Oct 242007
 

Hier, alors qu’une fois n’est pas coutume, je me rendais à mes cours, parfaitement à l’heure (lalala, digression, regardez comment j’me promene dans ma phrase pour en faire quelque chose de champêtre, a circonvolutions et donc noyer le poisson pour vous faire oublier le fait que je suis toujours parfois, en retard. Vous pouvez garder les couronnes de fleurs, me remercier pas, c’est tout naturel.)

Fin bref, j’étais dans mon train a destination de Bruxelles, quand d’un coup, un malotru me boucsule, et paf, mes gants achetés 2€ tombent par terre dans le train.
Le temps de m’en rendre compte, remonter la cohue, le train démarre, l’accompagnateur sur le pas de la porte, encore ouverte. Je m’élance alors que lui même (le train) démarre, criant au gars que j’ai perdu mes gants dans le train.
Voyant ma mine déconfite (mode “fille la plus malheureuse du monde ON’) il me promet de les déposer à Bruxelles midi.

La journée passe, mes mains sont gelées, je passe par les objets perdus avant d’aller chercher Laglue© à l’école, là-bas, a l’autre bout du monde (où tout est beau, tout est sauvage, mais où il ne passe qu’un bus par heure. Ahem…)
J’explique mon petit problème, on me dit qu’on les a effectivement retrouvés, mais qu’il me faudra payer 3€70 pour les récuperer (une paire qui m’a couté à la base 2€), la mort dans l’âme, je paye.
Avec plus d’une heure trente d’attente dans la froidure entre les divers transports, j’ai pas trop le choix, si je veux garder mes mimines à moi que j’ai, qui en temps normal reste a température ambiante (et quand y a que 2°c, c’est TRES froid)
Vous aurez fait le calcul, j’ai payer pour récuperer mes gants, presque le double de leur valeur…

Mais que serait une journée, sans un deuxième fumble.
Cours d’XML, on voit X-Path et ses différents attributs. A un moment, on aborde les strings. Ricanements dans la salles (faut savoir qu’on est juste deux nanas).
Le prof, gogunard, demande si tout le monde sait ce qu’est un string.
Bien sûr que répond la deuxième slash (mon “copain” de formation, celui sur qui je copie je m’inspire, pour mes propres exercices).
Bien sûr donc, répond le faquin: une culotte elfique et moi de répondre, avec la voix niaise de l’elfe “que la nature est belle’.
Résultats, deux geeks rolistes morts de rire sur leur écran, sous le regard effaré des “gens normaux-ki-pense-kil-sont-pas-bien-dans-leur-tête-ces-deux-là”

Un jour, faudra que je pense à leur dire que j’ai une fille et que je suis équilibrée. Vraiment. (ouais, la ca va etre dur à prouver apres cet épisode, la coiffure manga et le “youhou” de résolution de problème.) Ouais, vraiment…

Bonus: tu sais que tu es un geek perdu, quand, pour écrire à la main, tu commence par mettre une balise “p” en haut de ton texte.