Nov 302009
 

Pour les 5 ans de Laglue© j’ai été “piquer” une idée a Angèle, à savoir un nombre d’épreuves égal à son nouvel age.
Pour se faire, avec son père on a été pioché dans les trucs relous qu’elle fait et qui nous enquiquinent vraiment bien (manque de pot, y en a plus que 5, du coup, on a groupé un peu, histoire de) et kanmem’ un truc de bien qu’une fois proposé un peu avant, elle attendait avec impatience.

Bref, roulement de tambour et jeu de lumière voici les 5 épreuves (qui devront durer jusqu’à ses 6 ans au moins) qu’elle devra réussir pour prouver qu’elle est une grande fille maintenant.

  1. S’habiller/se déshabiller toute seule, et ce y comprit les chaussures (bon on aide toujours pour les trucs difficiles, comme les lacets et les boutons ouskil faut une force de ouf pour les pressionner)
  2. Quand elle quitte une pièce s’assurer d’avoir éteint la lumière (le blork pour sa chambre) fermé la porte et dans le cas des twalettes, tiré la chasse.
  3. Passer dans le grand lit, paske son ptit lit c’est plus possible, elle dépasse de chaque coté et s’assomme au moins une fois sur deux en rentrant dedans.
  4. Ranger ses affaires, ne plus avoir son doudou pendant la journée, plus mettre son pouce en bouche.
  5. Etre propre la nuit.

Bon autant dire, après quelques jours que c’est pas facile-facile…
Même le fait simple de passer dans le grand lit amène certaines choses aux quelles on avait pas pensé.
Du genre, elle a hérité de mes gênes au niveau tournage de couverture. En même pas une demie-nuit la couette a fait un 90°. En ces temps froid de fin d’automne, c’est p’être pas compatible avec l’arrivée prochaine de l’hiver. Enfin, rien qui ne puisse être résolu avec un lestage de 3,5 tonnes aux pieds de la couette.
En ce qui concerne le risque de chute possible, elle garde son ptit matelas a coté, just in case. A savoir que si jamais elle tombait pendant la nuit, pas sûre qu’elle se réveille pour remonter. Bref, il reste encore un risque de la retrouver au rayon surgelé le lendemain.

S’habiller et se déshabiller, ca c’est en bonne voie, elle commence a integrer le truc et a essayer avant de dire “je sais pas”, même si les tirettes de ses bottes posent encore problème.

Niveau rangement. Ben heuuu… ca reste laborieux, cette enfant est dénuée d’yeux directement raccordés au cerveau.
Faut lui indiquer l’objet (mais regardeuuh, il est la devant toi, t’as failli te planter dessus) et lui suggérer l’endroit ou le ranger (non, mettre quelque chose sous le canapé n’est pas synonyme de “ranger à sa place”.)
Le doudou, pas de problème, les doigts en bouche, ça c’est autre chose. Va falloir les lui couper, j’vois pas d’autre solution, à part lui coller de grosses moufles pleine de poussière pour la nuit

Pour la propreté de nuit, on va encore attendre hein. Parce que même avec un pipi avant d’aller dormir, elle aura la vessie pleine au court de la nuit, et c’est pas ca qui la réveillera (ni un bruit de 76984857 décibels. Cette petite, quand elle dort, elle est morte. On peut lui faire toute sorte de choses, elle ne mouftera pas)
Bref, a défaut d’un stock conséquent de draps/pyjama housse de couette et incompatibilité d’humeur entre un gros ventre et un changement de literie, elle gardera ses couches de nuit encore quelques temps. Puis ca ne la gène pas pour le moment, du coup, on laisse courir. On verra bien cet été

Autant dire qu’elle est fière de présenter ces épreuves régulièrement, ainsi que de prouver qu’elle grandit la ptite. Mais bon, il reste pas mal d’effort a fournir avant d’être vraiment grande hein, les plus important étant plus de suçage de pouce et être propre la nuit, mais on y arrivera, on a le temps après tout

Nov 292009
 

Oui j’ai honte (ou pas) je n’ai absolument rien dit, ni rien écrit a propos de l’anniversaire de Laglue© 5 ans de chiantitude de bpnne humeur, de blagues Carambar (ou en tout cas du même niveau) et de calins visqueux baveux catcheux affectueux.
Bref, s’en sont suivit quelques jours de folie furieuse et de trucs marrants [1].
Tout ca commença par une nuit froide orageuse et venteuse un bel après-midi d’automne [3] un mercredi soir automnal au temps vachement dégueux kanmem’ ouske le Papatissier était à son cours de permis bateau et moi devant un cruel dilemme paresse versus bonheur de ma fifille adorée[4].
Bien sûr (qui a cru le contraire hein? Que je lui règle définitivement son compte) c’est les étoiles dans les yeux de ma fille qui ont gagné et j’ai passé quatre heures en cuisine pour réaliser deux cakes, et deux platées et demie de cookies. Les cakes ont été complètement mangés à l’école (preuve que 1, ils étaient bons, 2, personne n’en est mort. Bref, la farine, tant que y a pas de vers dedans, c’est impérissable. Meuh nan, j’rigole, elle était pas encore périmée). Les cookies eux, sont en bonne voie.

Le jeudi, j’ai du me faire violence pour me lever tôt, histoire d’aller a Bruxelles chercher les cadals à la gamine, rapport que ne rien recevoir le jour J est passablement terrible pour un enfant et que j’voulais pas avoir de problèmes avec la protection de l’enfance par la suite.
Du coup me faire lever a 8h, pour sauter dans un train a 9h30 et passer la journée a Bruxelles faire les magasins, aller en cours puis retour mérite au moins une médaille (et un passage de Saint Nicolas. Allez, sioupléééééééé).
Tout ca sans compter les aléas murphiens posés sous mes pieds:

  • 1. Il est dit que sur toute liste de jouets posée par un enfant il ne restera en magasin que SOIT la plus grosse pièce (niveau volume/poids) SOIT la plus chère. (même que parfois ça combine les deux et que ça, c’est uber jouissif. Ce n’était pas le cas ici, j’me suis rabattue sur la plus grosse, soit une caisse de 2m² et 450kgs au moins)
  • 2. Quoiqu’il arrive, même s’il faisait beau et chaud à la base, quand tu repartiras en transport en commun chargée de paquet, tu te prendras la drache nationale (et de préférence avec de gros grêlons bien glissants) sur le coin de la goule, genre que la rue est devenue la Radja River en crue, et que les voitures elles font boum devant toi, surprises par le déluge des eaux. (Oui, le ciel aussi parfois peut perdre les eaux, comme les femmes enceintes, de préférence au pire moment.)
  • 3. Que même après avoir joué à Mac Gyver pour pouvoir ramener tes 36000 cadals et ton ordinateur portable et tes ptites affaires dans ton sac à dos (oué c’est ta faute aussi, t’avais qu’a pas en prendre tant des cadeaux et des affaires) en transport en commun avec sac ikea, gros scotch et sac plastiques (entre autres, mais zieute les photos plus bas, tu comprendras) FOR-CE-MENT tu te prendras la drache sus-mentionnée et qu’en plus tu rateras ton train.
  • 4. Et que même si tu en a un 15 minutes plus tard, il sera bondé parce que le suivant, 10 minutes après aura purement et simplement été annulé, et pour une fois, prévenu AVANT la départ du train que tu prends toi, sinon c’pas drôle.
  • 5. Un château plémobil, deux marionnettes, un chevalier, un puzzle Hello Kitty et deux-trois mangas pour moi, ben ca pèse lourd. Et ça cisaille les mains. Un peu. Et que les gens, ils te regardent crooooo bizarre quand tu te balades avec ça (et une caisse plémobil détrempée un peu, par la pluie)



Quand je dis que le paquet était un poil encombrant

Une fois repêchée a la gare, j’me suis dis que maintenant, on pouvait m’élever une statue a la perfectitude de la mère qui se sacrifie pour le bonheur de sa fille.
Un emballage papier cadeau journal plus tard, c’est pas moins de 6 paquets qui se sont retrouvés devant elle (un calendrier de l’aven/après s’étant rajouté à la liste déjà longue de ses cadeaux).
Cadeaux, qu’elle n’aura pas ouvert entièrement en ce jour J, lui restait pour le lendemain le gros château et le puzzle hello kitty, qu’elle aurait pu ouvrir le matin, si seulement elle avait pas été si tête à claque.

Le soir, c’était avec son parrain qu’on remettait le couvert. Cette gamine a été pourrie gatée. En plus des deux items non ouverts la veille, elle s’est récuperer deux personnages plémobils, la ptite maison princesse plémobil, remplies de petites pièces à monter, de pots de fleurs a construire et autres trucs du même genre, que Monsieur Plémobil, il va avoir des hémorroïdes et d’autres trucs pas sympas au moins pendant les 150 prochaines années, vu les malédictions lancées par Parrain qui s’était collé au montage de la chose.
Alors qu’on laisse cuire le repas (ne jamais oublier de lire les recettes jusqu’au bout, sinon on a la surprise de voir “laissez mijoter a feu doux pendant 1h30” alors qu’il est déjà 21h30 [5] tranquillou dans la cuisine, c’est dans la pièce a coté qu’on s’attèlera au montage du Château du Chevalier Cauchemardesque (aussi connu sous le nom de CCC[6]) et ses 28745069865 petites pièces en tout genre qui ne tiennent pas bien ensemble, ont besoin de petits doigts pour bien s’emboiter, et que même comme ça se sera connu sous le nom de Temporalité Plémobil, soit, tant que le gamin n’y touche pas, ça ne tombera pas. No way, vu que le jouet kanmem’ tu l’as acheté pour que ton gosse y joue avec.[7] Bref, après cet épineux problème (que tu as résolu en passant ton examen d’ingénieur en plémobil; c’est très dur à avoir, ça ne vaut rien sur un CV, mais c’est très recherché par les gens avec enfant(s)) la gamine est ra-vie, joue avec son château, son dragon et ses chevaliers, mange, souffle ses bougies et pour finir se couche à minuit (bravo ma fille, tu as tenu tout ce temps sans être trop difficile, même pour la mise à mort au lit

Elle a juste eu le samedi pour souffler (enfin façon de parler, la demoiselle est super fière de sa nouvelle carte a la bibliothèque du coin et entend en profiter un maximum), que le dimanche on remettait ca avec ses grands parents paternels.
Et encore une fois, elle a eu pleiiiiinnnnnnnnnnn de cadeaux: des livres, une trousse de médecin, de vétérinaire avec son mini chien à soigner, des rideaux princesse pour sa chambre et un lustre qu’il est bien; en prime, la présence attentive d’une mamie prête à jouer beaucoup beaucoup avec elle, tellement que après qu’ils soient partis, Laglue© pleurait après sa mamie, que c’était trop dommage qu’elle soit partie. Elle la travaille au corps pour qu’elle vienne la chercher vendredi et puisse dormir chez elle. (Et pas seulement parce que c’est Saint Nicolas le w-e, elle adore sa mamie, pour de vrai)

Bref, c’est une petite grande fille des étoiles plein les yeux qu’on a mit dans son GRAND lit pour faire dodo (oui grand lit qu’elle a depuis aujourd’hui, parce que le petit, c’était vraiment plus possible, elle dépassait des deux cotés). Et qui attend (im)patiement que son Pépé revienne d’Espagne pour ouvrir ses cadeaux grands-paternels maternel, parce que le circuit de voitures, il est cro-cro bien.

Et moi, ca me fait bizarre de voir ma fille grandir “pour de vrai” devenir de plus en plus indépendante à vouloir faire plein de choses seule, mais en même temps en restant ma ptite fille d’amour qui veut des câlins, des bisous (et tuer mon personnage WoW soit en le faisant tomber d’une falaise, soit en l’emmenant face à des monstres 46 fois plus grand que lui).
Je sais bien que c’est le propre des enfants de grandir, mais j’voudrais bien qu’elle reste ma ptite puce encore longtemps

[0] Ami lecteur, ceci n’est pas une faute d’orthographe, mais bien un jeu de mot vaseux. Pour les fautes, y en a déjà bien assez dans ce post
[1] Genre, apprendre a transférer 47 photos de mon LG Cookie buggé à mort sans avoir le “trop d’applications ouvertes” montrant sa trogne a la moitié du transfert, ou avant ça, apprendre au Cookie et au Vaio a communiquer. Oui parce que dans communiquer il y a … commun… Merci aux deux du fond qui suivent…
Mais maintenant je suis super fière, j’ai plus besoin de transférer ça manuellement photo par photo, j’peux tout prendre d’un coup et taper sur des bambous ça sur mon dédé[2]. (et non sur dedee, qui apprécierait moyen je pense), vu qu’elle n’aime que les zombies. Et moi aussi un peu du coup
Et d’autres choses qui n’ont pas besoin de se retrouver ici bas, vu qu’elle vont/seront explicitées plus en haut.
[2] Mon disque dur, donc.
[3] Oui, j’me lance limite dans le choix multiple bloguesque. C’est un des (nombreux) effet secondaire de l’étude de la CCNA Cisco. Je recommande, sisi. Surtout si à la base vous êtes neurasthénique, border line, limite obsessionnel, aimez le travail bien fait, … [biffez les/la mention(s) inutile(s) et RIPv2 à vous aussi.
[4] Normal que cela ait un air de déjà vu, je repose les bases, cet anniversaire avait déjà commencé le mercredi a 21h et oui, j’en parlais dans mon post précédant. Un des suivants en parlera aussi, mais sera avec les photos et les recettes. P’être même qu’il passera sur MIAM, qui sait.
[5] Oui mais nan, ca c’est pour faire du dramatique littéraire, en fait on en était au courant pour de vrai, mais comme c’était vendredi et que y avait encore un château plémobil à construire, ben on a trop fait les wildes)
[6] Les connaisseurs apprécieront
[7] Pas comme certains gosses qui ne peuvent pas jouer comme ils voudraient avec leurs joujous paske trop fragiles, trop chers ou trop je sépakwa

Nov 252009
 

L’inconvénient, ou un des inconvénients, soyons objectifs quand on a des répliques miniatures, ce sont les anniversaires. Pas ceux qu’on fête en famille hein (encore que), mais l’Anniversaire a l’école, ouske les parents doivent se farder d’un cake ou deux et des boissons sous peine de voir la chair de sa chair se lamenter sur son triste sort d’enfant battu au moins jusqu’à sa majorité et de voir la protection de l’enfance débarquer dans son home sweet home pour cruauté mentale.

Et comme mon chéri d’amour qu’il est trop bien, papatissier de son état et préposé par défaut aux préparations culinaires sucrées (et salées d’ailleurs) est à ses cours de permis bateau (option 3e maternelle je joue avec les couleurs et je compte le nombre de points par bateau mêlée a du bac +159 genre alors un bateau avec telles couleurs et tel nombre de boules, de nuit sous la pluie et faisant tel type de son à tel interval est un …) ben du coup, c’est moi qui m’y colle. (en même temps ca fait des mois que j’ai grave envie de me faire des coockies alors ce sont pas deux cakes en plus qui vont me faire peur… Ou pas en fait)
J’aurais bien préparé l’appareil photo pour prendre en photo mes appareils (c’est si rare que je prépare des trucs) mais je sais plus ouskil est donc je devrai me contenter don Iphone Lg Cookie a plantage aléatoire, de préférence au pire moment.

Donc du coup après avoir réfléchis longuement, j’ai changé ma recette de 4/4 en cake dont la recette m’a été filée par Parrain et que même que le cake il est très bon léger et que tu n’as pas l’impression d’étouffer après deux bouchées (bon d’accord, dit comme ça, ça donne l’impression du contraire, mais c’est vrai, ce cake est une tuerie) qui sera aromatisé à la vanille et un bon vieux 4/4 amélioré au chocolat avec le remplacement du sucre par de la cassonade.
Je ne pouvais pas m’arrêter là d’autant que j’en ai vraiment envie de ces satanés cookies et dans la foulée, je ferai donc ma recette de cookies aux trois sucres (alors que j’aurais pu tout aussi bien passé une soirée a raider sur WoW mais que non, cet anniversaire tombe bien mal )

Bref, c’est avec une boule au ventre, qu’à 21h (oui le temps de mettre la demoiselle au lit, manger et me motiver, ça nous amène si loin) que je vais tenter le triple axel pâtissier avec indice glycémique hautement élevé et potentiellement mortel pour ton régime.
Si je ne suis pas revenue d’ici trois jours c’est que j’ai fait cramer la maison en faisant fondre mon beurre. Ouais c’est ballot comme truc.
Nan mais après j’te montre des preuves comme quoi j’ai vraiment cuisiner hein, enfin si j’oublie pas de faire les photos

Edit: il est 23h15 et les deux cakes sont au four depuis 20 minutes, une partie de la vaisselle est faite ou dans le lave-vaisselle et ne reste sur la table que les ingrédients pour faire des cookies…
J’attends le Papatisser pour voir si on fait les cookies dans la foulée (ou pas).
Et en plus j’ai plein de photos.

Nov 222009
 

Bon alors avant tout, je veux signaler que je ne suis pas alcoolique (ou tout du moins pas anonyme).
J’apprécie l’alcool mais a petite dose, je ne suis plus la jeune fille que j’étais a l’époque et j’ai du mal a me remettre des nuits de guindailles.

Pis surtout actuellement c’est (théoriquement) zéro alcool. Donc c’est la misère, donc je me retrouve a voir mes souvenirs (oui la théorie de l’alcoolique professionnel, c’était mieux avant, quand je me saoulais a moindre frais… C’est sur que de passer de la vodka-pisang au ptit moelleux et autres vendanges tardives, voir sélection grains noble, ça vous grève un budget.)

Enfin bref, revenons en a notre sujet, que vous ne savez toujours pas ce que c’est [1] et cessons les digressions (GRESSIONS :D)

Je vais vous proposer aujourd’hui a vous qui n’êtes pas encore partis devant ce pavé assommant (oui je pense toujours aux insomniaques, ca me permet de m’endormir moi même) une recette de cocktail que j’ai appelé Holly Angel, qui devait surement exister avant, mais que j’ai légèrement amélioré.

  • Ingrédients:
  • Vodka
  • Pisang
  • Jus d’orange (si possible frais)
  • Orangina/fanta
  • Mère d’un copain que vous rencontrez pour la première fois (la mère hein, pas le copain)

Donc vous prenez pour l’idée de base, un groupe d’étudiants relativement fauchés voulant se rendre aux fêtes de Wallonie et s’amuser a peu de frais.
Votre petite préparation, vous la faites chez la mère du dit ami qui va devenir votre meilleure copine pendant cette recette.
C’est facile a préparer (on parle ici de dose d’étudiants, pour des gens plus censés, préparer directement dans un verre que vous servez a vos amis, suivant le gout de chacun. Nous on avait fait ca dans des bouteilles d’eau préalablement vidées bien entendu)

Prenez une bouteille d’eau vide, mettez dedans facile un tiers pisang, un tiers vodka un demi tiers de jus d’orange et le reste de orangina/fanta selon votre gout.

Avant de parvenir a ces proportions, faites différents essais avec la maman. Une fois qu’elle est fin saoule, vous avez le bon dosage. (le fait de ne pas la connaitre d’avant est optionnel, mais il est important d’avoir un cobay pour tester le degré d’alcoolité du truc)

On avait compté genre 2 ou 3 bouteilles d’un litre et demi pour 4 qu’on était (4 étudiants donc, c’est important) on est jamais parvenu au bout. L’une a fini morte bourée dans un coin il a fallu la ramener a bout de bras (et on était tous arrangés)

L’avantage: personne n’a été malade, pas de gueule de bois le lendemain. On en a déduit que c’était un breuvage magique, vu qu’après a chaque fois qu’on le prenait, ben aucune douleur (mais bien des difficultés a marcher droit après quelques verres)

A noté que la recette peut être adoptée en non alcoolisé en remplacant le pisang par du sirop de banane verte (dispo chez maison guillot je crois) et la vodka par rien du tout.

[1] Enfin si, que ca parle vaguement d’alcool si vous avez bien tout suivis, dans ce cas, vous avez droit a un sugus.

Nov 182009
 

Au détour d’une conversation digne du livre ‘les hommes viennent de Snickers Mars et les femmes de ton anus de Vénus pardon on en est venu à un cours sur l’homme.
Surtout quand la dite conversation à lieu avec un mec au moins aussi tordu que moi et qu’il rajoute de l’eau au moulin de mon imagination.
Postulat n°1:
Bon, on est d’accord que généralement quand l’homme rumine, c’est un ours dans sa caverne qu’il faut pas emmerder.
Postulat n°2:
et qu’un homme pressé de question et qui se sent acculé (et non en*culé) se refermera comme une huitre

Ouais, ben du coup j’ai imaginé l’homme ours-huitre, dit aussi huitre garou (monstre de level 20 au moins, ultra rare et quasi impossible a tuer, merci)
Bref, du coup (même s’il me manque le dessin, je l’ai imaginée façon bestiaire de jeu de rôle.

L’huitre Garou donc. Catégorie animale (enfin je crois. Certainement pas végétale en tout cas)
est une huitre grande, poilue et avec des dents crocs pointus et bien blancs , ben directement, tu as moins envie de la manger, surtout si elle mesure plus de deux mètres, est équipée de griffes acérées non rétractiles sur ses petites papattes présentes a l’avant et a l’arrière de la bête qui pour se mouvoir pourra choisir soit ses pattes (ramping horizontal) soit en restant debout mais ayant toutefois une démarche mal assurée, s’approchant de sa malheureuse victime en faisant clac-clac. (N’imaginez surtout pas… Ah, trop tard? ben dommage, je vous avais prévenu)
L’huitre-garou secrète des perles grosses comme le poing, mais encore faut-il parvenir a aller les chercher.
A l’aide de ses puissantes griffes et valves crochues, elle grimpe dans les baobab à la recherche de miel (oui elle est un peu co-conne aussi faut dire) qu’elle ne trouve donc pratiquement jamais, ce qui la met de fort méchante humeur (et explique cette faculté a gober le premier aventurier venu)
Pour terminer, l’huitre-garou est extrêmement susceptible et capable de vous écraser si jamais vous tentiez de taper une discussion avec elle alors qu’elle s’est réfugiée dans sa caverne (oui, l’huitre garou vit dans une caverne, dans laquelle elle se réfugie quand elle veut qu’on lui foute la paix. Sans ça c’est un être affable qui vaut la peine d’être connu. Enfin pour ceux/celles qui y ont survécu)

Bref, en dehors des périodes de crises, l’huitre-garou est extrêmement respectable qui aime ripailler et sortir voir ses potes, parfois une choppe à la main.

Et non je n’ai rien bu/pris, ceci est juste dû a un trop plein d’imagination, un manque de sommeil et une bouteille de gin de sirop de cassis.

Nov 162009
 

Dans le genre fumble ouskon sait pas si on doit rire ou pleurer:
Laisser a sa gamine de presque 5 ans écouter (et par la même occasion apprendre) les chansons Naheulbeuk c’est bien.
Ne pas lui dire “N’apprends SURTOUT pas à tes copains d’école (dans une école assez catho et qui doit considérer tout ce qui est jeu de role de la même façon que Mireille Dumas) les dites chansons” c’est mal.

Elle est revenue hier en me disant toute fière “maman, j’ai appris la chanson durandil a mes copines aujourd’hui”.
Les paroles:
Les épées Durandils sont forgées dans les mines par des nains
Avec ça c’est facile de tuer un troll avec une seule main
Pas besoin de super entraînement ni de niveau 28
Quand tu sors l’instrument c’est l’ennemi qui prend la fuite

Avec ton épée Durandil, quand tu parcours les chemins
Tu massacres sans peine les brigands et les gobelins
Les rats géants, les ogres mutants, les zombies et les liches
Tu les découpes en tranches comme si c’étaient des parts de quiche

Les épées Durandils, les épées Durandils
Quand tu la sors dans un donjon, au moins t’as pas l’air débile
C’est l’arme des bourrins qui savent être subtils
Ne partez pas à l’aventure sans votre épée Durandil

… J’attends une convocation des profs quand elle leur apprendra la marche barbare (incitation a la violence), la bière du donjon (alcoolisation infantile), voir massacrons nous dans la taverne (racisme exacerbé envers tout ce qui est vert) j’ai dix sous dans ma poche (prêche l’avarice et les bien matériaux)
J’exagère? Bon aller, juste un peu alors…

Nov 132009
 

L’autre jour, avant d’aller mettre Laglue© au lit, grosse crise de larmes: Mais maman je n’ai pas mangé de souper OUINNNNNN…
Heu non bien sur, le mac do fait une heure avant n’était pas du tout un repas mais juste un quatre heure vachement en retard hein oui?
Blanc.

Ah ben oui, tu as raison maman (dit avec un énorme sourire).
C’est plus une fille que j’ai mais un estomac sur pattes.

Nov 122009
 

L’autre jour, un pote en rentrant chez lui s’est retrouvé nez à nez avec les flics.
Posons la scène (attention a vos pieds, c’est lourd un immeuble)
*Bruit de clefs dans la porte*, l’ami (donnons lui le surnom temporaire de Croquette)) ouvre la porte d’entrée, rentre et voit en face deux flics lui demandant ce qu’il fait ici, rapport au fait que la librairie du même bâtiment à été cambriolée la tout de suite. (bouuuh vilain suspect).

Là directement, j’ai pensé a différentes phrases qu’il aurait pu dire histoire de détendre l’atmosphère:

  • Non mais j’vous jure je savais pas qu’il était mineur (et hop, vacances au trou pour quelques jours)
  • Je pensais pourtant avoir bien planqué le cadavre (qui peut être couplé avec le point du dessus pour plus de fun)
  • *en prenant un ton surpris et interrogatif* Comment avez-vous su? (si possible en écarquillant les yeux, joint aux deux points précédents, ca vous fait le goulag récréatif en prime)
  • Ou plus simple: je ne savais pas que c’était illégal, en ne précisant pas quoi, histoire d’avoir le bon vieil interrogatoire mit botin.

Mais évidement non, il a préféré un banal et classique “heuu… j’habite ici?”. Pfff aucune imagination ces gens …