[3] Spiderman, en langage Lagluante©

  One Response to “Celle qui a réellement deux mains gauches”

  1. Bref, un événement banal dans la vie de Fabi 😀

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.