Aug 302013
 

Aaaaaah les vacances d’été, ces deux mois qui te transforment les plus adorables des bambins en monstres assoiffés de sang, parce que deux mois c’est long, et qu’ils aimeraient bien voir les copains, puis qu’on peut pas faire tout ce que veut et que saynull, et d’abord pourquoi on doit se coucher tot, c’est les vacances d’abord, et autres phrases du même acabit qui te donne juste envie d’aller chez Mediamarkt et d’acheter un congélateur multi-familial pour passer les vacances au calme…

Ce qui impacte un petit peu sur la qualité de tes nuits. Du genre les vacance en Espagne c’est bien mais le réveil de Lagluante© deux trois fois par nuit a cause de la chaleur/moustique/cauchemar, ca n’aide pas a maintenir ta sérénité journalière.

Pareil sur le retour ici.
Ca fait quelques mois qu’elle est propre jours et nuits, bon de ca on va pas s’en plaindre hein, que du contraire.
Mais quand sur le coup de deux heures du mat’ tu entends son pas délicat *BLAM BLAM BLAM BLAM – course effrénée dans le couloir* suivi d’un MAMAN J’AI FAIT CACAAAAAAAA dit d’un ton joyeux, alors que quelques secondes plus tôt tu écrasais sec sur l’oreiller avec au moins 4gr de paracétamol dans le sang parce que ta putanerie de flanc gauche a décidé de se rappeler a ton bon souvenir [1], t’es moyen jouasse pour aller l’essuyer et la remettre au pieu.

Interruption un donc.
Un moment aléatoire plus tard, je sais plus trop quand, elle est arrivée dans notre chambre en chouinant pour je sais plus trop quelle raison [2] je lui ai baragouiné de retourner dans son lit et je suis repartie comater sévère.
C’est quand je n’ai plus eu une goutte de sang dans les pieds que j’a ouvert un oeil et que je me suis rendu compte que Lagluante était couchée en chien de fusil SUR mes pieds.

Courageuse, j’ai envoyé son papa la remettre dans son pieu [3] et j’ai continué a chouiner dans mon coin que j’avais très très mal et que j’avais passé une nuit pourrite a avoir mal et ne pas trouver la bonne position pour bien dormir, et pas juste somnoler…

Faisez des enfants qu’ils disaient, vous verrez, vous ne le regretterez pas (ou pas)

[1] Et qu’en plus tu fais rien pour te soigner parce que les spécialistes que t’as vu dise ‘ah ben on voit rien sur les radios’ fatalement, c’est parti pour durer
[2] J’étais dans le brouillard de la douleur je te dis
[3] A 6h30 du mat quand même

Aug 272013
 

L’avantage quand tu accueilles un nouvel animal a la maison et que tu as un blog, c’est que ca te fait des tas de post en plus pour raconter de l’anecdote [1], et pour dans un paquet d’années, le jour ou tu voudrais te prendre un autre chat-ponay, des fois que tu ai gagné au lotto, te rappeler que finalement, ce n’est peut-être pas une si bonne idée, rapport au fait que faire l’arbitre dans un match de chatch [2], une fois ou deux ca va, après ca devient juste lourd.

Donc on est au troisième jour et Dieu créa la terre sèche, les mers et toutes les plantes porteuses de semences. et il est temps de délivrer les deux bestioles qui sont confinées chacune dans une pièce.
Chapupute râle qu’on ai amputé son territoire de moitié, et Rotisha a l’air d’avoir pris confiance. Bref les conditions sont idéales pour ouvrir la porte et voir ce qui va bien pouvoir se passer.

On en est donc a un Grrrrrrrrrrrr – fsssshhhhhhhhhhhhhh …. Grrrrrrrrrrrrr ….. Fssshhhhhhhhh Grrrrrrrr – fsshhhhhhhhhhh, rythmé pas trop rapide d’une Chapupute a environ trois mètres d’un Rotisha allongée à mes pieds qui s’en fiche mais cordialement. La elle est limite en train de se lécher ostensiblement le trou de balle devant la noiraude qui vexée de ce peu d’interêt est viendue s’installer sur mes genoux pour faire de même.

Je pense pas les laisser dans la même pièce pour la nuit [3], mais je pense que les présentions sont en bonne voie.
En tout cas elles peuvent rester dans la même pièce sans s’entre-tuer, c’est déjà ca.

Donc a l’heure actuelle j’ai Rotisha qui me pionce sur les pieds et Chapupute qui dort a coté de moi, une patte et la tête sur mon bras.
On va y arriver. On y croit… Au secours, je vais mourur…

[1] Ou pour ne rien dire, mais tous les sites de copywriting ou presque s’accorde a dire qu’il faut poster le plus possible si on veut être lu et toucher plein de gens. Vu que je n’ai que deux peler trois tondus qui me lisent – ou quelques chevelus, je ne perds rien à tenter de rameuter du monde donc.
[2] Catch félin. Je te déconseille d’intervenir, surtout quand le “chaton” fait presque la taille du tenant du titre
[3] Disons que je tiens a garder un salon en un seul morceau et ne pas avoir du sang partout

Aug 262013
 

On vous avait laissé hier avec un Rotisha planqué sous le meuble et ne daignant pas montrer le bout de ses moustache. Ou a la limite juste la queue et l’arrière train, formant une fabuleuse chat-rmoire, aussi connue sous le nom d’armoire a queue [1], chat-rmoire donc qui faisait des bruits bizarres à bases de grognement, reniflements et gros éternuement [2]

Depuis, ca c’est amélioré: première nuit: elle est sortie manger, boire, faire un tour dans la litière, avant de se replanquer sous le lit, après avoir entendu le pas délicat *BLONK BLONK BLONK* et les cris des filles qui descendaient…

Elle est restée planquée tant qu’elles étaient là. Quand enfin elles sont partie avec leur papa [3], Rotisha a enfin daigner sortir son auguste personne de sous le chauffage. D’abord hyper méfiante, elle s’est enhardie quand j’ai sorti l’arme ultime, l’appeau à Rotisha, aka le plumeau démoniaque de l’enfer [4]

Le terrifiant chasseur bondit sur sa proie... Et en arrache trois plumes. A toi d'aller les chercher dans sa gueule


Pour finalement se balader dans tout la pièce, sentir, renifler, et trouver ses endroits de prédilection, pour le moment le dessus du coffre a alcool et MA chaise a bascule.

Bien évidement, elle s’est terrée sous un meuble dès que les filles sont reviendues. Pas folle le Rotisha, juste extrêmement méfiante…


Depuis elle est bien acclimatée, sort même quand une des filles est là. Pour tout dire, Lagluante© a passer plus d’une demie-heure a jouer avec elle aujourd’hui, et ses éclats de rires et les grands gestes du plumeau ne l’ont pas fait fuir. Tout au plus donné bien soif

Une gamelle? Pour boire? Mais enfin, ce verre me convient amplement. Et fait gaffe, si j'me fache tu vas souffrir *noeils lasers en préchauffage*

Même qu’elle se laisse aussi photographier. Bon elle ne prend pas encore la pose, reste méfiante comme un pou, mais ca commence a passer.

Va pas croire que je te fais confiance hein. Je suis sortie mais je te surveille... Du bout du canapé


Même qu’elle daigne se rapprocher peu à peu

Admire moi. Prosterne toi. JE suis ton maitre

Pour tout de dire, même si elle ne se laisse pas encore carresser beaucoup, ca ne l’empêche pas de me dormir limite sur les pieds [5] et de me piquer une grolle pour dormir avec [6]

Et pour te prouver que c'est bien chez moi, vois, c'est MA chaussure désormais

Bref, elle n’a pas l’air trop malheureuse, a déjà commencé son lot de bêtises ou de planques tendancieuses et dangereuses, telle le chat-dre, petit chaton écrasé planqué derrière un cadre emballé et posé à terre

Mais non je ne suis pas coincée. Mais si tu pouvais quand même venir m'aider ce serait cool

En tout cas, nul doute que d’ici quelques temps, fleuriront sur ce blog des anecdotes félines. Non pare qu’en plus, Rotisha n’a pas encore été présentée officiellement a Chapupute, trop occupée a broyer du noir dans la pièce d’a coté [7]

[1] Parce qu’il n’y a pas de raison qu’il n’y ai que le piano a queue. Bon c’est pas tout a fait vrai, il y a plein de milieu aqueux aussi, mais ce n’est pas tout a fait pareil
[2] Forcément, sous les armoires il y a plein de poussières, de moutons et d’objets oubliés la par les filles, Chthulhu sait quand
[3] Dans de la joie de ma personne, parce qu’apres plus de deux semaines en huis-clos, avec les filles h24 c’était vraiment une fête d’être tranquilous toute une après-midi/soirée, t’as même pas idée
[4] Oui tutafé, la saloperie qui perd ses plumes en court de route, celle là même
[5] Qu’elle a renifflé gratouillé, lechouillé, cherche pas, cette chatonne est fétichiste
[6] Et l’Oscar du doudou tout pourrite revient a Rotisha et la chaussure puante
[7] Je te rassure elle ne fait que tirer la gueule, parce que niveau gratouilles et papouilles, elle a son content sur mes genoux.

Aug 252013
 

Après avoir prospecter dans tous les sens pour trouver un elevage familial dont l’idéologie me conviendrait et qui fait des chatons bien dans leurs pattes.
Apres plusieurs mois d’attente, une conversation suivie par mail pendant des jours et des jours, avec des tas de questions, certaines plus bêtes que d’autres, puis les trois mois du chaton enfin dépassés, mais qu’il a fallu attendre un mois de plus parce que je devais partir en vacances, et que je ne voulais pas laisser un petit chaton tout seul pendant ce temps là, même avec quelqu’un qui venait tous les jours s’occuper de la grosse.

Bien sûr, on a eu des photos toutes les semaines, j’ai même pu la voir deux fois, pourtant c’était pas pareil, il me tardait de la voir, de l’avoir.

Et aujourd’hui, ca y est. Après plus de trois mois d’attente, après avoir convaincu chéri, pas très chaud au départ d’accueillir un nouveau chat; enfin, Rotisha est là.

T'es qui toi? Ouske tu m'emmènes?

Bon bien sûr pour le moment on l’a pas vue beaucoup.
A presque quatre mois, forcément elle est plus farouche qu’un chaton un peu plus jeune et nettement plus craintive. D’ailleurs pour la ramener de chez l’eleveuse et la mettre dans la cage de transport, ca a juste été un cauchemar. Elle était pas d’accord DU TOUT et l’a bien fait savoir. Limite elle m’a fait me sentir comme un bourreau, tellement elle transpirait la peur et la panique.

Arprès ca, le trajet jusqu’a la maison a été nickel. Elle était calme dans sa boîte et tranquille. Même qu’un a moment elle a sorti sa patte pour me la mettre sur la main, que j’aurai été un peu plus guimauve, j’aurai pleuré devant l’anthropomorphisme de confiance que cela faisait, en plus du coté agréable de la papatte sur ma main.

A la maison, présentation avec Chapupute, qui ne s’est pas trop mal passé, ne faisant que feulé sur l’intrue et n’essayant pas de l’attaquer ou de lui filer un coup de patte.

Tiens, ils font la nourriture en boite maintenant?

Elle a mis du temps a sortir de sa cage. Plusieurs heures. D’abord prostrée tout dans le fond de sa cage, puis les mouvements de va et viens hésitant, pour pouvoir mettre la tête dehors.
C’est quand les furies ont été au lit qu’elle s’est décidée a sortir complètement… pour aller se réfugier sous une armoire…

C’est là qu’on la laissée pour la nuit, avec croquettes, eau et litière…

C'est bien parce que je suis un super joli chat que je prend l'air super digne, même dans ma peur

Aug 172013
 

Je t’avais déja dit, que Laglue© un peu plus de huit ans ET DEMI, au compteur était du genre maladroite, a se casser la gueule dans ses propres pieds. Ca lui arrive fréquemment du reste. [1]
Un peu comme quand elle court et que ca se termine en roulé boulé dans la pelouse. Ou quand elle se prend la plaque de signalisation dans la goule parce qu’elle a pas fait attention ou elle allait.

J’avoue ma fille est juste UN TOUT PETIT PEU tête en l’air, perdue dans son monde, parfois en connexion avec le notre.

Ce qui donne parfois des résultats inatendu. Du style *avance dans l’appartement pour aller sur la terrasse, et paf, se prend la vitre de la porte fenêtre en pleine face.

Alors ca fait du bruit, ca laisse des traces sur le verre et surtout, surtout, ca te laisse toi-même partagée entre la furieuse envie de rigoler du fou-rire nerveux qui se tapis jamais très loin, la navrante consternation “mais comment elle a pu survivre jusqu’ici franchement, c’est un miracle” et ton coeur de maman qui a quand même un peu de douleur pour elle et son nez

Heureusement, plus de peur que de mal, rien de casser et malgré tout, je crois qu’elle a appris quelque chose: ces derniers temps quand je le vois passer par la, bizarrement, elle a la main tendue devant elle…

[1] Bon a moi aussi, mais comme dirait l’autre, “bon sang ne saurait mentir”

Aug 152013
 

Avant que tu ne me jettes la pierre en arguant, que nous, au moins, on a en a des vacances, laisse moi te préciser que ces mots sortent de la bouche des enfants.

Il y avait, le ciel, le soleil et la mer, le tout vu de sur la terrasse

Et elles ont même étayé, pourquoi saynull les vacances:

  1. On peut pas aller a la piscine quand on veut et y rester tant qu’on veut [1]
  2. On peut pas aller se coucher quand on veut et c’est dégoutant, on est o-bli-gées de se coucher avant vous
  3. On peut pas sortir quand on veut, on s’embête a l’interieur [3]
  4. C’est pas bon ce qu’on mange, et en plus vous voulez nous forcer, c’est dégoutant [4]

Donc on peut en déduire qu’on est des parents indignes doublés des pires bourreaux parce qu’on les empêche de se déshydrater/cramer/noyer/mourir d’inanition/manger à s’en rendre malade.

Mais a coté de ca, elles ne voient pas tous les sacrifices qu’on fait pour elles, les épaules brûlées de leur père, les 42litres de flottes dans mes poumons [5] ni l’état lamentable de mes cheveux. Ben oui, soleil+chlore et tête dans la piscine, me voilà donc a peu près tellement rousse, que Mylène Farmer à coté semble terne et que la paille à coté de mon poil de tête semble soyeuse. Et ce malgré des soins quotidiens très poussés à base de protection et d’huile qui coutent la peau dukul

Rajoutons a celà, que ce sont des vacances chez le Paternel, assez colet-monté niveau éducation, qui conchie l’approche maternage proximal, ce qui donne une ambiance assez tendue du string, que je crois qu’on pourrait passer d’un balcon à l’autre en se servant de mon corps comme d’une planche sans aucun soucis tellement je suis tendue a ne pas faire ressortir mon sale caractère de cochon pour préserver les bons moments qu’on y passe [6]

Mais ca vaut le coup de mordre sur sa chique [7]. Parce que la piscine tous les jours, les filles, elles adorent ca.
Tellement qu’elles font des progrès énorme.
La grande par exemple,si elle parvient presque a nager toute seule en surface, elle est passé pro en nage sous l’eau et en matrise de sa flotaison. Si avant elle ne parvenait pas a descendre en dessous des 30 cm, maintenant elle parvient a s’assoir sous l’eau dans 1m70 de flotte et a nager contre le fond. Tout comme son apnée. Elle est passée de quelques secondes a facilement 15-20 secondes, et encore je suis sûre qu’en se maitrisant mieux elle irait plus profond.

Lagluante© elle, a abandonné complètement le maillot bouée, se contentant de ses brassards et parvient plus ou moins a nager couchée sur l’eau. Elle n’a plus aucune appréhension et vit sa vie dans la piscine sans aucun complexe, coulant indifféremment père, mère, soeur.

Bref, elles s’amusent comme des folles, passant des heures dans la piscine et profitant a fond des vacances. D’ailleurs elles ont les traces de bronzage maillot+t-shirt uv qui en attestent…

Bon aller, je te laisse, j’ai ma peau de serpent, desséchée par le vent/le soleil/la piscine/autres trucs a aller soigner…

[1] Non parce que l’argument “on est a la pointe sud espagnole avec vue sur Gibraltar et que donc aux heures les plus chaudes c’est un peu le cagnard” n’est pas redevable chez les filles. On a de la crème solaire et des t-short anti-uv.
Tout comme le fait que tout le monde soit archi-fripé
[2] Et le fait qu’il soit au plus tôt 23h30 ne change rien, c’est encore beaucoup trop tôt
[3] Lié au fait qu’effectivement, 40°c pendant les heures les plus chaudes, c’est peut être un petit peu dangereux pour elles
[4] Ah c’est sur qu’on est au bord de la Méditéranée et que donc on profite: poissons, coquillages, calamards, crevettes,… Tout ce que les filles détestent. Et comme on refuse de les nourrir juste de spaghetis bolo, forcément, ca fait de petites frictions
[5] Elles essayent de me noyer, je ne vois que ca, une intention délibérément meurtrière
[6] Non parce que des bons moments, faut pas déconner, y en a quand même, et que faut avouer que les filles n’aident pas, en étant méga-chiantes quand elles sont a l’interieur; forcément, elles n’ont rien pour jouer…
[7] Faisez des enfants qu’ils disaient, parce que si tu es nullipart, t’imagine même pas tous les sacrifices que tu vas devoir faire pour ta progéniture

Aug 102013
 

Ah l’été, qu’est-ce que c’est bien l’été; il fait beau, il fait chaud, y a plein de soleil dans la maison le temps se prête aux barbecues, les journées sont longues, et la piscine n’est jamais très loin.

Or donc il se trouve que justement, la piscine, les filles elles kiffent. Mais du genre bien. A te tanner pour y aller matin et après midi, voire même le soir tant qu’a faire, soyons fous.

L’année derrnière, on s’était arrêtés a Laglue© nageant avec la grace d’une méduse entre deux eaux, matinée de noyée au parpaing et Lagluante© vivait sa vie avec son maillot qui flotte et les bras de ses parents.


Cette année, Laglue© s’est upgradée en mode sous-marin balistique, mais a toujours quelques petits soucis de flottaison négative [1]. Par contre en ce qui concerne aller toucher le fond, ca elle parvient a relativement bien maitriser

Lagluante© plus timorée au départ [2], ne me lâchait pas d’une semelle. Mais d’un coup, prise de folie, elle m’arrache les pouces qu’elle tenait fermement jusqu’alors pour vivre sa propre vie dans la piscine, et toute fière “nager” seule dans la piscine

Miss insubmersible donc, se la joue téméraire, nageant sans se soucier de si quelqu’un la suis ou pas, buvant parfois la tasse, papotant en nageant et surtout rigolant, beaucoup.
Pendant ce temps, Laglue© commente ses propres prouesses et celles de sa soeur, fait l’étoile de mer au fond de la piscine et nous tanne pour aller prendre un bain de minuit.
J’avoue appréhender quelque peu la suite des évênements et pourtant avoir bonne espoir que d’ici la fin de l’été, sur la plage la demoiselle saura nager.

En attendant, on continuera a les entendre rire, a les voir progresser et a profiter a fond du beau temps. Tout en surveillant que Lagluante© met bien ses brassards avec son maillot bouée histoire de ne pas la voir couler a pic au fond de la piscine…
Ce serait trop tentant que de l’y laisser quelque temps, rapport au silence et au calme qui en ressortirait

[1] Comprendre elle est persuadée de savoir nager seule. Techniquement ce ne serait pas faux si elle était amphibie ou pour le moins capable de respirer sous l’eau
[2] Aka je m’accroche tel un koala à ma moman chérie, la noyant au passage, mais ca c’est pas grave

Aug 062013
 

A troizanetdemie, j’ai un peu l’impression d’avoir foiré quelque chose dans l’éducation de ma fille parfois.
Du genre pas taper/mordre/assassiner ou ne pas lancer.


Non parce que c’est son dada du moment ca, lancer les trucs quand ca marche pas comme elle veut. Du coup je me retrouve a essayer d’éviter des projectiles en tout genre [1] et a proteger mon délicat laptop des projection de chaussures.


Pas plus tard que tout à l’heure, la voila donc qui essaye de mettre sa chaussure, n’y arrive pas et sans calculer son coup, me la balance dans Lagle’ [2]. Un peu pas contente je la balance dans son parc, lui expliquant que c’est pas bien que ca fait mal toussa. 3 secondes plus tard elle enlève son autre chaussure et la balance a travers la pièce…

Son père qui passe par la, la voyant punie lui demande si elle sait pourquoi elle est punie. La demoizelle lui explique tout bien.
Okay, on a donc une graine de terroriste a la maison. Ca promet pour la suite…

[1] Heureusement, elle n’en est pas a essayer de couper sa viande elle même… Gloups
[2] A la base,c ‘est le laptop qui était visé, en tentant de modifier la trajectoire, mon jet d’esquive a foiré et me la suis prise en pleine tronche donc. A moi la fabuleuse marque I-walk en imprimé sur le front

Aug 052013
 

Etre en couple avec un geek, c’est forcément, si on est un peu geek soi-même a la base, le devenir de plus en plus…

Au départ c’est insidieux, ca commence juste par s’intéresser a des logiciels qui rendent la vie plus facile, plus mieux, plus sécuritaire, on apprend l’existence de notepad++, de firefox/chrome et de tous les addons sympas.
Après on se lance dans un blog, puis les skins de bases n’étant pas interressantes, on se plonge dans les tutoriels pour les améliorer et on se retrouve a faire des css et du php qu’on a rien vu venir.

Puis on découvre twitter, les communautés et on rentre encore plus en avant dans le sujet, en disant que quand même l’informatique c’est cool.

Une fois que tu mets les doigts dans Vim, et que tu veux voir l’autre coté du miroir, c’est foutu, le temps passe et tu te retrouve certifié CCNA et 70-410 que t’as rien vu venir. Le pire c’est que tu y prend gout et que tu es définitivement foutu.

Ohm Sweet Ohm


Mais rien ne m’avait préparé a ce que j’allais vivre pendant quatre putains de jour. C’était pas ma première fois [1], mais c’était la première fois ou j’avais minutieusement étudier le programme, fais ma liste de conférence a aller voir et emmerdé mon monde en disant que je VOULAIS ET C’EST PAS NEGOCIABLE BORDAYL DE MEYRDE fabriquer une bague en argent dans tout ce foutoir organisé. Non parce qu’il était grand le site. Rien que le premier jour on a marché plus de 6km.

Les jours suivants, beaucoup plus. Mais chaque chose en son temps, une petite chronologie des évènements d’abord.
On est arrivés le mercredi, avec les nuées d’orages et le vent. Autant dire que pour monter les tentes, ca a été une course contre la montre et pas mal d’emmerdes. Parce que qui dit vent, rappelle a la tente que dans une autre vie elle aurait pu être un cerf-volant. Et une tente pour quatre personnes a quand même une sacrée prise au vent.

Non mais sinon le montage contre la montre contre l'orage, avec vent violent, bizarrement ca te motive a aller plus vite

Alors on a gagné, parce que la pluie s’est pointée juste après. Par contre misère ce premier jour a été juste horrible, avec le combo humidité 100%, vent et à peine 18°C.

La suite a été plus fun. D’abord parce que c’était canicule [2], et dormir sous tente quand y a canicule, c’est l’assurance de perdre 3kgs de sueurs quand tu te lèves le matin. Bon après normalement tu te lèves moins pour aller pisser, vu que toute cette bière eau bue, tu la transpires, mais bon, cramer du matin au soir c’est pas non plus super top.

Mais avant d’aller plus loin, quelques mots d’explication sur ce que c’est que le Ohm:

Ohm 2013, Observe. Hack. Make.

Observe - Hack - Make, mais aussi écoute - parle - mange et surtout bois (de l'eau de préférence)


En gros c’est un énnnooooorme camping, rempli de plus de trois milles personnes, mais avec l’électricité et un accès internet que même chez toi, jamais tu rêves d’en avoir un pareil [3], des miémières partout, partout partout [4], que limite tu as une Fabi qui cours partout, heureuse comme un poisson dans l’eau.

Et pour se brancher a internet, comment qu’on fait? Facile, on passe par là:

Le précieux sésame internet; Switches reliés au backbone derriere la porte, ap wifi sous le seau


Le Doctor Who a les cabines téléphoniques? Nous les wc de chantier, et c’est tout aussi classe; si même pas plus.

Pour le reste c’est juste une énorme concentration de geeks/hackeurs/bidouilleurs, des tas de conférences sur des domaines aussi variés que la nourriture, l’informatique, le lockpicking,… des activités comme la confection de bagues en argent, en fibre de carbones, ateliers cuisine, soudure, programmation de collier lumineux, et rencontre avec des tas de gens de tas d’horizons…

Et puis c’est rigolo, parce que les gens qui sont la bas, on pas mal d’imagination et pas peur de bidouiller les choses. Ni de surfer sur les phobies des gens. J’avais pas grand chose contre les nains de jardin, mais ca c’était avant. Avant de voir celui-ci

Emmène moi dans ta maison, et on jouera. Ensemble. Mouahahahaha


Mais si, voyez ses petits yeux rouges et vicieux. Vous ne vous méfiez pas? Vous avez tort. Et moi j’en ai la preuve de ce tort,

Tu n'avais pas trop peur d'un seul. Erreur. Vois ce qu'ils peuvent faire a plusieurs

Ambiance quand tu passe donc.
Après y avait aussi un village oldschool, orienté jeux vidéos, le rainbow island [5], avec un petit coté crocodile dundee, je te laisse voir.

Le terrifiant prédateur git, apparement mort et inoffensif ...


Non mais on aurait presque de la peine pour le pauvre reptile, limite on voudrait l’aider…

Mais méfie-toi, la famille n'est jamais très loin derrière


Je sais pas pour toi, mais moi, a ta place, je n’en ferais rien…

On parait jeux vidéos donc, mettons que le pont te mettais déja dans la partie

Attention si je t'attrape je te mange

Des fois ou tu aurais un doute, lève juste un peu les yeux pour n’en avoir plus aucun

J'espere pour toi que tu ne ressemble pas a un fantome

Et au milieu des sonorités 8 bits des vieilles consoles qui ont bercé ton enfance, trônait ceci

Super Mario un, le jeu qui était avec la NES, tant de souvenirs remonte a la vue de cette manette...

Si tu pensais te réfugier sous les tentes des conférences pour prendre un peu le frais, c’est bien essayé, mais sans air-co, il fait étouffant et tu dégoulines a grosse gouttes. Bon au moins tu as le cul sur une chaise et tu apprends des choses; pendant que des gens font cuire des oeufs dehors sur des plaques de métal…

Chaud? Non a peine, juste une illusion de tes sens (mais sur les plaques en métal au sol, minimum 65°c quand meme)

Une fois le soleil couché, à nous fiesta et autres activités. Tien en bonus, une photo buccolique de couché de soleil

Couché de soleil sur camp tranquille. La nuit ne fait que commencer

Note qu’en ce qui concerne les conférences, les dernières avaient lieu a 23h. J’en ai faite une. Une qui portait le doux nom de Cisco in the sky with diamonds, et qui causait très technique du Nexus 1000v de la marque, en partenariat avec VMware et qui te dit que jamais tu travailleras avec ca

Sisi, je t'assure j'ai quand même été a l'un ou l'autre conférence

Non parce que des conférences, j’en ai fais quelques unes quand même, même si j’ai pas pris de photos. Par contre pour certaines j’ai pris des notes. Des talks assez éclectiques, passant de la nutrition, ou comment les recommandations gouvernemental nous flingue la santé, a des trucs plus cuisine comme fabriquer ces propres cocktails vivants, a des trucs nettement plus geeks, comme des trucs sur l’ipv6, l’uncensoredDNS danois, sur la détection des anomalies dns. J’ai appris plein de choses, pas compris plein d’autres.

Le soir il y avait aussi plein de choses a faire. Outre les conférences, il y avait des activités au long cours, comme le crochetage (lockpiking pour les anglophiles), du jeu avec les miémières, et même une bobine tesla

Avec un peu d'imagination, tu peux voir une madame faire mumuse avec une bobine Tesla


On était en terre Hollandaise, l’anglais était la langue la plus communément parlée, mais il y avait aussi la french embassy.
Des gens très sympa, viendu en direk du fablab de Nanterre avec un bras robots et des dominoux.
Et le plus mieux de tout, des oscilloscopes HP.

Pourquoi des HP me demanderas-tu? Tout simplement parce qu’un ingénieur complètement fou mette un bel easter-egg dedans.
Avec une certaines combinaison de touches, ton oscillo se transforme en tétris…

Ne me déconcentre pas, j'analyse des courbes sur mon oscilloscope

Laglue© elle s’est trouvé deux copines françaises pour lui faire paraitre le temps moins long et pouvoir jouer avec des francophones. En cours de route, elle a pu retrouver le copain invisible de la licorne, avec une appli gps qui lui permettait de faire un super jeu a travers tout le camp.

C’est finalement le dernier jour que j’ai pu faire ma bague. Ca a été dur, parce que l’activité avec un succès monstre, mais je ne suis pas peu fière du résultat. C’est ma bague a moi, que j’ai faite de mes propres main, a l’aide d’argent, de marteaux, de tréboulets et de beaucoup de patience…

My precious


Et pour te donner une idée, on est parti de ça, un petit morceau scier d’une baguette plus longue.
Même qu’en découpant, je suis parvenue a casser la lame de la scie; mais ca c’est une autre histoire…

48mm d'argent, scier par moi même et avec amour, on ne déconne pas siouplé bien

Bon le dernier jour a été assez folko, il y avait du vent beaucoup. Quand tu manges dehors et dans une assiettes en plastique, avec des couverts de la même matière, ca te permet de voir un truc que tu avais jamais vu au paravant mais que tu utilises souvent comme excuse: “Oh regarde, une crêpe qui vole” …

Au final, je garde un chouette souvenir de ce Ohm, avec la déception que le prochain ne soit que dans quatre ans.
En attendant, il me reste des tas d’idées a appliquer, comme refaire d’autres bagues et jouer a programmer des lumières.

Et en bonus Monsieur BoxHackZ. Cousin éloigner de Monsieur Boite, c’est un pro d’informatique et de crochetage de serrure. Il a tendance aussi a consommer pas mal d’herbe qui fait rigoler, mais on ne lui en veut pas trop pour ca…

All your laptop are belongs to us

[1] Comprendre j’ai été déniaisée par le HAR en 2009, même si c’était pas pareil vu que Laglue© était plus petite et bien relouse, que mon niveau d’anglais était encore plus bas que maintenant et que j’avais pratiquement aucune vraie connaissance en informatique, j’ai fais quelques FOSDEM, mais c’était pas pareil non plus, c’était que deux jours, juste de la programmation et on campait pas sur place
[2] Et comme chacun sait, la canicule, c’est la chaleur dans ton cul
[3] Coucou, c’est nous qu’on est connecté en fibre optique directement sur le backbone du provider national. Du genre 15 MégaBYTES/seconde pour un téléchargement aux USA
[4] Comprendre des lumières, mais depuis Lagluante© ce mot s’est définitivement transformer en miémières, ce qui ne change rien a mon obsession a savoir, au plus c’est coloré lumineux, au plus j’aime. Mention spécial si en prime, la séquence lumineuse est programmable et hackable. Ca fait partie de mes projets et des restrictions émisent par mon chéri: plus de miémières ok, mais uniquement si je les programme via raspberry pi ou arduino, ne soyons pas sectaire
[5] Qui était réellement sur une île. Et dont les ponts était balisés aux leds changeant de couleurs