Oct 162012
 

Je suis chômeuse, je l’ai été à base pas par choix, virée un peu avant que j’apprenne ma première grossesse.
Pendant cette période j’ai été tour à tour dispensée, étudiante, re-dispensée et à nouveau en formation. Ce qui fait que j’ai un assez lourd bagage chômage.

Je suis aussi syndiquée [1] et en plus je vis à la campagne [2], du coup maintenant, mon syndic il est ouvert plus qu’une demie-journée par semaine, tenu par une seule personne [3], alors du coup, c’est un peu le seul moment ou tout le monde y va.

C’est rarement la même personne aussi ces derniers temps. Quelques part heureusement, parce que la condescendance a deux balles “tu sais pas gérer ton admin, t’es un peu débile” ca va bien deux minutes, au bout de la troisième t’as juste envie de lui enfourner le téléphone cisco [4] au fond du gosier

Aller au syndic avec Fabi,c’est quelque chose.
Parce que ca fait environ un an que j’y vais toujours pour la même chose. A savoir tenter de retrouver une couverture mutuelle, rapport que y a dix mois de chômage qui manquent à l’appel et que c’est seulement aujourd’hui que la nana à juger bon de me dire que si ils manquaient c’est peut-être bien parce qu’ils n’avaient pas été payés et que c’était bien de ne s’en préoccuper que maintenant, trois ans après [5], fallait pas s’étonner que gniagniagnia.

J’avoue je l’ai un peu coupée dans son élan de moralisatrice a deux balles, étant donné que quand même ca fait plein de temps que je me pèle le cul a essayer de résoudre le problème et que quand j’y serai enfin parvenue – ou pas, ce sera certainement pas grâce a elle.

Enfin bref, quand tu dois attendre deux heures et demie pour t’entendre dire que c’est en fait ton ancien syndicat qui peut t’aider pour gérer la période incriminée, et essayer de débloquer le schmilblik, t’as juste envie que d’une chose la tuer. Non parce devoir se payer deux heures d’aller/retour plus encore deux trois heures d’attente là-bas, ca m’enchante moyen tu vois, rapport au fait que:

  1. L’essence c’est pas gratuit, j’adore me taper presque 200km juste pour … rien en fait les dernières fois que j’y suis aller
  2. Que malgré le fait que je sois chômeuse, j’ai pas que ca à faire, perdre une demie-journée alors que je pleure derrière le temps pour faire mon cisco
  3. Que les enfants ils vont pas se chercher tout seul à l’école ni s’occuper deux-même parce que leur même l’est pas là mais perdue dans les méandres kafkaïens de l’administration

Donc demain ou vendredi, suivant comment j’peux m’arranger pour la récupération des filles à l’école, me voilà bonne pour me taper l’aller vers la capitale, en pleines heures de pointes sinon c’est pas drôle, faire le planton devant le syndic, me retaper un sermon sur “mais comment c’est possible que vous ne vous en pré-occupiez que maintenant” et devoir ré-expliquer toute l’histoire avec cette fois ci le bonus de “mais c’est peut être parce que vous m’avez jamais dit que ca n’avait peut être été jamais payé [6]

Joie et bonheur donc. Je crois que ca méritera un réconciliation avec la vie après à base de Mac Do ou de sushis suivant la récupération ou non des indemnités.

Sinon quelqu’un sait ou je pourrais récupérer un pain de plastique ou du semtex?, c’est pour offrir…

[1] Bien que je me demande de plus en plus a quoi ils ME servent vu qu’ils n’ont absolument pas bougé le petit doigt pour m’aider face aux irrégularités que j’avais à mon taff
[2] Bon avant dans la capitale, mais du coup aller au syndic même s’il est ouvert plus souvent que mon actuel, c’était épique aussi, rapport que curieusement y avait plus de monde qu’ici et qu’on tourne donc aux mêmes demie-journées de perdues quand on y va br>
[3] Concrètement tu as une chance sur deux qu’il soit malgré tout fermé ce jour là. Et en juillet aout, il a été fermé tout le temps, vacances toussa
[4] que de toute façon elle y répond jamais, est-ce qu’il marche au moins, ou alors c’est un dangereux animal qui risquerait de la bouffer si elle y touchait
[5] Alors déjà grognasse ca fait pas trois mais deux, ensuite ca fait un an que j’essaye de résoudre le problème, et que j’en ai été informée par ma mutuelle que genre, quelques semaines avant de commencer a faire les démarches. Même si je plaide coupable en ce qui concerne la désorganisation et le j’m’y prend toujours en dernière minute
[6] Fatalement, on ne peut avoir une preuve que de ce qui existe et a été fait.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)