Feb 142006
 

Si y a bien un truc que je n’aime pas c’est me faire raccrocher au nez, qui plus est par une erreur… qui de surcroit réitere son faux pas et trouble une deuxième fois ma profonde quiétude de mère étranglant à deux mains la plaie qui lui sert de fille et en plus me tiens la jambe.
Je m’explique, le téléphone sonne, j’essaye d’arriver jusqu’à lui, en évitant les pièges que ma tendre fille a dressé sur mon passage dans l’objectif averré de me faire tomber. Arrivée au téléphone non sans me rattraper inextremis en envoyant bouler au loin sa balle meurtrière qu’elle a fait glisser sous mon pied et en lui promettant pire que les Enfers et la Géhenne réunis, je parviens enfin a décrocher, fière de moi, pour entendre un barragouinnage immonde auquel je ne comprends bien évidement rien. La personne à l’autre bout de raccrocher promptement, se rendant compte de l’erreur.
C’est pas grave, je retourne à ma place, reprend ma brique causant bizarre sur l’administration d’un systeme linux et faisant bien 1000pages et pas toutes très compréhensibles, estimant l’opportunité de l’abbatre sur le crâne de la Chérie qui a quand même failli me tuer et me disant que finalement, elle mérite [encore] un sursis.

Retour dans la quiétude, à peine réinstallée dans mon fauteuil bien loin du téléphone, rebelotte, la bête resonne et ma Cloche Barbare me jette sous les pieds son petit livre bien glissant que d’un coup de pied nonchalant j’envois voler sous le parc. Furieuse d’avoir raté son coup, ma puce ira donc gratter sous le parc récuperer l’objet du délit. Chic, ca me fait au moins quelques minutes de répit. [et en plus alors que j’essaye vaillement de tapper ce putain de post, Maëva détruit la boite de Scholl à cinq livres quand même et des gens me parent sur msn]

Bref, redecrochage de téléphone, même voix qui ce coup ci me tient la jambe, me demandant si j’étais sûre que sa belle soeur n’était pas dans le coin et que donc voilà, elle avait essayé ce numéro avant que ca avait pas marché mais que pourtant,c’était bien le même numéro et tout et tout, et que maintenant que j’y repense sa belle doche elle a le meme nom que le parain de ma fille. ‘fin bref.
Donc je réexpédie la madame, lui proposant de faire le même numéro en inversant quelques chiffres. Depuis, j’ai plus de nouvelles, faut croire qu’elle l’a finalement retrouvée.

Je vous jure, les gens. Et dire que je n’ai plus de téléphone portable pour l’instant, ça me fait encore plus déprimer…
Sur ce, je vais changer ma petite bombe atomique kipuevraimentdukul

  One Response to “méheu”

  1. faites des jeunes, les miens sont grands, hé hé…

    pis, je vais plus oser te parler sur msn maintenant!!! looool

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.