May 252012
 

Mais que se cache-t-il sous ce titre plutôt mystérieux?
Et bien, contrairement à ce qu’avait dit Liono, ce n’est pas quelque chose en rapport avec l’oenologie, quoique niveau alcool on était vachement bien servis, mais plus une rencontre entre épicuriens amateur de phylactères et autres bulles, se rassemblant sous l’impulsion de deux personnes dans un gite perdu au fin fond de la Bretagne, pour partager pas mal de chose pendant quatre jours [1]

Mais à la genèse de ça, il y a un groupe un peu fou. Un noyau dur d’amateur de bd, sur un forum, qui de topics en rencontre est devenu un peu comme une famille.
Les Qciens, qu’ils s’appellent entre eux. Mais que veut dire QC? [2]. Des gens venus de tout horizon [3], avec des métiers divers et (a)variés [4], bref des tas de gens que rien ne prédisposait à se rencontrer et un jour.

Et pourtant, ils l’ont fait. Que ce soit lors d’une première édition à Pornic, d’un raid à Bruxelles ou d’un rendez-vous désormais incontournable à Angoulême. Sans compter les rencontres en plus petits comités, les vacances passés les uns chez les autres, et les festivals ou ils attendent ensemble leur dédicace.

Pire que ca même, cette bande de joyeux drilles, tend a se faire connaitre par un nombre croissant d’auteurs [5].

Brefle. Donc on s’était donné rendez-vous a Pornic pour le WE de l’Ascension. Et ca, pour s’envoyer en l’air ca n’a pas raté. Surtout vu les stocks et l’esprit d’a propos et de jeux de mots portnawak d’à peu près tout les participants.

Alors, que directement, jouer a time’s up avec une grosse dizaine de fêlés, ca change la donne: beaucoup plus de cartes a retenir, mais aussi beaucoup plus d’associations d’idées foireuses et de mimes débiles.
Surtout quand lors de la même partie, on tombe sur la soupe aux choux vs la soupe au schtroumpfs et le combo planète des singes, gorilles dans la brume et l’armée des douze singes [6]

On rajoute a tout ca quelques bières belges pour humidifier les gosiers, et ca donne de superbes soirées [7]

Mais on a pas fait que jouer a time’s up. On a jouer au Moule-cul aussi [8] et au boules, pour aller avec.

Et alors, tu tires ou tu pointes?

Pis on a parler. Longtemps, sur des tas de sujets différents, et même avec des auteurs dis donc.
Car lors de cette rencontre on a eu l’immense chance de pouvoir rencontre Monsieur JMM et Alexe.

Qui ca?
Tout d’abord Jean Marie Michaud,le dessinateur de la saison de la couloeuvre ou du plus anciens fées du pays d’Arvor nous a fait l’honneur avec sa famille, de nous rencontrer le jeudi soir, pour un petit gueuleton sympa et nous parler de sa passion et de son travail.
Un homme extra-ordinaire et vachement aimable, en plus.
Je pense que l’échange a été intense des deux cotés et que toutes les parties en sont ressorties contente.
D’autant qu’on a pu se rincer l’oeil sur des originaux de toute beauté, faisant regretté a pas mal de gens le faible contenu de nos comptes en banque, rapport a tous ces dessins qu’on aimerait tellement avoir.

Dans un tout autre registre, mon cake banane/choco sans PLV a remporté un franc succès au près des gens présent. [9]

Le dimanche midi, c’est Alexe[10], son compagnon et son franc parlé qui nous on rendu visite, Alexe la coloriste du Soufle et de Paradis perdu, qui est deviendue entre temps, dessineuse a temps complet pour Lancelot.
Le repas était plus frugal composé d’aliments a salade à faire soi même, mais les échanges ont été extrêmement chaleureux: elle nous a appris des tas de trucs, on lui a cassé les oreilles a coups d’instruments à vents [11], et l’ambiance était au top.

Heureusement pour moi, Lagluante© n’a pas décidé d’en faire une cinquième [12] maman. Non parce que son grand trip a Lagluante© pendant ces vacances, ca a été de se pendre au cou des nanas présentes, leur servant du maman et des bisous-câlins à toutes les sauces, ravie d’être le centre d’intérêt de ces dames [13], mangeant à tous les rateliers, de préférences des trucs contenant des PLV et tournant en 220v, sans jamais être fatiguée ni avoir envie de dormir.

On a mangé donc, plein de choses divinement bonnes, comme un hachis parmentier de canard, des lasagnes maison, de la rougasse [14], un barbecue fait le seul jour ou il n’a pas plus, le tout surveiller par un maitre cuisinier s’appelant Kantesskonmange, un pseudo qu’il n’a pas volé.
Aidé de sa tendre moitié, MissKantess, ils ont été les hôtes de ce formidable long we-end.

On a visité aussi: une brasserie, le port de Pornic, une pâtisserie qui faisait des Kouign-amann portatif et personnel, qu’on a dévalisé, gens affamés que nous étions. La médiathèque aussi, impressionnante par le volume d’ouvrage qu’elle contient [15]

Et surtout le jacuzzi du gite, dans lequel s’il était formellement interdit de prendre des médocs ou de l’alcool et d’y entrer enceinte ne disait mot sur des éventuels jeux d’adultes a faire dedans [16], et les fauteuils et autres canapés du grand gite, parce que temps pourrit oblige, on a pas pu sortir beaucoup.

Pour Lagluante© le toboggan, la balançoire et le trampoline lui on permis de gérer son trop plein d’énergie entre deux averses

Pour finir, on saluera la maladresse de la seule taupe du coin, complètement miro qui a dû s’y reprendre au moins a quinze fois pour sortir des planches de la pelouse.

Ah mais putain, elle est ou la sortie?

[1] L’organisation tient a signaler qu’on ne partage QUE des bédés. Bien qu’a certaines occasions, certaines flûtes et pompe a vélos aient voyagé de bouche en bouche.
[2] Ben facile, Question Conne voyons
[3] De France. De Belgique. Et un peu de Suisse en plus
[4] Graphistes, infirmier(e), médiathécaire, garde forestiers, informaticiens,chômeurs,…
[5] Au moins deux pour l’instant
[6] Véridique
[7] Qui se terminent a deux heures du mat tout de même
[8] Ahem, pardon au molki
[9] Et particulièrement des enfants
Même Lagluante© oui, pour qui était fait cette tentative de cake au départ.
[10] Son blog ici
[11] Même que c’est elle qui a insisté
[12] Ou sixième voir septième maman
[13] Pour être honnête elle les obligeait un peu.
[14] Ou un truc du style, un plat composé de saucisses,légumes, sauce et lentilles
[15] Et le bordel contenu dans certain bureau *siffle*, faisant penser à un certain Gaston… Quoi? Comment ça j’exagère? Si peu…
[16] Enfin note que vu la gueule du truc, il aurait fallu un tube ou un équipement de plongée

  4 Responses to “On coince les bulles a Pornic, version 2.0”

  1. Un très beau résumé de ce weekend d’anthologie !
    Merci beaucoup Fabi !

    Gros bisous !

    • Héhéhé, c’est surtout a toi qu’il faut dire merci, sans nos orgas de choc, rien n’aurait été possible 🙂

  2. Bravo! J’ai beaucoup ri!

  3. Excellent ce petit résumé !!!

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.