Dec 302011
 

Je suis misanthrope un peu, mais paradoxalement, je traine sur twitter et facebook. Bon sans beaucoup d’amis/followers ok, mais j’y dis des choses [1], je partage et je cause avec d’autres gens, des vrais [2]

Alors oui, j’ai déjà vu des gens que j’ai sur ces deux canaux, mais jusqu’a il y a peu, c’était tous des connus avant.
Depuis Setchaya [3], il y a au moins heuu… dix ans? quinze ans? je n’avais jamais rencontré IRL des gens avec qui je causais sur internet [4], enfin si, une autre topine de jeu aussi, qui habitais pas loin de chez moi et que je devrais bien recontacter à l’occasion [5]

Et donc, pourquoi une introduction si longue? [6], ben comme ca, j’avais envie, déjà que au moment ou j’écris ces lignes j’ai toujours pas de titre pour mon post, alors je meuble. Voilà,voilà.

Tout ça pour dire quoi? Ah oui, donc je suis sur twitter. La grande différence, d’avec fesses de croutes, c’est que si sur le dernier je n’accepte que des gens que je connais réellement et IRL, sur l’oiseau qui gazouille, je suis [8] des gens dont j’ignore la vrai identité et je m’en fiche, je les lis pour leur petites phrases et certain(e)s me font franchement tripé.

Or il se trouve que dans tout ce beau monde, un beau jour ou peut-être une nuit je sais plus trop comment, est tombée dans ma TL une nana pas comme les autres [10], vachement déjantée, célèbre sur twitter, prolifique au niveau écriture [11] et qui en plus bosse dans le vingt vin.

C’est à dire une femme qui contrairement à moi sera capable de décrypter un vin et de ne pas être dubitative devant son verre en maugréant dans sa barbre que ca sentirait bien l’alcool, la pomme et p’être une vieille odeur de cuir mal chamoisé oublié sur un chauffage, tout en vantant cette formidable souplesse de la jambe, cette couleur si chaude et chamarrée et ce disque si typique de cette région [12], que franchement c’est tellement facile que s’en est un cas d’école.

Généralement, toi néophyte que tu es, tu es déjà sous la table avec le gros nuage de dépression des mangas, la lèvre tremblotante et les indexes qui font “pic-pic” et la vague envie de ne plus jamais boire de vin

<----------------------------------------------->

J’ai donc pris contact avec elle; nous l’appellerons SandLaBlonde pour préserver son anonymat, afin de lui fournir un défi: trouver une bouteille de vin blanc pour aller avec une viande rouge pas cuite, bouteille que j’irais chercher dans sa boutique.

Pour se reconnaître facile, le mot de passe serait “entrecôte”, classe quoi, toi aussi va chez un caviste et après lui avoir dit bonjour, dit ce simple mot avec un air entendu. Oui, je sais, ce sera peut-être pas très bon pour ta crédibilité, mais si c’est une caviste et que c’est la bonne, tu devrais parvenir à la faire rire.

C’est le seul indice (avec le fait que nous soyons trois) que je lui avais donné, parce que sinon c’eut-été trop facile, genre nan mais ouais, en fait pas besoin de description, tu vas voir, tu vas me reconnaître tout de suite [13].

Donc une fois arrivés on s’est reconnue et ouais, c’est la classe, genre la nana que tu n’as jamais vu avant, tu te dis qu’en fait elle pourrait devenir une super pote [14], vu qu’en fait, en twitter, comme en vrai on rigole bien, et qu’elle aussi même si elle ne le sait pas encore, c’est une SASIenne.

Mon esprit malade l’imagine déjà embrigadée dans une table de jeu de role [15], a sa place DANS LA CUISINE, ou autour d’un jeu de société [16]

Enfin bref, après un laps de temps assez long en papotes et conseils vins, vu qu’à la base on venait quand même un peu pour ca, on est reparti juste à temps pour ne pas arriver trop en retard chez Setchaya et Unisprit qui nous faisait la joie d’une soirée pizza/jeux à… Bruxelles et oui.

On est sorti de là avec trois bouteilles, dont deux ont déjà trépassées et ont été unanimement appréciées.
Lagluante© fidèle à elle-même a failli faire cata sur cata, mais n’a finalement rien cassé, à part peut-être nos pieds, malgré une propension certaine à se prendre tous les coins de meubles et à vouloir me piquer l’une ou l’autre balle de jonglage pour les lancer sur les bouteilles.

On lui en veut pas, elle a été très sage, et ne s’est pas mise à hurler trop longtemps non plus, ce qui en fait toujours une gamine agréable aux zieux de l’innocente twiteuse…

[1]Majoritairement des conneries, on est d’accord, mais parfois aussi des choses intéressantes. En ce qui concerne l’intelligence, ca doit bien faire huit ans que j’en ai fait mon deuil. Ouais, la grossesse, c’est moche ce que ça fait dans ta tête. Surtout quand déjà au départ, t’as pas un gros potentiel
[2] Ouais, même des blondes méchantes à forte poitrine, ou des croquettes encore plus misanthrope que moi, voire même carrément avec des gens heu… que si tu les rencontrais en vrai, tu aurais très très peur.
[3] Et encore c’pas pareil, on s’est causé que 10 minutes sur internet avant de se rencontrer en vrai
[4] Mais si rapelle toi, ta maman t’as dit ralenti internet c’est blindé de pervers psychopathe en tout genre que même que si tu les rencontres, ils vont tous te tuer.
Bon perso, ca m’a juste permis de faire deux gosses hein.
[5] Oui, ceci est donc une note à moi même: Anjaaaaaa ou-es tu?
[6] Oui enfin à part pour te perdre plus que d’habitude c’est aussi parce que j’aime les trucs longs et que… ah merde, la personne dont je vais parler m’a déjà pervertie c’est trop tard [7]
[7] Non mais de rien hein, même pas peur d’abord, tu sais pas ou j’habite (et laissez Satan en dehors de ca, merci bien, les jeux de mots foireux, c’est moi qui les faits)
[8] Et plus bizarrement me fait suivre par des tas [9] < [9] Ouais enfin tas, tout est relatif hein, j'ai moins de 50 personnes qui suivent mes conneries. Mais ca en fait quand même plus que celles qui lisent mon blog... Bougez pas deux secondes, je vais me pendre et je reviens
[10] Et qui donc du coup ne s’appelle pas Hélène. OUi, ceci est une référence pourrite.
[11] Attends, je dis ca, mais j’ai au moins 8 posts de retard sur la sage de son blog, je sais saymal
[12]En vrai je peux te dire aussi beaucoup de choses sur un vin, le soucis c’est que ce sera 1. rarement juste 2. très verbeux-rigolo 3. Foutra la honte à tous.
[13] De fait, elle m’a reconnue tout de suite, mais c’est la faute à Merlin, il m’avait fait rire en prononçant entrecôte d’air air franchement entendu et graveleux
[14] si jamais elle s’enfuit pas en hurlant parce que tu lui aurais fait trop peur
[15] Nan mais c’est que ca court pas les rues, les joueurs dans mon bled. Son tous à Bruxelles ou a Liège, ces planqués.
[16] Meunan je cherche pas désepérement des joueurs si peu. Mais de nouveau, tous ces glandus, y sont à Bruxelles ou à Liège.

  One Response to “Rencontre du troisieme type, a merde c’est une femme en fait”

  1. *Coup de vieux en pleine tronche*
    Ah ben oui, ça fait déjà plus de dix ans qu’on se connait maintenant. Je pense même que ça avoisine les onze ans.

    On s’est même pas offert de cadeaux pour nos dix ans ensemble :'(

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.