Jan 282013
 

Il y a des jours comme ça [1], ou franchement, Murphy il peut être super fier de moi.
Non je ne suis pas encore passée au travers du plafond. D’ailleurs y a plus de risques, les planches d’osb ont été posées sur les madriers, nous avons désormais un sol safe, merci beau-papa, merci belle-maman.

Tout comme je ne suis pas contaminée par le tétanos, je ne suis pas encore en phase septicémique aigue de purulence gangrénique du pied noir passé par le fil du clou.

Je ne suis pas non plus [encore] internée ou en prison pour double infanticide, rapport que les filles ont encore décidé de faire du catch dans la litière du chat juste devant le Vaio qui n’est déjà plus très vaillant et qui donc demande a survivre encore un jour de plus dans cette maison de fou.

Bon à coté niveau révision, je vois que mon module 3 s’en est allé bien loin, vu que j’étais infoutue de me rappeler ce qu’était RSTP et PVST+, ni même comment on élit le port root d’un spanning tree. Et je passe ma certif dans genre moins de deux semaines… Hmmm je pense sincèrement a la remettre pour plus tard, genre en mars?

A coté de ca, les travaux continuent bon train, on a à nouveau un plancher.

Il est pas beau mon plancher?


C’est l’extase, plus de risque de passer au travers du plafond donc. Bon ce sont de bêtes plaques de contre-plaqué sur lesquelles viendront se fixer d’autres planche en chêne massif y parait. Même qu’on été les chercher aujourd’hui.

On dirait pas comme ca, mais y en a pour 30m² de planches

D’ailleurs j’en parlerais pas ici s’il n’y avait une anecdote liée à ces planches, qui ont bien failli ne jamais arriver jusqu’ici.

On s’était dit rendez-vous dans dix ans à 9h30 au magasin, un truc pour les professionnels, que si tu sais pas ou c’est, tu ose pas y entrer, tellement le risque de te faire écraser par un bobcat est réel. J’avais prévu de payer le total sur place, avec ma jolie carte de banque, histoire de pas avoir une facture qui court comme la maladie d’amour et que de toute façon s’était mieux comme ca. Justement, ma carte était pour une fois alimentée convenablement et devait donc me permettre de payer la somme indécente de ce nouveau plancher.

Je sors donc mon porte-feuille. Cherche ma carte de banque. Ne la trouve pas. Recherche mieux. Rires nerveux, parce que la réceptioniste/info/caissière et les beaux-parents me regardent. Ahem. Commencer a sortir toutes les cartes du portefeuille. Ne rien trouver. La nana propose d’envoyer la facture à la maison, ce n’est pas grave si je ne paye pas tout de suite. Oui mais moi ca m’embête je VEUX retrouver ma carte et je VEUX payer tout de suite.

Je tente une diversion avec mon autre carte, bien entendu y a pas assez de sous dessus. Retour a la recherche de ma principale.

Je sors mon premier bouquin de mon sac, la brique de Feist, Faërie. Je fais pas attention et sors mon deuxième bouquin, le posant bien en vue

Comment flinguer sa crédibilité au près de Belle-maman en 10 seconde même pas…
avant de m’en rendre compte et de le ranger fissa. Pendant ce temps Beau-Papa propose de payer à ma place. Limite si je montre pas les dents en grognant. J’avais ma carte ce matin et *TILT* je me rappelle que j’ai fais le plein et n’ai pas eu le temps de la ranger, rapport que y avait plein de gens derrière moi qui attendait pour prendre de l’essence. Triomphante, je sors la carte de ma poche et peux enfin payer; non sans me gourationner dans le tapage de mon code secret. Mais l’honneur est sauf, j’ai pu payer.

Je crois que je viens de passer les cinq plus longues minutes de solitude extrême de l’année 2013 qui commence définitivement sur les chapeaux de roues.

[1] Et le premier qui me dit, des jours tous les jours se prend une mandale, vu?

Jan 222013
 

Hmmmm aujourd’hui était une journée comme je les aime: reposante, pas du tout casse-pied et totalement shootante.
Levée matin, direction syndic’ avec environ 30m³ de papiers en tout genre, rapport que pour chaque formation c’est un contrat in, un contrat out, et une feuille de présence par mois. Uber jouissif quand tu en a plusieurs sur un mois. Limite si ta carte de pointage elle passe encore par la boite au lettre.

Arrivée sur place a 8h40 pour profiter du fait que c’est pas encore ouvert et que donc y devrait y avoir moins de monde, il y a déjà 4 personnes qui sont là. Chic. Heureusement j’ai un gros bouquin avec moi, genre brique anti-agression [1], que si on t’emmerde tu la retourne dans la tronche du gars, il est décapité sur l’instant. Pas de chance pour moi, j’ai à peine le temps de lire 58 pages que c’est déjà à moi.

Je dépose mon container de paperasse devant la nana qui trie assidûment les différents C9*, miracle j’ai fini, je suis presque en ordre, me manque plus qu’un papier que je dois demandé a mon centre de formation et je suis définitivement en ordre… pour le moment.

Suite au delaize, il me faut genre 30 minutes pour trouver des putaneries de cahouettes qui ne sont pas salées et agresser le frigo pour pouvoir récuperer de la coriandre fraîche. Passage au Brico pour récuperer de quoi traiter les poutres, un super produit chimique plein d’insecticides et autres joyeusetés histoire d’être sûr de tuer Fabi tous les vers qui auraient pu élire domicile dans les madriers.

La suite de ma tâche sera en plusieurs partie:

  1. Traiter les vieux madriers [2] avec mon produit incolore qui tue-tout-même-les-Fabi
  2. Traiter les nouveaux madriers [3] avec le produit coloré qui-pue-encore-plus-même-que-Fabi-essaye-de-pas-vomir-quand-elle-se-penche
  3. Aérer très beaucoup la pièce, parce qu’en plus de puer, ce truc a des vapeurs qui rendent bourré
  4. Reremplir périodiquement mon récipient à poison sans en foutre plein a coté
  5. Jouer du pinceau sur chaque face de la poutre
  6. Ensuite, les vapeurs aidant viennent

  7. Essayer de pas se casser la gueule de la poutre, ca ferait mauvais genre d’atterir dans le salon
  8. Bouger seule les nouveaux madriers bien lourds, parce que sans ca on peut pas peindre partout
  9. Prendre deux heures pour tout faire et être à peine à la bourre pour aller voir une copine et son bébé [4]
  10. Se rendre compte qu’en fait on a plus du tout de force dans les jambes parce qu’avec toutes les flexions-extensions faites pour peindre ces putains de poutres, ben les muscles oubliés ils se rappellent à ton souvenir en se tirant. Hop, comme ca [5]

Après option chercher les filles, faire les courses et lancer la bouffe, c’est avec un soupir de joie et de félicité que je me suis assise dans le canapé. Dont je ne suis pas sûre de parvenir a me relever, même si ma vie en dépendandait…

Alors je sais que je vais souffrir, j’ai déjà bien mal aux jambes maintenant, que ca va puer sévère en haut pendant encore deux jours au moins et que vendredi, les beaux-parents débarquent pour la suite des travaux.

Hmmm… Comment te dire, j’espère décéder de mon tétanos avant? Au s’cours, je vais toute mourur

Bonus track: on est pas dans la merde pour demain, avec option brouillard givrant à couper au couteau, que même avec tes anti-brouillards tu a l’impression de rouler dans un nuage

*Zwiiiiiiiiiiip* Chériiiiiiiiiieeeeeee, ca va glisser


Ah c’est sûr que c’était très intelligent d’aller faire l’andouille comme ca sur un parking. Avec en prime, le seau d’eau balancé sur le trottoir.

[1] Faëris de Raymond Feist, environ beaucoup de pages, trop pour faire un cale meuble en tout cas
[2] 3×4,16m, 3×1,60m et 1×140.. Y en a un peu plus je vous le met quand même
[3] Les mêmes longueurs que les premiers, qui ont en fait quelques cms en plus
[4] Bonus sentir le produit chimique a plein nez parce que malgré la douche, c’est une odeur tenace. Penser aussi a se nettoyer complètement bien sous les ongles avant de se grater les yeux
[5] Avec le toujours hyper classe “boum par terre y a plus personne, cassez-vous y a rien à voir

Jan 212013
 

On le savait déjà, Laglue© du haut de ses huit ans depuis quelques mois avait hérité de mon coté “deux mains gauches murphiesque”. Il suffit de lire le tag Laglue© sur ce blog pour s’en convaincre.

Ce qu’on savait moins, c’est que sa soeur, troizans depuis quelques jours [1], suis à peu près la même pente. Avec application et sérieux.

Il y a deux jours, folle que j’étais j’avais laissé les filles en bas le temps de prendre une douche. V’là t’y pas que Laglue© arrive en hurlant “mamamananman y a Lagluante© qui a casser une tasse viens vite viens vite”.

Le temps de descendre j’avise Lagluante© au pied des escaliers, des morceaux de porcelaine plein les mains et du sang sur le visage [2]. Ahem. Je récupère calement les morceaux uber coupants, un par un en évitant de la blesser plus et monte en triple vitesse avec elle histoire d’estimer les dégats avec son papa. Bilan, deux coupûres bien nettes, un peu profonde, du style qui pisse le sang pendant des heures si on fait pas une compression correcte dessus.

Deux sparadraps plus tard, voici notre apprentie casseuse bien remise

Jaunes les sparadrap, jaunes o/

Pas plus tard qu’hier sa grande soeur lui clappait la porte sur toute la main blessée, parce que vous comprenez, c’est SA chambre et que sa soeur l’escagassait un peu [3]

Bilan, Lagluante© les doigts jaunes et mauves est parmis nous, pas trop traumatisée et fomentant déjà sa vengeance contre sa grande soeur…
On a pas le cul sorti des ronces moi j’vous dit…

[1] Bouhouhouhou ma tite fille elle est plus un bébé, bientôt j’pourrai plus la porter en sac à bébé et dans moins de temps qu’il ne faudra pour le dire elle nous ramenera des mecs à la maison.
[2] Vu sa propension a pisser le sang, c’est pas Lagluante© qu’on aurait dû l’appeler mais Carry
[3] Note que vu la force du clapage, heureusement que c’était sur tous les doigts, sinon y aurait eu du cassage de doigt en règle

Jan 192013
 

Ce matin prise d’une envie pressante [1], je me dirige donc vers le pipi-room, jouxtant la chambre des filles.
Le couloir pour les atteindre, comme tout [vieux] couloir qui se respecte craque et parle de sa vie propre, de préférence aux pires moments [2] quand tu as la tête dans le cul et que tu n’aspire qu’à une chose [2] retourner te pieuter jusqu’à au moins midi du matin.

Ce matin comme un autre donc, direction les chiottes façon boule de flipper; quand, arrivée a proximité de la chambre des filles j’entends le babillage de la petite et les grognements de sa grande soeur [4]. Je ruse. A pas de sioux, la vessie pleine je me dirige vers mon précieux. Alterne pas glissé, moment de silence et marche destructurée, arrivant enfin à la porte. Qui s’ouvre en grinçant [5].

Je retiens ma respiration. Pas de mouvement de l’autre coté de la porte. Je fais mon “rhoo pipi maman, rhooo pipi” et me rhabille. Repars dans l’autre direction non sans manquer me tauler sur la marche que j’oublie a chaque fois. Retiens ma respiration devant la porte et passe enfin.

C’est super heureuse que je retourne sous la couette comater, parce que oui, il faut le dire, je suis malade.

La journée se poursuit. Cet apres-midi, le soleil étant quand même un peu de la partie, excursion neigeuse dans le jardin, les filles sont aux anges, moi j’en profite pour bouger les différentes planches arrachées histoire de les mettre a l’abris des intempéries.

Sauf que bien planquée sous la neige, l’une d’elle, retournée avec les clous en l’air s’est sauvagement attaquée à mon pied. Le clou a vicieusement traversé ma semelle, traverser ma chaussette pour finalement aller élire domicile dans la chair de ma chair, dans mon petit peton à moi tout fragile que j’ai [6].

  • Première réaction: aouch ca fémal crébobo ouille ouille ouille.
  • Deuxième réaction: merdeuuuh ma chaussure elle va être toute cassée après ça.
  • Troisième réaction: ahem. Et si après avoir été récuperer des vêtements secs pour Lagluante© on allait voir à quoi ca ressemble?

Ben ca ressemble à ca:

A que bobo pied. C'est sûr je vais mourir d'un tétanos foudroyant


Très bobo donc. A l’heure ou je vous parle j’envisage de m’amputer le pied façon walkind dead ou avec une lime a ongles en carton. Je vais tous mourur. D’ailleurs je veux être incinerée hein,et pas mourir de froid pour les siècles des siècles dans une vieille tombe toute humide…

[1] Aka j’ai une vessie de souris et boire une théière entière avant d’aller pieuter est clairement pas une bonne idée
[2] Quand tu viens d’endormir ta môme, sur le coup des trois heures du matin quand tu vas pisser, ou le week-end à 6h30 quand tu viens résoudre ton sort de petite vessie
[3] Un acer. Les plus geek d’entre toi auront compris l’allusion du jeu de mot à deux balles
[4] Aka “j’ai pas assez dormi aurais-tu l’obligeance de me foutre la paix merci bien.
[5] Alors que d’habitude cette putanerie ne grince jamais
[6] D’ailleurs jésus c’était une tapette hein, la crucifixion du pied n’a jamais tué personne. C’est le tétanos derrière qui s’en charge

Jan 122013
 

Ayé, Lagluante© à troizans.
Bon alors concrètement, elle, elle s’en fiche complètement, mais du genre comme de sa première couche lavable, même que quand on lui demande, elle a toujours deux zans et demie…

Ca a commencé en fanfare ce matin, avant que je parte a ma formation conte. Fallait voir le sourire qui lui a fendu le visage, elle était heu-reu-se, enfin c’était le temps de son anniversaire.

Faut dire qu’avant elle, sa grande soeur, son papa, sa grand-mère et un de ses tontons fêtaient les leurs, et qu’elle ne savais pas quand finalement son tour arriverait.

Ma petite fille a donc troizans, va falloir s’y faire. C’est plus du tout un bébé, même si parfois pour obtenir ce qu’elle veut, elle le dit texto “moi pas grande fille, moi bébé” [1], est toujours aussi câline[2], voit le sevrage d’un très mauvais oeil, parle de plus en plus [3] et voue un culte énorme à sa grande soeur. Tellement énorme, que ca fait plus de deux semaines qu’elles dorment dans le même lit et que y a pas moyen de les séparer, j’ai l’impression d’avoir engendrer des siamois.

Même si elle continue a apprécier les balades en sac à bébé [4], je sens bien que c’est bientot la fin, rapport aux morceaux qui dépassent d’un peu partout.
Mais en attendant, je profite toujours de ces rapports fusionnels qu’on a [5] n’en déplaisent aux mauvaises langues, elle sera bien assez tôt indépendante.

Bref, c’est ma poupée d’amour et je l’aime crécré fort, mais si souvent parfois elle me sort pas les trous de nez et me donne envie de m’arracher les ovaires avec une cuillère à melon, rapport à son caractère de merde assez fort et a son instance de tout vouloir faire “moi toute seule” et de vouloir avoir le dernier mot.

[1] Traduire par “allez maman, fait pas iech et raboule ton boob ici avant que je hurle de frustration”
[2] Y a un coup de boule en plus du câlin, je vous le mets quand même?
[3] Même s’il faut toujours un dictionnaire malgache-ouzbec du nordistant pour la comprendre
[4] Mais dont à mon grand dam je ne peux poursuivre la collection sous prétexte que trouzemille c’est deja bien assez et que de toute façon bientot elle ne pourra plus s’en servir
[5] Maman pipi. Non pas papa, pas Laglue© veut maman.

Jan 072013
 

Bon ben puisque j’avais pas la CCNP, j’ai du me rabattre sur d’autres formations. De courtes durées mais toute aussi intéressantes. En tout cas pour la première, qui est du 100% technique, à savoir la configuration de base des firewalls juniper [1]

Au menu, quatre jours de firewalling intensif, avec en ce premier jour beaucoup d’explications, d’exercice sur papier et pour finir une demie-heure a faire mumuse avec les machines.

Sauf que. La nana pas de bol, c’est moi. Déjà mon adapteur serial-usb, y avait pas le pilote sur ma machine. Alors pour faire fonctionner le truc, directement ca marche bien moins.

Premier écueil passé, je tente de me connecter au firewall. Pas possible. Si mon connard de pc à bien la bonne passerelle par defaut, cet andouille a une adresse ip apipa [2]. En plus juste avant je m’étais fait débrancher l’écran [3] par mon voisin d’a coté, me forcant à un reboot violant parce qu’il l’avait débranché

  1. Sans me le dire
  2. pile poil au moment ou je savais plus si j’avais cliquer sur éjecter ma clef ou le disque

Un meurtre plus tard [4], un renew d’ip plus loin, je suis enfin connectée a ce firewall, après avoir bien emmerdé tout le monde à m’attendre.

Demain sera une dure journée, toujours seule fille parmis ces mâles. Je vais devoir réfléchir à des règles tordues, essayer de les écrire convenablement, me rapeler quel protocole est UDP et/ou TCP et quel numéro il a.

C’est pourquoi j’ai décidé d’être girly et très poussif pour l’après-midi grâce a un somptueux bento, rempli de porc sauté à la japonaise

pour kikicé le porc/t n°53 à la japonaise? Cépourmouaaaaaaaaaaaa o/

Et pour le coté girly, on ressort notre bonne vieille kitty, la boite à bento que je suis sûre que jamais on me piquera la-bas [5] et qui si un gros lourd y trouvait a redire ou ricaner bêtement, il se prendrait ma paire de baguette jusqu’au cervelet…

Hello qui? Hello Kitty o/

[1] Un truc complètement geek qui donne les règles de ce qui peut passer ou pas à travers les réseaux et d’ou vers ou. Bref, uber jouissif, totalement hermétique et ca m’éclate
[2] Apipa, l’apipa, je te veux si dhcp ne veut pas de moaaaaaaaa ♫♪♫
[3] Rien de salace dedans, ni de code secret
[4] Le malheureux n’a pas souffert
[5] Encore que, pour les filles de l’équipe administrative, j’en suis pas sûre, mais comme je mange pas avec elle, pas de risques.

Jan 062013
 

On a fauté. On aurait pas dû. Mais c’était si mignon.
Quoi donc me demanderez-vous. Mais laisser les filles dormir ensemble dans le même lit pardi.

Profitant des vacances, elles avaient fait cette demande un peu spéciale. On avait acquiescé, fols que nous étions et voilà donc les deux colles en train de roupiller dans le même plumard. [1].

On avait pu profiter des diverses variantes “paf Lagluante© par terre,” Pan prends ma main dans tagle'” et autre “Lagluante© coincée entre le mur et le lit.

On avait dit que c’était juste pour les vacances, que dès la rentrée, elles devraient refaire lit à part.

C’est donc tout naturellement que ce soir, à 20h30 pétante, elles étaient chacune dans leur lit, lumières éteintes et parents en bas.

Y avait pas trop de bruits, naifs, nous pensions qu’elles dormaient.
Oui, sauf que à 23h, bran-le bas de combat dans le couloir, Laglue© arrive en gémissant, sa soeur rigolant derrière elle. Un démelé d’explications plus tard, il s’avère, que Lagluante© bientôt troizans n’avait pas sommeil, et avisant sa soeur qui elle dormait du sommeil du juste lui a balancé un coup de Schtrompfette, la bédé dans lagle avant de lui dire de ne pas dormir mais de se reposer. Oui parce que vu qu’elle était méga chiante, Laglue© l’avait récuperée dans son lit, persuadée que ca lui permettrait de dormir [2].

Bien sûr la petite trouvait ca drole. Elle l’a moins trouvé quand de concert, elle s’est faite engueulée par ses parents, rapport que à cette heure-ci, il est vachement bien vu de dormir plutôt que de tabasser sa soeur.[3]

Aux dernières nouvelles, elles dormaient. Reste à voir ce que ca va donner demain matin…

[1] Un lit d’adulte une personne, collé contre le mur, mais pas tout a fait, because y a les tuyaux de chauffage qui passe par la
[2] Ce qui est non seulement râté, mais aussi un superbe cocard a montrer aux copines demain, façon enfant battue par sa soeur
[3] Papa pas faché, maman contente. Non? Bwouuuuhuaaaaaaaaaaaaaa *gamine malheureuse comme les pierres qui se blottis dans les bras de sa maman pour éviter l’ire parentale*.

Jan 032013
 

Avant toute chose, une bonne année, toussa. P’être même que je ferai un post exclusif à une retrospective 2012, ce que j’attends de 2013, mes voeux et tous le toutim. Mais on a le temps pour ca [1]

Bon il y a bien sûr les sempiternelles résolution de début d’année, celles qu’on ne tiens pas [2] et puis les autres. Celles que ca fait des mois qu’on en parle, et que par le calendrier du temps ben ca tombe pile poil en début d’année [3]

Un peu comme ca fait genre un an facile qu’on parlait de refaire la salle de bain. Enfin en vrai transformer la chambre des filles en salle de bain, la chambre d’amis en chambre des filles et la salle de bain actuelle en chambre d’amis.
Un super roulement quoi. Genre “tiens ca va faire cinq ans qu’on est ici, si on changeait un peu les choses.”

Ah ca pour changer, ca a changer. On savait qu’il allait falloir isoler cette fameuse chambre d’amis, qui donne sur dehors et le grenier. Du coup on avait dit qu’avant de faire les gros travaux de salle de bain [4], qu’on isolerait simplement cette pièce avant d’y faire basculer les filles.

Oui, sauf que par le truchement de je ne sais quel ingénieur [5] et considérations familiales, il a été décidé de faire juste un peu plus.

Déjà, on a démonté un mur/cloison pour faire une chambre plus grande.

Un mur, un giproc, le combat du siècle, coté pile


Ben ca a pas l’air comme ca, mais il faut beaucoup de giproc pour faire une belle cloison. Il a donc fallu bousiller le giproc puis démonter l’armature métallique.

Pour le giproc, j’ai pu taper que sur une plaque. Tout le reste ce sont les hommes qui ont fait. Aux femmes la charge de se taper les escaliers pour descendre tout ce fatras dans l’escalier et le balancer dans la cours.

Une fois ca terminer, on avait une belle pièce bien grande.

Il n'y a plus de mur. Le mur est une création de l'esprit.

Sauf que après, le plancher, il bouge un peu, l’est pas stable toussa, alors on va un peu ouvrir ca et voir à quoi ca ressemble…

Ho mon planchéhééhééhéé, tou é le plus bôôô des planchééééés ♪♫

Ouvrir un peu j’ai dit? Ah ben non en fait, on va tout arracher pour en faire un plus mieux

Ho la jolie marelle améliorée. Zut j'ai oublié de fermer la fenêtre

Pendant que les hommes détachent les planches amoureusement clouées des années plus tôt des gros madriers, les faibles femmes descendent le bois en tas, dans la cour pour le mettre a coté des giproc et en faire un “petit tas”

Un "petit" tas de bois

Alors la déjà pour le giproc, c’était over joussif parce que l’escalier il est un peu en angle droit en plus d’être légèrement glissant. Je te raconte pas l’orgasme avec des planches d’au moins 1m50 de long [6].

Après il a fallut tout charger les déchets dans la remorque. C’est fou comme ca peu laisser des traces dans la cour. Mais si regarde, en plissant les yeux, tu verras ce qui reste par terre

Ici, gisait environ 2 tonnes 1/2 et 42m³ de giproc

Et enfin nettoyer tout le plancher qui est en fait tout le dessus du plafond, en marchant sur les madriers et sans passer au travers, rapport que en dessous c’est la salle à manger et une table en chêne massif qui ne demande qu’a te casser les reins.

Devinette: Qu'est-ce donc que cette image?

Bilan de ces deux derniers jours donc:

  • J’ai failli tous mourur au moins une centaine de fois par ma propre maladresse
  • Belle-maman à voulu me tuer au moins une centaine de fois, as usual, mais ce n’est absolument pas personnel
  • Je n’ai plus de bras, de dos, ni de muscles, je ne suis plus qu’un corps perclu de douleurs
  • Pas la peine d’aller à la salle de sport, ni de dépenser des centaines d’euros en abonnement. refaire une chambre ca revient au même, mais en plus mieux, parce en plus tu rends ta maison plus belle [7]. En plus ca te fait des sous pour payer l’isolation
  • Que les filles ont été relativement sages [8] et n’ont pas trop bramer le manque d’attention chronique qu’on leur à porté ces 40 dernières heures.
  • Que putain, on a pas le cul sorti des ronces, le plus gros n’est pas derrière nous et il va falloir rentrer des énormes poutres et plaques que je sais pas comment et que je suis sûre que je vais finir tuée, écrasée entre deux murs lors de la manoeuvre

Brèfle, l’année commence en beauté. On rajoute a ça normalement quatre jours de formation sur les firewall juniper [9], le week-end prochain formation conte, avec le mardi d’après une soirée beuverie dégustation oenologique, le jour d’après une soirée “contes en pratique”; je sens que je démarre sur les chapeaux de roues. Rajoutons à ca l’étude pour enfin la CCNA [10]

Voilà voilà, et bien comme on dit dans ces cas là, bonne année hein…

[1] C’est jusqu’en février non?
[2] Je vais maigrir- arrêter de fumer- de boire- faire du sport-…
[3] Comme se marier faire des [gros] travaux dans la maison.
[4] Aka arracher le plancher, mettre du contreplaqué marin puis du carrelage avant de faire les sanitaires
[5] Ha mais en fait si, coucou beau-papa
[6] Oups j’ai glissé chef, c’est grave si en plus j’ai abîmé tout l’escalier et en plus cassé le vitrail?
[7] Bien que pour le moment ca ne soit pas du tout, mais alors pas du tout le cas
[8] Ou en tout cas s’en sont sorties vivantes
[9] Rien à attendre
[10] Parce que j’avoue avec les vacances, j’ai pas vraiment étudier, puis avec les fêtes et les filles, voilà quoi