Oct 312007
 

Alors que ce matin, je trainais ma carcasse en manque de sommeil (oui si j’ai pas mes 20heures par jour, ça va pas) dans le train puis le metro, j’me fais refiler a ma station d’arrivée une petite grand mère par une nana visiblement pressée de déguerpir et parlant mal le français en prime (c’était peut être lié en fait).
Bref, la madame tout mignonne, cheveux blancs, fine,toute ridée, marchant de son petit pas et avec sa petite voix fluette m’a tout de suite plue.
Dans le bruit de cette station (cumulé à ma surdité connue) j’ai pu comprendre qu’elle cherchait a faire des photos pour refaire sa carte d’identité à la maison communale.

Comme je suis gentille et que je n’avais quand même rient à faire ce mercredi, je lui ai proposé, gentiment de l’accompagner jusque là-bas, Laglue© sous un bras, la mamie sous l’autre.
Mamie qui m’avait prévenu qu’elle avait failli tomber dans les escalators un peu avant. Heureusement, parce que quand elle a commencé a être déséquilibrée j’ai pu la récupérer et la porter sur une marche avant qu’elle ne s’écroule et tombe. Et la je frissonne à la pensée du résultat que ca aurait pu donner.
Bref, je la remorque vers la maison communale, en avançant à petit pas de bigottes, dans cette belle matinée, toujours avec Laglue©dans l’autre bras. Je lui fais traverser la rue (en pensant un peu tard qu’on aurait pu passer par le métro pour ca, mais bon soit), quand devant nous, je vois une nana un peu plus jeune qu’elle lui faire des grands signes.

Ce devait être sa copine, qui la cherchait depuis pas mal de temps apparemment. Bref, je lui remet la petite mamie qui me remercie longuement, limite au bord des larmes de tant de gentilesse; ce qui me gène quelque part; je trouve que ce que j’ai fait est parfaitement normal, et si sa copine ne l’avait pas récupérée, je l’aurais volontiers dispatchée dans la maison communale.

Avant de nous quitter, elle m’a serré dans les bras et embrassée, puis embrassé Laglue© j’ai eu envie de lui demander où elle habitait ou de lui donner mon numéro de téléphone tellement j’aurais eu envie de la revoir.
Elle aussi elle devait être une personne adorable pour avoir un si joli visage et des yeux si sereins.
Et la j’ai envie de lui dire, Mamie, si jamais tu me revois dans la rue ou que tu as besoin d’un coup de main, n’hésite pas a m’accoster.

Du coup, maintenant que j’ai fais ma BA du jour, et sans arrière pensée en plus, j’peux faire un truc vraiment infect pour rééquilibrer mon karma. Comme piquer toutes les PO de mes frères sous WoW avec un perso banque avant de le faire migrer vers mon serveur o/ Parce que être gentille gratuitement comme ca avec une inconnue, c’est peut être bien la première fois que je le fais comme ça.

Oct 302007
 

Laglue©, cette semaine, profite de vacances bien méritées. Ses vraies premières vacances en fait.
Elle a grandit, alors du coup, pour ses siestes, je retire la barière de son lit pour lui permettre de me rejoindre quand elle a finit de pioncer.
Ouais mais, sauf que…
Sauf que hier, elle a décidé qu’elle avait pas sommeil et que donc il serait bien de mettre le boxon dans sa chambre sans faire de bruits, de mettre un maximum de chose dans son lit puis de se coucher dessus, étalée de tout son lond et finalement dormir comme une bienheureuse sur son bronx.
Bon du coup, je me dis qu’elle a hérité de mes gènes et que donc je vais pas crier pour ca, d’autant que’elle dort à point fermé.

Autre nouveauté, depuis quelques jours, elle demande pour aller sur son pot, spontanément et pour se faire, enleve sa couche et s’assoit. Bon elle fait toujours rien dessus, mais au moins y de l’évolution.
Donc aujourd’hui rebelote, je la met a la sieste, mais là elle a vraiment décider de pas dormir. Je la laisse jouer dans sa chambre quand au bout d’une demie heure j’entends une petite voix derriere me faire “j’ai fini de dormir, j’ai fait un gros dodo” et d’aller s’installer confortablement dans mes bras, couette et Lapinou inclus. Genre, ouais, j’ai pas du tout sommeil.
Comme je suis faible, call me super carpette, je la laisse faire quelques minutes avant de lui faire regagner sa chambre avec un crochet par celle des parents pour piquer mon nounours.

Arrivées dans sa chambre, j’avise une couche par terre, manifestement remplie. Je la regarde, prise d’un doute enorme, je regarde son pantalon. Bingo. Pas de couche, mais une culotte que la demoiselle avait été chercher dans son armoire par je ne sais quel moyen et qu’elle avait mise toute seule, dans le bon sens avant de remettre son pantalon par dessus.
Elle a pas voulu l’enlever sans m’avoir extorqué la promesse de remettre une culotte après la sieste. Et là, je me prends à esperer. Serait-elle sur le chemin de la propreté? Bientot elle ne me fera plus ses “pipis par terre”?

ENfin bref, après un sermon “si tu me refouds le boxon dans ta chambre pendant une sieste je t’attache sauvagement au radiateur je referme ta barriere” elle a été se recouchée, contente de ses méfaits accomplis et a sombré pratiquement tout de suite dans le sommeil doux et réparateur de qui a fait tourner maman en bourique.

Ben moi j’vous le dit, des commes ca, j’en veux pas deux, sinon l’appart c’est Beyrout après Hiroshima. L’horreur totale.

Oct 242007
 

Hier, alors qu’une fois n’est pas coutume, je me rendais à mes cours, parfaitement à l’heure (lalala, digression, regardez comment j’me promene dans ma phrase pour en faire quelque chose de champêtre, a circonvolutions et donc noyer le poisson pour vous faire oublier le fait que je suis toujours parfois, en retard. Vous pouvez garder les couronnes de fleurs, me remercier pas, c’est tout naturel.)

Fin bref, j’étais dans mon train a destination de Bruxelles, quand d’un coup, un malotru me boucsule, et paf, mes gants achetés 2€ tombent par terre dans le train.
Le temps de m’en rendre compte, remonter la cohue, le train démarre, l’accompagnateur sur le pas de la porte, encore ouverte. Je m’élance alors que lui même (le train) démarre, criant au gars que j’ai perdu mes gants dans le train.
Voyant ma mine déconfite (mode “fille la plus malheureuse du monde ON’) il me promet de les déposer à Bruxelles midi.

La journée passe, mes mains sont gelées, je passe par les objets perdus avant d’aller chercher Laglue© à l’école, là-bas, a l’autre bout du monde (où tout est beau, tout est sauvage, mais où il ne passe qu’un bus par heure. Ahem…)
J’explique mon petit problème, on me dit qu’on les a effectivement retrouvés, mais qu’il me faudra payer 3€70 pour les récuperer (une paire qui m’a couté à la base 2€), la mort dans l’âme, je paye.
Avec plus d’une heure trente d’attente dans la froidure entre les divers transports, j’ai pas trop le choix, si je veux garder mes mimines à moi que j’ai, qui en temps normal reste a température ambiante (et quand y a que 2°c, c’est TRES froid)
Vous aurez fait le calcul, j’ai payer pour récuperer mes gants, presque le double de leur valeur…

Mais que serait une journée, sans un deuxième fumble.
Cours d’XML, on voit X-Path et ses différents attributs. A un moment, on aborde les strings. Ricanements dans la salles (faut savoir qu’on est juste deux nanas).
Le prof, gogunard, demande si tout le monde sait ce qu’est un string.
Bien sûr que répond la deuxième slash (mon “copain” de formation, celui sur qui je copie je m’inspire, pour mes propres exercices).
Bien sûr donc, répond le faquin: une culotte elfique et moi de répondre, avec la voix niaise de l’elfe “que la nature est belle’.
Résultats, deux geeks rolistes morts de rire sur leur écran, sous le regard effaré des “gens normaux-ki-pense-kil-sont-pas-bien-dans-leur-tête-ces-deux-là”

Un jour, faudra que je pense à leur dire que j’ai une fille et que je suis équilibrée. Vraiment. (ouais, la ca va etre dur à prouver apres cet épisode, la coiffure manga et le “youhou” de résolution de problème.) Ouais, vraiment…

Bonus: tu sais que tu es un geek perdu, quand, pour écrire à la main, tu commence par mettre une balise “p” en haut de ton texte.

Oct 162007
 

Et non, Vanyel n’a plus le privilège des rêves complètement débiles, car je le rejoinds sur ce point.
Samedi, c’était souper moule/américain/frites à l’école de Laglue©.
Ceux qui me connaissent savent que Merlin à du m’y trainer de force et avec plein d’imprécations terriblement terrifiantes pour forcer ma mysanthropie au placard.
Le résultat, c’est que outre le fait que j’ai presque pas parler pendant le repas avec ces tas d’inconnus, ca m’a fait faire des rêves bizarres le jour suivant.

Genre.
Genre, j’me retrouve dans une classe de mon école actuelle, face à une prof que j’ai eu y a quelques années en A.S et que j’aimais pas; en train de m’engueuler a propos d’une personne que ca fait bien 5ans que j’ai plus vu, a propos d’un truc que je lui aurais dit parce qu’elle se faisait harceller parr un mec que j’ai pas vu depuis plus de 7ans et qui dans mon rêve travaille chez GSK. Tout ca en prenant à témoin (la prof qui) une nana qui était en cours avec moi en 5e humanité.

Je ne sais pas la fin du réve parce que belle maman m’a tirée du sommeil en téléphonant, mais misère, c’est la derniere fois que je vais à une réunion de parents collective à l’école de ma fille.
Ca me laisse vraiment trop de séquelles.

Oui, vraiment. La preuve, je m’en souviens plus de trois jours après. Voilà. Comme ca c’est dit, mon Amour si tu passe par ici.