Oct 102006
 

Voici un ptit morceau tout simple de javascript, chercher l’erreur.
Bien sûr c’est de moi (j’dois être la seule capable de faire ce genre d’erreur) et non, je n’ai même pas honte c’est ma marque de fabrique (comme ca je devrais? ca va hein, faut pas vous aider non plus? Je suis une intellectuelle limitée mononeuronnale et c’est déjà bien que j’arrive a faire ca, na)

var spirou= new Array() ;
spirou[0]="Dis Bonjour à la dame !";
spirou[1]="Tu veux mon doigt ?";
spirou[3]="Mais ! Qu’est-ce que tu fabriques ?";
spirou[4]="C’est pour ton bien !";
spirou[5]="Merci qui ?";
spirou[6]="N’oublie pas ta capuche !";
spirou[7]="Demande à ton père !";
spirou[8]="T’as qu’à t’retenir !";
spirou[9]="C’est pas de ton âge !";
spirou[10]="Tu comprendras quand tu seras grand !";
spirou = spirou.sort() ;

Oct 102006
 

J’ai mis moins de temps cette fois ci à me remettre de ce cours, plus facile il est vrai, mais qui a quand même apporté son lot de fous rire.
Dejà il a fallu attendre le retardataire même pas inscrit, qui donne rendez-vous à une heure et se pointe royal 2minutes avant le cours; ce qui donne à nous trois, pauvres pêcheurs étudiants un choix, disons limité de place (comprendre soit tout devant, soit tout derrière) étant bigleux soucieux de bien comprendre, on a emmerdé toute la premiere rangée pour prendre les trois places de là bas tout au loin au fond (de la première rangée toujours)

Ce qui fait de nous des cibles privilégiées et les premières victime de chaque répétition; chose dont nous ne nous plaignons pas bien au contraire, ça a aussi ses petits avantages.
Le cours débute donc et après une petite demie heure, vérification: savons nous correctement nos nombres? On commence a 11, evidement, djuuni tombera sur moi; ca donne le ton, on va bien s’amuser pendant ces deux heures.

On avance dans la matière, explications sur mes copains et les différentes sortes de copinage… => “Alols ca c’est quand c’est juste des copains, puis ca c’est petit(e) ami(e) et ca c’est petit(e) ami(e) mais en plus plofond” (sic) reste encore un mot dans la fin de sa pile que nous naïvement imaginions être la traduction de mari/femme. Que nenni, “ah non, ca c’est pas mali, ca faut payer” et de partir dans des explications embarrassée sur cette notion de payement qui finalement s’averrera être une maitresse entretenue et éventuellement une professionnelle.
Quelques incompréhension plus tard, la prof donnera un exemple: “pal exemple Calimelo san, il dira ” watashi no “” (ma petite copine)
Grand blanc entre nous trois, il a fallu qu’elle pointe le seul pédéy de l’assemblée; on est écroulé sur les banc, les gens nous regardent bizarrement et se demandent ce qu’il y a de drole la dedans

Enfin, elle décide de vérifier si nous connaissions bien nos nombres. Sachant que j’ai fais des tableaux javascript toute la journée, je suis encore en mode automatique a retranché systématiquement 1 à tous les nombres (quand je dis que chui pire qu’une machine), il a donc fallu quelques chiffres avant que je ne me remette en nombre comptage normal, provoquant quelques rire de Calimero et de Filbert, MonsieurKiParlePas.

Bref, un cours interressant, dans la joie et la bonne humeur et apres un gouter “Nike ton Régime ©” gatal au choco pas dégueux du tout.
Vivement la semaine prochaine