Apr 302010
 

Bon un bébé, on est d’accord, ca boit, ca chie, ca mange, ca dort (parfois), ca pleure beaucoup beaucoup, en particulier pendant les périodes ou nous, on aimerait dormir-manger-baiser, quoique non, pour ca, le bébé est un contraceptif naturel.
Parfois, c’est même multitache: ca chie en dégobillant entre deux hurlements. Bref, que du bonheur.

De temps en temps, ce sont des combos horribles, du style que j’ai pu tester hier soir: Après quelques cris, bébé s’endort, on monte vers la chambre pour dormir nous aussi, et là elle nous sort double combo: dodo+caca dans la couche a 1H du matin. O joie.
Comme tu es une mère indigne, tu caresses l’idée de la laisser comme ca, vu la couche de crème qui tu lui as mise sur le popotin, ca craint pas trop, mais que vu le regard que te lances ton chéri, tu te dis que c’est pas bon comme idée. Et vu que c’est pas lui qui la rendort lui la tête pensante de tout le bourzin, ben tu t’appliques et tu vas lui changer la couche, au granulome de tes jours (et tes nuits, dans ce cas ci)

S’en suit une opération quasi chirurgicale:
Lagluante© est allongée, endormie dans sa nacelle. Chéri est allé dans la salle de bain chercher le nécéssaire de changement, aka couche et lingette.
Toi, tu observes la bête, et commence a lui remonter le sac de couchage et avec une précision micropoilique, défaire les boutons de ses jambes de pyjama. En retenant ta respiration, tu lui bouges les jambes des jambes de pyj, et commence les choses vraiment sérieuses:

  • 1. Dégraffer le body, en faisant attention de pas griffer les jambes de la progéniture qui bouge dans son sommeil. Si c’est réussi, passe a l’étape 2:
  • 2. Repousser body, pyj et laisser le champs libre à la couche sale. Détacher les scratch qui vont faire un bruit d’enfer, retenir encore ta respiration pendant que bébé sursaute un coup. Passe a l’étape 3.
  • 3. Nettoyage de derche, et changement de couche en moins de 10 sec, histoire qu’elle évite de pisser, les fesses à l’air dans son lit, parce que bon voilà quoi. Tu jette la couche sale a la figure de ton chéri tends la couche, que lui va plier et jeter. Si tu as réussi bravo, va à la page étape 4
  • 4. Tu rhabille consciencieusement la merveille de ta vie, toujours en faisant attention. Tu as des points bonus si tu lui coinces pas les orteils dans les pieds du pyjama (aie)
  • 5. Tu es bleu(e) parce que tu n’as toujours pas repris ta respiration depuis le début de l’opération, mais tu ne vas pas faiblir pour si peu. Il te reste plus qu’a zipper le sac de couchage pour aller dormir sans passer par la case nourissage de monstre.

Bravo, tu as réussi, ne te reste plus qu’a te relever, parce que tu étais assis(e) par terre et a aller te coucher.
Paye ton malheur, le craquement de tes genoux dans la manoeuvre à réveiller la splendeur de tes jours que finalement, elle trouve que y a une petite dent creuse par la.
Fail.

La semaine prochaine, tata Fabi vous apprendra a donner un bain sans noyer le bébé.

Apr 262010
 

S’il est une zone devenue de non droit, ou la guerre est permanente pour sa possession, ce sont bien mes genoux.
Après presque 3 mois houleux, ou les deux filles se battaient pour être proclamée dictateur de cette république banannière, depuis quelques temps, on est arrivé à un consensus: Lagluante© au sein, ou sur l’estomac, Laglue© sur les genoux proprement dit. Le copain Vaio, lui sera sur une chaise devant nous, des fois que la grande veuille jouer ses brutes ou son roi sur muxxu. Oui, ma fille de 5 ans a un compte muxxu rien qu’à elle. C’te classe quand même. Quand j’avais son âge, j’avais même pas de télé moi.

Fin bref, tout cela est bel et bon, mais ne tient pas compte d’un élément extrêmement perturbateur: Chapupute© herself, qui trouve aussi que mes cuisses grasses c’est Byzance pour s’installer (et que a tout prendre je préfère l’avoir elle sur les genoux: elle est douce, chaude et bouge pas toute les 10 secondes et demi. En prime, elle ne file JAMAIS de coup de boule, tout au plus elle plante ses griffes dans le pantalon quand on veut la virer)

Pour faire une rapide digression, je suis en partie responsable de cette guerre territoriale: pendant toute ma grossesse j’ai laissé animal et fille ainée aller le temps qu’elles voulaient sur mes genoux. Alors fatalement, l’adaptation avec l’arrivée du petit parasite a été assez chaotique, passant d’un tout à presque rien.
Mais bon, j’allais pas commencer à sevrer la grande sous prétexte qu’une Gluante© arrivait. Et du coup, cahin chaos, on a trouvé un équilibre, qui fait que parfois, c’est cité dortoir sur moi même.
Deux enfants, un chat, généralement, tout ce petit monde me pionce allègrement dessus, et ont doit arrivé facilement à 30kgs à supporter pour mon faible corps.
Mais bon, je ne vais pas m’en plaindre c’est super agréable.

Oui, sauf que. Lagluante© elle maitrise déjà bien ses mains, et si elle condescant à partager maman avec sa grande soeur sans lui faire de mal (ou juste lui filer un coup de boule malencontreux de temps en temps), avec le chat, ben c’est pas pareil.
Elle l’apprécie hein, à sa façon. Si au départ, elle pouvait pas la blairer et la chassait à coups de pieds quand le félin avait l’outrecuidance de s’installer sur mes cuisses, maintenant, elle l’adore. Elle doudouce la fourrure du fauve (qui laisse toujours 10²³ poils au cm², période de mue oblige) et quand un ronronnement de dakota au point fixe se fait entendre de la noiraude, paf, bébé se saisit de la fourrure mit peau et tire dessus, genre “ca doit être bon le chat, et si on goutait”, tandis que le félon se demande ce qui se passe et que j’essaye de faire lâcher le cou du chat à Lagluante©

On aurait pu croire à un incident isolé, ou que Khali se méfierait désormais du bébé.
Ben en fait, que dalle, le chat aime toujours mes genoux, et je suis obligée de l’y chasser histoire de ne pas me retrouver avec une Balafrée couverte de poils noirs. Déjà que je retrouve souvent les cheveux que je perds dans les mains de ma fille, si en plus elle tope les poils du chat, on va pas s’y retrouver.

Vous ne me croyez pas? Vous ne pensez pas qu’un enfant de 3Mois puisse mettre une rouste à un chat de presque deux ans? Je vais vous le prouver donc:

Chapupute© torturée par Lagluante©

Observez la prise de la petite main sur la fourrure de l’animal, ne laissant aucune chance à celui-ci de détaler.
Depuis, impossible de les séparer. Le chat aime l’enfant, l’enfant apprécie le chat. Misère. Je crains de devoir coudre une combinaison swiffer au chat, ou de l’aspirer avant qu’elle ne revienne sur mes genoux. En tout cas, ca promet pour la suite…

Apr 192010
 

Ami du soir, bonsoir. Aujourd’hui dans notre rubrique “la vie expliquée aux jeunes parents”, nous allons aborder le problème du siège auto cat 0, dos à la route.
En soit, c’est quelque chose de très pratique (en particulier dans toute voiture s’assimilant a une [grosse] familiale), ou le cas échéant, dans ma C3, avec la grande a l’arrière (ou dans une voiture 5 portes).

La mini donc, c’est très mignon, super confortable, et on peut mettre des tas de choses dedans (ou en tout cas, plus de trois personnes). Donc notre cours d’aujourd’hui portera sur comment mettre un put*n de maxicosy dans une fuck*ng voiture trois portes; en l’occurrence une mini. En fait c’est très facile, pour peut que 1. Ce soit votre propre voiture et vous vous SAVEZ comment désactiver l’airbag avant (pour autant que cela puisse se faire) ou 2. Que vous soyez contorsionniste.

Dans notre cas, c’était la voiture de belle-maman qui n’avait aucune idée de comment se désactive l’airbag et qui ne trouvait rien de difficile à [me faire] mettre la petite à l’arrière. Donc comment c’est qu’on fait? Facile: 1. Ecraser à moitié la grande, déjà assise à sa place en tentant de mettre le cosy derrière le siège conducteur (oui parce que coté conducteur, y a un vilain mur empêchant d’ouvrir en grand la portière) 2. Jurer en faisant sortir l’enfant manu-militari de sa place, se péter le dos et finalement réussir à mettre le cosy en place. 3. Se rendre compte qu’on a pas le bras assez long pour mettre la ceinture ventrale des deux cotés du cosy avec Lagluante© hurlant en fond sonore 4. Se péter l’épaule en réussissant enfin à mettre les deux morceaux de la ceinture. 5. Sortir de la place arrière en se dépliant et en jurant intérieurement sur l’exiguïté du lieu. 6. Arriver a l’endroit ouskon doit aller et se dire qu’il faut faire une manœuvre compliquée pour sortir le bébé.
Méthode de désincarcération du bébé seul 1. Ouvrir la portière conducteur et rabattre le siège, en ayant au préalablement mis l’écharpe sur sois parce que ca caille et que y a du vent dehors. 1Bis: se péter lamentablement la gueule sur un pan d’écharpe en se mettant dans la voiture dos à la route 1Ter: jurer parce qu’on vient de s’éclater la tête contre la portière. 2. Installer face au cosy, assis tailleur détacher et glisser tant bien que mal le bébé dans l’écharpe. 2Bis: faire attention de ne pas assommer AUSSI l’enfant en faisant la manœuvre. 3. Sortir comme on peut de la voiture et compter ses dents.
Ën ce qui concerne le remetage d’enfant dans le cosy, faire en sens inverse. Compter ses dents après la manœuvre.

Pour terminer, faire sortir le cosy et l’enfant par le même chemin qu’a l’aller parce qu’il y a toujours se fichu mur rendant impossible l’ouverture en grand de la porte conducteur.
Enfin, pour vous aider à voir plus clair, il se peut que je vous fasse une notice dessinée de la chose. Un jour.

Apr 082010
 

Il y a deux jours, lors de ce premier vrai jour de printemps avec soleil, température agréable (et pollens qui volent partout), on avait été prise de cette envie d’aller jouer dans le jardin avec Laglue© et de voir si les poissons avaient survécu à l’hiver. Après décompte minutieux, il en reste [au moins] 2 de vivants et en bonne forme. Ca a été dur de retenir la gamine qui aurait bien voulu aller voir depuis le dedans de l’étang l’état de santé de la poiscaille, avec une Lagluante© en mode étoile de mer façon Maggie Simpson dans les bras.

Si, belle-maman a très bon gout au niveau du choix des vêtements pour les puces. La combinaison rose est tellement jolie et tellement douce, que ce crétin de chat a décidé d’en faire son nouveau coussin. Oui. Même au dessus de l’armoire de la veranda. Du coup la combi elle est repassée dans l’entrée là. Le chat n’ouvrant pas encore les portes fermant pour de vrai (contrairement à la porte en verre entre cuisine et veranda) on va dire qu’elle est en lieu sûr. Comme le cosy. Bon Lagluante© est en lieu nettement moins protégé, rapport au parc qui plait vachement bien au félin aussi, et qui aimerait beaucoup faire ronron blottie contre bébé, mais d’un point de vue hygiénique, une bestiole qui perd 10²² poils au cm² période de mue oblige, saymal. Sans oublié que y a quand même des griffes et des dents sur la charpette. Pis depuis que minimoi² a essayer de lui bouffer la queue, (même pas trois mois pour la chose, ca promet pour la suite), le chat et Lagluante© donc, c’est no way. Chacune dans une pièce et les moutons (de poussières et de poual félin) seront bien gardés.

Bref, c’était une si belle journée, et après avoir crapahuté dans le jardin et vu la température clémente, je décide de laisser la porte ouverte en battant, pour éviter que le chat ne se tire. L’hiver étant fini, je n’ai pour le moment pas/plus besoin de moufles en peau de chatons. Mais voilà, c’était sans compter sur la bêtise et la pugnacité de Khali.

Laglue© est devant la tévé regardant un dvd de Sakura. Je suis dans la cuisine, abreuvant le ventre à pattes qui me sert de deuxième fille. Le chat rôde dans la veranda. Tout est calme et paisible. Jusqu’au moment ou le chat se met a crier. D’abord doucement, puis drôlement de plus en plus fort. Quelques millisecondes plus tard, c’est Laglue© qui se met à hurler comme si on l’égorgeait; et moi de sauter dans la pièce à coté. Laglue© arrive vers moi, se tenant le visage en hurlant, baragouinant dans un jargon incompréhensible des trucs. Mon coeur loupe un ptit battement, j’imagine qu’en dessous de ses mains c’est lacéré par les griffes puissantes du chat, mais en fait non, pas du tout. Le chat est à la porte fenêtre, en train de se battre comme un beau diable pour libérer la patte qu’elle s’est coincée en essayant de se faufiler par l’ouverture.

Rapel de barème, un chat ca a des griffes, beaucoup, et des dents (crébocou aussi). Alors pour libérer une furie du style qui a l’air de souffrir sa race vu le niveau décibelique, ca promet du sport. Déposage de bébé dans un parc, j’endosse la tenue anti-agression des maitres chien de sauveur de félin (c’t’a dire rien) et entreprend de tenter de délivrer la bête. C’est pas facile. La patte est vraiment bien coincée et elle se débat fort. Finalement en faisant des petits mouvement tire-pousse-tire-pousse, je réussi à la sortir de là.
J’avais jamais vu avant un chat tenter de monter une surface verticale a l’aide de ses griffes aussi vite. Destination mes bras. C’est une boule de poils noire toute tremblante que j’inspecte. Rien de cassé, je la sers très fort et la caresse pour la calmer (et éviter de me faire griffer), très vite de gros ronron me répondent tandis que Laglue© traumatisée continue de hurler à coté de moi, outrée que je puisse m’occuper du chat d’abord.

Quelques gros câlins plus tard, j’ai les explications de ses pleurs. Elle a vu Khali se coincer la patte et a essayé de l’aider. Je crois que c’est ce qui lui a enfoncé la patte plus avant dans l’ouverture et fait vraiment mal, ce qui l’a fait hurler. La puce a vu le chat ouvrir grand la gueule et feuler très fort, a cru qu’elle allait être mordue.
Bref, tout le monde a eu très peur (sauf la petite qui babillait dans son parc pendant tout le sauvetage), et c’est vrai qu’un chat, ca peut crier très très fort.
Chapupute va bien, et ne garde aucun séquelle de son aventure, maintenant, reste à voir si elle retentera l’expérience, ce qui vu le débit de bêtise intrinsèque de la chose est hautement probable. Chat débile au rapport. On n’a pas fini de rigoler en ce beau début de printemps…

Apr 042010
 

Ou comment faire prendre 10 ans à ma mère en quelques secondes…
Oué, a à peine deux mois, Lagluante© fait déjà des frayeurs à ses parents; ou en tout cas à moi particulièrement. Normal en même temps, son papa travaille (beaucoup) et moi je suis avec elle presque h24, alors forcément, je vois toutes ces petites choses qui passeraient inaperçues aux autres.

Oui en fait, toutes sauf une. Enfin un genre de. Lagluante© a le sommeil vraiment lourd. Du genre le monde peut s’écrouler autours d’elle, pas sûre qu’elle se réveille. Et parfois elle dort trop. Vraiment trop; du genre à faire défiler sa courte vie devant nos yeux. Enfin les miens en l’occurance, papa il était au taf quand ça c’est produit.

Bref, lundi matin, l’empereur, sa femme et le ptit direction mutuelle avec la puce bien blottie dans l’écharpe. Arrivée sur place après une petite demie heure de marche, j’ouvre mes différentes couches histoire de pas faire étouffer la puce sous les 23° facile qu’il devait faire dans ce bureau. Et caresse la joue de ma merveille que je trouve quand même super fraiche. Et elle je la trouve super pale. Je met mon doigt sous son nez, et je ne sens rien.
Bah pas de panique, elle respire peut-être tout doucement, c’est pas la première fois que je ne sens pas son souffle. Je lui caresse la joue et l’appelle doucement. Pas de réaction. Je caresse plus fort et hausse un peu la voix. Schnoll. Bon le stress monte un peu, mais c’pas grave encore. Je lui prend la main et je secoue un peu. Rien. Secoue un peu plus fort et commence a vraiment parler fort. Pas de réaction. La je flippe sévere et commence a crier son nom. Toujours rien. Panique a bord et striptease pour ôter couche et Lagluante© de l’écharpe. Une femme court vers moi et souffle dans la figure de la petite, l’employé empoigne son téléphone et la tension est palpable dans le bureau. Secouage horizontale de la gamine et comme unique réaction on verra une petite main bouger légèrement et une grande respiration.
Il faudra attendre plusieurs minutes avant qu’elle ne daigne se réveiller et pleurer. Je crois que tout le monde a été soulager par ce son.

J’ai appris que cette femme qui est venue vers moi avait perdu son fils de la mort subite il y a 35 ans, et que cet incident lui avait rappeler ces souvenirs. Moi je suis soulagée que la petite soit vivante, j’ai bien cru pendant quelques secondes qu’elle était morte. Et pendant plusieurs minutes je vais continuer a trembler et à la serrer très fort contre moi, à lui faire des tas de bisous, à respirer son odeur. Et a imaginer que la vie sans elle serait impossible.

Depuis on a été chez le pediatre, il a prescrit un test de sommeil, histoire de voir si elle a réellement des apnées ou “juste” un sommeil très très lourd. En attendant d’avoir rendez-vous, je vais stresser. Me lever 45 fois par nuit vérifier si elle respire toujours. Et revoir en boucle ces quelques minutes de lundi. Oui c’est con, si ca tombe c’était même rien et je fais une montagne de pas grand chose. Mais j’ai vraiment eu peur. Je crois même que c’était au delà de la peur, de la terreur.

Entre temps, le test à été fait, de mardi a mercredi, j’vous raconte tout ca dans un autre post…