Apr 282007
 

Examen d’anglais y a quelques jours.

  • Prof: people are, les gens sont, les gens
  • Moi essayant de me retenir mais échouant: Heuu non, le Janson c’est par la bas
  • Prof: …
Apr 242007
 

Y a quelques temps, j’avais fait don de mon sang. (La vous êtes admiratif devant la rime, vous disant que je suis quand même quelqu’un qui manie les mots trop super facilement)
C’était de manière impromptue, j’étais sur le bon lieu au bon moment et j’me suis donc faite piquousée.

Transcription de la chose:

  • Donc vous venez donner votre sang a Warchain?
  • Ouaip
  • Et votre vous habitez a Bruxelles?
  • Ouaip
  • Et votre médecin traitant est a Waterloo?
  • C’est bien ca

Quand je dis que je suis telle la télécommande, universelle, c’est que y a réellement des raisons…

Apr 232007
 

Aujourd’hui, après la joie incommensurable (sisisi, j’insite) d’avoir eu mes examens écrits d’anglais, m’ayant laissée pantoise quant à ma capacité à débité de la connerie au mètre carré, voir cube (ouais c’est tellement naze que j’en occupe un volume de périmètre), après avoir fait des tas de chose comme entre autre aller chercher une cognée et quelques cd-r, un peu plus tard après avoir déconner et chanter avec mon grand père paranoiaque; c’est avec les pieds de plombs et le cable réseau de pendaison dans le sac que nous sommes allez au cours Déjà ponay (qui roxxe trop super d’ailleurs)

Ce fut deux heures de folie furieuse, avec des fous rires, des déprimes totales (ouinnnnnnnnnnn l’examen est dans trois semaines, la semaine prochaine y a pas cours, après c’est révision et en plus y a un oral), des découvertes (ouais je suis carrément で、くて – comprenne qui pourra), on a même appris un nouveau geste japonais qui signifie frotte manche et qui ressemble furieusement à la façon de dire homo en LDS.
Bref, alors que je déprimais sec en me disant que je devrais appeler Merlin “Maitre 【しゅじん ・ shujin mari 】” jusqu’a la fin de notre vie quand je le présenterais a d’hypothétiques amis japonais en me disant que pour l’oral je présenterais une photo de Laglue&copy trop kawai pour essayer de grapiller quelques points grace à ca; on attendait a la sortie des cours en papotant, Vava avait sauter dans mes bras disant un “cestcacestca” a une énimème connerie quand soudain…
(ouais je maitrise parfait l’idée dramatique de la chose où l’on sent le point d’orgue de cette histoire halletante voire carrément dilletante)

Je disais donc, soudain, la prof de japonais sort, me voit avec Vava dans les bras.
Me regarde, regarde Vava… Fabi san? C’est votre fille? dira-t’elle totalement incrédule, elle le répetera en boucle quelques fois, tellement l’idée est choquante, incredibeule, toussa avant de passer en mode “fonte” devant Laglue© qui lui file son lapin frais sorti de la machine pedant que moi je serais les fesses, priant tous les dieux existants que personne ne sorte un c’est ca tant que la prof était la.

La gamine fixe la japonaise quelques secondes avant de lui montrer “pigeot de papa”, “chien” et autres “feuilles qui bougent” tandis que moi je rigole interrieurement de la réaction de ma prof me demandant comment je devais la prendre.
M’est avis qu’elle va y cogiter longuement, peut etre même se demander comment j’ai trouver quelqu’un de suffisamment maso pour faire un gosse avec moi et de savoir si on est mariés ou pas :p)

Apr 192007
 

Ralalala, mais j’en ai plus que ma claque de ces gens qui, des que ca va pas au taf rendent la vie impossible aux autres, créant conflits et autres situations stressfull et après se plaignent de ne plus être à leur place, et de se sentir mal chez eux.
J’en connais, une particulièrement qui ferait fuir la bonne humeur du monde rien qu’avec des propos petits et mesquins, alors qu’a la base on était remplis de bonnes intentions.

Pourquoi se rendre encore plus malheureux les gens? Le lâcher prise, vous connaissez? La relativisation, le second degré (voir 42e), pouvoir casser le rythme et ne pas ramener a la maison les problèmes de la journée.
Apres quand on veut vous aider, on se fait répondre au choix que, de toute facon, on ne comprend pas parce qu’on est jeune/con/immature/pas réussi notre vie/… et qu’on est des vilains méchants qui ne comprenons rien à rien et qu’en plus on fait même pas un effort pour soutenir, toussa, brûlons donc tous en enfer.

Bon d’accord, j’exagère, mais à peine, et là ca commence à me courir sur le ciboulot. Si vous n’êtes pas heureux, n’essayer pas de tirer les autres avec vous et assumez.
Surtout quand des enfants en patissent, pourquoi les grands, les adultes ne prennent jamais leur responsabilités? ce sera toujours la faute a quelqu’un d’autres, généralement nous parce que nous ne sommes pas compréhensifs, alors qu’on ne rêve que d’une chose, pouvoir aider.

Bref, je laisse la mon accès de colère et de mauvaise humeur, mais je commence doucement à en avoir ras la patate d’avoir à subir les assauts de mauvaise et humeur et/ou de critiques quant à l’éducation de ma fille.
Non mais c’est vrai quoi.

Apr 152007
 

Hier, n’était pas une journée ordinaire, Marie et ses cabossés, asbl du coté de Tournai avait organisé une journée pour récolté des fonds.
Balade a motos, animation par Les Frères du Dragon en personne et concert de The CorpS, groupe à découvrir pour ceux aimant le médiéval, le celtique et le délire.

Cette propa ce post parlera donc de cette journée et de la préparation de celle-ci, de mon point de vue en tant que “Maitresse du Tambourin qui fait Mal” (ouais, vive les private joke bien obscure).
A vous de cliquer et de lire pour savoir la suite…

Continue reading »

Apr 102007
 

Dans la grande joie des parents outre les nuits écourtées voire inexistantes des premiers mois, surgit par apres et pour un paquet d’années, les nuits animées par Monsieur Gerbito l’Imondasse 1er du nom, qui vous prend généralement sur le coup de 4h du matin, dans les moments les plus sombres de la nuit, quand vous êtes seuls, et que le jour est encore loin.

Donc Mr Gerb’ de son ptit nom, s’attaque a votre progéniture endormie, innocente et sans défenses au plus dark of the night donc, et lui fait “cracher” son ptit estomac comme elle dit.
Plantons le décor: il est, comme je l’ai déjà dit 4h du mat’ la puce est profondément endormie quand d’un coup “chouinement de Vava” suivis d’un gros “Bluorps” pas normal pour un sous.
En pilotage automatique, je me rend dans la chambre de la puce, allume la lumière du couloir, me dirige au radar vers les petits gémissements d’animal malade et je met mes doigts dedans.
Dans quoi? Hooo, trois fois rien, un vieux repas with dernier bib d’il y a 8heures de là. Odeur terrible de vieux lait caillé tourné, avec plaque et morceaux divers, bon appétit.

Bien sûr, elle en a mis partout, dans son lit, son sac de couchage est immonde, Madame Lapin a giclé, Vava en a plein partout et surtout dans les veuch mais miraculeusement, Monsieur Lapin a été épargné.
Ouf, la fin du monde est reportée à une date ultérieure.

Un désabillage nettoyage, callinage pour moi et nettoyage récurage de lit pour Merlin plus tard, celui-ci est déjà retourné au pieu tandis que je reste encore quelques minutes avec Vava, histoire d’être sure qu’elle ne remette pas ca.
Il est 5 heures, Paris s’éveillait tandis que je recouchais la puce. 45 minutes plus tard, mon oreille automatique entends des bruits bizarres du style *toussetousse bouarg again*; avec joie je me releve pour voir qu’elle a remis ca.

Rechangeache de lit, seule cette fois, recalinage de la puce qui répete en litanie “vava cracher”, remise au pieu une demie heure plus tard, échouage de Mère Parfaite dans lit 30 secondes plus tard.
A 8h45, elle recommencait a chouiner et a réclamer sa maman, dans le gaz total.

Bref, une journée tout ce qu’il y a de plus normal, avec une puce flirtant avec le 39°C et mimétisant à merveille un poisson mort depuis 3 jours.
Alors oui, c’est chouette d’avoir une puce caline dans les bras; mais moins quand on sait qu’elle meurt d’envie de partager ses microbes, que c’est une chaufferette totale et qu’elle est un peu à coté de ses pompes.

Maintenant, je crois les doigts pour que ce soit fini et qu’elle puisse dormir en paix ce soir, et nous aussi par la même occasion.

Apr 082007
 

Hier, je suis partie avec conjoint et fille à Mons, participer au festival trolls et Légendes.
Outre le fait que c’était plein de gens extremements recommendables, style elfe mauve et nain bleu, c’était aussi pour moi l’occasion de ressortir costume et stuff d’elfe a peine niaiseuse (qui se trainait toujours avec un homoncule dans son ptit sac), avec un regard qui n’allait pas vraiment avec le personnage (pourquoi ma robe est rouge? Ben c’est pour pas que le sang qui gicle quand je t’aurai tapper paske tu auras trop tardé du coté de mon décolleté fasse des taches pardi); avec un mec kilté et équipé d’une belle batarde (non ce n’était pas Laglue©) sous la contrainte et une ptite fille sorcière toute treugnonne qui a fait craquer pas mal de monde.

Donc c’est dans la file qu’on a commencé, genre le truc mal foutu, il faisait froid dehors, y avait du vent, j’ai pu sortir ma capeline bleu a nounours du plus bel effet histoire de ne pas mourir d’une angine de poitrine (ouais, la couv’ de Vava quoi), un mec qui me promettait moultes tortures raffinées si jamais il devait tomber malade après cette attente et une petite fille qui faisait du gringe au deux nanas gothic/lolita derrière (heureusement que la file s’est terminée à ce moment là, j’en étais à négocier ma fille contre le sac trop choupinou de la demoiselle).

Une fois la dedans, là premiere chose que j’ai vu, c’est une elfe menacante bandant un arc sur une passante innocente (“ouais file moi ta bourse”) et un nain cubique à l’allure peu avenante (“salut Laglue© ca farte?”) et d’autres connaissances au milieu d’une foule immensément grande et compacte et dense (mode “j’me fais un chemin a coup de poussette +4”), apres un ptit tour et pas de dépense, recherche du groupe des trois fous, qui ont pas les yeux en face des trous.
Quelques [observations] de passe d’arme plus tard, on quitte Lasgalen et les autres lâchement pour se promener plus avant.

Je ne compte pas le nombre d’acostage de gens demandant des infos (j’ai l’air d’avoir un badge de l’organisation ou de faire partie d’un staff quelconque?) des plans drague a la con (“z’êtes la plus jolie fée que j’ai vu aujourd’hui, sans mentir” / Je suis une elfe connard -_-) et j’ai heureusement pas eu de demande de photo (zut j’ai pas pu ressortir mon sourire carnassier).
Beaucoup de commentaires sur la byeauuuuuuuuuuuté de ma fille d’amouuuuuuuuuuuuuuuuuur, pas mal de fous rire, apres ca, il a fallu repartir avant même d’avoir les concerts, ce que je regrette, d’apres les échos que j’ai déjà eu.