Sep 292008
 

Aujourd’hui en cours de java.

  • Prof:… et alors là le programme il lit “x” et en pseudo-code ca s’écrit lire(x)
  • Moi: et pour se faire, il chante?
  • Classe: …

Deuxième cours à peine et déjà un prof au bord du suicide 😎

Sep 182008
 

Les mecs entre eux, c’est:

  • beaucoup de testosterone
  • pas mal de maladresse, parfois (surtout avec un frere comme le mien)
  • de temps en temps des catastrophes

Comme par exemple, mon père et mon frère.
Plantons le décor, on est seuls sur le palier en train de discutailler tranquilement quand soudain, mon père fonce sur mon frère avec des envies meurtrieres pointe son poing devant lui et mon frère de s’empaler l’oeil dessus.
On (Benet G et moi) attend de voir la taille du bleu et de la bosse pour savoir ce qu’on pourra demander en dédommagement (moi, je sers surtout de témoin, oui mon père a bien tenté de frapper mon frère, toussa toussa).

Au niveau des négociations on en est a un Iphone pour moi et un et ordinateur portable pour mon frère.
Comment ca, nous vénal? Mais pas du tout, juste extrêmement pragmatiques… 😎

Sep 102008
 

Lundi soir, alors que, en panne de neurone je regardais Blabla sur la 2, mon oreille fut attirer par une petite phrase anodine que mon esprit a bien entendu directement perverti.
La séquence du jour était avec Irma, bohémienne diseuse de bonne aventure de son état, qui parlant a Blabla, lui dit soudain: “de toute façon moi j’attends pour faire mon travail sur le trottoir” ou “j’attends le client sur le trottoir”. La stupeur passée, je ne pus que me mettre a rire devant ce que mon esprit mal tourné m’avait fait imaginer.

Sep 092008
 

Depuis quelques jours Laglue© est malade. Rien de bien grave, une petite gastro intermitente, et en plus, elle trouve le chemin des twalettes toute seule, plus besoin de changer les draps derriere elle, ca c’est le coté pratique.
Bref, mis à part que la corvée de nettoyage passe a la trappe, c’est toujours se lever en pleine nuit, courir le [long] couloir jusqu’aux wawa en se la faisant façon boule de flipper ( et compter les bleus le lendemain matin, en se demandant doukyvienne), et de voir la chair de sa chair avoir des hauts le coeur et ne pouvoir rien faire pour la faire aller mieux, sinon des doudouces du ventre et les calins.
Ensuite sortit une fonction rand(gerbator) pour savoir le nombre de fois qu’il faudra refaire la manoeuvre pendant la nuit et se dire qu’on aura un teint top tendance le matin si on devait se lever pour aller en cours ou bosser (ca, c’est le coté positif de la reprise estudiantine, c’est plus tard que la rentrée scolaire des demie-portions.

Ma petite chérie est en plus tres partageuse, elle a du mal a garder ce qui lui appartient, ce y compris les microbes, qu’elle a donc décidé de me filer hier.
Je crois que je n’ai jamais couru autant depuis bien longtemps, trajets top glamour de “dégagez de mon chemin si vous voulez pas que je refasse la déco”, facon Rincenvent poursuivit par les monstres de la basse-fosse avec miasmes terrifiants.
Ca a un coté extremement pas pratique quand on se situe au premier étage et que de toilettes, il n’y a qu’au rdc ou au deuxieme, et que pour y arriver y a les escaliers mortels en colimacon de pierre.

Aujourd’hui alors que je me disais, chouette, j’vais pouvoir profiter d’une journée calme, pour réviser mon japonais, que nenni, petite chose est malade, et j’ai du me la farcir, petite fille ayant mal au ventre et réclamant doudouces et attention.
Bref, il aura fallu attendre cet aprem pour voir son premier grand et vrai sourire de la journée. J’ose esperé qu’elle ne m’aura pas refilé a nouveau ses microbes, sinon je vais pleurer…

Sep 072008
 

Vendredi, n’ayant rien a faire le soir, pour une fois (bénie soit la rentrée scolaire ou pour une fois j’ai pas cours jusqu’à 21H le vendredi), je participais en tant que figurante, dans un film ou un appel aux figurants pour faire zombies ou fete médiéval avait été fait.
Je savais, qu’en tant que figurant, on attendrait beaucoup (on est arrivés à 22h15, repartit a presque 4h), mais ca c’pas graaaaf, les gens figurants et acteurs étaient sympa et y avait a boire et a manger et du beau matériel a observer.

Ce dont je me souviendrai, c’est surtout la chance qu’on a eu avec le temps: pas de nuages, température pas trop froide (même tres bonne au coin du feu) et donc de pouvoir papoter dehors sans pour autant geler completement sur place. (en tout cas, pas avant 1h’ du mat), les trois ploufs dans la ptite rivière le long du champ, qui m’ont rappelé les “tu fuis” mémorable en GN ou nombre de gens tombe/glisse dans la boue ou la rivière sous les éclats de rire.

Ce que j’en tire? Jongler dans le noir avec un projo dans la face, c’est dur, voir quasi impossible. 10 minutes de prise avec l’actrice, pour peut etre esperer au montage 15′ 😀 (en plus deux ou trois assommage d’actrice en cours de route, c’était rigolo, mais pas prévu), a la fin, je regardais les reflets de la lumiere sur les balles pour me reperer.
Une caméra, ca peut faire mal et/ou chopper les cheveux.
Et surtout, l’anglais utiliser sur place était super compréhensible, et on était en zone trilingue, anglais/neerlandais/francais.

Ce qui est sûr c’est que dès que l’occasion se représente, je retente figuration (avec un bon bouquin et/ou mes cours), mais que j’y réfléchirai a 2 fois si c’est tournage de nuit, et en costume medieval.
Merlin m’en veut juste un tout petit peu de lui avoir fait chopper la crève qu’il dit. (Comme si un grand garcon comme lui pouvait tomber malade juste pour ca 😉 )

Sep 032008
 

Ce midi, alors que j’avais été cherché Laglue© a l’école, je vais au delaize du coin histoire d’acheter a manger. Alors que j’attends au rayon boucherie, ma fille me dit que j’peux pas avoir de boudin, ni de mousse au chocolat parce que je suis trop grosse (en plusieurs phrases hein, pas sûre d’avoir compris à la base je lui demande “alors tu es sure que je suis grosse”, et elle me répond oui avec un grand sourire)
Pis elle continue a babiller, comme si de rien n’était, avant de me demander si on peut prendre des chips.
J’ai alors pris mon sourire le plus sadique beau pour lui dire que non, on pouvait pas, vu que j’étais trop grosse.
Regardant la justesse de ma phrase, et comprenant la boulette qu’elle vient de faire, elle me réponds avec une petite voix contrite “tu as raison maman”.

J’entends rire derriere moi une cliente qui n’avait rien raté de l’échange et qui dit avoir fait pareil avec sa maman au même âge que ma puce.
J’étais moi aussi écroulée devant la petite figure toute triste de ma démone.

Maintenant le premier qui dit que la vérité sort de la bouche des enfants (en particulier Vanyel, Merlin ou Setchaya), ben il va comprendre le rafinement que peut atteindre la torture 😎