Sep 212014
 

J’ai un truc à vous avouer. Un truc pas cool. Un truc pas glop. Ca fait plus de dix ans que je n’avais plus pris un bain, dans ma propre baignoire…

Dix ans. Même onze en fait. Onze ans donc, que j’attendais impatiemment de pouvoir me re-coincer le cul me vautrer langoureusement, voluptueusement dans une baignoire.

Observe moi, plonge ta main dans l'eau, je sens déjà ton plaisir a l'idée de te prélasser dans mon eau

Ca aurait dû être un moment d’une intensité rare et remarquable, un moment unique, un point d’orgue a ma vie [1], une apothéose, [2], un moment parfais dans l’univers, quand tout est bien, bien agencé, bien positionné; j’avais même prévu le bain moussant, une bonne lecture et des bougies, balancé les gamines dans la baignoire la veille au soir pour profiter de ce moment SEULE, sans avoir de parasite dans mon eau ou ma pièce, sauf que, bien évidemment, ca s’est pas DU TOUT passé comme ça.

Déjà, il faut savoir que la salle de bain n’a pas encore de porte. Et de douche, mais ça c’est accessoire, elle a une baignoire. A mon sens, une salle de bain n’a pas besoin de plus; j’ai tellement été frustrée, tu comprends que je vois une baignoire accessible, je ne me sens plus.

Bref, la salle de bain est encore “under construction” et reste ouverte à tous et a tout vent et particulièrement à Lagluante© croisement génétique entre un koala tout mignon, une moule et une tumeur envahissante et invalidante de la jambe droite [3] et qui meurt si jamais elle est pas dans la même pièce que sa mère pendant plus de quatre minutes. Oui a Katranzédemie, je sais, j’ai dû louper quelque chose dans le rompement du cordon.

Lagluante© donc à pleurer silencieusement toute les larmes de son corps quand je lui ai dit que non, aujourd’hui, je prenais mon [Fucking] premier bain Tûûûût seule, que y avait pas de négociation possible et que je comptais bien en profiter au delà du raisonnable, à savoir finir façon écrevisse noyée au fond de la baignoire brûlante, flottant entre deux eaux, les cheveux étalés langoureusement autour de mon adorable tête [4]

Bref, devant ma progéniture au coeur saignant, au moins comme mon steak, j’ai donc condescendu à lui permettre d’aller dans la salle de bain avec moi. Bon de toute façon j’avais pas le choix, sans porte point de salut et elle l’aurait très vite compris si elle y avait réfléchit un peu. Du coup j’ai pris les devants et présenter la chose comme une immense surprise que je lui faisait.

Et bien crois moi, mon moment de luxe et volupté, il s’est transformé en cauchemar intégral.
Déjà, l’idée du bouquin, tu oublies. Surtout quand tu as une petite fille armée d’un gobelet a coté de toi et prête à t’aider a mouiller/rincer tes cheveux et qu’en plus, elle a pris sa collec’ de playmobill et schtroumpfs et veut jouer avec toi, directement ta jauge a zenitude se réduit à vitesse grand v.

Me voilà donc à jouer avec Squelette qui essaye d’attraper les schtroumpfs pour les manger, tout en tentant de rester en vie sous les trombes d’eau que Lagluante© me balance a la yeule. Sportif donc. On repassera sur le moment en communion avec la nature, mon moi profond a la transcendance de ma procrastination toute puissante pour retomber dans le bas matériel, ou, empêcher Lagluante© déjà passablement trempée, rapport a toute la flotte qu’elle a balancé par terre de me rejoindre dans la baignoire.

Oui, parce que la bougresse, elle s’était déjà déssapée, parce que “tu comprends maman, j’ai froid avec mes vêtements mouillés”, et a poil, jouait de la gravité pour atterrir tête première dans l’eau.

J’ai eu environ une minute trente de répit, quand elle est partie aux toilettes. La salle de bain ne peut pas en dire autant…

Elle est passée par ici, elle repassera par la

Bref, j’ai une nouvelle baignoire qui s’appelle Mimi Furo…

Je suis, luxe, je suis volupté, je suis ta fucking nouvelle baignoire, Mimi Furo o/

Et vous? Vous faites comment pour profiter de la salle de bain tranquillous? Vous attachez les gniards? Les mettez devant la télé? Attendez qu’ils soient endormis? Non s’il vous plait, donnez moi des trucs, je veux profiter de Mimi de façon zen et décontractée…

[1] C’est te dire à quel point elle est passionnante pour le moment. Rappelle moi de te parler sur comment je me perds trop bien dans les villes étudiantes, c’est très rigolo. Pour les autres
[2] Et non une apoptose, même si je risque la mort, et pas que cellulaire a chaque sortie de baignoire
[3] Oui la demoiselle a une préférence jambière.
[4] Poétiquement, ca donne bien, en réalité, le gras de la fesse coincée entre les parois de la baignoire et le cheveux gras et flottant commençant déjà a boucher le syphon a défaut de m’étrangler convenablement, après avoir glisser sur le fond de Mimi et m’être exploser le coccyx et l’occiput. En échappant de justesse à la noyade. Voilà. The true story of my life.

Sep 192014
 

Une fois n’est pas coutume, on va sortir un peu, voire totalement de la ligne éditoriale de ce blog [1] pour parler un peu de la presse.

Non je ne vais pas te causer du référendum écossais, ou du temps par ici, mais d’un article passé assez inaperçu je pense, sur une solution proposée par un informaticien français et son associé belge [2], proposant un logiciel pour éviter les coupures de courant cet hivers.

Je te mets ici les titres glanés sur différents sites:

  • La Belgique a refusé un logiciel “anti-black-out” – 7SUR7.be
  • Melchior Wathelet met au frigo un logiciel “anti-black-out” – DHnet.be
  • Wathelet met un logiciel « anti-­black­-out » au frigo : « Aucune preuve d’efficacité… » – lavenir.be
  • Melchior Wathelet explique pourquoi il a mis au frigo un logiciel “anti-black-out” – lalibre.be [3]
  • Melchior Wathelet met un logiciel “anti black­-out” au frigo – rtbf.be
  • Un informaticien a trouvé LA solution pour contrer le black-out, Wathelet la refuse – rtl.be
  • Melchior Wathelet met un logiciel «anti-black-out» au frigo – lesoir.be

En gros le gars propose a l’état belge, pour la “somme modique et symbolique de un euro par personne” de lui fournir un logiciel qui permettrait de réduire la consommation électrique des foyers. Pour un an les onze millions hein. On est pas fou, on file pas le logiciel, mais des licences. Vas-y le confortable revenu par an si tu signes le contrat.

Sans entrer dans les détails techniques, le programme “libérerait” de la mémoire pour consommer moins. D’après mes sources IT, c’est du joli bullshit et les chiffres sortis sans aucun fondement scientifique.

Il table aussi sur 5 millions d’ordinateurs en Belgique, toutes catégories confondues (privés/public/entreprises/whatever) dommage, d’après les chiffres du crioc, page 6 en 2008, il y avait 4 575 950 de ménages, possédant chacun 1,3 ordinateurs ce qui nous fait en 2008 5 948 735 ordinateurs, rien que pour les particuliers. En six ans ça a du quand même bien bien augmenté. Plus tous les ordinateurs des sociétés et de l’administrations, ca doit faire un beau paquet. Sans compter les datacenters et serveurs disséminés un peu partout…

Bref, un peu raté sur le nombre pour le coup. Je t’épargne les chiffres sortis du chapeau qui sont invérifiable et fait sur base d’extrapolation vu que le logiciel n’a jamais été déployé sur autant de machines et que je ne sais pas avec quelle précision ils ont pris leurs mesures

Mais c’est pas tant sur ca que je voulais attirer l’attention, mais plus sur la façon dont les manchettes des différents journaux ont été faites.

En soit, c’est très bien d’avoir refusé un logiciel sorti dont ne sais ou, pas tester en environnement réel à 11 millions, pour ce prix là, j’espère qu’en plus il fait le café. Sans compter que d’après Melchior Whatelet il y a eu harcèlement pour acheter le produit et que le promoteur du projet est “une personne pas tout à fait nette qui a déjà eu des problèmes avec la justice”

Un joli sac de noeud et une belle possibilité d’arnaque. Mais la presse a préféré titrer sur le fait qu’il refusait une solution, oh combien simple [4] et permettant d’éviter les délestages par radinerie.

Or le gouvernement actuel est toujours en affaire courante il me semble et de fait, pas habilité a prendre des décisions telles que celle ci, en plus d’être en fin de législature.

Sinon ce qui est raconté dans le site du logiciel est juste un formidable bullshit [5] et l’optique utilisée pour le promouvoir comme logiciel anti “black-out” est malhonnête. Certes, il a obtenu des awards mais plus comme logiciel d’aide aux personnes que spécifiquement sur le point d’économie d’énergie; bref plus une façon d’essayer de se faire de l’argent facilement qu’une réelle solution.

Mais ils auront au moins eu le mérite d’essayer et de parvenir a faire taper sur un pauvre ministre qui pour une fois, a fait correctement son boulot. Non sérieux, parce que pour le reste, voilà quoi…

[1] Si si, en cherchant bien il doit y en avoir une. Ou deux. Voire même trois. On va dire qu’elle est quantique, comme ca elle change quand elle veut. D’ailleurs à ce niveau là, c’est carrément plus une ligne mais une courbe qui se gausse.
[2] Dont seul la DH cite les noms: Alexander Hoffmann et Bruno Bernard
[3] Qui ne devait pas être le titre original l’article ayant été mis à jour entre temps
[4] Ce qui est bien connu, les meilleures solutions sont les plus simples, et les yaka et ilsuffitde vont régler la paix dans le monde
[5] Libérer de la mémoire ne fait pas consommer moins. Voilà, comme ca c’est dit. Sinon en plus long ca donne ca:
” Nombre de logiciels de ce genre existent, et partent du postulat que Windows fait mal son travail et ne récupère jamais de la mémoire des programmes qui l’ont jetée. C’est ridicule. En réalité, Windows utilise la mémoire libre pour y stocker des tas de machins qui pourraient être réutilisés à terme. Si une application demande de la mémoire, Windows va simplement recycler la mémoire “au cas où” en mémoire libre et paf. Et pas que Windows. Sous Linux, tapez “free”: je parie que la mémoire libre est presque nulle tandis que buffers free est énorme. C’est parce que la mémoire libre sert à faire de la cache disque. Nettoyer systématiquement ces zones est purement et simplement contre-productif.”
Pour compléter, les auteurs de greenify, un logiciel du genre évoqué ci-dessus pour Android a expliqué qu’accéder systématiquement à la liste des tâches pour tout virer sauf l’application active avait un impact négatif sur la batterie parce que ces applications consommaient plus à rétablir leurs données en mémoire que de les y laisser. Ils recommandent donc de ne supprimer que les machins rarement utilisés…. Pour un bénéfice très minime.”

Sep 182014
 

Alors le manduca c’est quoi? Je sais que j’en parle beaucoup sur ce blog depuis que je l’ai [1], sous le vocable de sac-à-bébé et que j’en suis entièrement satisfaite, facile d’utilisation, seule ou entre amies [2], même un handicapé des mains gauches comme moi parvient a le mettre toute seule [3], en avant, en arrière, sur le coté voire même sur l’autre coté [4]

Fort bien me diras-tu, maintenant tu sais ce qu’est un manduca et à quoi ca sert. Mais à quoi celà ressemble donc?
Et bien en fait, ca ressemble réellement à un sac à rando bébé. Avec les bretelles une ceinture ventrale et le petit clip entre les bretelles. Limite tu te sens (re)devenir jeune scout, insouciante sur la route, avec tes trois tonnes de matos en direction pour le point de campement suivant.

Alors la, il est en mode Lagluante© c’est à dire pour les enfants plus grand: la poche est dézipée, le truc nouveau-né rentré et reglé pour ma physiologie.

Concrètement ca veut dire quoi?
La ceinture et les bretelles sont réglables, pour le maximum de confort pour toi [6] et pour le gremlins à l’intérieur [7]

Après suivant la façon ou tu veux le mettre, la procédure est exactement pareille, mais inversée [8].
Donc y a trois façon de porter: sur le ventre, sur le dos ou sur la hanche. Perso avec ma scoliose, j’évite de trop porter sur la hanche sinon je termine la journée façon double vé, et crois moi, c’est pas beau à voir [9]

Donc comment qu’on met le sac à viande bébé avec le bébé?
Ben c’est facile. D’abord tu clipse la ceinture ventrale. Le plus facile devant toi puis tu [10] fais tourner (ou pas) jusqu’à la position désirée:
Dans le dos si tu veux porter l’enfant sur le ventre Sur le bide si tu comptes porter ton chérubin dans le dos Et sur la hanche si tu veux porter sur la… hanche. C’est bien tu suis

Ensuite tu règle la ceinture que ca tombe bien sur tes hanches/ton bassin sans être ni trop serrer ni trop large. Le but c’est que le poids soit réparti sur tes poignées d’amour hanches

Après, tu prends le bébé, parce que bon à la base, c’est lui que tu dois mettre dedans.
Donc, le bébé dans tous les cas il va dans la poche, que ce soit
Devant Derrière

Ou sur le coté

Devant c’est le plus facile, tu le met contre toi, ventre à ventre et tu le tiens d’une main [11]

Replie la poche sur bébé jusqu’en dessus/dessous de ses épaules suivant la taille et le degré de coopération de ton gamin

Pis enfile les bretelles. Après tu te démerdes pour clipser le truc des bretelles pour plus de confort

Coté arrière c’est pareil, sauf que c’est un rien plus artistique, étant donné que ton môme, il va falloir le passer a l’arrière.
Pour ca plusieurs méthodes:
Celle dites Mc Gyver ou suicidaire: Dans les bras, un passage sous le bras et hop, bébé est installé confortablement. La variante dites du cumulet est plus pour les warior ou les athlètes de compétition.
Après faut se pencher en avant pour avoir plus facile à bien mettre la poche et les bretelles sans avoir l’effet glissade du bambin

Plus simple et moins effrayant, avec un enfant qui tient debout tout seul, c’est sur la table à langer ou le canapé si tu es comme moi une moule des muscles des cuisses, ou un départ accroupi si jamais tu sais te relever avec le gamin sur le dos.

Pour un bébé, la version appel à un ami [12] ou le départ couché sur le lit canapé est la plus recommandée:
Poche étendue sur le lit/canapé, on met bébé dessus, pis on se relève doucement avec le bébé dans le tissu.

Après Yapluka enfiler les bretelles et clipser la sécurité des bretelles, de nouveau pour un confort optimal, et ne pas avoir la bretelle qui glisse toutes les trente secondes et demie, parce que c’est chiant a force.

Pour le coté je ne te fais pas de dessin, tu fais un quart de tour et c’est tout pareil, sauf pour les bretelles haha

Pour défaire c’est facile. Le seul truc vraiment a retenir c’est qu’on détache la ceinture ventrale EN DERNIER, sinon c’est la dégringolade assurée.
Bref, on déclipse les bretelles si elles ont été clipsées,

on les retire en tenant la poche [13],

On retire la poche en tenant bébé d’une main [13encore]

Pis on pose le bébé et on peste et jure pour détacher la ceinture ventrale et son système de sécurité à deux points

Pour le système de sécurité justement, il faut appuyer sur le grand et le petit bouton en même temps si on veut avoir un espoir de se délivrer de ce piège et ne pas devoir courir vers l’Homme et sa force pour enfin être libérée de cette fichue attache.

Prix: entre 95 et 135eur (voir plus) suivant le modèle et le magasin. Encore une fois, au risque de me répéter, le magasin materne-elle est très bien pour ca.

[1] Le manduca hein, pas le blog. Quand je l’ai commencé, je suis même pas sûre que le manduca existait déjà. Par contre l’écharpe de portage oui, même que je l’utilisais avec Laglue©
[2] Ouais, sauf que si jamais il te prenait l’envie de faire une démo a ta copine qui a une petite fille de 8 semaines, et que tu n’as jamais regarder vraiment comment fonctionne le mode bébé, fais le. Avant. Histoire d’éviter de te payer la honte du *boudiou comment ca marche déjà pour les mi-portions.
[3] Ahemph, concernant le manteau de portage et la cape, j’te le dis tout de suite, pour mettre dans le dos, seule, j’ai du mal
[4] Soyons fou.
[5] Vi c’est mon mien personnel, je suis tombée en amour dès que je l’ai vu. Et acheté là-bas. Je te conseille chaudement la boutique, d’autant que si elle vend en ligne, si tu es du coin tu peux aller sur place aussi.
[6] Eviter la fracture du bassin et/ou le cisaillement des épaules
[7] Pour éviter le syndrome dit du presse-papier ou l’enfant est tellement collé/serré qu’il peut à peine respirer et toi aussi. L’avantage c’est qu’au moins comme ça, il hurle pas
[8] Mais non ma phrase n’est pas tordue, je vais t’expliquer c’est facile
[9] Ni a entendre d’ailleurs. Parait que le craquement sinistre que fait ma colonne et mes épaules pour se remettre en place, ferait tourner de l’oeil les gens trop sensibles
[10] OCB, fais tourner, fais tourner
[11] Histoire que la gravité ne s’en mèle pas et que tu ne te retrouve pas avec ton nain par terre, ca ferait des taches, des histoires et mal aux tympans
[12] Est la plus simple
[13] Toujours rapport a la gravité, le bébé, le sol, boum, toussa

Sep 102014
 

Je vous l’avais pas dit [1], mais ma vie est totalement et définitivement une grande aventure. Avec plein de surprises. Bon pas toujours bonne, parce que te retrouve en rade en rase campagne parce que les ressorts de suspension de ta voiture on décidé de te lâcher cinq minutes avant d’arriver sur l’autoroute [2] ou coincé dans les couloirs du métro parce que le dernier est passé avant que tu n’arrives et que les grilles se sont rabaissées le temps que tu rentre, au moment ou le téléphone portable n’existait pas encore, c’est sûr, après tu en rigoles mais sur le moment, un peu moins.

Bref. J’ai l’avantage, ou le désavantage, c’est selon, de vivre dans un petit village, pas si pourrit qu’au moins il a un nom. Mais du coup si les gens se connaissent à peu près, moi je ne les connais pas, étant un petit peu beaucoup handicapée des relations sociales et misanthrope. En plus les gens ils sont méchants et j’ai rien à leur dire. Voilà.

Sauf que fatalement, il y a des “petits commerces” dans le coin: épicerie, boulangerie, pharmacie, librairie,.. et que c’est toujours à peu de chose près la même personne au comptoir et que donc, forcément, à un moment ou un autre il y a interaction humaine et échange de phrases.

Je crois qu’ils se sont fait au fait que je suis complètement folle et pas tout seule dans ma tête. Ce qui n’empêche qu’ils se méfient. Enfin je crois. Et qu’a chaque fois que je pense ne pas pouvoir faire pire, ben si, j’y arrive. La preuve?

Je vais chercher quelques boissons et de quoi mettre sur les tartines à l’épicerie du coin. Au comptoir, un vieux monsieur gratte un billet de loterie à 10€, avec plein de petites cases à gratter, toutes plus chiantes les unes que les autres. D’ailleurs il plaisante sur un éventuel gros gain avec le caissier.

Moi je suis a coté et avec mes petits bras, dont un handicapé suite a un accident à essayer de chopper deux bouteilles. A coté des bouteilles des oeufs géants en chocolat, estampillé spiterman [2].

Une bouteille choit à droite. Tombe sur les autres qui en effet dominos s’abbattent vers le joueurs. Une autre à gauche fait pareil avec les kinder géant.

Me v’là a rattraper tout ca in-extremis, tandis que le caissier se marre, parlant de tentative d’assassinat et que, un emballage d’oeuf entre les dents, je demande “gagné gros, ok, mais gros comment?”.

S’en suit une discussion très trouze millionième degré sur mes capacités de meurtrière et les raisons qu’en fait je suis pas si maladroite mais bien que c’était prémédité et que j’allais faire passer ca pour un accident, avant de terminer par finalement que franchement, c’était honteux que les items soient aussi mal rangés rodidons.

Voilà. La Lolly a l’état naturel dans toute sa splendeur…
Dis, tu veux être mon ami? en cliquant ici?

Sinon on est presque a 200 likes sur la page du blog. Vous avez pas envie de me faire plaisir, hein, dites dites?

[1] Ou pas. Si tu es tout nouveau/nouvelle sur ce blog, tu ne le sais peut-être pas. Si tu me connais je peux pas le cacher, si tu as lu le blog, tu le sais déjà
[2] Que tu as eu de la chance, t’as dit le garagiste, dans le cas contraire tu aurais finit comme crêpe sur la berme centrale
[3] Spiderman, en langage Lagluante©

Sep 062014
 

Avoir des enfants, c’est des heures de fun en perspective. Des franches rigolades aussi. Et parfois des moments ou tu te demandes ouske tu as foiré dans le proccessus éducatif. Des moments ou même, carrément, tu as peur de ta progéniture…

Aujourd’hui, leçon sur l’importance de la prononciation avec Lagluante©, katranzédemie:
*gamine qui joue dans la cuisine avec le chat: Tuéla, tuéla *en agitant un playmobill en direction du chat.
Traduction en bon français correk’ de la bouche: Tu es là, et non “tuez la, même si vu tout ce qu’elle fait subir a Rotisha, on pourrait très bien lui laisser le bénéfice du doute parce que bon voilà, prendre le Chat-ponay comme oreiller/carpette/couverture/whatever et voir si on peut la ranger sous le poêle, peut très bien s’apparenter à un “tuez là bien senti.

Bref, dans ce cas là, c’est pas très clair, on va dire qu’elle n’a pas que des intentions belliqueuses et qu’elle aime quand même un minimum Rotisha©. En ce qui concerne Chapupute© c’est moins clair, vu que la bestiole feule dès que la gamine s’en approche un peu trop. Je crois qu’elle tient a se dernière vie en fait.

Un peu plus tard dans la même journée, d’un coup je ne suis plus sûre des capacités d’amour et de bienveillance de ma progéniture “tuéla”, vu qu’elle m’a poursuivie dans toute la maison avec une manne a linge (vide) sur la tête en criant “extraminét” avec une voix de Dalek. Même qu’après elle éclatait d’un rire démoniaque, sans s’arrêter de courir.

J’ai peur un peu, je pense que mes filles sont au delà de toute sauvegarde, qu’elles sont et seront geek et culturées sf…

(huhuhuhuhu, je suis totalement fan de Lagluante©)

Sep 022014
 

Oui, hier. On est tellement aguerris de la chose que c’est seulement maintenant que j’ai pensé a faire un post c’est dire.

La rentrée donc. Ce fabuleux moment ou après deux mois a parlementer avec tes avocats interieurs pour ne pas te débarrasser de façons frauduleuses et illégales de tes enfants [1] et te voilà donc quelques jours à l’avance a trépigner pour que “pour une fois” vite que le lundi arrive, viiiiiiteeeeeeee [2].

Même que cette année, tu as mis les gamines au pieu tôt. Oui madame Michu, a 20h45, tout était éteint-fermé-cadnasser, les filles clouées et chloroformées.
Après, c’est pas ta faute si a 23h40 c’était encore le dawa dans la chambre, rapport à “mais on a pas sommeil nous maman” [3]

  • 7h00, lundi. Les petits yeux s’ouvrent difficilement, la joue se décolle de l’oreiller baveux, avant d’y retomber pour quelques minutes.
  • 7h05, deuxième tentative. On a encore rien inventé de mieux que le snooze pour les réveils matinaux qui tchuent [4], le Merlinou est déjà sous la douche, moi je procrastine encore un peu
  • 7h07. Lagluante© pourtant hyper motivée pour aller a l’école la veille, me rejoind sous la couette en grommelant un truc du genre “veux faire dodo, fais moi pas hiéch l’école c’pour les nulls” aucune nouvelle de Laglue© présentement dans la salle de bain en train de s’habiller
  • 7h35. Réveil en sursaut, cette fois ci c’est bon, la journée commence. Ejection du lit de la plus petite qui essaye de résister en se tenant aux oreillers [5], trainage vers la salle de bain déjà chaude
  • 7h46. Je tente le brossage de yeux a la brosse a dent électriques et la mise des lentilles sur les dents. Ca ne marche pas fort. L’Homme est deseperé, les enfants se fiche de moi. Au moins j’ai réussi a enfiler ma culotte correctement, MOI.
  • 7h55. Tout le monde est habillé et présentable. Laglue&coiffée, descent. Lagluante© et ses cheveux Raiponce me demande une coiffure d’elfe. Je m’y attèle les yeux encore soudés par le dentifrice
  • 8h05. Les sacs sont prêts, avec les repas pour midi et les dix heures, on part pour l’école largement dans les temps
  • Entre 8h20 et 8h40 brouhaha dans la cours, les enfants se retrouvent, les parents discutent, prennent un café et moi je fais tapisserie. J’ai apparemment un sort très efficace d’ignorance de la foule. Et un bonus de +20 en discretion, au moins
  • 8h45. La cloche sonne. Une partie des gamins se rangent pour rentrer en classe, raté, c’est le moment du discours.
  • 8h50. Mon sourcil se soulève de plus en plus haut à l’écoute de ce discours. A le thème de l’année est l’hygiénisme. Soit. Ah pas seulement physique dis donc. Dans la tête aussi. Et devine quoi? L’école a, à mon humble avis remonté d’un cran son extremisme religieux. Chic alors. Le nouveau prêtre doit y être pour pas mal. D’ailleurs depuis quand est-ce que le prêtre de la paroisse fait partie du PO. Seriously. Ok j’ai mis mes filles dans une école catho. J’y suis allé aussi. Mais je n’ai jamais eu de prières chaques matin, de partie d’évangile a apprendre par coeur, ou de messe pendant les cours ou la fancy-fair. Fin bref, le plus difficile a été de garder mon sérieux et de ne pas faire de commentaires. J’ai lâcher au moment ou le prêtre a dit qu’on devait l’amour a dieu épicétou, brûlez pauvres pêcheurs. Quand au fait d’aimer les petits enfants très fort, je me suis demandé si c’était plutôt cru, en croute ou en sauce. [6]
  • 8h58. Les enfants des classes primaires entrent en classe. Seuls. Les parents de ceux-ci s’agglutinent en grappe aux fenêtres. Les instits ferment les rideaux, on est pas au spectale là.
    De leur coté, les petits accompagnés par leurs parents rentrent aussi. Déposent leurs affaires. Et s’affairent aux tables ou sont proposé jeux et autres puzzles.
  • 9h10. Je quitte Lagluante© direction la cité des princes évêques, un lundi de rentrée, en voiture, même pas peur.
  • 9h50. Je me gare a genre 500m du lieu ou je dois aller. Sors Ingress. Casse tout en allant droit devant. Fais quand même quelques détours, me perds [7]

Alors j’étais a l’heure a mon rendez-vous, j’ai roxxé du ponay, j’ai ma formation. D’ici quelques semaines je serai maîtresse Es-tournevis ceinture noire de montage de pc les bras dans le dos en aveugle option installation. Par contre pour CCNP c’est pas gagné va falloir attendre le changement de version. D’ailleurs j’ai peur, le contenu il a l’air tellement contenant. Et de se tourner plus vers l’architecture que la technicité.

Terminer la matinée en faisant une petite marche en ville.
Oui la nana bizarre qui retournait sur ses pas, téléphone en main est une joueuse ingress. Pas la peine d’appeler les flics ou de tenter de lui piquer son téléphone, elle mord.
By the way, j’avais jamais remarqué tous ces escaliers qui montent ou descendent. Qui a dit que la Belgique était plate non dîdjuuu?

Enjoy l’après-midi calme, faire des courses alimentaires SEULE, putain le pied. Et finir la journée en préparant un super hachis-parmentier carottes-petits pois maison. Que les filles ont kiffé. Tout comme leur journée d’école. Bref, la rentrée, c’est bien en fait…

[1] Et les dieux seuls savent, tout ce qui a mijoté dans ta tête et encore, un filtre a obscénités était qualibré pour que seul les trucs les moins trashs ne sortent. Exit donc la méthode dexter, breaking bad – de toute façon tu n’as pas de baignoire ou de conteneur assez grand pour les corps.
Tu as bien pensé aussi au virus mortel, a l’attaque de zombie ou au renvoit dans le temps/espace, mais malheureusement la technologie pour te fait défaut.
[2] Sauf que tu te rends compte le dimanche soir qu’en fait les courses de la rentrée que tu avais fait début aout, tu ne les as faites que pour la grande, exit donc le matériel pour la petite, qui heureusement n’est qu’en moyenne section/2e maternelle, option enfant psychopathe
[3] Situation purement hypothétique dans pas mal de familles je crois. Ou pas
[4] Et pour arriver systématiquement sur la corde du “ah ben tu vois, j’étais a l’heure pile. Marge de manoeuvre et d’erreur: néant
[5] Je pense définitivement que y a un soucis de ce coté dans cette famille. Entre le Rotisha© qui s’agrippe au coussin et la lardonne aux oreillers, y a pas la lumière a tous les étages de ces petites têtes. Bon au moins l’une a l’excuse d’être (un con de) chat, l’autre une petite gamine
[6] Veuillez excuser mon manque de sommeil. Et mon humour noir. Et pis j’ai évité le chapitre sur la pédophilie. Voilà. Mais perso mais enfants je les aime surtout quand elles dorment. Elles sont si mignonnes a ce moment là
[7] Attends t’es gentil, c’est la première fois que je marche toute seule dans cette ville inconnue. J’ai cru que je reviendrais jamais.

 Posted by at 4:40 pm