Jun 282013
 

Héhéhé, les premièrez photos arrivent. Nous avons donc ici, une cousine éloignée de Monsieur Boîte, qui nous viennent de de Fricadelle and co et de la Perlette, qui ont auraient tendance à prouver que notre Boite aurait peut-être bien du sang noble dans les veines.

D’autant qu’on me souffle dans l’oreillette qu’un reportage épicurien sur Monsieur Boite devrait arriver bientôt sur ces pages

Non mais vraiment j'eusse aimé viendre, mais je peux pas, j'ai zèbre. Non parce que le ponay c'est totalement commun, voyez-vous

Voici la cousine à la troisième branche du deuxième arbre de Mister Boîte, j’ai nommé Mademoiselle Missize Box de la Plume Bleue.
Elle aime le rouge à lèvre (un peu trop), les fleurs, les chats.
Ce qu’elle adore par dessus tout, c’est gambader fièrement sur le dos de son ami le zèbre dans la campagne Boraine.

On dit de la Plume Bleue, parce que en vérité, il n’y a pas que sur la tête qu’elle a une plume.

Nous n'avons pas gardé les zèbres ensemble

Jun 242013
 

Aujourd’hui n’est pas coutume, je lance un projet perso dans la mare, en croisant tout ce qui est croisable pour que cela fonctionne.
Seulement, là ou ça coince, c’est que ca ne dépend ab-so-lu-ment pas de moi, mais de vous, ami lecteur au long cours ou simplement de passage.

C’est un projet qui me tient à coeur parce qu’il concerne directement Laglue©

Laglue© c’est qui?
Laglue© c’est ca:

Laglue©, dans un de ses rares moments de calme, volupté et tranquilité. Avant d'aller s'exploser en roller...

Bonjour, moi c’est Laglue©,huit ans et demie, 1m30 au garrot et pas encore toutes mes dents.
Je lis beaucoup, j’aimerais voyager et j’ai de l’imagination a revendre.
Tellement d’imagination que chez moi, tout est magique. Les peluches parlent, il y a des monstres dans le couloir, et même une simple boîte devient un personnage réel…

Sisi, comme une boîte de ce genre la:

Même que Mr Boite peut tenir debout


Vu comme ca, on dirait une boite ordinaire, mais prenez un bic, rajoutez lui des sourcils, des yeux et un nez [1] et voici Monsieur Boîte.

Imprègne toi de son envie de voyager

Alors entre Monsieur Boîte et moi, c’est une vraie histoire d’amour. Il a été créé par ma Maman, une sombre nuit d’automne, alors qu’on revenait de loin, qu’il faisait froid, qu’il pleuvait, qu’on avait faim et qu’il était tard. Je devais avoir trois ou quatre ans
On s’était arrêtés a un quick, mais il faisait tellement moche, que mes parents avaient décidés de manger dans la voiture.

Et comme j’étais du genre sirène claironnante, Maman avant prit un bic et griffonné un visage a la va-vite sur le support des gobelets et c’est comme ca que j’ai fais la connaissance de Monsieur Boîte.
Depuis, nous sommes devenus inséparables, jusqu’à la semaine dernière ou un coup de vent l’a emporté [2], me rendant triste [3] comme les pierres ou un jour sans pain, persuadée de ne jamais le revoir.

C’est alors que ma maman m’a dit ralenti que non, il n’avait pas été écrasé, qu’il n’était pas sorti de la voiture par hasard, mais qu’il avait profité de l’opportunité de cette portière ouverte et de ce coup de vent bienvenu pour partir en voyage; me promettant que mon cher Monsieur Boîte m’enverrait des photos de son périple…

Et c’est là, ami lecteur [4] que tu entres en jeu.
Car oui, Monsieur Boîte est taquin. Pour voyager, il ne peut pas le faire seul, alors du coup il a été piquer un appareil photo aux Doudous et Autres Peluches, pour immortaliser ses exploits.

Alors que peux-tu faire pour l’aider? C’est simple. Si tu as à proximité de chez toi un fast-food qui distribue des Monsieur Boîtes, détournes-en un, dessine lui les yeux, les sourcils, le nez et la bouche et prends le en photo.
Ou carrément fabrique un monsieur Boîte de toute pièce, tant qu’il est rectangulaire tout baigne.
Que ce soit chez toi, dans la nature, sur le toit de ta voiture, ou tu veux. L’imagination est ta seule limite.

Si tu n’as pas de Monsieur Boîte, tu peux insèrer celui-ci

Version un peu pourrite


ou celui ci

Version pa trop pourrite


Dans un photo-montage, ou un dessin/illustration de ta création.

Si en cours de route, Monsieur Boîte rencontre des amis, voir la Boîte de sa vie, c’est encore mieux, comme je l’ai dit plus haut, l’imagination est reine et si ca peut t’amuser en cours de route c’est le top [5]

La boite ne doit pas forcément être une copie-conforme de celle-ci, si tu as un autre modèle de carton, rien ne t’empêche d’en faire une de ton cru et de faire vivre un ami/parent/enfant/ce que tu veux de Monsieur Boite.

Ensuite tu envoies ton/tes oeuvre(s) à misterboite@gmail.com avec ton pseudo l’adresse de ton blog [6] et l’endroit ou tu as pris la photo [7], et puis tu partages cet article, qu’il y ai le plus grand nombre de gens possible qui soit touché pour que Laglue© ait le plus de réponses et de photos possible, comme ca on pourra lui écrire tout ensemble “The Journey of Mister Boite” [8]

Moi ce que je ferai derrière c’est compiler les images et écrire l’histoire des pérégrinations de Monsieur Boîte, qui vivra à ne pas en douter une formidable aventure.
Même que si ça marche bien, Monsieur Boite aura son propre blog et un tumblr.
Alors siouplé, pour Laglue© et l’amusement de sa petite soeur Lagluante© faites tourner et participez 😉

En résumé donc, que faut-il faire?

  1. Créer ou récuperer

    Mr Boite, un rectangle, deux yeux, des sourcils, un nez et une bouche dessinés, et le voilà paré


    peut être meme celui là; un monsieur boite, en essayant qu’il soit un minimum proche de l’original, deux grands yeux quoi
  2. Lui tirer le portrait que ce soit en photo, photoshop/gimp montage ou dessin
  3. Optionnellement expliquer ce qu’il fait, comment il est arrivé la, avec qui, bref raconter une petite histoire, ca peut être juste quelques mots, ou plus, ou rien
  4. Envoyer le résultat a misterboite@gmail.com avec comme titre the journey of Mister Boite
  5. Faire tourner cet article

Si tu ne te sens pas l’âme d’un artiste, tu peux simplement partager ce post pour qu’on atteigne la masse critique et que Monsieur Boite fasse un beau voyage.
D’avance merci à tous pour votre participation et le fait de jouer le jeu.
Je croise tout ce qui est croisable pour que ca marche et fasse un beau cadeau pour Laglue©

Merci à tous Fabi, Lagluante© et Laglue© - Gros poutoux de Chapupute©

[1] Voir plus si affinité, comme des oreilles ou une moustache, ou des lunettes. Enfin, tout ce que l’imagination peut inventer
[2] Monsieur Boîte hein, pas ma maman, elle vu son poids, même un cyclone ne la déracinerait pas
[3] Et super chiante pour ma maman qui bizarrement ne supporte pas mes “Bwaaaaaaaaaaaaaaouinnnnnnnn Monsieur Boîîîîîîîteuuuuh il est parti, je suis sûre qu’il s’est fait écrasé bouhouhouhou”
[4] Oui je me permet, parce que c’est un formidable projet que celui-ci et que si tu y participes, tu seras d’office mon ami
[5] Oublie juste pas que c’est a une gamine de pas encore neuf ans que tu t’adresses
[6] Ou de ton site, si tu en as un et que tu veux le mettre
[7] Pas besoin des coordonnées gps, le pays et la ville suffiront
[8] Oui, je me la pète en anglais si je veux

Jun 222013
 

Si tu es nouveau sur le blog [1], tu ne le sais peut être pas mais je suis musicienne [2].
J’en ai beaucoup à la maison, quelque part on pourrait même dire que je suis collectionneuse compulsive.
Bon c’est sûr entre le musique et moi c’est une grande histoire de samour. En sachant que j’ai fais mes cinq ans de solfège en dix, tu as une vague idée de combien je pouvais être douée [1]

A coté de ca sur ma looooooongue carrière à l’académie, j’ai taté de nombreux instruments. Mais il en a vraiment que deux que je maitrise assez bien: la flûte traversière [4] et la tin whistle. Même que c’est pas pour rien que j’ai integré un groupe de musique celtique. D’ailleurs le dernier cours de l’année c’était aujourd’hui. Ca va juste me manquer cré fort jusqu’en septembre.

Bref, un groupe de musique celtique donc. Dans celui-ci il y a une nana qui terminait cette années ses dix ans de flute a bec, avec en point d’orgue un concert qu’elle présentait hier devant public. Sa prof de flûte a bec étant notre prof de musique, celle-ci nous avait proposé de l’accompagner sur trois morceaux celtiques.

Ce qu’on a fait. Avec joie en plus. Bon alors déjà, jouer devant public, j’ai l’habitude. Que ce soit lors de mes auditions à l’académie y a quelques années [5] ou lors de l’un ou l’autre concert des CorpS avec mé-performances vocales et flutesques. Pas de stress donc.

Ouais pas de stress, par contre du ridicule ça, a fond. Attends je vais t’expliquer. Qui dit flûte dit jouer debout [6]. Ce qui avec mon mètre 82 et malgré mes lentilles fait des partitions qu’on doit mettre vachement haut. Tellement haut que c’est sous les yeux du public ébahis que j’ai terminé d’exploser un pupitre en deux. Ahahaha, qu’est-ce qu’on s’amuse dis donc. Ma crédibilité est descendue en négatif et si le ridicule tuait j’aurais été foudroyée sur place.

Mais bon d’après Laglue© ca allait, même qu’elle a dit que j’avais bien joué. Bon y a juste que lors de la derniere répétition, j’ai été très très mauvaise vu que y a une araignée qui a rien fait que trouvé marrant de se balader sur ma main. Alors déja ca chatouille, mais si en plus tu es arachnophobe comme moi, ne pas t’enfuir en hurlant demande pas mal de concentration et de maitrise de soi

Bref. Après le concert on a profité de la braderie dans le bled ou est cise l’académie. Et c’est là que j’ai trouvé mon nouveau bonheur. Un nouvel instrument rien qu’a moi. Un truc que ca fait des années que je voulais m’acheter. Quelque chose que je pourrai utiliser lors de mes prestations contées, lors d’animations et simplement pour mon propre plaisir…

Un instrument pas comme les autres, vu que de celui la n’importe qui peut en jouer et avoir l’impression d’être un musicien accompli. Moins cher qu’un digeridoo, (et surtout moins encombrant) plus cool qu’un piano et jouant en pentatonique [7], une jolie sansula, que déjà je l’aime d’amour très fort.

Un son très pur, une musique qui donne dans le mélancolique et jouable avec juste les pouces. Bref, j’ai de quoi m’amuser encore pendant quelques temps et un nouvel instrument dans la collec’

Regarde moi, je suis la mélancolie incarnée

[1] Ou alors c’est p’être bien que j’ai omis d’en parler

[2] Ou en tout cas, je joue d’instruments divers et avariés
[3] Mais bon en même temps il fallait 75% de présence au cours pour pouvoir présenter les examens et au moins 75% pour passer d’année. Du coup ben voilà voilà.
[4] Genre je me suis rendue compte hier que ca faisait VINGT ans, VINGT ANS PUTAIN que j’avais commencé a l’apprendre
[5] Mit bébé braillard confié a la secrétaire, nouvellement grand-mère en bas, qui en était ravie, ca oui crois-moi je m’en souviens bien. Je serais même nostalgique de l’époque dis donc
[6] Ouais parait que ca se fait pas trop de jouer avachit façon vieille chaussette
[7] Ouais je me la pète avec des mots de musiciens. Sinon ca veut simplement dire qu’au lieu de sept notes, on en a que cinq

Jun 122013
 

Comme promis, le récit, plein de rebondissements et d’autres trucs bien cool.
J’avais examen a 14h30 donc. Avant de partir je rentre l’adresse dans mon gps. Une fois dans ma voiture, pouf, ce con a oublié ce que je lui ai noté. Manque de bol, moi aussi [1]; s’en suit une course effrénée pour retrouver dans mes mails cette putain d’adresse. Un quart d’heure dans la vie donc. Chic

Je pars sur la route avec Bobonne [2], quand tout a coup, paf, le gps il fonctionne plus parce que mon téléphone se plains qu’il a trop chaud et que donc il va se mettre en protection et que donc prend la bien profond, j’vais plus te guider mouahahaha.

Un refroidissement sur l’air co plus tard, il m’indique finalement ma route et je parviens au centre de test.

Ahem, sauf que c’est sur un enorme campus, et que quand je me présente en voiture, devant la barrière accès visiteur et tout, ben elle reste fermée. Paye ta marche arrière en milieu étroit dans un autre parking, avec manoeuvre douteuse, parce que évidement c’est tout bonnement pas possible de faire un demi tour au milieu de toutes ces voitures.

Je me gare enfin. Cherche du regard le bâtiment ou je dois aller. Ne le trouve pas. J’apostrophe deux jeunes hommes qui passent par là, leur demandant de me guider jusqu’au site. C’est escortée de ces beaux monsieurs que j’arrive au centre d’examen.


Une fois a l’accueil, je me retape toutes les explications de la madame, sur le déroulement, ce que je peux faire ou ne pas faire [3], relis le reglèment pearsonvue et doit le signer. Ce que je fais non sans détruire le bic que m’a tendu la madame. Raoups, excusez moi, j’ai deux mains gauches, toussa.

Moment de malaise, un ange passe. Je suis méga stressée. Après un vidage de poches en règle, je dis adieu a mes affaires qui vont être rangée dans un coin le temps de passer mon examen. Puis la madame m’emmène dans de longs couloirs tous étroits [4], prend une photo. J’ai pas pu m’empêcher de lui demander si elle en voulais pas une aussi de profil et si a un moment elle allait prendre mes empreintes.


Finalement je me retrouve dans la salle d’examen, le coeur battant. Elle lance le programme et me voilà a répondre aux questions. Marmonnant dans ma barbre, pestant quand je ne les comprends pas et que je ne me souviens pas des réponses.

Arrive finalement la dernière, je clique. Un bel écran bleu apparait, un sablier au milieu. Le truc charrette comme pas possible, il s’est écoulé plusieurs minutes avant qu’une page apparaissent. Moi pendant ce temps, j’étais plus de ce monde, morte en stress, ne sachant absolument pas si c’est réussi ou pas.

Arrive enfin une page plein de blabla. Tout en anglais forcément, parce que j’ai passé l’examen dans la langue de Shakespear. Il m’a fallut quelques temps, avant de lire perdu au milieu de tous ces mots un “congratulations” me faisant dire que je l’avais réussi.

Le Whouuuuuhouuuuu que j’ai poussé n’était pas feint et venait du coeur. Par contre clairement, j’ai été plus fière d’avoir réussi a débloquer mon voucher que d’être certifiée CCNA.


Mais bon ca y est, j’peux le dire je suis une une Cisco Certified Network Associate, ca ne change certe pas ma vie pour le moment, étant encore en formation, mais clairement, ca va m’aider a trouver un travail et rien que pour ca, ca valait le coup de déguster quelques vins du Portugal, dont cinq portos, et d’aller bouffer une crêpe avec des zamis [5] avant de faire une virée shopping, toujours avec les mêmes, histoire de trouver des vêtements a mettre sur le ptit cul mouillé de Lagluante© qui avait profiter e l’aubaine pour se vautrer dans une flaque

[1] Attends, une adresse en Flamandie, faut pas s’attendre a ce que je la retienne. D’autant que je tente désespérément de pas oublier ma matière cisco.
[2] Oui je donne un nom a mon logiciel GPS, qui n’est pas le même nom que je donne a mon smartphone. Ne dis rien, chacun ses tocs
[3] Montrer ses fesses a la caméra, faire des gestes obscènes, des grimaces ou autres trucs de psychopathes
[4] Hiii haaaaa, paye ta clostrophobie des batiments ou tout se ressemble et que tu sais même pas a quel étage tu es
[5] Et de renverser ma bolée de cidre sur la table, mon pantalon et la poche dans laquelle se trouvait mon téléphone

Jun 072013
 

Suite fin et dénouement de cette affaire…
Bien entendu, point de mail que ce soit cette nuit ou ce matin. La mort dans l’âme je me suis résignée a rappeler pearsonvue. J’ai eu un opérateur très facilement, mais manque de pot, ne causant pas français.
Traumatisée par mon expérience d’hier [1], je dégluti péniblement, me racle la gorge et expose mon problème. Même que le gars, il a terminé ma phrase et compris mon problème. [2]

Après la récupération des informations de base, pour être sûr de ne pas se planter de compte, il me donne mes logs de connection, ceux qui ne sont pas parti dans le mail. Alors si pour le nom c’est facile, en ce qui concerne le mot de passe généré aléatoirement avec des majuscules, minuscules, chiffres et contenant huit caractères, j’peux te dire que ca a été nettement plus compliqué. D’autant que le monsieur, il parlait a la vitesse d’un eurostar emballé. [3]

Le coeur battant, je reviens devant mon ordinateur, rentre les codes et la bingo, ca marche. Alleluya, j’ai le bon cisco id, a moi le booking de la certif ou je vais pouvoir me vautrer lamentablement

Je prends mon rendez-vous, introduit mon code réduc et hop ca ma… ha ben non en fait, ca ne marche toujours pas, mais au moins le message d’erreur a changé. Je le lis, il me dit que je n’ai pas répondu a une question obligatoire de mon profil, question demandant mon id et mon nom d’étudiante netacad.

Je remplis consciencieusement ces deux champs, clique et hurle de joie dans la salle [4], ca marche, il ne me restera plus qu’a prendre ma carte de crédit pour payer et c’est bon, je pourrai tenter de passer ma certif mardi.

Je ferai ca ce soir, une fois que les filles seront au lit, que j’aurai la paix et qu’une bonne bière forte me tiendra compagnie dans l’une de mes ultimes soirées de révisions [5].
Enfin voilà, contente je suis, limite je crois que ma joie est plus grande que celle que j’aurai quand j’aurai réussi ma CCNA.

Bonus mes collègues ces boulays:
L’un de mes potes arrivé en retard pour cause de ratage de train, arrivé donc bien a la bourre s’installe à sa place. Le temps de bien se mettre il a mis la pied sur la multiprise qui alimente TOUS les ordis de la pièce, à notre grande joie. Vu comment il a été charié, je crois que ce petit fail va le poursuivre toute la durée de formation [6]

[1] Même qu’il va me falloir au moins 10 ans de psychanalyse pour surmonter ce stress post-traumatique et a nouveau tenter de baragouiner la langue de Shakespear. Non je n’éxagère pas
[2] Alors je ne sais pas si je dois être bluffée par mon anglais, son habilité à me comprendre ou la récurrence du problème. Probablement all of the above
[3] Merci chéri de m’avoir appris l’alphabet radio, lui aussi le connaissait
[4] Salle peu remplie qui est un ancien hangar, je te laisse imaginer la réverbération du cri donc
[5] Enfin si je me taule pas lamentablement à ce premier essai. Croise les doigts pour moi, sacrifie tous les animaux que tu veux, mais je DOIS réussir ma certif du premier coup. L’échec n’est pas une option. Sauf si tu veux me retrouvée pendue a un rack de matériel informatique quelconque…
[6] Et je tiens a saluer l’exploit qui fait de lui un disciple de Murphy encore pire que moi

Jun 062013
 

Décidement les jours suivent et se ressemblent.
Je n’ai toujours pas résolu mon soucis, et en prime, il n’y a plus de place pour mercredi matin, joie en mon coeur

Après réfexion, j’ai trouvé un moyen très simple de résoudre mon soucis. En effet, si pearsonvue a un nouvel id cisco pour moi, il suffit juste de lié mon voucher CCNA a mon nouvel id cisco [1], pour mettre toutes les chances de mon coté, je joue sur deux tableaux [2].

D’un part via un case ouvert sur netacademie, ou j’ai suggeré cette solution, d’autre part en faisant téléphoner a Cisco pour moi [3], mon gentil formateur, qui n’en demandait pas temps mais qui est très intelligent, vu qu’il a compris le bouzin en a peine deux minutes chrono et juste une explication.

Donc après qu’il se soit dépatouiller avec la personne a l’autre bout du fil, j’ai été informée qu’un mail en francais allait partir. [4], peut-être qu’il mettrait quelques heures [5]. Maintenant est-ce qu’il va résoudre mon problème, ca c’est une autre question. Stay tuned, ami lecteur, moi je suis partie me pendre continuer a réviser ma certif-que-peut-être-je-la-passerai-un-jour-et-avec-la-reduc…

La bonne nouvelle, c’est qu’effectivement, il y a quelques minutes, un mail est arrivé. En anglais, et de pearsonvue, avec un numéro de téléphone a appeler, le même, a un chiffre près. Numero qui a fonctionné. Même que j’ai eu une madame en ligne, qui a causé français, très vite compris mon problème et la réglé en deux coups de cuillère à pot. Généré un mail a m’envoyer avec les infos pour valider le compte et pouvoir booker ma certif, avec la réduc.

Mail qui aurait dû arriver en une ou deux minutes…
Heuuuuu… j’attends encore combien de temps avant de rappeler pour dire que je ne l’ai poins eu?
Je vais pleurer là, sisisi, je t’assure. Je suis même a peu près sûre que c’est une mauvaise idée de tenter de passer ma certif, que mon karma il est mauvais et que je dois m’arrêter la maintenant tout de suite, avant une catastrophe [6]

[1] Enfin dit comme ca c’est simple, en pratique, il faut se heurter a la bureaucratie presque étatique de Cisco et Pearsonvue.
[2] Et tu vas voir que c’est ce qui va m’achever, les deux vont faire le transfert ce qui donnera un genre voucher lié a l’ancien id, passe au nouveau, repasse a l’ancien
[3] Non mais j’ai été traumatisée par la nana qui entendant mon anglais a fait appel a une interprète, mon amour propre est parti se pendre, et il va falloir des millénaires avant que je ne tente de recauser en anglais; na vilaine madame responsable d’un nouveau traumatisme a trente ans
[4] Je n’en demandais pas temps, l’anglais je le comprend
[5] Il va être interressant de voir si les heures Cisco sont les mêmes que celles du commun des mortels
[6] Comment ca, les excuses sont faites pour s’en servir et que j’en ai juste marre d’étudier?

Jun 052013
 

Part Two, pour causer bon english >/p>

Non, parce que oui, je reviens a la charge avec mes pitis soucis avec pearsonvue.
Rappel des faits:

Previously in Fabi in wonderfull land of ccna taking :
La reduc CCNA ne fonctionnant pas [1], notre héroïne décide de voir avec pearsonvue pourquoi.
Après moulte péripéties, le code ne marche toujours pas, le numero belge de pearsonvue est innatribué, cisco lui a raccrocher au nez, le mail envoyé a pearsonvue reste sans réponse et le case ouvert sur cisco netacademy itou.
C’est donc la mort dans l’âme comme notre héroïne [2] résoud d’aller se coucher…

Le jour s’est levé sur une étrange idée une réponse de netacad, ravie je suis, une réponse en quelques heures c’est classe. La ou je m’esbaudis moins, c’est que ca ne m’apprend pas beaucoup de chose. Je dois verifier mon id cisco, qui n’est pas la bonne et contacter pearsonvue, et/ou revenir vers eux si ce n’est pas résolu

A l’heure actuelle, je peux te de dire que c’est toujours pas clairement résolu.
J’ai tout tenté ou presque: appel au centre d’examen, pensant naïvement qu’eux peut-être auraient un numéro valide pour joindre pearsonvue. Chou blanc.

Réappel a cisco, mon anglais incompréhensible a du faire appel a une interprète, [3], même avec l’interprète il a fallu bien dix minutes sur les quinze qui m’ont été consacrées pour qu’elle comprenne le problème, et cinq autre pour me dire qu’elle ne pouvait rien faire, qu’il fallait voir avec pearsonvue et de me redonner le numero qui ne fonctionne pas. [4]

Passablement énervée, je tente le coup de poker, l’appel à un ami pearsonvue france. Victoire, le numero est attribué. Après cinq minutes d’attente sur une musique de merde, j’ai raccroché.

J’ai renvoyé un mail a cisco netacad, maintenant je songe a sacrifier des bébés chat kromeugnon ou des petits enfants pour débloquer la situation.

[1] 58% de 260€ quand même, c’est pas rien
[2] Oui, je me considère comme telle et parle de moi à la troisième personne si je veux d’abord
[3] C’est la nana au bout du fil qui a voulu, quand je lui ai dit que je parlais pas un super bon anglais
[4] Bon aussi le numero général anglais, celui la même que j’ai trouvé sur leur site.

Jun 042013
 

On m’avait dit “tu vas voir, passer ta CCNA, ca se fait les doigts dans le nez, t’inscrire pour et faire valoir ta réduction par contre, c’est une autre paire de manches…”
Je n’aurai jamais cru que c’était aussi vrai…

Le cauchemar a commencé hier, alors que je me faisais un compte pearsonvue ¨(1), au moment d’entrer mon CSCO ID, paf, le site me répond qu’il n’est pas bon. Soit. Je coche la case “ne connait pas son ID” (2) et entre mon id d’étudiante a la netacad, de toute façon Cisco et Pearsonvue devrait parvenir a s’arranger pour retrouver ca assez facilement (3)

Je continue mon inscription, prend un rendez-vous. Arrive le moment d’entrer le voucher qui me permettra d’avoir une réduction substantielle sur le prix de la certif (4).
Et là, c’est le drame. PAF, voucher refusé. Comme ca. D’après lui, je ne serais pas autorisée a l’avoir.

Je laisse les choses en l’état, non sans râler, c’est que je suis un peu prise par le temps, et me dit qu’une fois qu’ils auront validé mon Cisco_ID, ca devrait passer.

Oui mais, hier soir, je reçois un mail cisco avec devine quoi, et bien oui, un NOUVEL ID CISCO, parce que juste avec un,c’est sur, c’est pas marrant.
Oui mais en fait, c’est un nouvel id, mais pour acceder au Cisco Certification Tracking SyStem. Je sais pas à quoi ca sert, ni même si c’est pertinent, mais soit. Je clique sur le lien pour l’activer.

Et c’est la qu’on entre dans un univers totalement kafkaïen, que même la maison des fous dans astérix, c’est le niveau zéro de ma situation actuelle.

Je clique donc. J’arrive sur une page qui me demande de me logguer ou de créer un compte cisco. Je me logue sur mon compte existant. Je ne vois nulle part ou est-ce que je pourrais rentrer mon code d’authorisation de compte. Et mon id est desepérement la même qu’avant. Même en essayant plusieurs fois.

De guerre lasse, j’abandonne, je verrai bien tout ca ce matin.
Ce matin, guillerette, je me connecte depuis ma formation a mon compte. Chouette alors, j’ai un id cisco sur mon compte pearsonvue. Moins chouette, c’est la nouvelle. Celle-la même que je ne parviens pas a activer. Ouuuaiiiiiiiiis. Joie et alegresse dans ma vie, j’envisage d’acheter un shot gun sur le blackweb, le oueb des méchants.

Je recherche leur numero de téléphone sur leur site super mal foutu. Appelle. Ah ben merde, le numéro est carrément pas attribué. Y a juste un mail. Bon soit, Ce que je ne t’ai pas dit, c’est qu’entre temps, j’ai essayé de recréer un compte pearsonvue avec mon nouvel id cisco. Ca à marché. Le hic c’est que ces cons là, ils valident les comptes A LA MAIN. Mon compte devrait donc être validé dans “un jour ouvrable”.

Je me remet donc sur cisco, essayant de trouver un moyen de régler cet écueil. A part tourner en rond sur leur site, qui me renvoie sur une espèce d’interface à question totalement vide et qui ne m’aide pas du tout, je ne sais rien faire. Ca fait depuis ce matin que je suis occupée a ca. En train de m’énervé de plus en plus (5)

A l’heure actuelle, je ne peux rien faire, si ce n’est râler et continuer a étudier ma certif, en ne sachant pas si au final, je vais pouvoir la passer ou non.

Alors pour me passer les nerfs, j’en ai profiter pour appeler le marbrier que ca nous fait des plombes qu’il nous promet un devis, mais qu’on attend toujours. Evidement, je suis tombé sur son répondeur. Je crois que le monsieur doit se demander c’est quoi cette histoire de vélin à fabriquer a partir de peaux de chatons et de pigeons voyageurs a élever selon la norme 802-42BC pour livrer ce fameux devis.

Et cerise sur le gatal, vers 15h, j’ai trouvé un numero de téléphone de Cisco (6), après être passée par toute la gamme des répondeurs téléphonique, j’ai enfin un humain au bout du fil. Une nana vachement sympa, qui fait tout pour m’aider, comprendre le problème et me met en attente pour l’expliquer a un gars responsable des certifs. Le seul truc pas prévu, c’est le compteur timeout qui est arrivé au bout avant qu’elle ne me reprenne, coupant donc la communication.

Il est donc 21h30, je devrais passer ma certif dans une semaine, et je ne me suis toujours pas bookée pour se faire. Alors je te le demande ami lecteur. Lapidation par routeur 2600 ou pendaison par cable sérial?

(1) Ou refaisait, parce que d’après lui, j’en avais déjà un, soit. Au moins il est fonctionnel, même si j’ai eu la joie de pouvoir relire une belle preuve de sodomie mit gravier, verre et petit filet de citron, vu les droits qu’ils s’octroyent sur tes données personnelles
(2) Bouuuuh vilaine, vite va te cacher avant qu’on ne te lance des pierres
(3) Oui, la tu la sens ma grosse naiveté, et encore, tu n’as pas idée d’a quel point hier encore, je n’étais que candeur et innocence. Depuis, j’ai évolué.
(4) qui est quand même de 260 euros, faut pas déconner
(5) En envisageant de passer de l’arme de point au plastiquage, voire a la roquette. C’est bon un carpaccio avec une petite roquette bien fraiche
(6) D’ailleurs ils sont rigolos ces gens là, y a deux 42 dedans. Coïncidence? Je ne crois pas