Oct 212012
 

Mon andouille d’aînée, aka Laglue© la chiante nous a gratifié il y a déjà quelques mois d’un nouveau compagnon à la maison: un lapin au moins aussi con que ses pattes, vendu comme lapin nain mais qui entre temps est devenu à peu près aussi grand que le chat [1]

Lapin qu’elle a décidé d’appeler Panpan [2], qu’on a refusé. Ce chieur s’appelle Croûton, un rappel constant que je pourrais sans état d’âme en faire un ragoût. [3]

A la base, vu qu’elle nous l’avait imposé, c’était elle seule qui devait s’en occuper. Dans les faits, si on ne le fait pas, ca fait longtemps que ce lapin serait déjà ad patres.

Comme c’est un lapin de luxe, il a une cage intérieure [4] et un clapier dans le potager, histoire qu’il coûte moins cher à nourrir justifie un peu l’octroi de sa pitance en jouant son rôle de tondeuse à gazon.

Non parce qu’en fait y a des fouines et autres bestioles dans le coin et que du coup, si jamais tu laisses tes poules et/ou lapins dehors sans protections pour la nuit, c’est couik la bestiole au matin [5]

Et comme Laglue© en plus d’être chiante est méga sensible, j’te raconte pas les cris et hurlements que ca ferait.
Bref. Vendredi soir, elle était un peu malade et n’a pas voulu rentrer son lapin. Ca tombe bien parce que quand après l’avoir mise au lit, j’ai voulu le rentrer, genre a 21h30, il était un peu pas dans sa cage, mais me narguait dans la pelouse des filles.

Quand il a vu que je l’avais vu, il a tenter de se tirer. Un peu aider il est vrai par le chat qui l’a pisté jusqu’au bout du bout du jardin, dans le noir total, c’est génial.

Le temps d’aller chercher les croquettes magiques à lapin [6], a plus lapin en vue.
On récapitule. Il y a donc un lapin en liberté dans le jardin depuis je sais pas quelle heure, qui a du faire des dégats monstrueux aux plantes, un chat lapin-friendly qui le chasse et une Fabi un peu énervée et sans lampe de poche qui recherche ce crétin pour le rentrer, rapport au fait que y a peu de chance qu’il survive seul à la nuit

C’est donc une course poursuite qui s’est engagée entre le chat, le lapin et moi, jusqu’au moment ou j’ai vu le cadavre sous la pergola qui ressemblait vachement à une moitié de lapin, avec la même fourrure et un petit air de famille.

Gloups me dis-je ou qu’il est le reste de la bestiole, tout en me disant que y a un soucis, j’ai encore vu le lapin sauter gaiement moins de 5 minutes avant et que ca m’étonnerait quand même qu’une bestiole ai eu le temps de le chopper, le bouffer a moitié et se tirer sans faire le moindre bruit.

Effectivement, trois secondes plus tard, y a une queue blanche qui passe a toute vitesse devant moi, le lapin.
Chapupute© en bon chat de berger le rabat vers la maison. J’ai juste eu le temps de lui mettre les croquettes sous le nez et de le chopper par la peau du cou. Il a pas apprécié des masses vu les nombreuses griffures que j’ai récolter, le temps de le remettre dans sa cage. Griffures auxquelles je rajoute celles des ronces, vu que ce connard à été se planquer SOUS les mûriers juste avant et on obtient le tableau d’une casserole bloubloutante mit carottes et kriek.

Je déteste ce lapin. Il est con, ne sert à rien et en plus faut nettoyer sa cage plusieurs fois par semaine, passe son temps à bouffer et n’a aucune gratitude quant au fait que je lui ai sauvé plusieurs fois la vie. Et en plus il m’a privé d’un deuxième chat.

Alors je le dit tout de suite, c’était la dernière fois que je lui courais après comme ca. S’il veut crever à l’arrière du jardin c’est son affaire, ce sera à Laglue© de tirer son plan et faire son deuil [7].
Ou alors à un de ces soirs, je pourrai lui dire quand elle aura fini son repas “alors, il était bon ton lapin?” …

[1] A peu près juste au moment ou je comptais faire passer un nouveau chaton en fourbe pour tenir compagnie à Chapupute© parce que les chatons cécromeugnons et que la pauvre Chapupute© elle s’emmerde un peu toute seule, unique souffre douleurs à gamines sadiques. En plus y parait que c’est mauvais pour un lapin de vivre seul. Du coup elle préparerait déjà l’invasion d’un autre rongeur que ca m’étonnerait pas. L’ultimatum “si un autre lapin rentre ici, on mange le premier” à l’air de la faire réfléchir.
[2] Non mais vraiment l’originalité de cette gamine dans le choix des prénoms m’étonnera toujours
[3] Avec de la bière par exemple
[4] Qu’il faudrait penser à lui changer, rapport qu’il fait a peu près la taille d’une moitié de cage
[5] Et un clapier ouske quand tu souffle dessus, il se retourne n’est pas compté comme protection à lapin valable
[6] Le truc infaillible pour le toper quand il s’est enfuit pour autant que tu puisse t’approcher assez près de lui pour qu’il les sente et vienne te les manger dans la main. Non parce que en plus ce connard de lapin, dès que tu approches, il fuit, et vite en plus
[7] Mais s’il ne fallait compter que sur elle pour la survie du lapin, ca ferait longtemps qu’il serait mort. Pour le papouiller et le prendre sur ses genoux c’est la première, mais pour le nourrir ou le mettre dans son clapier, bizarrement, y a plus personne…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.