Nov 092011
 

Ma [1] petite Gluante© qui dans un peu plus de deux mois aura deux ans a bien évolué, ma petite fille que à chaque fois qu’on me demande sa date de naissance j’ai toujours spontanément envie de dire le 10, alors qu’en fait c’est deux jours plus tard, et que chaque fois, je dois réfléchir trois secondes.

On est loin désormais du nouveau-né vagissant, qui même si elle n’est pas encore sevrée garde juste cette caractéristique de nourrisson. [2].
Elle ressemble désormais à une petite fille [3] avec les mimiques et les cheveux qui vont avec.
On peut jouer réellement avec elle; elle a une marionnette chat qui était à sa soeur [4] et avec laquelle elle adore jouer, mi figue-mi raisin, elle attrape la queue du félin qui se fache et se blotti dans les bras pour être protégée de la furie, caresse le tichat, fait des grattes grattes au miaou et moi, je fonds totalement devant ses jeux.

Elle peut-être terrible aussi, exigante, fermant le portable quand elle veut avoir sa maman a 100%, piquant dans les assiettes quand elle pense que ce qu’on mange est meilleur que ce qu’elle a dans la sienne, choppant les fruits dans la corbeille, les mangeant directement avec la peau [5], chassant sa grande soeur des bras quand elle compte reprendre SA place sur mes genoux [6] et hurlant quand malgré ses efforts, la grande reste en place, en plus que maman ose lui refuser le droit d’être la première et la seule dans les bras.

Et puis il y a ces moments intenses, ceux qui resteront gravés et qu’on chéri plus que tout, comme quand le matin, après avoir bu, elle se couche à la place de son papa, remonte la couverture jusqu’a son menton et commence à pointer les yeux-nez-bouche-tout ce qui se trouve sur ton visage, parlant “beubeu”, avec un grand sourire et les yeux qui pétillent. Généralement, je suis une petite flaque et je la couvre de bisous et de câlins, au lieu de la remettre direct au pieu, profitant a fond de ces moments.

Quand il faut aller au lit, finalement, elle monte fièrement l’escalier, court dans le couloir, recourt pour ne pas se faire attraper avant d’etre finalement saucissonnée dans son sac et jeter dans son lit après un dernier glouglou, quelques calins et de gros bisous.

Quand on met sa soeur au lit avant elle, elle insiste pour faire la Bébête, et prend une petite voix tout aiguë pour dire “mignimignimigni” sa façon de dire au-revoir, et nous on fond.

Elle grandit, et même si ca me fait un peu de nostalgie, par moment, je suis fière d’elle, je suis fière de la voir s’affranchir peu à peu du besoin d’être avec maman, pour découvrir le monde, tout en restant super caline et plein de malice…

[1] Plus si
[2] Bon et un peu le vocabulaire aussi. En fait, a part deux trois “mots”, elle cause absolument pas, ou alors dans son propre langage…
[3] Sale caractère compris
[4] Et qui ne s’est pas vraiment accoquinée avec, elle à peut-être joué 3minutes 30 avec, mais qui depuis que sa soeur s’y intéresse, aimerait bien la récupérer
[5] En particulier par les bananes et les mandarines
[6] Ce qui implique parfois des batailles rangées Charpette-Laglue©-Lagulante&copy: pour la conquête de mes rotules, chacune luttant avec ses armes. Inutile de dire que malgré ses griffes et crocs acérés, Chapupute© remporte rarement la bataille. Ou alors en temps que descente de canapé

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)