Dec 292007
 

*ici un jingle genre notre produits vous allez l’aimer*
Un ado grand, dégingandé et un peu vouter (aller mettons Benêt G) entre dans une piece. On le voit de dos. Un travelling le raproche et nous voyons enfin son visage, à contre jour.
*voix off*
Jusqu’à il y a peu, moi aussi j’étais un ado comme les autres. Imbuvable, en pleine rebellion, tête à claque et couvert de boutons.
Mais depuis que j’ai découvert Biactroll© ma vie a totalement changé.
Ma peau s’est mise à desquamer, mes lèvres à pelucher. Désormais, j’ai un complément protéiné à chaque fois que je mange/bois.

Grace à cela, j’ai commencé à grandir plus que de raison, ma peau s’est durcie et est devenue grisatre à tendance bleuatre.
Les phtalates contenues dans le produit ont contribué a me rendre plus sauvage, tappant directement tout ce qui bouge devant mon champs visuel.

Maintenant, les gens me respectent, ont peur de moi. Des gens (bizarres) insistent pour prendre des photos avec moi avec des armes et des postures bizarres.
Je me suis découvert des tas d’amis.
C’est pourquoi je remercie Biactroll© d’avoir changé ma vie…

*la caméra s’éloigne doucement, faisant un fondu. On peut voir s’écrire sur le fond noir en lettre blanches tremblotantes ” Ce que Biactroll© peut faire pour toi, c’est de te faire devenir roi”
En voix-off on peut entendre “Biactroll© contre les peaux molles”

Dec 272007
 

Je sais, je me suis fait une raison, qu’à chaque occasion où l'”on” (et j’entends par ce “on” un cercle assez large de gens qui gravitent autour de Laglue©) peut offrir un ptit quelque chose à celle-ci, il y aura toujours des cadeaux qu’on s’empressera de jeter à la poubelle, de donner aux enfants qui n’ont pas de jouets voire dans les cas extremes de brûler directement donc de faire jouer avec la petite qui font beaucoup de bruits, très fort, tres chiant, et particulièrement dérangeant.

Donc, après le jeu spécial sourd, sans possibilité de l’éteindre réellement autrement qu’en enlevant les piles, la souris neurasthénique et le mouton écorcheur d’orteil, voici venu le dernier au club: un petit poney qu’il est cromeugnon.

ou ca, sans le bib mais avec le sac pour le transporter, ô joie
Elle joue avec depuis lundi. Ce TRUC, non content de bouger les pieds et les bras dans tous les sens avec un gros bruit de moteur, en plus, parle. Vingt phrases, toutes plus horripilantes les unes que les autres et tout ca avec la voix de la fiancée de Chucky
En fait, j’avoue, en plus de m’énerver au plus haut point, cette chose me fait peur. Je l’imagine la nuit, arrivant avec une feuille de boucher se glisser dans ma chambre et dire “je t’aime” avant de me poignarder sauvagement, avec son petit air sadique.

Mais depuis peu, je l’aime moi aussi. Alors que Maëva saute sur le bide de son père, Chucky lui fait “ce jeu est super” et éclate de rire, et moi, dans mon coin, comme la mère indigne que je suis, cache du mieux que je peux le fou rire qui me gagne…

Celle dit, ca n’empêchera pas ce truc et ses phrases toutes pleine d’une mièvrerie criminelle de regagner son armoire dès que la petite l’aura un ptit peu oublié. Non mais c’est vrai quoi, on commence par ca, on continue avec Dora et après on fait quoi? Psychopathe? Céréal Killer?

Dec 262007
 

Le week end passé, nous étions a Center Parks avec Laglue©, un de ceux aux noms impronnoncable cît en Flamandie, avec Aquamundo et Baluba (respectivement aqualiby en plus mieux ou presque et plaine de jeux indoor géante aussi bien géniale pour les enfants que pour les parents obligé d’aller récuperer la marmaille tout la haut ou de l’aider a y arriver).

Donc, samedi on décide de partir tôt pour l’aquamundo, pour son ouverture, on y reste jusque 14h. La puce n’aura jamais prit autant son pied dans une piscine: tobogang pour petits tobogang pour les grands dans les bras de papa et maman, rivière sauvage, piscine à vagues, piscine exterieure et bain à bulles.
Equipée de son maillot insubmerssible ou presque, voilà mon aventurière en train de faire la course avec son papa dans la piscine à courant, et de gagner le petit coin jeu, plus calme pour se reposer un peu, avant d’entamer un tobogan pour grand qui va tres vite, et d’aller faire le requin dans la piscine plus cakme d’a coté.

Apres ca, crevée, elle s’est endormie pour une sieste dans mes bras. Quand elle s’est réveillée elle était grognonne, et s’est rendormie aussi sec, se mettant dans une position encore plus confortable.
Aussitot apres avoir manger, elle est expédiée dans le grand lit, avec son systeme de sauvegarde: couette et chaise tout autours pour servir de garde-fou et lui éviter ainsi de tomber.
C’était sans compter que le lit “c’est comme un trampoline” et a 21hOO on l’entendait toujours sauter dessus.
Elle était calme, on en a profiter pour vider une bouteille de vendanges tardives, guverstraminer du Chili, cro cro bonne que j’en bave encore rien que d’y penser.
Nous aussi on a été au lit tot, pour être réveillés aux petits heures par une puce en super forme.

Dimanche, matin, on l’a passé au Baluba, la puce en a profiter pour jouer avec les balles, se faire des toboggan immense avec l’aide de sa maman. Les modules de jeux m’ont fait de l’oeil à moi aussi, l’enfant en moi sautait dans tous les sens en hurlant “j’veux y aller, j’veux y aller”.
Il a vite déchanté quand il a vu mon état physique lamentable et ma facon de me trainer apres trois montées/descente alors que la moutarde me pressait de recommencer encore et encore.

Repas crêpes derriere avec sa grand mère qui nous a rejoinds entre-temps, et retour à la piscine apres un rapide passage pour nourrir les canards; sur leur mare gelée.
Le plus amusant était de leur lancer du pain sur la glace et de les regarder se tauler pour le manger.
De nouveau à la piscine, toboggan, riviere sauvage, jeux, … Tout ca pendant plusieurs heures.

De retour à la maison, on pensait la mettre a la sieste. Mais que nenni, elle a continuer a jouer et a courir dans tous les sens, alors que son père et moi étions crevés, vermoulus, déchirés.
Dans son lit, elle a continué à jouer, alors que nous dormions déjà depuis quelques temps…
Mais où sont donc les piles sur ces fichus gamins, hein, franchement, on est fatigués nous, alors que ces petites choses continuent à être en pleine forme.

Dec 232007
 

Alors que vendredi, j’étais au chateau de TIlf, avec une elfe aux oreilles rabotées blonde, un nain bourré aux chiantos, un chef de l’UTC, un autre nain plus sympa;, et une jolie madame en kimono *bave* a parler de choses et d’autres toutes tres mondaines (comme un scripts de court-métrage courant sur ses multiples papattes dûe a une liaison de plusieurs mois contre nature avec quelques kilos de chipolatas, de la femme ventouse du train et de ce formidable bouquin de chirurgie-boucherie-horreur), donc uber-mondain comme vous le voyez, Laglue© se goinfrait de gatal au chocolat fait par sa mère-grand, après ingurgitation de cougnou à l’école pour fêter dignement la fin de celle-ci et Nowel un peu en avance.

On rentre dans notre petit lit chez belle-maman vers les 2h du matin. A 3h30 tappante, des pleurs s’échappent de la chambre de la morpionne suivit d’un “beuwargl j’ai vomis, c’est pas grave?”. Carnage total, sous le peu de lumière de la veilleuse, le vomis à une agréable couleur sang, une odeur qu’un troll ne désaprouverait pas, bref une horreur. Le temps de la nettoyer, de refaire son lit, de la calmer, de la remettre au lit, il est 4h13 environ.
On se remet au lit et la une grosse demie-heure plus tard, Bardaf, elle nous remet ca. Sinistrant encore un coup son lit, tout ca dans la joie et la bonne humeur.
Merlin (bénit soit-il) me renvoit au lit, attends à ses cotés qu’elle se rendorme et me rejoinds. Une heure plus tard, c’est reparti, encore un vomis, que cette fois elle vise agréablement à la tete de son pere. On la remet au pieu, dix minutes plus tard, bweuargl again.

Pour la suite, je me souviens plus, c’est sa grand mère qui nous a rellayé, crevés que nous étions.
Un passage chez le toubib plus tard, nous voilà rassurés, une petite gastro, trop classe deux jours avant le réveillon.

OUi. Sauf que.
Sauf que…
Son papa s’est dit que ce serait bien de lui damner le pion. Du coup, depuis quelques heures, c’est lui qui est malade. Et bien. Le teins verdâtre, la monopolisation des chiottes, les intestins en vrac.
Et demain faut aller chercher ma cornemuse du coté de halle. Et préparer le gatal pour le réveillon chez mes parents, ainsi que la sauce pour accomoder le plat principal.

Et là, c’est moi qui sens ma tripaille gargouiller malsainement.
EDIT: c’est bon je suis malade, on va pouvoir se battre pour la possession de l’unique chiotte de l’appart’ youkaidi youkaida C’est a Paris que la gastro est tendance pour ces fêtes pas par chez moi bowdel!!!