Nov 032007
 

Une fois n’est pas coutume, ce vendredi, j’ai a-do-ré faire les magasins avec belle-maman. Rhhho oui bon, c’était peut être un peu aussi dû aux magasins: magasins de vieux meubles tout chôôôôlis mais bien chers, magasin BD/Mangas *bave* où j’ai sû me controler et ne prendre QUE deux mangas: moins de 10€ (oui, ca c’est pour toi Namour, je sais que tu me lis, alors bon comme tu connais ma propension à dépenser quand a fait longtemps que j’ai plus rien acheter, ben oui, là, j’ai sû me tenir), magasins de vêtements pour enfants: rhooooo cromeugnon cet adorable petit ensemble a seulement Hu? 125€? *repose le petit ensemble* , et enfin magasin de jeux/livres et bricolages, sur trois étages, remplis de choses merveilleusement belles, parfois pas chères, tout ca avant un ptit tour chez Zeeman.

Bon il faut savoir que je me suis fais violence pour faire tout celà, parce que la nuit précédente, suite à un incident que je ne m’explique pas, j’me suis retrouvée avec un ptit morceau de ptit orteil en moins et la partie restante faisant cosplay de saucisse TV affreusement rouge et douloureusement pulsatile. D’ailleurs,à l’heure ou je vous parle, j’envisage sérieusement de me l’arracher moi-meme avec les dents. C’est dire si c’est douloureux.
Et donc, vers 13h30, on abandonne Laglue© endormie à son papa et partons joyeusement faire les magasins.
Arrivées à cet antre de la perdition porte-monétaire, c’est l’extase. j’me suis tenue sur les livres, j’ai rien pris. Quand on est descendues au rayon “bricolage” là j’ai pas pû résister. Faut dire aussi qu’a l’entrée y avait le matos de jongle et des trucs bien sympa: style les anneaux de jonglages mit beaucoup pailettes ( et hop j’en embarque 4), des balles de jonglages qui rebondissent par terre (kyooool, à mert’ y en qu’une), les balles qui brillent dans la nuit (ouééééé, en récupere 4 aussi) à ce niveau là, j’ai plus beaucoup d’espace libre dans les mains, mais je vois quand même un petit livre sur les masses qu’en moi je traduis surtout par “apprends à jongler avec des masses sans pour autant avoir l’air d’une femme battue passée sous un rouleau compresseur”, hop embarqué aussi) le reste du matos m’interresse moins: les diabolos et autres batons du diable, j’ai déjà, les assiettes, bof…

On remonte au rez, déposons ces articles avec ceux que Belle-Maman-Préférée à déjà pris pour Laglue© canne à pêche mit petit canard, je tente un jet de sauvegarde pour recuperer le jumeau de mon petit canard mauve, censé terminer sur mon sac mais que ma fille m’avait piqué dès que je l’avais sorti du sac du magasin quelque part l’année dernière. Jet réussi à moitié: je l’ai acheté mais le canard a disparu avec les autres en attendant l’anniversaire/st Nicolas/Nowel ou Nouvel An.

A ce stade on ne peut que remonter, voir les jouillets pour la ptite, se faire des idées toussa. Après moultes périgrinations dans le magasin, on trouve enfin notre bonheur: deux marionnettes: un mouton tout doux et un renard trop marrant: et hop embarqués. On va au Zeeman à la recherche d’un pantalon pour moi que finalement ben non, j’ai trouvé encore mieux: je suis maintenant l’heureuse propriétaire d’un pyjama Pucca© que même qu’il est tout doux, bien chaud et sûremet destiné à faire l’un ou l’autre dimanche en pyjama jusqu’au finish.